Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Un Autre Regard...
  • Un Autre Regard...
  • : Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog dans lequel je parle de tout ce qui me passionne, m'interpelle comme ces lectures, documentaires qui m'amènent à porter un regard différent sur notre monde. Bonne visite à tous ! Florinette
  • Contact
2 octobre 2019 3 02 /10 /octobre /2019 10:08

Albin Michel

 

Ce qu'il faut avant tout savoir :

Pianiste, concertiste, compositrice, Corine Sombrun a fait des reportages pour BBC World sur le chamanisme ainsi que sur les musiques de transe. Elle est l'auteure du Journal d'une apprentie chamane, qui a été traduit en plusieurs langues, et d’un reportage pour la BBC qui connaît un très grand succès lors de sa diffusion. La grande chaîne d’information britannique lui commande ensuite un documentaire sur les chamanes de Mongolie. En 2004, elle publie la suite de ses aventures chez Albin Michel : Mon initiation chez les chamanes ainsi que Les tribulations d’une chamane à Paris en 2007 et Les esprits de la steppe en 2012. Passionnée par les mondes autochtones et le dialogue interculturel, Corine Sombrun a également écrit en collaboration avec le descendant du grand chef apache, Sur les pas de Geronimo. Son dernier livre Sauver la Planète retrace l’histoire d’un peuple et le destin d’un homme qui s’est engagé contre la catastrophe écologique qui menace l’humanité. Corine Sombrun vit à Paris. Son site : corinesombrun.com

Résumé du livre :

Corine Sombrun rencontre Enkhetuya, chamane du peuple Tsaataan, au nord de la Mongolie, à l'orée des années 2000. Cette femme à la personnalité exceptionnelle, qui vit encore dans un univers autarcique où, de génération en génération, on élève des rennes et on respecte les esprits de la nature, va lui transmettre un enseignement millénaire fait de rites et de cérémonies, gardiens de l'harmonie du monde. Tout en évoquant l'enfance d'Enkhetuya, née en 1957 en pleine taïga, son dur apprentissage de chamane dans une République populaire qui en interdit la pratique, ce récit passionnant retrace l'histoire d'un peuple de nomades qui a vécu comme à l'aube de l'humanité pour basculer il y a peu dans l'ère du marché planétaire. Corine Sombrun appartient à cette lignée rare d'écrivains qui placent l'esprit humain et ses facultés largement inexploitées au cœur de leur recherche ; elle poursuit ici une quête initiée avec le Journal d'une apprentie chamane.

Avant que ce peuple ne disparaisse à jamais, Corine Sombrun évoque la vie d’Enkhetuya, une chamane Tsaatan du nord de la Mongolie, qui lui a enseigné le chamanisme durant plusieurs années.

À travers cet ouvrage, Corine Sombrun évoque ce qu’a subi ce "peuple des rennes" dont la vie de nomade remonte à l’âge du bronze. Sédentarisés par le gouvernement de la République populaire mongole, les Tsaatans, face à l’idéologie communiste, se voient contraints d’abandonner tout rituel chamanique sous peine d’emprisonnement. En quelques années et avec l'arrivée de la mondialisation, on assiste avec amertume au déclin et à l’éradication de ce peuple, de sa culture et de son mode de vie ancestral.

Alternant entre document ethnologique et récit biographique dans lequel Corine Sombrun évoque en parallèle ses ressentis, ses interrogations et ses premiers pas d’apprenti chamane. C’est un vibrant témoignage et hommage que rend Corine Sombrun pour ce peuple des rennes.

 

Pour aller plus loin :

Corine Sombrun vous présente son ouvrage "Les esprits de la steppe, avec les derniers chamanes de Mongolie" aux éditions Albin Michel.

 

 

Pour info :

L'adaptation au cinéma de son ouvrage, Mon initiation chez les chamanes, sortira en salle le 30 octobre 2019. Je ne manquerai pas de vous en reparler plus en détail !

 

Partager cet article

25 septembre 2019 3 25 /09 /septembre /2019 11:05

Pour celles et ceux qui ne l'auraient pas encore visionnée, je vous invite à écouter ce court extrait d’une interview de Philippe Guillemant qui nous donne une définition scientifique et très intéressante de l’âme !

