Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Un Autre Regard...
  • Un Autre Regard...
  • : Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog dans lequel je parle de tout ce qui me passionne, m'interpelle comme ces lectures, documentaires qui m'amènent à porter un regard différent sur notre monde. Bonne visite à tous ! Florinette
  • Contact
13 décembre 2019 5 13 /12 /décembre /2019 11:49

Guy Trédaniel

 

Ce qu’il faut avant tout savoir :

Le Dr Jean-Jacques Charbonier, anesthésiste-réanimateur, étudie en toute indépendance les états de conscience modifiés et les expériences de mort provisoire depuis plus de vingt ans. Auteur de plusieurs publications dont Les 7 Bonnes Raisons de croire en l'au-delà, La Mort expliquée aux enfants, La Conscience intuitive extraneuronale ou encore Contacter nos défunts par l’hypnose, il donne de nombreuses conférences en France et à l'étranger et est régulièrement invité dans les émissions de radio et de télévision.

Résumé du livre :

Pour beaucoup, Jean-Jacques Charbonier est une sorte d’O.S.N.I. (Objet Scientifique Non Identifié), car il évolue depuis des années dans des disciplines qui n’ont pas l’habitude de se côtoyer, et ne se revendique d’aucun groupe de pensée dogmatique. Médecin anesthésiste-réanimateur toujours en exercice, il a collecté durant plus de trois décennies des centaines de témoignages de personnes ayant vécu des histoires époustouflantes lors d’arrêts cardiaques ou de comas. Curieux de tout ce qui touche au domaine de la conscience et sans a priori, il a accueilli avec un grand respect l’enseignement de chamans et de médiums, tout en s’intéressant également à d’autres approches scientifiques telles que la physique quantique. Enfin, il a recueilli avec beaucoup de rigueur et d’attention les expériences qu’ont vécues plus de 10 000 personnes qu’il a lui-même placées sous hypnose. L’ensemble de ses recherches lui a permis de mettre au point une technique simple et accessible à tous qui nous transforme en individu hyperconscient. Cet ouvrage expose en détail son cheminement, cet état d’hyperconscience et les manières de l’atteindre. Il démontre que nous avons tous en nous des capacités extraordinaires telles que la médiumnité, la vision à distance, la voyance, la régression dans des vies antérieures, l’intuition, la télépathie, la guérison, l’inspiration, la connexion aux informations divines et bien d’autres encore, tout aussi surprenantes.

Beaucoup se demandent comment l’on pourrait atteindre un état d’hyperconscience sans avoir à subir un accident ni être plongé dans le coma où vivre une EMI. C’est ce qu’a voulu expérimenter Jean-Jacques Charbonier en proposant des ateliers de Trans Communication Hypnotique (TCH), protocole qu’il explique en détail dans son précédent livre "Contacter nos défunts par l’hypnose".

Plus de 10 000 personnes ont déjà répondu présentes pour tester cette technique originale grâce à l’hypnose, une méditation guidée qui facilite les vécus subjectifs. Les époustouflantes perceptions récoltées des TCHistes, qui à l’issue de ces séances collectives ont réussi à se connecter à leur conscience intuitive extraneuronale (CIE) en inhibant leur conscience analytique cérébrale (CAC), ont permis à Jean-Jacques Charbonier d’affiner ses recherches et d’aller plus loin dans la compréhension et le fonctionnement de la conscience.

Cet ouvrage est donc une synthèse de tout cet enseignement que Jean-Jacques Charbonier a reçu en tant que médecin anesthésiste-réanimateur durant les quarante dernières années sur cette expansion de la conscience qui a déclenché chez certains expérienceurs, y compris des TCHistes, une transformation de leur existence, une nette amélioration de leur santé, et plein d’autres choses tout aussi salutaires pour eux, comme pour leur entourage.

Afin que tout le monde puisse en bénéficier, Jean-Jacques Charbonier nous délivre les différents moyens d’accéder à cet état d’hyperconscience qui amène à débrancher le bavardage incessant de notre CAC, afin d’accéder à cette subtile dimension d’informations et de perceptions qui vient transcender l’habituel, le connu.

 

Pour la petite anecdote, j’ai participé à un atelier de TCH et, comme j’avais mal au dos à cette époque, j’ai juste vu deux visages souriants apparaître, celui de ma maman et mon petit frère, tous deux décédés, mais la douleur m’empêchait d’aller plus loin.

Par contre, il y avait une personne qui était venue faire cette séance juste par curiosité. Réfractaire dès le départ, elle n’a pas réussi à se détendre et comme le temps lui semblait long, tout en gardant le casque sur les oreilles, elle en a profité pour essayer de dormir et c’est là que, d’un seul coup, tout est arrivé.

