Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Un Autre Regard...
  • Un Autre Regard...
  • : Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog dans lequel je parle de tout ce qui me passionne, m'interpelle comme ces lectures, documentaires qui m'amènent à porter un regard différent sur notre monde. Bonne visite à tous ! Florinette
  • Contact

Catégories

4 mai 2022 3 04 /05 /mai /2022 09:27

Sortie le 28 octobre 2020, le film Vivante ! Le secret de la force d'Alex Ferrini décrypte les secrets de notre santé et démontre, entre experts et témoins, la puissance et la perfection du corps humain.

Face à un environnement de plus en plus délétère pour nous (virus, bactéries, maladies), comment l’espèce humaine peut-elle survivre ? Comment renforcer notre corps ? Comment augmenter notre potentiel physiologique, émotionnel et mental ? Des pistes sont évoquées avec le principe de l’hormèse.

Dans ce film, nous suivons le parcours d’Elfie, une jeune femme atteinte d’une maladie dite "incurable" qui part à la recherche de sa vitalité et de sa santé afin de mieux les comprendre pour les renforcer.

Cette aventure l’invitera à une prise de conscience par les rencontres passionnantes et émouvantes de femmes et d’hommes de tous horizons ayant vécu une régénération physique et psychique. 

Toutes ces personnes témoignent avec simplicité de leur changement de cadre et de philosophie de vie, de leur relation à l’écologie, aux éléments, à la spiritualité, à la nature et à l’alimentation.

 

 

Pour nous éveiller à la beauté, à la perfection du vivant, ce film est une ode à la vie qui nous invite à nous remettre en mouvement. 

Nous ne sommes pas des machines ! Nous sommes vivants ! 

 

Actuellement, pour fêter les 11 ans de vidéos au service du vivant, vous pouvez visionner ce film dans son intégralité en cliquant ICI

  • Ce film est également disponible en VOD en suivant ce lien : Vimeo

 

 

Partager cet article

28 avril 2022 4 28 /04 /avril /2022 10:57

JMG Editions

 

Ce qu’il faut avant tout savoir :

David Kaci est thérapeute énergéticien professionnel, géobiologue et médium. Auteur de plusieurs ouvrages, il s’intéresse depuis longtemps à la spiritualité, à la philosophie, à l’histoire, aux sciences fondamentales, aux neurosciences et à la neuroergonomie, aux arts martiaux, et aux médecines "parallèles". David Kaci s’est formé à certaines disciplines afin d’aller plus loin dans sa démarche de libération, de guérison et de transformation. Aujourd’hui, il partage ses connaissances et enseignements à travers divers ouvrages et conférences.

Résumé du livre :

Au coeur de l'être infini est le fruit de plusieurs années de recherches assidues et de nombreuses pratiques intensives et régulières. Il s'adresse tout naturellement à celles et ceux qui souhaitent sincèrement changer et qui désirent se libérer d'influences nuisibles et très souvent invalidantes. Osez la véritable transformation. Cet ouvrage nous livre des enseignements importants permettant de nous libérer d'emprises qui nous limitent et nous emprisonnent dans des façons d'être généralement préjudiciables. Dans ce nouveau livre, David Kaci nous invite à utiliser pleinement le potentiel créateur dont nous sommes tous pourvus afin que nous puissions nous transformer de la meilleure façon qui soit. Grâce aux enseignements qu'il nous transmet, il nous permet d'avoir plus aisément accès à des savoirs et à des connaissances qui sont adaptées et utiles à nos besoins actuels. Il nous invite à prendre de la hauteur vis-à-vis de nos expérimentations quotidiennes et nous encourage à modifier bon nombre de points de vue souvent inadaptés.

Dans ce troisième ouvrage, David Kaci nous explique pourquoi il a décidé de se confier un peu plus en revenant sur son parcours qui l’a amené à devenir thérapeute énergéticien, géobiologue et médium. Pour David, il est important de partager ses différentes expériences qu’il a pu vivre, car « il existe des apprentissages relativement communs à toutes et à tous ».

Après s'être présenté, David nous délivre (dans les deux sens du terme) ce qui nous bloque dans notre vie en nous citant quelques exemples de peurs et croyances limitantes afin d’en prendre conscience pour nous en affranchir.

En fin de compte, c’est une mise à plat de tout ce que l’on a engendré durant des années à travers notre éducation, nos divers conditionnements, notre culture et bien d’autres choses.

Toutes ces emprises négatives nous empêchent de vivre pleinement, de réaliser ce qui nous tient à cœur, d’utiliser notre potentiel créateur. Elles peuvent également affecter notre santé physique, émotionnelle et mentale puisque nous n’osons pas Être tout simplement. 

