Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Un Autre Regard...
  • Un Autre Regard...
  • : Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog dans lequel je parle de tout ce qui me passionne, m'interpelle comme ces lectures, documentaires qui m'amènent à porter un regard différent sur notre monde. Bonne visite à tous ! Florinette
  • Contact

Catégories

11 octobre 2021 1 11 /10 /octobre /2021 10:31

 

Ce qu'il faut avant tout savoir :

Originaire de Bourgogne, Anne-Hélène Gramignano est mère d'une famille nombreuse et habite depuis 20 ans à Nouméa. Ses racines siciliennes et pieds-noirs font d'elle une femme chaleureuse, bienveillante et empathique, qualités qui transparaissent dans sa manière de mettre son don de médium au service des autres tout en conciliant sa vie de famille, son travail et ses amis.

J’ai découvert Anne-Hélène Gramignano à travers son premier ouvrage qui s’intitule L’Infini Espoir dans lequel elle nous révèle ce don familial, cette capacité de communiquer avec l’invisible, et comment elle a su l’intégrer dans son quotidien. 

Après l’accueil chaleureux de ce livre, qui a été traduit en plusieurs langues, Anne-Hélène nous offre cette très belle suite que l’on peut lire indépendamment du premier. L'Infini Amour renferme de magnifiques et émouvants témoignages, tous porteurs d’Amour et d’Espoir.

Des messages essentiels, dont celui de ses Anges qui lui ont révélé que « L’Amour est le vecteur le plus puissant de Lumière ». Cette Lumière leur est indispensable pour la redistribuer sous forme d’aide aux Humains qui souffrent.

J’ai adoré me plonger dans ses deux ouvrages, je ressentais beaucoup d’apaisements à tel point que j’en freinais ma lecture pour rester dans ce cocon d’infinie tendresse qui m’enveloppait.

Ce sont des livres réconfortants et débordants d’amour, à l'instar de son auteure, que je vous invite vivement à découvrir à travers ses livres et également dans cette émission que nous avons réalisée toutes les deux et dans laquelle je lui ouvre mon cœur...

 

 

 

 

  • Pour découvrir mes autres émissions, cliquez ICI

 

Partager cet article

25 avril 2021 7 25 /04 /avril /2021 13:35

Guy Trédaniel

 

Ce qu'il faut avant tout savoir :

Docteure en pharmacologie et en toxicologie, Julie Beischel a renoncé à une carrière prometteuse dans l'industrie pharmaceutique pour se consacrer entièrement à l'étude de la médiumnité. Le Dr Beischel est professeur adjointe à l'École de psychologie et d'études interdisciplinaires de l'université Saybrook, et directrice du département de recherche sur la survie et la vie après la mort à l'Institut mondial d'exploration scientifique (World Institute for Scientific Exploration). Elle est cofondatrice et directrice de l'Institut Windbridge à Tucson, en Arizona, où elle vit avec son mari et partenaire de recherche, Mark Boccuzzi.

 

Résumé du livre :

Julie Beischel a étudié le travail des médiums pendant plus de quinze ans au sein de l'institut Woodbridge qu'elle a cofondé en Arizona. Elle a mis au point les protocoles les plus rigoureux au monde pour attester la véracité, l'exactitude et la précision des informations rapportées par les médiums se disant en contact avec des défunts. Elle a également étudié leur psychologie, leurs méthodes de travail, les différents types de médiumnité, le fonctionnement de leur cerveau, et a publié de nombreux articles dans des revues scientifiques. Dans ce livre, des médiums s'expriment sur la vie après la mort, sur le deuil ou encore sur la perte de nos animaux familiers. Il est la synthèse d'une investigation au long cours qui ne laisse aucun doute sur la réalité du phénomène de médiumnité, authentifiée grâce aux outils et aux méthodes scientifiques les plus exigeants. Les recherches de Julie Beischel ont été saluées par de grands noms de la spiritualité et de l'étude des phénomènes inexpliqués, comme le Dr Eben Alexander, Dean Radin ou Larry Dossey. 

Pour Julie Beischel, la façon d'examiner scientifiquement la théorie selon laquelle la conscience survit à la mort physique consiste à étudier le phénomène de la médiumnité. 

À l'Institut Windbridge, Julie Beischel et son équipe mènent des recherches depuis 2008 avec des médiums mentaux, ces personnes qui font l'expérience de communiquer avec des défunts, dont les capacités ont été démontrées dans des conditions contrôlées. Ce qui leur a permis d'aller plus loin dans l'étude du phénomène avec des participants capables de fournir efficacement, et à plusieurs reprises, des informations précises et spécifiques sur les désincarnés, et ce sans aucune indication ou connaissance préalable. Ce sont ces expériences qui ont convaincu Julie Beischel qu'il y avait quelque chose qui méritait d'être étudié.

