Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Un Autre Regard...
  • Un Autre Regard...
  • : Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog dans lequel je parle de tout ce qui me passionne, m'interpelle comme ces lectures, documentaires qui m'amènent à porter un regard différent sur notre monde. Bonne visite à tous ! Florinette
  • Contact
30 août 2019 5 30 /08 /août /2019 15:27

Le Passe-Monde

 

Ce qu’il faut avant tout savoir :

Après avoir fait des études de Lettres et de Pharmacie, Marie-Johanne Croteau-Meurois, né à Québec, a travaillé pendant une douzaine d’années dans un grand Centre Hospitalier Universitaire. Hypersensitive depuis toujours, elle a tout naturellement été amenée à s’ouvrir aux autres dimensions de la vie. Marie Johanne Croteau dirige également les Productions Intus Solaris et enseigne les thérapies énergétiques dans plusieurs pays. Épouse de Daniel Meurois, elle est, avec lui, co-auteur du Grand Livre des Thérapies Esséniennes et Egyptiennes et l’auteure du Portail des Elfes, un best-seller déjà traduit en quatre langues.

Résumé du livre :

On a déjà beaucoup écrit sur la morte et les mondes de l’Après-vie. Il existe toutefois peu d’ouvrages consacrés à ce que vivent les âmes de ceux qui quittent notre monde dans des conditions difficiles, soudaines, parfois dramatiques… Un accident, une maladie dévastatrice, un refus d’espoir en l’existence d’une autre réalité, ou encore un meurtre. Que se passe-t-il pour elles ? Que traversent-elles et que pouvons-nous faire pour les aider ? Avec Ces âmes qui nous quittent, Marie Johanne Croteau-Meurois comble une telle lacune. À l’aide de douze récits authentiques, elle partage avec nous son surprenant vécu auprès d’âmes qui ont quitté cette vie dans des circonstances douloureuses et même dramatiques. Il en résulte ce livre-témoignage poignant, riche en informations, en connaissances et aussi porteur d’une immense compassion. Une source d’inspiration ainsi que de réconfort et d’espoir pour mieux comprendre le sens de la vie et de ses prolongements.

Depuis de nombreuses années, Marie-Johanne Croteau-Meurois a cette capacité d’entendre et de voir les défunts, même si au début elle a refusé cette faculté avant d’en comprendre l’importance.

Selon les cas, Marie-Johanne peut accompagner simplement des âmes qui sollicitent son aide pour diverses raisons, mais également celles qui se retrouvent brutalement expulsées de leur corps suite à un accident, ou ces âmes qui n’acceptent pas de se sentir toujours vivantes puisqu’elles ont tout fait pour y mettre fin.

Au fil des pages, Marie-Johanne nous explique sa façon de procéder quand elle vient en aide aux suicidés qui se retrouvent complètement démunis, parfois en colère ou apeurés, afin de leur expliquer, avec beaucoup de patience et de tendresse, ce changement d’état qu’est la mort. Elle leur sert également de guide en les accompagnant vers la Lumière grâce à cette faculté innée de se décorporer.

Cet Après, je le parcours car je le vis dans ma chair […] je visite régulièrement les "Au-delà" pour aider au mieux des défunts puis j’en reviens. La mort, je la connais donc "du-dedans". Un tel don - ou particularité, si vous préférez - est bien étrange à "vivre vivant" mais il est enseignant et ouvre de grandes portes sur les multiples mondes qui existent autour de nous… et en nous.

À la fin de l’ouvrage, Marie-Johanne Croteau, laisse la parole à diverses personnes telles que Jean-Jacques Charbonier, médecin anesthésiste réanimateur, la médium thérapeute Laila del Monte, Eric Dudoit, docteur en psychologie, théologien et enseignant, Guy Londechamp, chercheur en médecine énergétique, Johanne Razanamahay, chamane et enseignante, Hélène Giroux auteure et accompagnatrice de fin de vie… afin de partager leurs réflexions sur l’approche de la mort, leur propre mort et l’après

À la lecture de ces divers témoignages étonnants et enrichissants, Marie Johanne Croteau-Meurois nous amène à porter un regard différent sur la mort, mais surtout sur la vie, car c’est avant tout notre vécu qui déterminera notre après…

 

Pour aller plus loin :

Jean-Charles Chabot a invité Marie-Johanne Croteau-Meurois pour parler de son dernier livre Ces âmes qui nous quittent. Ce livre nous invite à entrer dans l’intimité de 12 histoires vraies, 12 cas vécus où, en état de décorporation, elle a aidé des âmes décédées à passer de l’autre côté. Également, en deuxième partie de l’entrevue, se trouve une participation spéciale de Dominique Svaldi qui a vécu une expérience de mort provisoire et dont il est mention dans ce livre.

 

 

 

 

Partager cet article

22 août 2019 4 22 /08 /août /2019 15:57

Éditions Eyrolles

Ce qu'il faut avant tout savoir :

Éric de Kermel est journaliste et éditeur de magazines de nature dont Terre Sauvage. Il a vécu sa jeunesse entre le Maroc et l’Amérique du Sud, avant de rejoindre la France où son port d’attache est désormais un coin de garrigue du côté d’Uzès. Père de quatre enfants, il met ses mots au service d’un engagement écologique et humaniste et porte au quotidien la préoccupation de rendre notre monde plus doux et accueillant pour ceux qui l’habitent.

