Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Un Autre Regard...
  • Un Autre Regard...
  • : Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog dans lequel je parle de tout ce qui me passionne, m'interpelle comme ces lectures, documentaires qui m'amènent à porter un regard différent sur notre monde. Bonne visite à tous ! Florinette
  • Contact

Catégories

19 janvier 2021 2 19 /01 /janvier /2021 08:31

Editions du Désir : Tome 1 & Tome 2

 

Ce qu’il faut avant tout savoir :

Né en 1962 à Bordeaux, Didier Lafargue a une formation d’historien, il est diplômé en documentation et en communication. Passionné par l’œuvre de Carl Gustav Jung, il travaille sur le thème de l’imaginaire et de la spiritualité. Il a écrit de nombreux articles dans les revues Jules Verne, Temporel, Atlantis, Acropolis, L’Initiation traditionnelle, Matières à penser, Choisir.

Résumé des livres :

Tome 1 : Fondateur de la psychanalyse avec Sigmund Freud, Carl Gustav Jung, philosophe, a élaboré une pensée libérée des dogmes de son temps, une sagesse apte à séduire tout être de bonne volonté. Face aux dangers issus de la modernité et du matérialisme ambiant, l’enjeu, au-delà des préjugés et idées préconçues, c’est l’homme en tant que personne individuelle libre et responsable. Le but de l’auteur n’est pas de présenter une biographie détaillée du personnage, ou une étude scientifique de ses conceptions psychanalytiques. C’est de répondre à une soif de connaissances et d’interrogations concernant la pensée philosophique de Jung, une vision du monde indispensable plus que jamais, un élargissement de la conscience de chacun. Certains épisodes de l’Histoire, ainsi les mouvements collectifs ayant tristement caractérisé les guerres saintes du passé, offrent un éclairage particulièrement pertinent sur les troubles connus par notre époque, les démesures engendrées par les idéologies et les doctrines qui déstructurent notre monde et le déshumanisent.

Tome 2 : La spiritualité ? La puissance de l’esprit sur la matière, un idéal qu’exprime magnifiquement le grand sphinx d’Égypte. Mais les croyances suffisent-elles à combler les aspirations de chacun ? Jung propose une sagesse, inspire à l’homme le désir de se remettre en question, de plonger plus avant au fond de son être pour s’interroger. Il rejoint notre époque où violence et terrorisme montrent à l’évidence l’emprise des mouvements collectifs sur les personnes. Or en l’âme existe un univers immense, riche, divers, l’inconscient collectif. Qui veut garder son indépendance d’esprit peut toujours s’y fortifier. Contrairement à l’inconscient personnel qui connaît des troubles, l’inconscient collectif n’est jamais malade et propose un réservoir inépuisable d’énergies d’une prodigieuse contribution pour l’individu. Voici décrit le contact avec ces forces, le fond commun des différentes traditions spirituelles qui offre une compensation aux insuffisances du monde moderne.

Dans ce premier tome Didier Lafargue nous expose la pensée de Carl Gustav Jung sur l’individu face à l’influence des mouvements collectifs.

« Si tu sais ce que tu fais, tu es heureux ; mais si tu ne sais pas ce que tu fais, tu es damné » ( Luc 6:1-11 version du codex bezæ)

Certains épisodes de l’Histoire montrent comment cette influence idéologique, ces épidémies psychiques ont entraîné des millions d’hommes dans la folie des guerres parce qu’ils se sont coupés de leur voie intérieure, de leur divinité, d’où l’importance de mieux se connaître en sondant les profondeurs de son être afin de comprendre qui nous sommes.

« L’homme doit vivre selon sa nature propre. Il doit se concentrer sur la connaissance de lui-même, et ensuite vivre en accord avec la vérité concernant lui-même ». 

À travers cet ouvrage, on se rend compte que, durant toute son existence, Jung n’a eu de cesse de s’interroger sur les secrets de l’âme humaine. C’est à travers divers rencontres, voyages, expériences et évènements, relatés dans cet ouvrage, que Carl Gustav Jung a pris véritablement conscience de l’immensité de l’Esprit qui nous anime et qui détermine notre existence terrestre. 

La pensée de Jung étant complexe, Didier Lafargue développe dans cet essai, de façon claire et accessible, la philosophie et la sagesse de cet homme. 