Dans ce livre instructif et inspirant, David Kaci nous aide à en prendre conscience, à adopter un autre comportement. Petit à petit, nous entreprenons une remise en question sur ce que l’on sait, ou croit savoir, afin de nous alléger de toutes ces diverses influences nuisibles qui nous ont poussés à faire de mauvais choix. 

On pense trop souvent à nettoyer l’extérieur, vider notre maison, mais il serait grand temps de faire de même en nous plongeant au Cœur de notre Être infini pour l’aérer, le débarrasser de toutes ces accumulations de croyances poussiéreuses.

Ne l’oublions pas, nous sommes des êtres créateurs et il suffirait de presque rien pour retrouver notre totale liberté d’être !

 

 

Pour aller plus loin :

Dans ce troisième ouvrage, dont il est question dans cette émission, David Kaci nous explique pourquoi il est important de s’alléger de toutes nos peurs et croyances, de toutes ces emprises négatives qui nous empêchent d’utiliser pleinement le potentiel créateur dont nous sommes tous pourvus.

 

 

Partager cet article

23 avril 2022 6 23 /04 /avril /2022 14:10

Et si nous pouvions par la seule force de notre pensée créer une forme humaine en respectant une longue et contraignante procédure qui n’exige ni obscurité ni cadre particulier ?

L’exceptionnelle aventureuse Alexandra David-Neel, qui n’était pas particulièrement convaincue de la réalité de cette création, a voulu l’expérimenter et c’est cette matérialisation qu’elle nous décrit dans son ouvrage "Mystiques et magiciens du Tibet"

Aux nombreuses questions qu’elle avait formulées sur le problème des "fantômes", le Dalaï-lama avait confirmé la possibilité de créer des formes magiques par la seule concentration de pensées. Une pratique relativement courante au Tibet.

Certains magiciens créent des fantômes, des "tulpas", afin de disposer de serviteurs dociles. Ces tulpas ont une apparence, une odeur, et surtout une consistance matérielle qui leur permet d’accomplir la mission pour laquelle ils ont été créés.

Mais il arrive parfois que l’expérience tourne mal et que la créature se rebelle contre son maître, dans un combat pour la liberté et l’autonomie. Et si la créature refuse d’être renvoyée au néant par son créateur, cela peut mal se passer… C’est du moins ce dont témoigne Alexandra David-Neel : 

« L’opération de la dissolution donne lieu à des drames. Le magicien s’efforçant de détruire son oeuvre, et le fantôme s’acharnant à conserver la vie qui lui a été infusée. » 

La créature sort parfois victorieuse de son combat contre son créateur, et donc voilà un fantôme de plus dans le monde des vivants…

On peut bien sûr sourire devant de tels récits, seulement, quand on sait que ces fantômes ainsi créés ont été vus dans certaines circonstances, il convient d’adopter une position réservée, mais ouverte. Et de s’intéresser au processus de création par la pensée de ces fantômes domestiques.

Ce que fit notre exploratrice, qui décida de tester par elle-même le procédé. 

Elle se concentra, ainsi qu’on le lui avait expliqué, afin de donner naissance à un lama bonhomme. Et le fantôme prit naissance après quelques mois de ce travail de pensée constructive. 

Alexandra David-Neel avait pleinement conscience qu’il s’agissait sans doute d’une illusion, d’une projection de son imagination, mais, quand la créature fut observée par des tiers, il fallut bien se rendre à l’évidence : l’existence de cette forme était objective. Il n’était plus possible de parler d’hallucination.

 

« Un jour, un pasteur qui m’apportait du beurre vit le fantôme, qu’il prit pour un lama en chair et en os. J’aurais probablement dû laisser le phénomène suivre son cours, mais cette présence insolite commençait à m’énerver. Elle tournait au cauchemar. »

 

Le fantôme tenta par la suite d’acquérir son indépendance vis-à-vis de sa créatrice, ce qui semble être un comportement assez classique, et celle-ci eut toutes les difficultés à le renvoyer dans le monde de l’incréé.

« Je me décidais à dissiper l’hallucination dont je n’étais pas complètement maîtresse. J’y parvins, mais après six mois d’efforts. Mon lama avait la vie dure. »

Un phénomène qui peut également échapper à tout contrôle, comme nous venons de le comprendre, jusqu’à se mouvoir selon sa propre volonté et devenir peut-être l’une de ces forces néfastes, voire maléfiques, que les récits angoissants de grandes hantises rapportent parfois…

 

 

Sources :

Partager cet article

20 avril 2022 3 20 /04 /avril /2022 14:11

Je ne sais pas si vous avez déjà remarqué, sur certaines tapisseries, ou enluminures, quand l’arbre de vie est représenté, deux paons le sont également... 