Résumé du livre :

Ana est écologue. Elle analyse l'impact des activités humaines sur l'environnement et la biodiversité. Alors qu'elle exerce son métier avec une exigence passionnée, elle commet un jour une erreur qui la conduit à tout remettre en cause... Elle quitte alors Paris pour rejoindre la vallée de la Clarée où, en même temps que l'enfant qu'elle était, a grandi son amour profond pour la nature. Hébergée par son oncle Pasco qui tient un refuge de montagne, Ana renoue avec ses amis de toujours et retrouve peu à peu le goût de la vie. Les alpages, les torrents, les lacs et les sommets, compagnons familiers du passé, se font les témoins muets de ses doutes d'aujourd'hui. Ana s'apaise et s'interroge : qu'a-t-elle fait de ses rêves d'enfant ? Comment incarner dans sa vie cette harmonie entre homme et nature à laquelle elle aspire ? Au-delà de la communion avec la nature, l'écologie n'est-elle pas ce chemin qui invite à nourrir aussi le lien avec soi-même et avec les autres ?

Ana est écologue et dirige l’Agence de sécurité sanitaire qui effectue les tests sur les produits que les sociétés chimiques décident de mettre sur le marché. Amoureuse de la nature, elle prend son métier très au sérieux. Puis un jour tout bascule, sous la pression du ministère qui fait face à de très gros enjeux commerciaux, elle se voit contrainte d’autoriser la vente d’un produit tueur de libellules.

Cette éco-guerrière dans l’âme, qui ne peut plus concilier ses idéaux avec son activité, décide de tout plaquer en quittant la capitale pour se réfugier dans la vallée de la Clarée, au cœur des Alpes, où elle a grandi.

Ana y respire de nouveau, renouant avec ses racines, ses amis. De jour en jour, elle retrouve cette alliance avec la nature, avec ses rêves d’enfant qui l’aide à réfléchir sur son avenir et celle de la planète.

Quant à la Clarée, c’est une vallée qui, comme les forêts d’Amazonie, les montagnes du monde, les éléphants d’Afrique, les abeilles et les libellules, les océans et les mers, est sous ma responsabilité. Si je ne parviens pas à la protéger, elle qui est devant mes yeux, elle où je viens pour quelques jours ou pour y vivre, je porte alors ma part de responsabilité dans la marche du monde.

Éric de Kermel, à travers ce roman initiatique, nous ouvre les yeux sur une bien triste réalité en invitant chacun d’entre nous à renouer avec la nature, suivre le rythme de ses saisons, retrouver un juste équilibre en apprenant à la connaître, la respecter.

C’est un joli et très poétique hymne à la faune et la flore que j’ai pris plaisir à lire en m’arrêtant par moment pour regarder les oiseaux, les papillons qui virevoltaient et les splendides et pourtant si fragiles arbres qui m’entouraient…

« … l’amour de la nature peut nous donner le courage de la protéger… l’amour de l’autre, la paix intérieure, peuvent redonner du sens à notre présence sur cette planète. » Cyril Dion (extrait de la préface)


Pour aller plus loin :

Entretien avec Éric de Kermel à l'occasion de la rencontre entre l'auteur et les lecteurs de Babelio le 28 mai 2019. Découvrez les mots choisis par l'auteur pour évoquer son roman Mon cœur contre la terre, paru aux éditions Eyrolles.

 

 

  • Lire l'article sur le site de RCF Radio : «  Éric de Kermel est l'un des intervenants de l'université d'été de l'écologie intégrale. Pour lui, l'un des mots clés de la conversion écologique est "réconciliation ».

 

Partager cet article

29 juillet 2019 1 29 /07 /juillet /2019 09:59

 

Pour le lancement du deuxième opus de Génération Cités d’Or, hier, j’ai eu l’honneur et la joie d’être invitée par Antoine Station sur sa WebTV MIASME, en compagnie des auteurs, puisqu’il m’a proposé de tenir la rubrique littéraire de ce magazine.

C’est donc une première pour moi, que ce soit cette apparition devant la caméra ou la rédaction de mes lectures pour un magazine, et j’avais envie de partager cette joie avec vous tous ! 😊


Dès à présent, si vous le désirez, vous pouvez précommander ce numéro 2 sur ULULE !

 

Une partie de l'équipe rédactionnelle était présente hier, et en direct depuis chez Elisabeth de Caligny, pour la présentation de leurs articles.