Dans le deuxième tome, c’est l’approfondissement du soi par la dimension spirituelle qui est abordée que Jung nous propose de reconquérir afin de vivre une vie plus authentique et plus stable face aux excès de ce monde moderne et rationnel. 

« L’homme a aujourd’hui acquis un pouvoir démesuré et se trouve à présent à la croisée des chemins. Il lui appartient, dès lors, de détruire le monde ou de travailler à son amélioration. Par l’individu le monde sera sauvé, non par les foules. Ainsi disait Saint Augustin : "Une âme qui s’élève élève le monde" ».

 

Pour aller plus loin :

Didier Lafargue revisite l’oeuvre de Carl Gustav Jung : « Face aux dangers issus de la modernité et du matérialisme ambiant, l’enjeu, au-delà des préjugés et des idées préconçues, c’est l’homme en tant que personne individuelle libre et responsable ».

Pour avoir un aperçu détaillé sur le contenu de ces deux ouvrages, rendez-vous sur le site : Espace Francophone Jungien

 

 

Partager cet article

16 janvier 2021 6 16 /01 /janvier /2021 11:38

 

*********************************

 

Inexploré n°49 - Le magazine de l'Inrees

« Si la famille est parfois à l’origine de nombreuses souffrances et incompréhensions, peut-elle devenir le terreau de notre évolution ? Que signifie accueillir une âme aujourd’hui ? Qui sont les « nouveaux enfants » et comment les accompagner ? Par ailleurs, existe-t-il des outils et des rituels pour nous libérer de nos conditionnements transgénérationnels, tout en bénissant le lien qui nous unit ? Le grand arbre que représente la famille est, cette fois-ci, mis à l’honneur dans ce numéro hivernal d’Inexploré ! [...] » 

Pour en lire un extrait, cliquez ICI

 

*********************************

 

Natives - N°3

Édito de Jocelin Morisson (extrait)

« Notre monde, bien malade, a besoin de guérison. Mais pour guérir le monde, il faut soigner l’humanité, et celle-ci n’ira mieux que si chaque individu qui la compose se porte lui-même aussi bien que possible. La question est cependant : de quels maux souffrons-nous ? Il ne s’agit pas ici de pandémie, mais d’un mal bien plus profond qui relève d’un défaut de compréhension de qui nous sommes vraiment et de quelle place nous avons dans le monde, dans l’univers. [...] »

Pour en lire un extrait, cliquez ICI

 

*********************************

 

Parasciences - N° 119 - Les cultures alternatives et le monde d'après

Quoi de mieux qu’une vidéo pour vous donner un aperçu de cette revue trimestrielle qui explore des sujets divers et variés sur l’actualité du paranormal.

 

 

 

*********************************

 

 

Ovnis, Science & Histoire - #7

Tous les 3 mois, le magazine OVNIS vous apporte les dernières révélations avec témoignages et documents officiels à l'appui, des dossiers d'investigation pour comprendre les mystères qui nous entourent : rencontres, enlèvements... Le mystère et l'inexpliqué sont au rendez-vous.

 

 

 

 

*********************************

 

Ikaris - N°18 -  L'actualité des énigmes et de l'inexpliqué

Édito de Ludovic Bonin (extrait)

« Aujourd’hui, aucun pays au monde n’avouera faire voler des engins de forme lenticulaire en dehors de quelques drones de surveillance. Cependant, au vu des performances obtenues dès 1944 par les disques volants allemands, on peut légitimement se demander si des recherches n’ont pas été poursuivies en secret après la guerre sur ce type d’engins. Et dans ce cas, personne ne serait actuellement en mesure de dire quel niveau de performance ils ont atteint [...] »

 

 

*********************************

 

 

Générations Cités d'Or #06 - Le mag-ebook alternatif

Et bientôt dans vos boîtes aux lettres le #06 de la revue Génération Cités d’Or où vous retrouverez des thèmes passionnants et mystérieux comme l’archéologie interdite, l’Histoire Secrète, l’ufologie, la médiumnité… Ainsi que ma petite sélection de livres à découvrir !

Pour avoir un aperçu des articles présents dans ce sixième numéro, cliquez ICI

 

 

 

Bonnes lectures !

