Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Un Autre Regard...
  • Un Autre Regard...
  • : Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog dans lequel je parle de tout ce qui me passionne, m'interpelle comme ces lectures, documentaires qui m'amènent à porter un regard différent sur notre monde. Bonne visite à tous ! Florinette
  • Contact
11 juin 2020 4 11 /06 /juin /2020 18:03

Bookelis

 

Ce qu’il faut avant tout savoir :

Originaire de Bourgogne, Anne-Hélène Gramignano est mère d'une famille nombreuse et habite depuis 20 ans à Nouméa. Ses racines siciliennes et pieds-noirs font d'elle une femme chaleureuse, bienveillante et empathique, qualités qui transparaissent dans sa manière de mettre son don de médium au service des autres tout en conciliant sa vie de famille, son travail et ses amis.

Résumé du livre :

Anne-Hélène a le don, comme sa grand-mère avant elle. De ce don parfois lourd, parfois tourné en dérision par les sceptiques, Anne-Hélène ne s'est jamais plainte. Grâce à lui, elle voit la lumière, entend les voix des anges et apaise les âmes de ses semblables, vivants ou non. De ce don, Anne-Hélène tire un espoir infini qu'elle choisit de partager aujourd'hui... Dans cette autobiographie sincère et bienveillante, Anne-Hélène Gramignano raconte 30 histoires, 30 anecdotes intimes et authentiques de son expérience de médium et dévoile les secrets de son univers surprenant.

Anne-Hélène Gramignano a repris le flambeau de son arrière-grand-mère et de sa grand-mère qui, toutes deux, avaient cette même capacité de communiquer avec l’invisible, de prédire l’avenir.

Dans cette autobiographie, Anne-Hélène nous confie de quelle façon ce don familial s’est révélé en elle et comment elle a dû apprendre à vivre avec de tels ressentis.

Même si ce don fait partie de sa lignée familiale, il n’y a aucun mode d’emploi et Anne-Hélène, qui en grandissant est de plus en plus réceptive aux défunts, doit apprendre à gérer les visites nocturnes auxquelles elle est confrontée, à ces apparitions impromptues de personnes décédées qui s’invitent chez elle et dont son ex-mari ne veut pas entendre parler.

Difficile de concilier sa vie de famille et son travail de juriste, mais heureusement les anges veillent et c’est dans un rêve éveillé qu’Anne-Hélène recevra son premier message de soutien, de protection qui va l’aider à reprendre confiance et accepter sa mission de médium avec plus d’assurance vis-à-vis de son entourage et des personnes qu’elle côtoie.

J’ai compris ainsi, peu à peu, tout doucement, que la mission qui m’avait été confiée par mon ange n’était pas de prédire l’avenir, mais plutôt de réconcilier, de rapprocher et de mettre en relations les âmes qui sont parties avec les âmes qui sont encore sur Terre.

À travers son témoignage et au moyen d’exemples concrets, Anne-Hélène nous révèle ce que les personnes décédées et les anges lui ont enseigné, et comment ils nous viennent en aide dans notre vie quotidienne.

Dans une écriture fluide et sincère, c’est un beau témoigne que j’ai pris plaisir à découvrir, à lire. À chaque fois que je me plongeais dans son histoire, je ressentais une sensation d’apaisement m’envelopper que je la dégustais par petite gorgée. Il y a tellement de douceur et de bienveillance de le part d’Anne-Hélène Gramignano !

C’est un livre que je conseille à tous celles et ceux qui s’interrogent sur la médiumnité, qui veulent découvrir l’existence de cette incroyable vie si particulière qui est la sienne et qui se situe entre deux mondes, dans cet infini espoir.

 

Pour aller plus loin :

Voici un extrait du reportage « Voyance et foi sont-elles compatibles ? » tourné en Nouvelle-Calédonie où vous pourrez voir Anne-Hélène lors d’une séance de médiumnité avec la journaliste.

 

Anne-Hélène Gramignano a été l’invitée de l’émission de Didier Santiago « Le Cercle des connaissances » où elle nous parle de son livre qui dès sa sortie a reçu un bel accueil auprès des lecteurs.

