Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Un Autre Regard...
  • Un Autre Regard...
  • : Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog dans lequel je parle de tout ce qui me passionne, m'interpelle comme ces lectures, documentaires qui m'amènent à porter un regard différent sur notre monde. Bonne visite à tous ! Florinette
  • Contact

Catégories

28 janvier 2023 6 28 /01 /janvier /2023 10:28

Cet article vient en complément de ma rubrique littéraire que vous pouvez retrouver dans le magazine Génération Cités d'Or #10 "Spécial Tolkien" qui vient de paraître !

Editions Soleil

 

Ce qu'il faut avant tout savoir :

Willy Duraffourg est scénariste, né en 1978. Passionné par la Chine où il a vécu cinq ans, il y a été journaliste pour Le Petit Journal à Shanghai, ainsi que pour des journaux anglophones. Il a également été professeur de français et d’anglais en Mongolie Intérieure. Il a écrit différents scénarios pour l’animation et pour la fiction télévisée.

Giancarlo Caracuzzo est né à Rome le 15 septembre 1960. En 1980, il fait ses débuts de peintre pour des scénographies théâtrales. À partir de 1982, il réalise ses premières bandes dessinées, collaborant avec les éditeurs italiens les plus prestigieux. Depuis 1993, il enseigne le dessin à l’école de bande dessinée de Rome. 

Résumé de l'album :

Après avoir fondé une communauté d'amis très soudée lors de ses études, le jeune J.R.R. Tolkien est incorporé en 1915 à l'armée britannique. Il retrouvera ses camarades sur le front du nord de la France et correspondra sans cesse avec eux. Ensemble, ils vont combattre lors la Bataille de la Somme, l'une des plus meurtrières de l'histoire. L'horreur de la guerre marquera irrémédiablement Tolkien et influencera profondément la création de son univers littéraire. Une biographie inédite en bande dessinée du créateur du Seigneur des anneaux et de Bilbo le Hobbit.

Dès la première page, nous avons un aperçu du traumatisme qu’a subi John Ronald Reuel Tolkien lors de ce bain de sang que fut la bataille de la Somme en 1916. Ce bel album retrace sa vie, sa naissance en Afrique du Sud en 1896, ses parents, son enfance à Birmingham et ses escapades dans la campagne avec son jeune frère.

En 1900, Tolkien rentre au collège, il a un appétit insatiable pour les langues germaniques et les écrits nordiques. En 1904, il rencontre Édith, sa future femme, et son cercle d’amis s’agrandit.

Toujours aussi passionné par l’enseignement des anciens mythes et la philologie, avec un groupe de camarades (poètes, dessinateurs, musiciens) ils fondent une communauté secrète le TCBS (Tea Club Barrovian Society) où chacun peut rire et débattre autour d’une tasse de thé, en caressant le rêve d’apporter de la beauté dans ce monde.

En 1914, la guerre vient tout changer, elle réclame des hommes et ces jeunes, qui avaient fondé ce club, vont chacun leur tour s’engager dans l’armée britannique, sauf Tolkien, qui, désirant obtenir son diplôme, ne va pas répondre à l’appel du front.

Pour ne pas être traité de lâche par ses pairs, il devra suivre en parallèle un entraînement militaire. En attendant, Tolkien se lance dans l’écriture.

En 1916, âgé de vingt-quatre ans, il débarque en France pour participer à la plus meurtrière des batailles en tant qu’officier des transmissions.

Afin de garder l’esprit du TCBS, il n’aura de cesse d’envoyer à ses amis, postés dans les tranchés où l’horreur succède à l’horreur, un peu de lumière, d’étincelle à travers ses écrits, ses poèmes.

Cette terrible et traumatisante période ne sera pas sans conséquence dans la vie de Tolkien, elle influencera une grande partie de son œuvre, dont la plus célèbre : Le Seigneur des anneaux.

Sans oublier ces mythologies germaniques qui furent ses sources d’inspiration, ces langues anciennes qui l’ont conduit à inventer cette si belle langue des elfes. 

Tolkien - Eclairer les ténèbres est une lecture forte, un émouvant hommage que lui ont rendu les auteurs.

 

Pour en feuilleter quelques pages, cliquez sur les flèches ci-dessous :

 

Pour aller plus loin :

Le film TOLKIEN revient sur la jeunesse et les années d’apprentissage du célèbre auteur. Orphelin, il trouve l’amitié, l’amour et l’inspiration au sein d’un groupe de camarades de son école. Mais la Première Guerre Mondiale éclate et menace de détruire cette "communauté". Ce sont toutes ces expériences qui vont inspirer Tolkien dans l’écriture de ses romans de la Terre du Milieu.