 

Partager cet article

13 janvier 2021 3 13 /01 /janvier /2021 09:39

EDiLivre

 

Ce qu'il faut avant tout savoir :

Enseignant retraité, Michel Bigoni est également auteur de livres, de chansons et d'une pièce de Théâtre interprétée au Théâtre de "l'Arrosoir" à Ceyzérieu par Bernard Villanueva. Michel Bigoni a chanté dans deux groupes, "Eleusis" et aujourd'hui "Planètes". Il anime également des soirées où il chante Ferrat, Gainsbour, Trenet, Souchon... C’est à partir de sa vingtième année, qu’il a reçu des rêves qu’il qualifie d’initiatiques, ceux-ci se situant dans la vision de l'humanité ouverte par Sri Aurobindo et les "Dialogues avec l'ange"

Résumé du livre :

Au fil d'une vingtaine de nuits, Alaya, être de lumière, nous conduit à travers la forêt vierge d'un monde de visions et de rêves vécus par l'auteur et ses proches. Il s'agit là d'un véritable saut quantique dans la conscience de l'homme de demain. Voyage aussi dans le devenir du corps au fil de sa libération et de sa métamorphose. Le chemin ouvert par ce récit est celui de la « voie ensoleillée » inspirée par Sri Aurobindo et par les « Dialogues avec l'ange »

Dans ce petit livre, Michel Bigoni nous révèle ce qu’il a reçu au cours de rêves et en visions. Plusieurs de ses expériences qu’il raconte ont également été vécues par ses proches qui, eux aussi, ont été visités par Alaya, une femme qu’il voit ou qu’il ressent lors de ses escapades nocturnes au cours desquelles il va à la rencontre de lui-même, mais aussi du futur de l’humanité.

Durant vingt nuits, nous suivons Michel Bigoni à travers cet incroyable voyage onirique qui l’amène jusqu’à l’avènement du Monde Nouveau, où l’esprit, mais également le corps, participent à cette évolution pour que cette union de la matière et de l’esprit s’accomplisse. 

Pour cela, il faut que chaque être humain, qui est seul responsable de sa propre délivrance, s’affranchisse de ses peurs, de sa prison dans laquelle il s’est lui-même enfermé. 

Nous vivons actuellement une période de transition que nous ressentons également à l’intérieur de nous, comme si on réalisait que ce que nous vivons n’est pas réel, qu’une autre possibilité déjà présente s’interpénètre avec notre existence si l’on ouvre notre coeur. Nous devons accepter de ne plus faire corps avec la souffrance, la crainte que l’on entretient, mais que l’on s’ouvre à plus de joie, d’émerveillement pour que tout change, tout bascule... 

Serait-ce ce que l’on appelle les noces du Ciel et de la Terre ? La fin de la séparation des mondes où la mort serait vaincue ?

 

« Un jour viendra,

De multi matière,

de multi présence,

où ceux qui ne peuvent

se rencontrer

se rencontreront. » Alaya

 

C’est un petit livret qui fait réfléchir et qui m’a fait penser aux « Dialogues avec l’Ange », mais également à la prédiction de Jung qui, à la fin de sa vie, entrevit, avec le physicien et prix Nobel Wolfgang Pauli, qu'il existait un niveau de "réalité profonde" où conscience et matière ne faisaient plus qu'un. Sans oublier Sri Aurobindo que Michel Bigoni cite dans ce livre.

Ainsi que tous ces messages que des personnes ont reçus, à différentes époques, et qui parlent de la même chose ; en disant qu’ils sont là, qu’ils sont prêts à nous aider si nous le demandons, si nous le voulons, pour aller vers cette nouvelle terre, ce nouvel être.

 

Pour aller plus loin :

Émission du 25/08/2020 avec Michel Bigoni à la fois écrivain, poète et chanteur autour de son dernier livre « Alaya, la prophétie des rêves » et de ses dernières expériences en lien avec les théories sur le mur entre les mondes qui s’écroulent de Romuald Leterrier que l'on peut retrouver dans "Se souvenir de l'au-delà" (chercheur indépendant en ethnobotanique, spécialiste du chamanisme amazonien et des plantes de vision). Tous évoquent la proche transformation de notre conscience avec une formidable évolution de la condition humaine. 