 

 

  • Sur sa chaîne YouTube, Anne-Hélène Gramignano vous propose des courtes émissions où elle aborde différents sujets : Anne-Helene Gramignano

 

Pour info :

L’infini espoir a été choisi par le CTEB de Toulouse pour être transcrit en braille. Dans les prochains jours, cet ouvrage sera également disponible en anglais et en italien.

 

 

Partager cet article

18 septembre 2018 2 18 /09 /septembre /2018 13:48

La médiumnité a toujours existé dans l’histoire de l’homme, mais pourquoi les médiums n’ont pas leur place dans notre société occidentale et quelles sont les possibilités positives que cela va nous apporter ?

Le médium et réalisateur Mischa Harmeijer est donc parti à la recherche de réponses à une question inhabituelle, mais qui finalement peut s’avérer déterminante dans la vie de tout un chacun : « Un Médium peut-il offrir un coup de main à l’humanité ? » Il est allé à la rencontre de onze personnes qui ont répondu aux sept mêmes questions.

Elles sont réanimateur-anesthésiste, médecin généraliste, prêtre, directeur de revue, conférencier, formateur en science ou formateur en collectivité, producteur et animateur, président d’une association à l’accompagnement du deuil, femme médium ou femme de médium...

 

Musique Mathieu Vilbert - Production Pongh! - septembre 2018

 

Avec la participation de :

  • Geneviève Delpech (Médium, femme de Michel Delpech)
  • Bertrand Lacoste (Formateur en intelligence émotionnelle)
  • Marc Leval (Président d’ABC Talk)
  • Étienne Dupont (Directeur artistique d’ABC Talk)
  • Étienne Drapeau (Président de La Revue de l’Au-delà)
  • Dr. Jean-Jacques Charbonier (Médecin Anesthésiste Réanimateur)
  • Serge Maille (Président de l’association Arche de lumière)
  • Sophie Harmeijer (Femme de médium)
  • Père Edouard De Laportaliere (Curé – Doyen de Lavelanet – Diocèse de Pamiers)
  • Marc Scocco (Conférencier et formateur dans les sciences humaines, tridimensionnelle)
  • Dr Franck Gisclard (Médecin généraliste)

 

Si chacune d’elles répond avec sa propre expérience de vie, en fait les réponses se complètent, s’affinent, ouvrent des horizons en s’avançant dans une seule et même voie. Ouvrant ainsi les portes sur les réalités de la médiumnité pour les plus sceptiques, et aussi pour ceux qui ont peur ou qui doutent.

Nous sommes, il faut bien l’admettre, dans un domaine considéré comme très particulier où le croire est devenu l’acceptation et que simplement, par l’amour, on peut apprendre à comprendre le phénomène de la vie.

Il ne surprendra personne de dire que pour la réalisation de son documentaire des plus novateurs et du livre qui l’accompagne, Mischa Harmeijer s’est senti aidé et encouragé, et même souvent dirigé par l’au-delà.

 

  • Pour organiser ou assister à la projection de ce film, cliquez ICI

 

Pour aller plus loin :

Mischa Harmeijer est médium, conférencier et réalisateur de courts et longs métrages. Il vit et travaille depuis 2005 dans le département de l’Aude. Avec les années, il a compris qu’en étant médium il pouvait et devait aider les gens qui souffrent. Il est né avec ces dons (médiumnité et magnétisme) pour les partager et faire du bien. Avec ce livre vous allez suivre le cheminement de Mischa Harmeijer parti à la recherche de réponses.

Pongh! Editions

 

 

 

Partager cet article

4 septembre 2018 2 04 /09 /septembre /2018 14:32

Le temps Présent

 

Ce qu’il faut avant tout savoir :

David Fontaine est médium en Normandie. Il lui en aura fallu des signes et des accidents de parcours pour accepter cette médiumnité qui ne demandait qu’à jaillir ! Depuis 2012, il reçoit ses consultants à son cabinet à Ouffières. David Fontaine est un homme de transmission. Conférences, livres…Il témoigne régulièrement sur l’après-vie, sur l’amour qui nous relie infiniment. (Source : Guide de la Voyance)

 

Résumé du livre :