Quand elle a raconté ce qu'elle venait de vivre, cette personne était très émue, car, durant ce lâcher-prise, elle a vu des êtres lumineux et reçue un amour immense, je voyais, pendant qu’elle nous racontait son expérience, sa stupeur, elle était complètement chamboulée et interloquée par ce qu’elle venait de vivre.

J’ai été sidérée de la voir ainsi se transformer pratiquement sous mes yeux. En quelques minutes, toutes ses certitudes se sont effondrées et c’est vraiment à cet instant que je me suis rendu compte du bienfait de ces ateliers, car ils peuvent aider les personnes à prendre conscience qu’à tout moment l’on peut avoir accès à cet autre plan extrasensoriel dans lequel nous pouvons reprendre confiance en la Vie, en quelque chose de bien plus grand qui nous reconnecte avec nous-mêmes, en nous amenant à voir le monde différemment...

 

Pour aller plus loin :

Rencontre avec Jean-Jacques Charbonier, médecin anesthésiste français, référent en réanimation qui s'est spécialisé dans les expériences de mort imminente.

 

 

Partager cet article

23 avril 2019 2 23 /04 /avril /2019 14:03

Des femmes expertes ont la parole

Édition BoD

 

Ce qu'il faut avant tout savoir :

Stéphanie Honoré a travaillé comme éditrice en tant que salariée dans une société d’édition internationale pendant plus de 15 ans. Il y a 10 ans maintenant, elle s’est mise à son propre compte en faisant de la gestion éditoriale de projet pour différentes maisons d’édition. Puis elle a commencé à développer le catalogue de divers domaines d’éditeurs en recrutant des auteurs. Pour plus d’information sur son travail ou sur ses prochains événements, rendez-vous sur son site : Stéphanie Honoré

 

Résumé du livre :

Notre monde bouge. Nos consciences s’ouvrent. Nous sommes nombreux à nous questionner sur la conscience et ses états modifiés, à faire des expériences, à suivre des chemins de traverse. Mais au fait, qu’est-ce que la conscience ? Est-elle juste notre capacité à percevoir ou à s’émouvoir, à penser ou se comporter ? Ou bien plus que ça ? Que penser des états modifiés de la conscience comme dans le cas de l’hypnose, des rêves, des sorties hors du corps et des expériences de mort imminente, des mémoires prénatales, de la médiumnité ? La conscience peut être multidimensionnelle et toutes ces facettes-là à la fois. Partons les explorer avec, une fois n’est pas coutume, 12 femmes expertes et passionnantes !

Qu'est-ce que la conscience ? Est-elle notre capacité à percevoir ou à s’émouvoir , à penser ou se comporter ? Ou bien plus que ça ? Est-elle ce que l’on sent ou ce que l’on sait de soi, des autres et du monde qui nous entoure ? Est-elle le reflet de nos perceptions ou de nos projections ? Se loge-t-elle dans le corps ? Si elle se loge hors du corps, où se trouve-t-elle exactement ?…

C’est autour de cette thématique que le 06 octobre 2018 s’est déroulée à Paris une journée exceptionnelle organisée par Stéphanie Honoré qui a réuni 12 femmes d’exceptions venues d’horizons divers, et de domaines différents pour nous parler des multiples facettes de la conscience au travers de leurs parcours passionnants et inspirants.

Ce livre, qui en est la restitution avec en plus des questions-réponses dirigées par Stéphanie Honoré à la fin de chacune de ces interventions, nous permet d’entrevoir que les divers états élargis ou modifiés de la conscience, que ce soit à travers le rêve, l’hypnose, l'EMI etc. nous donnent accès à une tout autre vision de la réalité, imperceptible et inaccessible en temps ordinaire.

J’ai trouvé cette idée formidable de retranscrire ces douze conférences qui sont un prolongement, voire même une découverte pour tous celles et ceux qui, comme moi, n’ont pas pu s’y rendre. Alors, n’hésitez pas, devenez des explorateurs de l’invisible en parcourant cette face cachée de la conscience !

 

Pour aller plus loin :

Vous avez aussi la possibilité de voir les ouvrages des douze intervenantes en cliquant sur "auteure" ou visionner quelques-unes de ces conférences en ligne sur YouTube en cliquant sur l'image ou sur l'intitulé :

  • Audrey Fella (historienne des religions, journaliste et auteure) nous parle de « Mystique et conscience »

 

Pour commander le livre "La Face Cachée de la Conscience", cliquer ICI

 

Partager cet article

18 juin 2018 1 18 /06 /juin /2018 10:57

Guy Trédaniel

 

Ce qu'il faut avant tout savoir :

Le Dr Jean-Jacques Charbonier, anesthésiste-réanimateur, étudie en toute indépendance les états de conscience modifiés et les expériences de mort provisoire depuis plus de vingt ans. Auteur de plusieurs publications dont Les 7 Bonnes Raisons de croire en l'au-delà, La Mort expliquée aux enfants ou encore La Conscience intuitive extraneuronale, il donne de nombreuses conférences en France et à l'étranger et est régulièrement invité dans les émissions de radio et de télévision.