 

 

Pour aller encore plus loin :

Voici quelques extraits que j’avais notés et qui parlent de cette évolution :

« Le jour viendra où les hindous, les musulmans, les juifs, les chrétiens, les bouddhistes, les animistes comme les athées trouveront dans leurs frères humains la même étincelle qu’en eux-mêmes, celle de la vie, celle qui rapproche au-delà des langues, des races, des traditions, des coutumes. […] Ce temps n’est pas un rêve, c’est un but, l’aboutissement de notre évolution. Ce n’est pas une utopie, certains y sont déjà parvenus. » (Extrait du message reçu de l’au-delà en 1987 par Alain Guillo de sa mère) 

« […] c’est en vivant du mieux possible l’instant présent que vous apporterez votre contribution à l’évolution (positive !) de ce monde perturbé, n’attendez pas que les autres le fassent ! vous avez, chacun, une responsabilité (aussi infime vous semble-t-elle !) chaque petite goutte d’eau agrandit l’océan de la vie ! […]  ! chaque sourire irradie ! chaque parole gentille embaume le cœur ! tout est simple, si vous le décidez ! et ce..à l’endroit où vous êtes ! dans le milieu où vous êtes ! votre attitude, votre présence seront des exemples vivants ! vous posez une pierre à chaque instant de votre vie et ces pierres..de plus en plus nombreuses feront un édifice magnifique ! ne vous découragez pas ! si vous tombez..relevez-vous ! sans culpabilité..car les pierres d’achoppement sont nombreuses ! vous y parviendrez..nous vous le certifions ! courage, donc..foi et haut les cœurs ! et pensez que “la nouvelle terre n’est pas une utopie !” ce sera la conscience éveillée ! » (Extrait du message reçu de l’au-delà le 10 juin 2006 par Anne-Marie Lionnet de sa fille Isabelle)

« Quand allez-vous comprendre et accepter que vous n’êtes pas obligés de continuer à vivre de cette façon ? C’est dur pour vous de faire entrer en vous, dans votre être et votre façon de vivre, la présence de l’Esprit originel. Vous le mettez très loin de vous. Pourquoi ? Parce que vous vous considérez uniquement comme un simple être humain mortel. […] Et bien non ! Vous êtes chacun et chacune des êtres humains puissants, aimants, et beaux. Rien ne vous fait peur. Rien ne vous paraît insurmontable, épuisant, et personne ne vous semble mauvais. Vous êtes ceci en vérité. Alors pourquoi continuez-vous à ne pas vouloir changer l’état de votre esprit ? Pourquoi ne voulez-vous pas prendre cinq ou dix minutes par jour pour ressentir cette Union avec nous tous qui vous prouvera un jour que nous sommes bien là et vous aussi en réalité. » (Extrait du message reçu de l’au-delà en 2012-2013 par Nicole Delatour de son fils Benoît)

 

 

Partager cet article

6 janvier 2021 3 06 /01 /janvier /2021 15:50

Préserver la biodiversité, c’est protéger notre santé

 

Ce qu'il faut avant tout savoir :

Marie-Monique Robin, journaliste d’investigation et réalisatrice, est lauréate du Prix Albert-Londres (1995). Elle a réalisé de nombreux documentaires couronnés par une trentaine de prix internationaux et reportages tournés en Amérique latine, Afrique, Europe et Asie. Elle est aussi l’auteure de plusieurs ouvrages. Marie-Monique Robin a également créé une maison de production citoyenne "M2R Films" qui défend un journalisme d’investigation engagé et qui soit un outil pour celles et ceux qui souhaitent changer le monde.

 

Marie-Monique Robin prépare un nouveau film, avec la complicité de Serge Morand (CNRS) et de Juliette Binoche, sur les liens entre biodiversité, maladies infectieuses et santé.

Dans une année marquée par le Covid-19, il est urgent de comprendre que notre santé et celle des écosystèmes sont intimement liées, et d'agir en conséquence. Plusieurs scientifiques lancent l'alerte depuis des années, sans nécessairement trouver d'écho.

 

 

Le projet :

« Voir un lien entre la biodiversité et le Covid-19 relève du surréalisme, pas de la science ! » déclarait le philosophe et ancien ministre de l’Éducation Luc Ferry dans L’Express du 30 mars 2020.