 

 

« L’âme peut être définie comme une interface entre le "vide" et l'espace-temps permettant de faire évoluer ce dernier hors du temps. Elle a à ce titre 4 caractéristiques physiques :

  • Elle permet une évolution non mécanique (i.e. sous l'égide de la conscience)
  • Elle est de nature non matérielle (au sens de la matière ordinaire)
  • Elle permet de maintenir l'entropie à son plus bas niveau (se débarrasser du désordre)
  • Elle survit à la mort du corps physique.

Il s'agit d'une définition de l'âme au sens large du Soi + Moi (6D), d'autres sont bien entendu possibles. »

 

Les sites de Philippe Guillemant :

 

 

Partager cet article

13 septembre 2019 5 13 /09 /septembre /2019 19:30

Cet article vient en complément de ma rubrique littéraire que vous pouvez retrouver dans le magazine Génération Cités d'Or #2.

 

Éditions Le temps Présent

 

Ce qu'il faut avant tout savoir :

Conteuse et conférencière, Elisabeth de Caligny s'intéresse au mystère sous toutes ses formes et au phénomène ovni en particulier. Après avoir exercé la profession d'avocate, elle se consacre désormais à sa passion et intervient régulièrement sur différents médias du Web. Elle est aussi l'auteur d'articles publiés dans diverses revues spécialisées.

Résumé du livre :

Si la science s'interroge sur le fait que nous ne sommes peut-être pas seuls dans l'univers, de nombreuses personnes, issues de tous les continents, ne se posent plus la question ! Depuis des décennies, des témoignages affluent de toutes parts, démontrant que des "rencontres rapprochées" avec des êtres venus d'ailleurs se produisent régulièrement sur notre planète. Le présent ouvrage regroupe les parcours extraordinaires de dix témoins dont la vie a été bouleversée du jour au lendemain. Tous disent avoir été en contact avec des êtres ayant notre apparence et qui affirment provenir des confins de l'univers. Leur but : aider les Terriens que nous sommes à sauver notre planète. Les informations que ces êtres divulguent se recoupent bien souvent. Elles prêtent à rêver autant qu'elles interpellent...

Conteuse et conférencière, Élisabeth de Caligny étudie le sujet ufologique depuis bien longtemps, mais c’est en découvrant le travail sur les abductions de l’éminent professeur John E. Mack du département psychiatrie de l’hôpital de Harvard qu’elle s’est intéressée de façon plus poussée aux phénomènes des enlèvements extraterrestres qui ont touché diverses personnes de par le monde et dont la vie, après cette rencontre d’Outre-Espace, n’a plus été la même.

Dans cet ouvrage, Élisabeth de Caligny nous présente dix témoignages de rencontres rapprochées en ayant pris soin de ne sélectionner que les plus sympathiques et d'apparence humaine « afin de ne pas traumatiser le néophyte », mais ayant chacune leur particularité.

Tout en soulignant certains faits révélés par les stellaires, remontant à plusieurs années, et en les rapprochant de façon très déconcertante avec certaines découvertes ou faits récents, Élisabeth de Caligny n’apporte pas de conclusion laissant ainsi le lecteur à sa propre réflexion...

Par moment, les expériences vécues par ces contactés sont vraiment troublantes, car ils ressemblent beaucoup à celles rapporter par ces personnes qui ont vécu une EMI, comme la décorporation, la révision de vie, le tunnel, le monde de la pensée… jusqu’à la rencontre d’autres “humanités” et la répercussion de cette expérience dans leur vie.