 

Résumé du livre :

Aussi incroyable que cela puisse paraître, il nous est désormais possible de rentrer en contact avec nos défunts en étant placé sous hypnose. Cette expérience inédite est d’un puissant réconfort quand on est dans la douleur d’un deuil ou angoissé par la mort. Dans ce nouvel ouvrage, le Dr Jean-Jacques Charbonier nous présente les résultats d’une étude sur plus d’un millier de personnes qu’il a lui-même placées sous hypnose. Les ateliers de Trans Communication Hypnotique (TCH) qu’il propose ne désemplissent pas et connaissent un succès sans précédent. Ce livre est l’histoire de cette aventure hors du commun et présente les différents témoignages de celles et ceux qui ont participé à ces voyages si particuliers.

Dans ce livre, préfacé par le Dr Mario Beauregard, chercheur en neuroscience, Jean-Jacques Charbonier nous explique dans quelle circonstance il en est venu à expérimenter la communication induite avec les défunts par le biais de l’hypnose.

À l’automne 2013, devant se rendre au Canada pour donner des conférences afin d’y expliquer cette dissociation de la conscience analytique cérébrale (CAC) et de la conscience intuitive extraneuronale (CIE) présentée dans son ouvrage « Les 3 clés pour convaincre les pires épreuves de la vie », son éditeur Guy Trédaniel lui suggéra de proposer également un atelier afin de les faire participer, comme c’est de coutume là-bas avec les "workshops".

Réfléchissant à cette proposition, c’est par un incroyable concours de circonstances que l’hypnose s’est révélée à lui, et pour un médecin anesthésiste ce fut une bonne occasion de se former aux méthodes d’hypnose déjà employées par ses confrères.

Après avoir mis en place un procédé s’adaptant aux ateliers afin de connecter les futurs participants aux images archétypales de l’au-delà, rencontrées par les expérienceurs lors de leurs expériences de mort provisoire, il ne restait plus qu’à tester la Trans Communication Hypnotique (TCH).

Les premiers essais ont commencé à Montréal. Suite aux témoignages des participants qui pensèrent avoir reçu un contact avec des défunts et qui ont ressenti par la suite un réel apaisement face au deuil, cela encouragea Jean-Jacques Charbonier à persévérer dans cette voie afin de vérifier la reproductibilité de ces vécus subjectifs sous hypnose.

À ce jour, et sous l’égide de Marc Leval d’ABC Talk, ces ateliers ne désemplissent pas et des centaines de témoignages émanant de divers milieux et cultures ont pu constater l’efficacité de la TCH. Devant un tel engouement, Jean-Charles Chabot, fondateur de l’Institut International d’Hypnose Spirituelle (IIHS) a désormais pris le relais au Canada.

Dans l’attente d’une accréditation médicale, Jean-Jacques Charbonier, par le biais de l’IRCCIE (Institut de Recherche et de Communication sur la Conscience Intuitive Extraneuronale) qu’il a fondé dernièrement, propose à d’autres médecins, hypnologues et personnels soignants de se former à la TCH.

Cette thérapie pour le deuil, même si elle se différencie, n’est pas sans rappeler celle des deux médecins américains : le psychiatre Brian Weiss, spécialiste de la thérapie sous hypnose, qui dans son ouvrage intitulé « Nos vies antérieures, une thérapie pour demain » révélait également ce processus curatif :

« D’aucuns jugeront que des retrouvailles de ce genre ne sont pas autre chose qu’un produit de l’imagination et une façon de prendre ses désirs pour des réalités. Mais ni l’un ni l’autre ne peut exercer le puissant effet salvateur constaté lorsque le sujet reprend conscience de la nature éternelle de l’âme et des liens qui l’unissent à ses proches maintenant disparus. […] »

Et surtout celle du Dr Allan Botkin, psychologue clinique, qui a découvert la CIAM (Communication Induite Après la Mort), lors d’une séance d’EMDR, et qui a été décontenancé de voir ses patients, la plupart des anciens combattants, se sortir d’un profond traumatisme, souvent lié au deuil, grâce à cette technique qui leur ont permis de rentrer en communication avec les défunts :

« Durant les quelques années qui ont suivi, j’ai été en mesure d’induire cette expérience avec 98 % de fiabilité en suivant à la lettre cette séquence ; à chaque fois, j’étais stupéfait de constater que cela fonctionnait. Quoiqu’il se passât, quelle qu’en fût la source, cette procédure résolvait le chagrin et le sentiment de perte traumatisant de mes patients. Le plus souvent, ils repartaient joyeux. […]

La thérapie de la CIAM est efficace. Elle guérit les patients. Elle apporte une confiance et une force intérieure qui font durer la guérison. Que demander de plus ? Si la recherche soutient ces découvertes cliniques, j’estime qu’il serait contraire à l’éthique qu’un psychothérapeute ne se serve pas de la thérapie de la CIAM pour aider les personnes endeuillées. […] »

Tout ceci démontre bien que quand on arrive à mettre en veille notre conscience analytique, on peut tous vivre des choses incroyables, jusqu’à franchir une frontière qui nous semblait impossible, sauf bien sûr, pour certaines personnes.