Mais avant de rentrer dans le vif du sujet, j'ai trouvé très intéressant le chapitre dans lequel elle explique ce qui l'a motivée de passer d'une formation interdisciplinaire en physiologie et d'un doctorat en pharmacologie et toxicologie avec une sous-spécialisation en microbiologie et immunologie à des recherches scientifiques rigoureuses à plein temps avec des médiums. 

Ensuite, Julie Beischel nous explique, en termes simples, comment la méthode scientifique peut être appliquée au phénomène de la médiumnité en nous détaillant le programme de recherche au sein de l'Institut Windbridge qui comprend : la phénoménologie, la physiologie, la psychologie et la neurobiologie des médiums certifiés afin d'examiner toutes les possibilités conventionnelles qui pourraient expliquer l'obtention des informations recueillies par ces derniers.

La deuxième partie de l'ouvrage donne la parole aux médiums qui ont participé à l'étude en répondant à des questions sur leurs ressentis, leur pratique et les différents types de communication, y compris avec des animaux désincarnés, ainsi que de judicieux conseils, à garder à l'esprit, que donne également Julie Beischel si l'on décide de consulter un médium.

Tout en étudiant la médiumnité et les résultats significatifs qui en découlent, l'Institut Windbridge s'intéresse avant tout à la manière dont les médiums accrédités pourraient aider les gens dans le traitement du deuil avec le soutien de professionnels de santé. Et s’interroge aussi pour savoir comment certaines informations médiumniques pourraient servir dans des enquêtes criminelles, ou pour retrouver des personnes portées disparues. 

À l'Institut Windbridge, nous nous soucions moins du fonctionnement de la médiumnité que de la façon dont elle peut aider les gens.

Ce livre détaille avec précision l'étude de la médiumnité, il n'en apporte pas la preuve absolue comme on pourrait le penser, même si les conclusions de leur recherche sur la survie de la conscience démontrent, grâce aux outils et aux méthodes scientifiques les plus exigeants, que nous ne sommes pas uniquement constitués de matière physique et qu'il semblerait bien que la conscience continue d'exister même sans le corps.

 

 

Partager cet article

10 mars 2021 3 10 /03 /mars /2021 15:37

Éditions Exergue

 

Ce qu’il faut avant tout savoir :

Florence Hubert, médium depuis l’enfance, a accepté ses capacités en 2001, suite à une EMI. Elle décide alors d’aider les personnes en deuil à communiquer avec leurs proches disparus.

Elle donne des consultations individuelles et anime des ateliers et des conférences un peu partout en France. 

 

 

 

Jean-Claude Bauer est auteur-dessinateur de bandes dessinées. Il a aussi été l’illustrateur de la chronique judiciaire pour Antenne 2 et France 2, et a suivi de nombreux grands procès entre 1987 et 1997.

 

 

Résumé du livre :

De sa collaboration avec la police sur des enquêtes criminelles aux séances de médiumnité sur photo, de la détection de présences perçues dans certaines maisons aux innombrables messages reçus en canalisation, Florence Hubert partage son quotidien de médium à travers des histoires vécues, tantôt drôles, tantôt émouvantes, mais toujours extraordinaires. Illustré par le talentueux dessinateur Jean-Claude Bauer, cet ouvrage lève le voile, celui qui permet à ceux qui sont passés de l’autre côté de se faire entendre ici-bas...

Cela fait plus de dix-huit ans que Florence Hubert pratique la médiumnité. Dans cet ouvrage, elle revient en détail sur certains événements de sa vie personnelle et professionnelle. 

La mort, elle la connaît, elle la côtoie au quotidien, mais en 2018, quand celle-ci touche son papa âgé de 83 ans, cela lui paraît inconcevable. Dans cet émouvant chapitre, Florence Hubert rend un très bel et émouvant hommage à son père en racontant ses derniers jours, ce qu’elle ressent et perçoit dans cette minuscule chambre d’hôpital, où un phénomène inattendu et extraordinaire se manifestera durant quelques secondes.

C’est la première fois que Florence Hubert subit la mort d’un proche et, suite à cela, sa perception, la manière d’aborder sa médiumnité va évoluer, car maintenant elle comprend mieux la détresse de ceux qui reste. 

Mon père vient ainsi de m’offrir un beau cadeau : il va m’aider à avancer autrement et plus justement lors de ces connexions entre les âmes des vivants et des morts.

Après cet adieu à son père, qui a fait écho en moi suite au récent décès de mon papa, Florence Hubert revient sur sa vie, sur ses rencontres, ces destins croisés de femmes et d’hommes en quête de réponse, de consolation, lors de conférence qu’elle donne à travers la France.