 

 

Partager cet article

10 septembre 2022 6 10 /09 /septembre /2022 15:33

Delcourt

 

Ce qu’il faut avant tout savoir :

Diplômée ingénieur agro, spécialisée en nutrition et santé publique, puis anthropologue, Laure Garancher est partie travailler quelques années pour l’OMS au Vietnam. Ses missions la conduisent ensuite en Afrique du Sud, puis dans les Caraïbes… Le soir, elle se met à dessiner des BD. Son but : partager à travers ses histoires une réalité de terrain qu’elle a eu la chance de connaître grâce à son travail. Convaincue que le dessin a un pouvoir pour faire passer les idées différemment et surtout, pleine d’expériences de rencontres faites grâce à ses carnets de voyage jusqu’au fond de l’Amazonie, elle arrive finalement à associer ses deux vies en créant l’association « The Ink Link » qui propose aux ONG d’utiliser la BD sur le terrain pour communiquer.

Résumé du livre : 

Que se cache-t-il sous la canopée de la plus grande forêt du monde ? Autrefois densément peuplée, l'Amazonie n'a de forêt « vierge » que le nom. Dans un environnement où les signes archéologiques sont discrets, où il faut savoir s'aventurer à des heures de marche et de pirogue et où l'on perd vite sa route, chaque indice est bon à prendre. Aux côtés d'une équipe de chercheurs, Laure Garancher s'est aventurée entre les lianes amazoniennes. Elle nous fait découvrir, outre des professions scientifiques peu connues, les mystères de celles qu'on appelle « montagnes couronnées »...

Dans le cadre de son travail, Laure Garancher a rencontré beaucoup de gens passionnants, dont des chercheurs aux spécialités variées.

En 2017, quand elle a entendu parler de ce projet de recherche en archéologie amazonienne, Laure n’a pas hésité une seconde à proposer sa candidature en tant que dessinatrice de terrain. 

Après l’acceptation de sa demande, Laure Garancher s’est retrouvée entourée d’une vingtaine de chercheurs, du géodrilologue au botaniste en passant par la mycologue ou l'anthracologue, tous prêts à arpenter l’immense forêt tropicale pour étudier les surprenantes « montagnes couronnées » amazoniennes.

Chaque conversation, explication et échange, Laure Garancher les a retranscrits dans ce très bel album.

Pour y ajouter une touche d’humour et d’ironie, deux compères se sont joints à cette mission de terrain sous les traits d’un anaconda et d’une mygale visant à vulgariser les explications et découvertes scientifiques, ainsi que les enjeux de leurs actions.

Autrefois densément peuplée, l'Amazonie n'a de forêt "vierge" que le nom. C’est ce qu’a réussi à nous démontrer Laure Garancher par le biais de ses superbes dessins grâce auxquels on découvre plus en détail ces professions peu connues, la faune, la flore, les cultures locales et certains indices et vestiges laissés par les anciennes civilisations amérindiennes.

C’est une magnifique exploration scientifique qui nous plonge dans les secrets de la plus grande et fascinante forêt du monde ! 

 

 

Pour en feuilleter quelques pages, cliquez sur les flèches ci-dessous :

 

  • Laure Garancher est co-fondatrice de l'association The Ink Link qui a été créée pour soutenir les organisations engagées pour des causes sociales, environnementales et humanitaires. 
  • Sa page Facebook : Laure Garancher

 

Partager cet article

1 juin 2022 3 01 /06 /juin /2022 08:19

Fils du Ciel

 

Ce qu'il faut avant tout savoir :

Margot Combes et Matthias Coadic, coauteurs de Une Fleur venue du ciel. Cet ouvrage est une réalisation en couple, la croisée de deux sensibilités qui cheminent et fleurissent ensemble. Margot l'a rêvé, mis en mots ; Matthias l'a illustré, avec des tableaux. 

Résumé du livre :

Un soir, une nouvelle Fleur apparut dans le Jardin Céleste. Cette Fleur était née d'une prière. Sur la Terre, un petit garçon avait lancé un appel. Il avait besoin d'Amour. Un Ange la cueillit, il traversa le Ciel et la lui confia. " Elle n'a pas encore de nom, lui dit-il, mais un jour, tous les Humains le connaîtront. " Un conte initiatique sur la naissance de la Rose. Spirituelle et poétique, cette histoire s'adresse à tous, petits et grands.

Cet ouvrage est de toute beauté, c’est un véritable trésor que l’on tient entre ses mains. Chaque mot, chaque phrase qui accompagnent ses splendides illustrations résonnent comme du cristal. 