Un autre fait troublant également, c’est la description assez similaire de ces stellaires. En voici un exemple :

Extrait du témoignage de l’américain Albert Coe et les Norcans (1920) :

« […] il aperçoit aussitôt, coincé deux mètres plus bas, un jeune homme aux cheveux blonds. […] C’est à ce moment qu’il va aussi remarquer qu’il porte un bien curieux vêtement. Une sorte d’habit argenté qui lui colle au corps. »

Extrait du témoignage du français Pierre Monnet (1951) :

« Il les contemple maintenant tranquillement : de grande taille, ils mesurent au moins 1,85 mètre. […] Leurs cheveux longs jusqu’aux épaules sont d’un blond si clair. qu’ils en paraissent presque blancs »

Et voici maintenant un extrait du témoignage de Nicole Dron, suite à son EMI survenue en 1968 :

« L’on me disait que la vie était partout dans l’univers et je constatais la réalité d’autres humanités. Je me rappelle un astronef et des êtres très grands, blonds, qui dégageaient une grande sérénité et beaucoup de bonté. Je me sentais totalement en confiance avec eux. »

Même s'ils ne sont peut-être pas tous comme le décrit Nicole Dron, j’ai également remarqué que ces êtres racontent systématiquement aux contactés, ainsi qu'aux expérienceurs, l’Histoire de la Terre :

«  J’ai reçu un enseignement vaste, je le sais sur notre origine, notre évolution et notre devenir, mais je me rappelle seulement qu’ils me disaient nous avoir fait évoluer génétiquement et en conscience depuis la nuit des temps. […] » Nicole Dron (45 secondes d'Eternité, Ed. Kymzo)

Je comprends que tout ceci peut paraître très perturbant !! On ne peut rester insensible devant de tels témoignages et, pour un premier ouvrage, j’ai trouvé la démarche d’Élisabeth de Caligny extrêmement audacieuse de relater ce genre de récits, car, bien souvent, quand il s’agit d’Ovni on ne parle que très rarement de ces rencontres rapprochées sans les tourner en dérision alors qu’ils ont également toutes leurs importances comme l’avaient déjà bien compris aux États-Unis le pionnier Budd Hopkins et le Pr John E. Mack en les révélant aux grands publics.

Sans oublier, en France, le célèbre écrivain Jimmy Guieu à travers son livre Black Out sur les soucoupes volantes dont la préface avait été rédigée en 1956 par l’illustre Jean Cocteau. Je ne résiste pas à l’envie de vous en recopier un extrait :

« De longue date, je me demande si ces boules vertes, ces lumières intelligentes, ces foudres pensives ne nous viennent pas d’une dimension échappant au contrôle des nôtres et si ces créatures, je ne dirai pas plus évoluées, mais autrement évoluées que nous, ne connaissent pas le secret d’apparaître et de disparaître, d’obtenir la transparence et la désintégration complète avec le moyen de "s’épaissir" et de se réintégrer sur commande. […]

Vous n’êtes pas un "précurseur", mon cher Jimmy Guieu. Vous êtes à la page, et un jour, de sages astronautes prouveront que votre montre était à l’heure et que ce sont les autres montres qui retardent. »

Pour en revenir à l’ouvrage d’Élisabeth de Caligny, pour ma part, l’ayant écouté plus d’une fois sur divers WebTV, ce fut une joie de découvrir la plume de cette excellente conteuse qui n’a rien perdu de ses talents de narratrice !

C’est donc un premier ouvrage passionnant qui en appelle un autre, car l’on a envie d’en connaître davantage afin de mieux comprendre notre évolution liée à celle de l’Univers, même si certains passages sont des plus déroutants... Un livre qui ne laisse pas indifférent !

 

Pour aller plus loin :

Afin de célébrer cet évènement, le jour de la sortie du premier livre d'Élisabeth de Caligny, Silvano Trotta l'a invité sur sa WebTV Face à Face... 

 

 

Pour aller encore plus loin :

Et (voilà une belle synchronicité), INREES TV vient de mettre en ligne cet interview du psychiatre américain John E. Mack réalisé 16 ans plus tôt et commenté par Stéphane Allix. Dans cet entretien, John E. Mack évoque la sincérité de ces personnes vivant ces expériences inexplicables. En voici un extrait. (D'autres extraits sont disponibles sur Dailymotion)

 

  • Pour voir cette vidéo dans son intégralité, rendez vous sur le site de l'INREES.

 

Partager cet article

13 septembre 2019 5 13 /09 /septembre /2019 19:20

Cet article vient en complément de ma rubrique littéraire que vous pouvez retrouver dans le magazine Génération Cités d'Or #2.