On apprend également sa collaboration, de manière non officielle, avec la police sur des enquêtes criminelles qui n’aboutissent pas par manque de preuve. La présence de Florence est même sollicitée sur une scène de crime des plus odieuse et inoubliable, mais qui, grâce à ses visions, à l’apparition de la victime qui lui montre le déroulement des faits, fera avancer l’enquête.

Toutes ces histoires que renferme cet ouvrage sont incroyables, de plus, chacune d’entre elles est accompagnée par les magnifiques illustrations du talentueux dessinateur Jean-Claude Bauer, nous immergeant ainsi dans le quotidien mouvementé et varié de Florence Hubert, dont une partie de son travail de médium, quand elle n’est pas en consultation, consiste également à purifier les maisons.

En lisant cet ouvrage, on se rend bien compte que la médiumnité est une pratique pas si facile à vivre et qu’il faut faire preuve de beaucoup de patience, d’amour et d’humilité, comme le fait si bien Florence Hubert, afin de l’exercer au mieux dans le respect de chacun.

 

Je vous invite à en feuilleter quelques pages pour que vous puissiez avoir un aperçu des illustrations réalisées par Jean-Claude Bauer.

 

 

Pour aller plus loin :

Entre médiumnité, questionnements sur l'Au-delà, et travail énergétique, ce documentaire phare présente le parcours exceptionnel de la médium Florence Hubert qui a choisit d'accompagner les vivants à traverser la douloureuse période du deuil, et d'aider les âmes à s'élever vers la lumière. (Extrait)

 

 

 

 

 

Partager cet article

19 janvier 2021 2 19 /01 /janvier /2021 09:52

JMG Editions

 

Ce qu’il faut avant tout savoir :

Simone Aubin habite près du Havre. Après avoir rédigé des articles sur les sites Suite101 et Greatcontent, elle en écrit régulièrement dans des magazines dédiés à la spiritualité et au développement personnel. Elle est également auteure de plusieurs livres. Chacun de ses ouvrages est empreint de spiritualité, cette dernière tenant une place prépondérante dans son existence.

 

Résumé du livre :

La médiumnité au service des âmes Si les médiums qui sont présentés dans la première partie de cet ouvrage, ont des parcours différents, tous ont fait le choix de mettre leur médiumnité au service des âmes. On verra également que la médiumnité est chose si sérieuse qu'elle a été étudiée de manière scientifique par le Dr Gary E. Schwartz, professeur de médecine, de psychologie, de neurologie, de psychiatrie et de chirurgie à l'université d'Arizona qui a testé cinq médiums très réputés et mondialement connus. Alors qui sont ces hommes et ces femmes qui sont ou ont été en contact avec l'au-delà ? Sont-ils si différents du commun des mortels, eux qui entendent ou voient ceux que l'on appelle communément les morts ? Quant à la réincarnation, qui est présentée dans la deuxième partie du livre à travers plusieurs cas particulièrement troublants, elle est étudiée de manière scientifique, notamment par le professeur Ian Stevenson. Les lecteurs trouveront des réponses aux différentes questions que Vicki Mackenzie nous pose, en particulier en lisant les témoignages des différents réincarnés...

« Qui sont ces hommes et ces femmes qui sont ou ont été en contact avec l’au-delà ? Sont-ils si différents du commun des mortels puisqu’ils entendent ou voient ceux que l’on appelle communément les morts ? » 

C’est ce qu’a voulu savoir Simone Aubin en s’entretenant avec certains d’entre eux qui ont fait le choix d’oeuvrer quotidiennement au bien-être des décédés et des vivants.

Toutes ces diverses interviews sont passionnantes, étonnantes, car chaque médium est unique, à sa propre spécificité pour rentrer en contact avec les esprits, que ce soit par le biais de la transe, de l’écriture, du contact visuel, etc. Tous types de supports, de moyens sont utilisés par les décédés pour communiquer.

Le domaine de la médiumnité intéresse également le monde scientifique comme nous l’explique Simone Aubin en citant le Dr Gary E. Schwartz, professeur de médecine, de neurologie, de psychiatrie à l’université d’Arizona, lequel a fait un travail exemplaire en testant des médiums réputés afin de déterminer la réalité de leur médiumnité.

Dès les premières pages de la seconde partie de l’ouvrage, Simone Aubin nous conte une histoire d’amour étonnante et réelle qui s’est déroulée durant l’âge d’or hollywoodien. En compagnie des témoins qu’elle a rencontrés, elle nous invite à réfléchir sur l’après-vie ou plutôt à notre vie antérieure, celle qui peut émerger lors de situation de "déjà-vu" et/ou sous hypnose, lors des régressions.

« Se souvenir précisément de ses vies antérieures est une chose qui est assez extraordinaire en soi, mais reconnaître les membres de sa vie précédentes en est une autre qu’il est parfois compliqué de gérer. »

Tous ceux qui s’intéressent à la réincarnation connaissent Le Professeur de psychiatrie Ian Stevenson qui a étudié scientifiquement des milliers de cas dont certaines histoires des plus troublantes sont exposées.

