Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Un Autre Regard...
  • Un Autre Regard...
  • : Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog dans lequel je parle de tout ce qui me passionne, m'interpelle comme ces lectures, documentaires qui m'amènent à porter un regard différent sur notre monde. Bonne visite à tous ! Florinette
  • Contact
23 novembre 2007 5 23 /11 /novembre /2007 00:03
(1601-1655)



parchemin.jpg


Au point que j'expirais, tu m'as rendu le jour
Baiser, dont jusqu'au coeur le sentiment me touche,
Enfant délicieux de la plus belle bouche
Qui jamais prononça les Oracles d'Amour.

Mais tout mon sang s'altère, une brûlante fièvre
Me ravit la couleur et m'ôte la raison ;
Cieux ! j'ai pris à la fois sur cette belle lèvre
D'un céleste Nectar et d'un mortel poison.

Ah ! Mon Âme s'envole en ce transport de joie !
Ce gage de salut, dans la tombe m'envoie ;
C'est fait ! je n'en puis plus, Élise je me meurs.

Ce baiser est un sceau par qui ma vie est close :
Et comme on peut trouver un serpent sous des fleurs,
J'ai rencontré ma mort sur un bouton de rose.




Partager cet article

21 novembre 2007 3 21 /11 /novembre /2007 10:31

Tobie-Lolness.jpgT.de-Fombelle.png












Éditions Gallimard Jeunesse, 2007, 344 pages.


Tobie Lolness reprend sa vie de fugitif. C’est le corps plus souple et solide que jamais qu’il quitte le peuple de l’herbe pour repartir vers celui de l’arbre, là où Elisha et ses parents sont retenus prisonniers.

Au fur et à mesure de son avancée, il retrouve intact le cauchemar qu’il a vécu dans cet arbre, la fuite et la peur font de nouveau parties de son quotidien.

Dans un nid immense posé sur les cimes de l’arbre, Léo Blue, son ancien ami d’enfance devenu son pire ennemi, détient Elisha et règne en tyran dans le seul but de faire disparaître les Pelés, le peuple de l’herbe. Tandis que non loin de là son allié Jo Mitch creuse son terrible cratère qui affaiblit l’arbre, les mousses et les lichens ont envahi les branches.

Les gens souffrent partout, le monde appartient à des inconscients et Tobie, chargé d’une mission importante, va tout faire pour délivrer les siens et sauver son fragile univers.

petit_coeur.gifAprès le magnifique tome 1, quel plaisir de retrouver ce héros minuscule qui nous entraîne à la découverte fascinante d’un arbre gigantesque étonnamment peuplé bravant tous les dangers, les trahisons, les peurs pour retrouver un monde d’harmonie, de paix et de sécurité ! C'est un cocktail d'aventure, de suspense, d'amour et de magie qui émerveillera petits et grands !


Citation en exergue :

« Par les branches indécises allait une demoiselle qui était la vie » Federico Garcia Lorca


Retrouvez les avis de Clarabel, Gambadou & Elfique



Partager cet article

19 novembre 2007 1 19 /11 /novembre /2007 09:49


salon-cognac.jpg
Cette année, le salon de Cognac m’a entraînée dans la découverte des littératures européennes et m’a offert la possibilité de m’évader à travers l’Europe au gré des débats et de discussions entre auteurs, traducteurs et éditeurs. Mais surtout, ce salon m’a permis de faire de belles rencontres, outre le fait que j’ai atterrit dans le même hôtel que les écrivains que je retrouvais au petit déjeuner, j’ai eu la joie de faire la connaissance de Moustafette, Gachucha et Nanne avec qui j’ai passé une formidable journée, comme en peuvent en témoigner les photos.


cognac-001.jpgDans la matinée, nous avons assisté à la remise du prix des lecteurs qui a été décerné à Per Petterson pour son roman « Pas facile de voler les chevaux », dommage que cette annonce ait été assez brève et que les autres romans sélectionnés n’ont pas été cités, cela nous aurait permis de mieux comprendre le déroulement de la remise du prix.



restaurant.jpg
L’après-midi a été consacrée aux achats suivis de dédicaces et grâce à nos interminables et envoûtants échanges littéraires, je ne suis pas partie les mains vides, mais en même temps, à la vue de ma PAL qui m’attend sagement à la maison, il a fallu que je reste raisonnable ce qui est bien difficile dans un salon et encore plus devant l’enthousiasme des blogueuses pour tel ou tel livre. Trois livres sont donc venus alourdir ma valise :

•    Un Noël blanc – Jennifer Johnston
•    La fin – Anna Seghers
•    La coquetière – Linda D.Cirino

avec-Moustafette.jpg
Sans oublier le magnifique album qui nous a été offert par Gachucha !
Merci à toutes les trois pour ce moment magique !


Partager cet article

16 novembre 2007 5 16 /11 /novembre /2007 00:02


Aujourd’hui, nous partons à Cognac pour assister au XXe salon de la littérature européenne et en même temps la joie de pouvoir rencontrer d’autres blogueuses qui seront présentes à ce rendez-vous !

salon-cognac.jpg
Alors bon week-end et à lundi !

Pour en savoir plus sur cet évènement : Le site du Salon





Partager cet article

15 novembre 2007 4 15 /11 /novembre /2007 09:35

Le-jardinier-de-Mr-chaos.jpgF.Malka.jpg














Éditions Hurtubise HMH, 2007, 182 pages.


« Je vais vous raconter. Tout, jusque dans les moindres détails. » Voici les premiers mots adressés au lecteur du jardinier de Mr Chaos, mais, par la suite, on se rend vite compte que ces mots sont destinés à un inspecteur de police qui le traque depuis plusieurs années afin d’élucider une série de disparition mystérieuse.

Depuis l’âge de six ans, ce passionné en botanique fait pousser des plantes de toutes sortes, effectue différentes expériences et, à l’âge de vingt ans, devient jardinier paysagiste. Un jour, il fait la connaissance de Mr Chaos, un richissime médecin immunologue venant d’hériter d’une vaste propriété, qui lui propose de remettre en état l’immense jardin du domaine resté à l’abandon. Poussé par sa passion, cette envie d’accomplir de grande chose, il accepte avec joie cette proposition.

Ce brave jardinier va vite comprendre que Mr Chaos le destine à toute autre chose puisqu’il lui demande de l’aider à réaliser le vœu de son amie d’enfance, condamnée à une mort imminente, qui souhaite être inhumée au pied de la statue de son défunt mari situé sur la place du village. Pour se faire, il faut trouver une formule qui permette de modifier génétiquement l’odeur nauséabonde de putréfaction, émanant du corps en décomposition, par une fragrance florale qui éviterait d’attirer les chiens.

Après cette réussite, cet événement qui devait rester exceptionnel ne le sera pas, car c’est bien connu, dans un petit village tout se sait dans le secret et les demandes affluent, les habitants veulent être enterrés dans un endroit qui leur est cher. Au total, sur sept années, 27 stèles olfactives ont vu le jour dans la plus grande discrétion, mais c’est autant de disparition mystérieuse pour la police.

petit_coeur.gifJe me suis régalée avec cette drôle d’histoire, même si le sujet peut paraître macabre et grave, il est abordé avec beaucoup d’humour et de finesse. On assiste à toutes les expérimentations en laboratoire qui paraissent tellement plausibles qu’elles captent notre attention. Francis Malka, doté d’une imagination débordante (et cela ne m’étonne pas quand vous lisez sa biographie) signe ici un premier roman très prometteur !!



Le coup de coeur d'Allie et l'avis enthousiaste de Flo





Partager cet article

@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

Recherche