Le paon est donc très présent dans beaucoup de culture et d’anciens écrits. Par exemple :

Dans la mythologie, le paon est l'animal préféré de la déesse grecque Héra (Junon chez les Romains), l’épouse de Zeus.

Monnaie romaine à l'effigie de Junon avec son paon

Dans la tradition chrétienne, le paon symbolise aussi la roue solaire et de ce fait il est un signe d’immortalité ; sa queue évoque le ciel étoilé.

Au Moyen-Orient, le paon figure de chaque côté de l’arbre de vie symbolisant l’incorruptibilité de l’âme et la dualité psychique de l’homme.

La beauté du paon est également décrite dans les écrits soufis. Les yeux de la queue du paon y sont comparés à "l’œil du cœur"  (Backhtiar 1976, 74). 

Selon Titus Burckhardt, une légende soufie dit que :

« Dieu créa l’Esprit en forme de paon et lui laissa voir sa propre image dans le miroir de l’Essence divine. Le paon fut saisi d’une peur révérencieuse (al-hayba) et laissa tomber des gouttes de sueur dont tous les autres êtres furent créés. Le déploiement de la queue du paon symbolise le déploiement cosmique de l’Esprit. »  (Burckhardt 1976, 74)

Afin de bien comprendre le symbolisme qui se cache derrière toutes ces représentations, je vous invite à écouter, Mes Causeries en compagnie de Magali Cazottes qui va nous mettre la "tête à l'envers" pour nous amener à découvrir qu'un mystère en cache très souvent un autre...

 

 

Bonne écoute !

 

  • Retrouvez mes autres émissions en cliquant ICI

Partager cet article

19 avril 2022 2 19 /04 /avril /2022 13:31

Mama Editions

 

Ce qu’il faut avant tout savoir :

Tigran est visité dès son enfance par des expériences extraordinaires. Rêves lucides, extases spontanées et clairaudience peuplent d’emblée ses jeunes années. Touché par les arts sacrés comme par les plantes enseignantes, il étudie le chant classique et l’ethnomusicologie avant de publier ses premiers livres et de voyager de par le monde. Après avoir œuvré pendant vingt ans comme éditeur dans le champ de la nature et des spiritualités, il signe son retour aux plaisirs de la plume avec la trilogie Shaman.

Résumé du livre :

« Tsenek me regarde stupéfait. La foudre m’a frôlé, et il sait. L’orage est passé, mais le vent souffle encore sur la steppe illuminée par le retour du soleil. Un éclair a frappé. Tsenek sait ce que cela signifie. La désignation. La guérison. La charge aussi. Et parfois le fardeau.» Premier volet de la trilogie Shaman, La Quête est le récit d’un jeune Français parti s’initier au chamanisme en Mongolie. Une aventure spirituelle et amoureuse parsemée d’épreuves, à cheval entre deux mondes… pour que la flamme soit ravivée et le feu partagé.

Shaman de l’auteur Tigran est le premier opus d’une trilogie initiatique. Dans ce premier volet intitulé La Quête, nous suivons le narrateur, un jeune français qui, depuis plus de quinze ans, fait des allers-retours entre Paris et la Mongolie pour retrouver Otharjanat, sa grand-mère d’adoption, une mère spirituelle, une chamane.

Dès les premières pages, plongé en plein cœur des plaines d’Asie centrale, ce jeune occidental testé, éprouvé par Otharjanat au fils d’apprentissage et d’expériences répétées, va recevoir, dans un fracas illuminé, sa première reconnaissance, vivre sa première "petite mort".

Dès cet instant qui coupe court à toute interrogation, ce tout jeune désigné va vivre, sous les rythmes de son tambour, des voyages intérieurs qui vont l’emmener à glisser en lui-même pour y renaître. « Tu es ton plus court chemin vers la lumière… » 

Dans cette quête de soi, à travers une sublime et poétique plume, ce jeune homme, qui voit apparaître dans l’embrasement d’un soleil couchant celle qui lui est destinée, nous entraîne vers les steppes aux teintes minérales et végétales, vers ces espaces de silence et de lumière où il se sent chez lui, dans son monde.

Ce premier tome, j’ai pris le temps de le savourer tellement les phrases sont belles ! Hâte de découvrir la suite afin de continuer ce voyage initiatique et chamanique au cœur de la spiritualité mongole.

 

 

 

Partager cet article

CATALOGUES

Livres à emprunter ou à louer

"Les Lectures de Florinette"

 

 

 

 

 

@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

FLEURS DE BACH

Conseillère en Fleurs de Bach 

Retrouvez moi sur mon autre blog :

Pour celles et ceux qui désirent être plus en phase avec leur nature profonde, il existe un remède 100% naturel qui peut vous aider à vous sentir mieux, ce sont les Fleurs de Bach. 

 

Recherche