À peine quelques mois après la sortie du premier volume de Merci, les témoignages de nombreux lecteurs sont arrivés, au-delà de toute attente. De nouvelles rencontres se sont nouées autour de ce livre, générant séances publiques et conférences. David a continué à vivre des expériences extraordinaires et défiant l’imagination, de purs moments magiques d’intense émotion démontrant que nous ne sommes vraiment pas seuls et que des êtres veillent sur nous depuis l’autre côté du voile. Malgré les moments difficiles que nous traversons actuellement, ceux qui nous ont quittés et que David appelle nos « Envolés » sont bien présents et nous soutiennent. Il nous appartient plus que jamais d’en prendre conscience et d’accepter de travailler sur nous, de nous libérer de nos charges émotionnelles et d’avancer sur notre chemin spirituel. Dans ce second volet, David a canalisé un abécédaire permettant de recevoir des clés qui nous feront évoluer et comprendre où se trouve notre voie : celle du Cœur. Et c’est là, un condensé d’Amour que vous tenez entre vos mains…

Il y a quelque temps de cela, je vous avais présenté le premier ouvrage de David Fontaine Merci… Témoignages et messages de l’au-delà, ce second opus est en quelque sorte une suite à la différence que les messages ne sont pas présentés sous forme de poème, mais ils n’en restent pas moins très touchants. On y découvre également un peu plus l’auteur qui, suite à la demande de nombreux lecteurs, nous ouvre son cœur en nous racontant comment il est passé du monde du spectacle et du chant à celui du magnétisme et de la médiumnité.

À travers ce beau témoignage, David Fontaine nous dévoile ses incroyables expériences avec ceux qu'il nomme joliment nos "envolés" en nous apportant à travers leur message ; présence et soutien malgré leur disparition. Il nous donne également de précieux conseils pour se libérer des charges émotionnelles afin de progresser sur le chemin de la spiritualité et trouver la voie du cœur.

L’obscurité ne peut chasser l’obscurité ; seule la lumière le peut.
La haine ne peut pas chasser la haine ; seul l’Amour le peut.

Martin Luther King

 

Pour aller plus loin :

Première partie de l'entretien avec le médium David Fontaine sur ses livres et messages de l'au-delà.

 

Pour découvrir la suite de cet entretien, rendez vous sur le site Élévation de Yann-Erick. Vous y découvrirez également la présentation de son troisième ouvrage intitulé : « Merci, Révélation ».

 

 

Partager cet article

10 mai 2018 4 10 /05 /mai /2018 15:37

Éditions Lanore

 

Ce qu'il faut avant tout savoir :

Jean-Marie Le Gall prend conscience très tôt de ses facultés psychiques. Durant des années, il n’aura de cesse de chercher à en comprendre la nature et le sens. Ses recherches l’amènent à travailler aux côtés de scientifiques et de chercheurs. Parallèlement, il mène une réflexion spirituelle et s’intéresse plus particulièrement à la philosophie, au spiritisme et au bouddhisme. Ayant acquis une force et une maturité intérieures, Jean-Marie Le Gall s’est engagé dans la voie thérapeutique en tant que magnétiseur. Il exerce actuellement son métier à Anglet dans le Pays Basque.

Résumé du livre :

Ce livre retrace "les phénomènes paranormaux" qui ont jalonné l’existence de l’auteur. Depuis sa petite enfance Jean-Marie Le Gall est en contact avec le monde des esprits. Il prend très vite conscience de ses facultés psychiques qu’il fait progresser, tout en cherchant à comprendre comment elles fonctionnent. Il nous raconte sa collaboration avec un scientifique le Docteur Jean Dierkens, avec lequel il mène des expériences de parapsychologie : magnétisme sur l’eau, influence de l’esprit sur la matière (effet PK) sur barre métallique. L’auteur évoque aussi dans cet ouvrage sa réflexion sur le monde des médiums, et sur la pratique de la médiumnité. Il nous parle aussi de son activité de magnétiseur et de l’aide précieuse qu’il reçoit "des médecins du ciel".

Ce livre, dont la préface et la postface ont été rédigées par le Dr Jean-Jacques Charbonier, anesthésiste-réanimateur, Jean-Pierre Girard, chercheur indépendant en physique théorique et Nicole Bossé, psychiatre et psychothérapeute, est la nouvelle édition revue et augmentée du livre du même titre publié en 2006 dont j’avais fait l’article ICI.