Ce faisant, il révélait seulement ses préjugés, car même confiné, en parcourant la littérature spécialisée on constate que des dizaines de scientifiques internationaux ont déjà lancé l’alerte :

- Depuis les années 2000, l’humanité est confrontée à au moins une nouvelle maladie infectieuse par an. SRAS, Ebola, Fièvre de Lassa, ou Covid-19 : 70% des maladies émergentes sont des zoonoses, des maladies transmises par des animaux aux humains ;

- Pour un nombre croissant de scientifiques, cette « épidémie de pandémies » est causée par les activités humaines, qui précipitent l’effondrement de la biodiversité – et qui font par exemple que tout une partie du vivant ne nous est accessible aujourd'hui que par des dessins ou des photographies ;

- La tentation est forte d’éradiquer les virus en exterminant les espèces qui en constituent les réservoirs, mais le remède serait pire que le mal. Pour les spécialistes qui les étudient, c’est précisément la fragilisation des milieux sauvages, qui crée les conditions d’émergence des "zoonoses" ;

- « Une seule santé », c’est la réponse que scientifiques et organisations internationales proposent face à cette menace : une conception globale de la santé à l’interface hommes-animaux-écosystèmes, qui interroge la place des humains sur la planète et notre économie reposant sur l’exploitation irraisonnée des ressources naturelles et la globalisation effrénée des échanges.

Le film montrera en Asie, Afrique ou Amérique, comment la déforestation, l’extension des monocultures et de l’élevage industriel, mais aussi le dérèglement climatique favorisent la propagation de nouveaux agents pathogènes.

L’expérience des aires protégées et des territoires indigènes permettra de comprendre pourquoi la préservation de la biodiversité et l’équilibre des écosystèmes constituent le meilleur antidote contre l’émergence de nouvelles maladies.

Réunis pour la première fois dans un film, une vingtaine de scientifiques issus des cinq continents offriront la vision d’ensemble pour pouvoir engager l’action au niveau local, national et international.

Leur constat est sans appel : si nous ne nous attaquons pas aux causes des "nouvelles pestes", les alertes aux pandémies prendront le pouvoir sur nos vies et le coût - financier, humain et écologique - sera colossal. (source : colibris-lafabrique.org)

 

 

 

  • Pour souscrire à "La Fabrique des Pandémies" et contribuez à porter ce message, il vous suffit de vous rendre sur le site de la maison de production M2R Films ou cliquer ICI

 

 

 

Pour aller plus loin :

Depuis les années 2000, des centaines de scientifiques tirent la sonnette d’alarme : les activités humaines, en précipitant l’effondrement de la biodiversité, ont créé les conditions d’une « épidémie de pandémies ».

C’est ce que montre cet essai, mobilisant de nombreux travaux et des entretiens inédits avec plus de soixante chercheurs du monde entier. En apportant enfin une vision d’ensemble, accessible à tous, Marie-Monique Robin contribue à dissiper le grand aveuglement collectif qui empêchait d’agir. Le constat est sans appel : la destruction des écosystèmes par la déforestation, l’urbanisation, l’agriculture industrielle et la globalisation économique menace directement la santé planétaire.

Cette destruction est à l’origine des « zoonoses », transmises par des animaux aux humains : d’Ébola au covid-19, elles font partie des « nouvelles maladies émergentes » qui se multiplient, par des mécanismes clairement expliqués dans ce livre. Où on verra aussi comment, si rien n’est fait, d’autres pandémies, pires encore, suivront. Et pourquoi, plutôt que la course vaine aux vaccins ou le confinement chronique de la population, le seul antidote est la préservation de la biodiversité, impliquant d’en finir avec l’emprise délétère du modèle économique dominant sur les écosystèmes. (Éditions La Découverte - Disponible le 04 Février 2021)

 

 

Partager cet article

1 janvier 2021 5 01 /01 /janvier /2021 00:01

 

Que cette nouvelle année nous incite à être plus à l’écoute de notre coeur, à vivre l’instant, à rêver, à s’émerveiller, à réaliser qu’ensemble nous pouvons créer un monde meilleur. 

 

Bonne et heureuse année à tous ! 

 

 

Partager cet article

@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

Recherche