 

Les Éditions de l'Opportun

 

Ce qu'il faut avant tout savoir :

 

Journaliste et réalisateur de nombreux reportages sur les phénomènes inexpliqués et énigmes historiques, David Galley est également l'auteur de La France mystérieuse.

 

Résumé du livre :

Depuis de nombreuses années, David Galley s’intéresse de près aux phénomènes inexpliqués, au monde de l’étrange, aux châteaux hantés... bref au mystère. Réalisateur et producteur de nombreux documentaires pour la télévision, il n’hésite pas à poursuivre ses enquêtes hors caméra. Pour ce livre, il a passé un nombre incalculable d’heures à éplucher les archives des bibliothèques pour vérifier les dires parfois fantaisistes ou carrément stupéfiants de ces témoins rencontrés partout en France. La possédée de Louviers, Notre-Dame de la Haine, l’autre Saint-Suaire, l’extraterrestre de la Renaissance, le Da Vinci Corse... la liste est passionnante et ces archives, pour la première fois rassemblées, aident à faire la lumière sur tous ces phénomènes paranormaux. Au fil de ses enquêtes, David Galley donne également la parole aux experts pour infirmer ou confirmer ses découverte étonnantes et valider ses hypothèses le plus scientifiquement possible. 

Plongeant dans les archives de France, dans les journaux et publications scientifiques du XVe siècle au début du XXe siècle, David Galley, journaliste et réalisateur de nombreux reportages, a exhumé un florilège d’histoires rigoureusement authentiques qui demeurent inexpliquées à ce jour.

Voulant en savoir davantage sur ces phénomènes mystérieux et très controversés David Galley est allé enquêter sur le terrain en rencontrant divers témoins et spécialistes en astrophysique, en histoire ou en archéologie qui lui ont révélé des informations totalement inédites et des plus surprenantes, nous dévoilant ainsi à travers toutes ces incroyables histoires, des phénomènes extraordinaires, déroutants qui ont, à leur époque, défrayé la chronique pour devenir, par la suite, des archives inclassables.

 

Pour aller plus loin :

Présentation des Mystérieuses Archives par David GALLEY

 

 

Partager cet article

5 septembre 2019 4 05 /09 /septembre /2019 10:29

Edition : Books on Demand

 

Ce qu’il faut avant tout savoir :

Par Nathalie Lutard « Je suis une maman ayant 4 enfants. J'écris mes livres depuis 2 ans. Étant ouverte sur les enseignements de la vie, j'ai eu l'idée d'écrire des livres pour les enfants afin qu'ils puissent s'ouvrir sur la vie avec confiance. Les contes sont composés d'images que j'ai moi-même dessinés. »

 

Résumés des albums

Ce livre est fait de petits contes pour enfants. Toutes les histoires montrent comment prendre la vie avec un certain regard, pour pouvoir avancer en toute sérénité. Les enfants apprécieront ce mélange de magie et d'amour qu'elles racontent. Ayant un esprit plus ouvert que les grands, ils pourront ainsi commencer dès le plus jeune âge à voir la vie autrement.

 

Ce deuxième livre "Petits contes enchantés" raconte comment prendre la vie du bon côté. Il aide à aller de l'avant sur un chemin de vie plus facile. Il permet de trouver l'Amour qui est déjà présent en nous et parmi nous. Ce deuxième livre n'est pas la suite du "Le chemin vers a lumière", mais la continuité d'un savoir que tout le monde à droit d'avoir accès. J'espère que ces histoires pourront guider tous ceux qui les lisent vers une vie meilleure.

 

Une nouvelle rubrique destinée aux enfants que je vais aborder en commençant par les tout premiers albums de Nathalie Lutard que je vous invite à parcourir !

De page en page, ce sont de bien jolis petits contes aux couleurs étincelantes qui apportent du réconfort aux diverses situations que peuvent rencontrer les enfants, puisqu’à travers les adorables illustrations de Nathalie Lutard l’amour, la joie, la confiance y trouvent toujours son chemin.

 

 

  • Pour les commander, cliquez ICI et ICI

 

 

Partager cet article

@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

Recherche