Déjà enfant, Jean-Marie Le Gall voit apparaître dans sa chambre des formes humaines blanches très lumineuses dont une l’a particulièrement marqué. Puis un jour, ce sont ses mains qui vont se révéler apaisantes, car, en caressant simplement un chien souffrant d’eczéma, Jean-Marie s’aperçoit que son énergie apporte un réel soulagement aux autres, mais également agit sur son environnement…

Au fil du récit, on se rend compte de l’incroyable évolution de ses capacités qu’il va, sous l’œil vigilant et bienveillant de sa famille, petit à petit expérimenter à travers l’expérience des tables tournantes qui le mènera à la psychographie (écriture automatique) recevant ainsi des messages d’une incroyable précision de proches disparus.

Mais ce n’est que le début, car il y en aura bien d’autres, dont la psychokinèse qui va se produire sous l’œil médusé de son entourage et de Jean-Marie, qui à force se demande bien d’où lui viennent toutes ces facultés, surtout quand il voit qu'une fourchette continue de se tordre même une fois posée sur la table…

C’est ce que Jean-Marie Le Gall cherchera à savoir en se documentant, en désirant soumettre, dans le seul but d’aider la recherche, toutes ses capacités psy aux exigences et observations de divers scientifiques, comme l’atteste le Pr Jean Dierkens dans l’ouvrage. Malgré le résultat de ces diverses expériences, qui pourtant confirme la nature extraordinaire de ces phénomènes comme celle sur le magnétisme réalisée dans le laboratoire du célèbre cancérologue Léon Schwarzenberg, restera sans suite malgré tout un protocole scrupuleusement observé…

Heureusement certains médias, à l’instar de Jacques Pradel, l’inviteront à parler de ses capacités psy et à rencontrer des experts en la matière tels que Jean-Pierre Girard et l’illusionniste Ranky pour ne citer qu’eux, car son parcours sera jalonné de belles et étonnantes rencontres.

Cet ouvrage est bien plus que de "simples" contacts avec l’invisible comme pourrait le suggérer le titre. Ce témoignage va bien au-delà, c’est également le parcours d’un homme qui est éternellement en quête de découverte, de connaissance et qui cherche par tous les moyens à venir en aide à son prochain, que ce soit en le mettant en garde ou en lui donnant, à travers ses réflexions personnelles, de judicieux conseils.

J’ai pris beaucoup de plaisir à lire ce livre qui dévoile le portrait d’un homme d’une grande honnêteté et humilité qui consacre sa vie au soulagement de la souffrance comme en attestent les quelques témoignages sur son activité de magnétiseur que Jean-Marie Le Gall exerce, avec l’aide de ses médecins du ciel, à Anglet, dans le sud-ouest de la France.

Son témoignage, parsemé de belles photos familiales et illustrations de Jean-Claude Bauer, m’a beaucoup touchée.

 

Pour aller plus loin :

Ce documentaire (dont j’avais fait l’article plus en détail ICI) est rythmé entre témoignages et interviews, Jean-Marie Le Gall partage sa réflexion et ses perceptions subtiles lors de ses séances de soin. Jean-Marie Le Gall vous dévoile sans retenue son parcours et ses propres expériences.

 

Ce documentaire est disponible sur INREES TV

 

Pour commander le DVD ou en savoir plus :

 

Pour aller encore plus loin :

Comment devient-on guérisseur ? Est-ce un don ? Est-il transmis de génération ou génération ? Peut-on choisir de devenir guérisseur ? Jacques Pradel et Henri Gougaud tenteront de répondre à ces questions avec le magnétiseur Jean-Marie Le Gall.

Pour écouter l'émission, cliquez sur l'image

 

Et voici également la toute dernière interview de Jean-Marie Le Gall qui a été réalisée par Le Moment Céleste lors de sa séance de dédicace à la Fnac de Bayonne.