 

Pour aller plus loin :

"Dans ce "Facebook Live", vous pouvez entendre l'histoire de la TCH, la nouvelle technique de transcommunication hypnotique. C'est technique de communication avec les défunts qui se révèle être beaucoup plus que cela. Venez découvrir les types d'expériences qui sont vécus par les TCHistes !" Jean-Charles Chabot

 

 

 

Dernières minutes :

Quelques heures après avoir posté mon article, voici ce que Jean-Jacques Charbonier en a pensé :

Très touchée, merci beaucoup !

Très touchée, merci beaucoup !

Partager cet article

31 janvier 2011 1 31 /01 /janvier /2011 15:00

 

Nos-vies-anterieures.jpg

Ce qu'il faut avant tout savoir :

blw web1Né à New York en 1944, le Dr Brian L. Weiss est un psychiatre spécialiste de la thérapie sous hypnose. Il est diplômé de l'Université de Columbia et a terminé ses études de médecine à la faculté de Yale. Il a fait son internat au Centre Médical Bellevue de l'Université de New York, avant de prendre la tête du département de psychiatrie de la faculté de médecine de Yale. Il est désormais président émérite de psychiatrie au Centre Médical Mont Sinaï à Miami. Il a également publié plusieurs articles scientifiques touchant à la pharmacologie, à la chimie du cerveau, aux troubles du sommeil, aux états d'anxiété et dépressifs, à la toxicomanie, à la maladie d'Alzheimer... Il anime des séminaires, des ateliers et des formations professionnelles dans le monde entier.

Résumé du livre :

Alors qu'il utilisait l'hypnose pour aider une patiente à retrouver certains événements traumatisants de son enfance, le Dr Weiss eut la surprise de l'entendre évoquer des souvenirs vieux de quatre mille ans. La jeune femme venait de régresser vers une vie antérieure.

Intrigué, le Dr Weiss a renouvelé l'expérience avec d'autres patients. Il a ainsi recueilli plusieurs centaines de témoignages troublants. À travers l'hypnose, des hommes et des femmes ont pu recueillir des informations précises sur leurs existences passées. L'aventure, passionnante en soi, ne s'est pas arrêtée là, car les patients sont sortis de cette expérience non seulement guéris mais convaincus de leur immortalité.

stylo bleu reduit

Le Dr Weiss explique qu'à cette époque-là il venait d'être nommé à la présidence du service de psychiatrie du centre médical de Miami quand il découvrit fortuitement ce mécanisme de régression alors qu'il utilisait, comme à son habitude, l'hypnose pour aider Catherine, une patiente, qui vint à lui révéler des détails sur sa vie personnelle qui modifia radicalement sa conception de la psychothérapie.

"Je savais que Catherine ne connaissait pas et ne pouvait pas connaître tous ces faits. Mon père était mort dans le New Jersey et était enterré dans le nord de l'État de New York. Il n'avait pas eu de notice nécrologique. Mon fils Adam avait disparu dix ans plus tôt à New York, à deux mille kilomètres d'ici. Rares étaient mes amis intimes en Floride à connaître ne serait-ce que son existence. Plus rares encore ceux qui étaient au courant des circonstances de sa mort, et certainement personne à l'hôpital. Catherine n'avait aucun moyen d'apprendre quoi que ce soit sur le passé de ma famille."

En 1992, le Dr Weiss faisait véritablement oeuvre de pionnier en portant à la connaissance d'un plus large public ces techniques sûres, susceptibles d'améliorer la connaissance de soi et de favoriser une meilleure compréhension entre les individus. Pourtant tout dans sa vie pouvait être tourné au ridicule, sa réputation bien établie au fil des années, sa carrière, ses revenus...cela lui causait bien des inquiétudes, car il était très conformiste dans son domaine.

Malgré tout, même si c'était loin d'être son but dans la vie de prouver la validité de la réincarnation et des régressions dans les vies antérieures, il lui était impossible d'ignorer ce phénomène tellement les détails incroyables rapportés après chaque séance par ses nombreux patients étaient si précis et surtout, après recherche, si véridiques...

 

Pour aller plus loin :

Dans cet interview, le Dr Brian Weiss raconte en détail comment il en est venu à s'intéresser aux vies antérieures et à la survie de la conscience après la mort.

Partager cet article

@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

Recherche