D’autres scientifiques, que nous présente Simone Aubin, ont également eu affaire à ces sidérantes régressions qui vont même jusqu’à guérir des patients souffrant de maux, en lien avec leur vie antérieure, qui les perturbent dans leur vie actuelle

Chacune de ces révélations ouvre des perspectives extraordinaires sur la survie de l’âme. Un ouvrage fascinant !

 

Pour aller plus loin :

 

Partager cet article

11 juin 2020 4 11 /06 /juin /2020 18:03

Bookelis

 

Ce qu’il faut avant tout savoir :

Originaire de Bourgogne, Anne-Hélène Gramignano est mère d'une famille nombreuse et habite depuis 20 ans à Nouméa. Ses racines siciliennes et pieds-noirs font d'elle une femme chaleureuse, bienveillante et empathique, qualités qui transparaissent dans sa manière de mettre son don de médium au service des autres tout en conciliant sa vie de famille, son travail et ses amis.

Résumé du livre :

Anne-Hélène a le don, comme sa grand-mère avant elle. De ce don parfois lourd, parfois tourné en dérision par les sceptiques, Anne-Hélène ne s'est jamais plainte. Grâce à lui, elle voit la lumière, entend les voix des anges et apaise les âmes de ses semblables, vivants ou non. De ce don, Anne-Hélène tire un espoir infini qu'elle choisit de partager aujourd'hui... Dans cette autobiographie sincère et bienveillante, Anne-Hélène Gramignano raconte 30 histoires, 30 anecdotes intimes et authentiques de son expérience de médium et dévoile les secrets de son univers surprenant.

Anne-Hélène Gramignano a repris le flambeau de son arrière-grand-mère et de sa grand-mère qui, toutes deux, avaient cette même capacité de communiquer avec l’invisible, de prédire l’avenir.

Dans cette autobiographie, Anne-Hélène nous confie de quelle façon ce don familial s’est révélé en elle et comment elle a dû apprendre à vivre avec de tels ressentis.

Même si ce don fait partie de sa lignée familiale, il n’y a aucun mode d’emploi et Anne-Hélène, qui en grandissant est de plus en plus réceptive aux défunts, doit apprendre à gérer les visites nocturnes auxquelles elle est confrontée, à ces apparitions impromptues de personnes décédées qui s’invitent chez elle et dont son ex-mari ne veut pas entendre parler.

Difficile de concilier sa vie de famille et son travail de juriste, mais heureusement les anges veillent et c’est dans un rêve éveillé qu’Anne-Hélène recevra son premier message de soutien, de protection qui va l’aider à reprendre confiance et accepter sa mission de médium avec plus d’assurance vis-à-vis de son entourage et des personnes qu’elle côtoie.

J’ai compris ainsi, peu à peu, tout doucement, que la mission qui m’avait été confiée par mon ange n’était pas de prédire l’avenir, mais plutôt de réconcilier, de rapprocher et de mettre en relations les âmes qui sont parties avec les âmes qui sont encore sur Terre.

À travers son témoignage et au moyen d’exemples concrets, Anne-Hélène nous révèle ce que les personnes décédées et les anges lui ont enseigné, et comment ils nous viennent en aide dans notre vie quotidienne.

Dans une écriture fluide et sincère, c’est un beau témoigne que j’ai pris plaisir à découvrir, à lire. À chaque fois que je me plongeais dans son histoire, je ressentais une sensation d’apaisement m’envelopper que je la dégustais par petite gorgée. Il y a tellement de douceur et de bienveillance de le part d’Anne-Hélène Gramignano !

C’est un livre que je conseille à tous celles et ceux qui s’interrogent sur la médiumnité, qui veulent découvrir l’existence de cette incroyable vie si particulière qui est la sienne et qui se situe entre deux mondes, dans cet infini espoir.

 

Pour aller plus loin :

Voici un extrait du reportage « Voyance et foi sont-elles compatibles ? » tourné en Nouvelle-Calédonie où vous pourrez voir Anne-Hélène lors d’une séance de médiumnité avec la journaliste.

 

Anne-Hélène Gramignano a été l’invitée de l’émission de Didier Santiago « Le Cercle des connaissances » où elle nous parle de son livre qui dès sa sortie a reçu un bel accueil auprès des lecteurs.

 

 

  • Sur sa chaîne YouTube, Anne-Hélène Gramignano vous propose des courtes émissions où elle aborde différents sujets : Anne-Helene Gramignano

 

Pour info :

L’infini espoir a été choisi par le CTEB de Toulouse pour être transcrit en braille. Dans les prochains jours, cet ouvrage sera également disponible en anglais et en italien.

 

 

Partager cet article

@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

Recherche