 

 

 

Partager cet article

18 février 2018 7 18 /02 /février /2018 15:21

Augustin Lesage est né le 9 août 1876 à Saint-Pierre-lès-Auchel où son père, ancien cultivateur à Saint-Venant, vient de s’installer pour travailler dans les puits de mine de la Compagnie de Ferfay et Ames, ouverts depuis 1855. Son enfance est marquée par la mort de Marie, sa sœur âgée de trois ans : trente ans plus tard, c’est à elle qu’il attribuera ses premiers messages médiumniques.

Tu seras peintre !

Un jour de 1911, alors âgé de 35 ans, il entend, au fond de la mine, une voix lui dire : « Un jour tu seras peintre ! ». Il se trouve alors dans un boyau de cinquante centimètres. « J’étais seul », racontera t-il plus tard, « Voyez ma stupéfaction ! J’avais peur, mes cheveux se dressaient sur ma tête ». Il garde d’abord cet épisode sous silence puis, un an plus tard, il est initié au spiritisme et commence à peindre de manière automatique.

Sa première toile, de 3 mètres sur 3, est conçue à la façon des miniaturistes. Les motifs se succèdent de manière parfaitement symétrique. Augustin Lesage peint de façon spontanée et dit être poussé par des "esprits" qui guident sa main : « Lorsque je me mets à peindre, […] je me laisse guider par une force que je ne puis définir […]. Je n’ai jamais pris de leçons, ni de dessin, ni de peinture, je n’ai pour matériel que quelques godets, pinceaux et tubes de couleurs à l’huile. D’où m’est venue ma vocation, après 27 années de mine ? Je ne sais. »

À partir de 1913, il quitte la mine pour se consacrer à la peinture et, influencé par les psychosistes que côtoie son ami Ambroise Lecomte, il s’initie au guérissage. Les malades viennent si nombreux voir ces "guérisseurs spirites" que le corps médical leur intente un procès en 1914. Accusé d’exercice illégal de la médecine, Augustin Lesage est acquitté grâce aux témoignages de malades qu’il a guéris.

Succès et reconnaissance

Mobilisé le 2 août 1914, il dessine, dans les tranchées, des cartes postales et des souvenirs du front qu’il distribue aux soldats. Le 11 mars 1916, il est à nouveau affecté dans les mines. Redevenu houilleur à Burbure, il n’abandonne pas la peinture pour autant.

Dès 1923 (alors qu’il a définitivement quitté la mine), ses toiles sont exposées à Paris et il connaît un grand succès, d’abord à la Maison des spirites puis au Salon des artistes français. Ses œuvres, rattachées au mouvement spirite et étudiées par André Breton, sont louées par les surréalistes. Elles seront finalement intégrées à la Collection de l’art brut à Lausanne.

Il meurt à Burbure le 21 février 1954, laissant près de 800 toiles.

 

 

Pour aller plus loin :

Les artistes se réclamant du spiritisme ont été nombreux aux dix-neuvième et vingtième siècles. Les peintres comme Augustin Lesage illustrent à merveille le principe du médium. Des individus issus le plus souvent de milieux modestes se mettent soudain à peindre, sans avoir connu auparavant de formation artistique. Sans influence artistique, ils forment une partie de ce qu'on appelle l'art brut. Leurs œuvres, comme celle de Lesage, sont la plupart du temps très structurées et les peintres ne peuvent les expliquer eux-mêmes. Par ailleurs leur technique se révèle souvent inexplicable.

 

  • Pour admirer ses autres peintures, rendez vous sur le site abcd-art.brut et cliquez sur l'image.

 

Pour aller encore plus loin :

Luiz Antonio Alencastro Gasparetto est un célèbre médium peintre brésilien. Il a réalisé, en état de transe, plusieurs milliers de toiles caractérisés par le style et la signature d'un artiste disparu. Là où un artiste vivant aurait besoin d'une dizaine d'heures pour exécuter un tableau de taille et de complexité comparables, Luiz Gasparreto ne met qu'une à deux heures et son travail a toujours un aspect de finition assez remarquable.

Il peint parfois en même temps deux tableaux de style très différent. L’un avec la main gauche et l’autre avec la main droite, toujours sans regarder. Luiz a donné gratuitement l'intégralité de ses toiles à des œuvres de charité.

 

 

Partager cet article

@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

Recherche