Je ne peux que vous inciter à lire ou à écouter ce conte initiatique sur la naissance de la rose. L’histoire que vous y découvrirez vous émouvra, vous transportera au-delà des nuages, au-delà du Ciel où le temps vous semblera comme suspendu dans ce Jardin Céleste aux senteurs spirituelles, là où le Cœur de l’Humanité bat à l’unisson. 

« La Fleur venue du Ciel est une invitation à fleurir et offrir notre beauté au monde. »

 

Pour aller plus loin :

Posez-vous et écoutez la jolie voix de Julie Dratwiak nous conter cette Fleur venue du Ciel, ce très bel album de Margot Combes et Matthias Coadic qui s’adresse à nous tous.

 

 

Partager cet article

6 juin 2021 7 06 /06 /juin /2021 11:16

Glénat

 

Ce qu'il faut avant tout savoir :

Éric Liberge se lance en 1996 dans le projet Monsieur Mardi-Gras Descendres. Il envoie des extraits aux revues PLGOgoun et Golem qui, les premières, publient quelques courts extraits du Petit monde du Purgatoire. Achevé en 1998, le tome 1, Bienvenue !, obtient le Prix Goscinny en 1999. En 2002, il publie Tonnerre Rampant puis Métal, chez Soleil. En 2003, il démarre une collaboration avec Denis-Pierre Filippi, Les Corsaires d'Alcibiade chez Dupuis. En 2008, il publie Aux heures impaires chez Futuropolis. Aux Arènes, il publie Le Cas Alan Turing et les deux volumes de La Jeunesse de Staline. Il a également participé, chez Glénat, aux séries Versailles et L’Art du crime. Entre 2018 et 2019, il dessine les trois volumes de la série remarquée Le Suaire, chez Futuropolis, scénarisée par le célèbre duo Jérôme Prieur et Gérard Mordillat, et en parallèle, il fait publier Notre Part des Ténèbres aux Arènes, sur un scénario du même Mordillat. Éric Liberge réside en région bordelaise.

Résumé du roman graphique :

À 15 ans, alors qu'il intègre le prestigieux club de rugby de Bordeaux, Julien voit son avenir devant lui tout tracé : il sera rugbyman professionnel. Mais une violente chute au cours d'un match lui fait perdre connaissance et vivre une expérience de mort imminente (EMI : sensation de décorporation suivie d'un état modifié de conscience, parfois consécutive à un état de mort clinique) qui le met sur la piste d'un lourd secret de famille. Revenu de cette expérience bouleversante aux frontières de la vie, il demande à ses proches qui est l'homme qui l'a accueilli au seuil de la mort. Ce dernier dit s'appeler Paul et lui livre un glaçant secret de famille. Entre l'incrédulité des soignants, qui ne voient là qu'un simple épisode hallucinatoire, et le violent déni que ses proches lui opposent, Julien entreprend de soulever une chape de plomb que son père - tyran domestique - maintenait hermétiquement fermée sur le clan familial depuis des années.

À 15 ans, Julien, ce grand gaillard qui a intégré le prestigieux club de rugby de Bordeaux, n’a qu’une seule idée en tête : devenir rugbyman professionnel. Mais l’avenir en a décidé autrement, puisqu’une violente chute sur le terrain le stoppe net dans son élan. Du jour au lendemain, Julien se retrouve à l’hôpital de Bordeaux après avoir fait un arrêt cardiaque de seize minutes.

À son réveil, Julien se confie à sa mère en lui révélant ce qu’il a vu dans cet ailleurs où il a été transporté et où il se sentait en paix, les rencontres qu’il a pu faire, et surtout la révélation d’un lourd secret de famille par un homme qu’il ne connaît pas. 

Depuis cette EMI et malgré le rejet total et violent de son père neurologue qui cherche par tous les moyens à lui effacer la mémoire, le souvenir de cette expérience, Julien va se sentir bien seul, mais, sachant parfaitement que ce qu’il a vécu, et les capacités extrasensorielles qui se développent en lui sont bien plus réels que la simple matérialité, Julien est bien décidé à trouver des réponses.

Dès les premières pages, on se retrouve pris dans l’histoire tellement elle pourrait être du vécu ! Vivre une EMI vous montre la vraie nature de la mort et de la vie, vous revenez dans ce monde transformé, vous n’êtes plus le même.

C’est ce que décrit admirablement bien Éric Liberge à travers ses dialogues, le mal-être des proches, mais aussi par ses dessins qui nous dévoilent une tout autre réalité. C’est un magnifique roman graphique qui, dès le départ, nous ouvre un monde en noir et blanc pour finir vers un monde en couleur où tout devient plus clair, plus lumineux, nous invitant, comme ces protagonistes, à voir le monde autrement.

 

undefined
Cliquez sur l'image pour en feuilleter quelques pages

 

Pour aller plus loin :

En associant habilement le drame familial à la thématique des expériences de mort imminente, Eric Liberge signe en solo un puissant et passionnant récit. Présentation du roman graphique "Le corps est un vêtement que l'on quitte" par l’auteur Eric Liberge.

 

 

 

Partager cet article

31 mars 2021 3 31 /03 /mars /2021 09:40

Jouvence Editions

 

Ce qu’il faut avant tout savoir :

David Perroud est cofondateur de l'institut d'études du marché m1nd-set, une PME spécialisée dans l'étude du comportement des passagers aériens à l'échelle mondiale. Il a également étudié des matières aussi diverses que la cosmologie, la physique quantique, les neurosciences, l'évolution des espèces, les nombreux témoignages d'EMI, la philosophie, la spiritualité ou les religions. Il est l'auteur, aux Editions Jouvence, du best-seller Les amants du ciel se retrouvent toujours ici-bas. 

 

Inspirée par son père, lui-même illustrateur et designer, Helen McGeachy s'est formée dans une école d'art, puis a obtenu un Bachelor européen en BD/Illustration. Depuis, elle travaille comme illustratrice et graphiste dans une société d'édition et de création de jeux.

 

Résumé du livre :

Élio : Les EMI. 

Adèle : Connais pas.

Élio : Expériences de mort imminente. Il y aurait plus de 60 millions de témoignages de personnes qui sont mortes et revenues à la vie avec des souvenirs de leur expérience. 

« Sommes-nous là par hasard ? » C’est autour de cette question aux allures de défi qu’Adèle et Élio, que tout oppose, font véritablement connaissance après un premier rendez-vous via une application de rencontre. D’échanges animés en expériences étonnantes, les certitudes d’Adèle, ingénieur en électricité au mental très ancré, risquent bien de voler en éclats, sous l’accompagnement bienveillant d’Élio, magnétiseur et familier du monde des énergies. Et, en chemin, c’est nous, lecteurs, qui savourons la vulgarisation de haut vol de notions phares comme les corps énergétiques, les flammes jumelles, les sorties hors du corps, les expériences de mort imminente ou encore la création du futur. Une histoire inspirante entre science et spiritualité !

Tout commence par un rêve, celui d’Adèle qui vole et plane au-dessus d’un monde merveilleux. À son réveil, cette ingénieur en électricité s’étonne des capacités imaginatives du cerveau. 

À son travail, ce n’est pas la joie, Adèle se sent sous pression à cause d’un rapport sur l’énergie des pays de l’Est qu’elle doit argumenter positivement, mais à laquelle elle n’adhère pas. De plus, sa vie sentimentale est un désert total.

Sur les conseils d’une collègue de travail, elle s’inscrit sur « Finder » un site de rencontre.

Dans le même temps, Elio, un magnétiseur, célibataire depuis son divorce, a suivi les mêmes conseils d’un ami en s’inscrivant également sur cette application.

Et puis un jour, ces deux personnes que tout oppose vont se rencontrer. 

Dans un premier temps, Adèle, après huit années de hautes études en sciences, a du mal à accepter le métier d’Elio. Pour elle, les guérisons énergétiques ça n’existe pas ! Elio, qui ne veut pas s’avouer vaincu, propose un marché à Adèle qui souffre d’eczéma de l’en soulager par des passes magnétiques.

Malgré tout, Adèle met cette réussite sur le compte de la chance. Mais Elio, qui veut comprendre son obstination à vouloir tout expliquer scientifiquement, lui lance un autre défi, celui de lui prouver que nous sommes là par hasard et, de son côté, Adèle le défie de lui prouver le contraire…

C’est un passionnant échange sur leurs connaissances respectives. Adèle nous entraîne dans la théorie du Big Bang, dans celle de Darwin sur l’évolution des espèces, mais commence à se poser des questions en découvrant d’autres travaux qui ne cautionnent pas ces théories, y compris celles apportées par Elio, dont les EMI, les SHC (Sorties Hors du Corps), etc. 

Toutes ces vulgarisations sur ces divers sujets sont très claires et très bien représentées graphiquement. C’est un bien beau roman illustré qui allie, avec beaucoup de talent et de finesse, la science et la spiritualité.

 

 

 

 

 

Partager cet article

CATALOGUES

Livres à emprunter ou à louer

"Les Lectures de Florinette"

 

 

 

 

 

@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

FLEURS DE BACH

Conseillère en Fleurs de Bach 

Retrouvez moi sur mon autre blog :

Pour celles et ceux qui désirent être plus en phase avec leur nature profonde, il existe un remède 100% naturel qui peut vous aider à vous sentir mieux, ce sont les Fleurs de Bach. 

 

Recherche