 

 

Partager cet article

17 juillet 2019 3 17 /07 /juillet /2019 10:54

 

*************************************************

 

Inexploré n°43 - A la une de ce magazine trimestriel

"Avons-nous une destinée ? Les mystères de nos chemins de vie"

« Entre les notions de transgénérationnel, karma ou vies antérieures d'une part, et les concepts de futurs multiples, loi d'attraction ou de libre-arbitre d'autre part, l’aiguille de notre boussole intérieure peut vite s’affoler! Sommes-nous réduits à "une" voie bien précise ? Comment répondre à notre désir d’accomplissement ?
Au cœur des paradoxes et de l'âme du monde, Inexploré mène l'enquête sur nos mystérieux chemins de vie dans un dossier inédit ! »

 

  • Pour consulter le sommaire et feuilleter ce magazine, disponible en kiosque ou sur leur site, cliquez ICI

 

 

Parasciences n° 113 - A la une de ce magazine trimestriel

"Fatima, ovni ou apparition ?"

Dans le précédent Parasciences, qui rendait hommage au père François Brune, il était surtout question de ses travaux en matière de transcommunication auquel François Brune a consacré une bonne partie de sa vie. Dans celui-ci, c'est un autre thème qui est abordé et qui le passionnait également, le phénomène OVNI.

 

 

  • Ce numéro est disponible en librairie ou sur le site de Parasciences en cliquant ICI

 

En septembre 2010, le théologien François Brune a été interviewé par la revue Parasciences sur différents thèmes. il répond à la question : Les ufologues estiment que le miracle de Fatima est une manipulation d'origine extraterrestre. Qu'en pensez-vous ?

 

 

Génération Cités d’Or #1 - A la une de ce magazine trimestriel

"L’étrange forêt de Cannock Chase"

« Génération Cités d'Or c'est le mag-ebook de la culture alternative, celle que l'on ne voit pas sur les médias mainstream, hormis pour la tourner en dérision, celle qui dérange car elle vient flirter avec les frontières de l'inconnu. 

Et pourtant, les informations sont légion sur des sujets aussi divers que la Cryptozoologie, les Légendes Urbaines, la Médiumnité, les Médecines Alternatives, les Mystères archéologiques et historiques, le Paranormal, la Spiritualité ou l'Ufologie [...] »

 

 

  • Si vous désirez vous procurer ce tout premier numéro, que je vous avais présenté récemment ICI, vous pouvez vous rendre dans la boutique Génération Cités d’Or en cliquant ICI

Pour info : Le deuxième numéro est en précommande depuis le 14 juillet, et ce jusqu’au 18 août, sur la plateforme ULULE en cliquant ICI

 

 

Nexus n°123 - A la Une de ce magazine bimestriel

« 432 » Hertz le son qui guérit »

« On dit que la musique adoucit les moeurs et il semble que tout le vivant soit sensible aux ondes sonores. Nous avon déjà parlé du pouvoir extraordinaire des sons sur les plantes grâce aux protéodies […] Mais il s’agit ici d’une autre approche, celle de la musique à la fréquence 432 Hz. Réputée plus harmonique que le 440 Hz couramment utilisé, la fréquence 432 Hz est connue depuis très longtemps des musiciens. De nombreux musicothérapeutes nous livrent dans ce numéro des résultats qui parfois les surprennent eux-mêmes. La musique au diapason 432 Hz semble être un puissant outil thérapeutique […] »

 

  • Pour consulter le sommaire de ce magazine, disponible en kiosque ou sur leur site, cliquez ICI

 

 

Bonnes lectures et passez un bel été !

 

Partager cet article

9 juillet 2019 2 09 /07 /juillet /2019 13:27

 

Le Dr Encausse, plus connu sous le nom de Papus, disait :

 

Si l'on savait lire les nombres qui jalonnent notre vie, nous aurions peut-être la connaissance de notre destin... Malheureusement, seuls quelques initiés savent les lire, et c'est bien dommage...

 

Oui, c'est bien dommage, car il existe dans l'Histoire quantité d'exemples saisissants qui semblent donner raison au docteur Encausse. Ces phénomènes mathématiques qu'on ne peut mettre sur le compte du hasard sont extrêmement nombreux. 

En voici quelques exemples :

Prenons le nombre 14. Ce nombre est lié d'une façon très étrange à la vie du Roi-Soleil. Il se retrouve, en effet, aux principaux points cruciaux de son existence politique :

Louis, qui fut le 14e monarque de ce nom, est monté sur le trône le 14 mai 1643. Or, additionnez les chiffres de 1643 : 1 + 6 + 4 + 3 = 14.

Alors, qu'il était sur le point de perdre son trône pendant la Fronde, il fut sauvé par Turenne à Bléneau, en 1652 : 1 + 6 + 5 + 2 = 14.

Il fut déclaré majeur à 14 ans et commença à gouverner lui-même en 1661 : 1 + 6 + 6 + 1 = 14.

Or, cette année 1661 va être une année importante dans sa vie. C'est en 1661 que naît son fils, le Grand Dauphin. Et c'est aussi cette année-là que, invité par Fouquet au château de Vaux, il est ébloui, jaloux, et décide de construire Versailles... Et ce n'est pas tout :

Le Roi-Soleil fait édifier l'hôtel des Invalides en 1670 : 1 + 6 + 7 + 0 = 14.

Son étoile pâlit lors de la bataille de Ramillies et Turin en 1706 : 1 + 7 + 0 + 6 = 14.

Enfin, il meurt en 1715 : 1 + 7 + 1 + 5 = 14, à l'âge de 77 ans (7 + 7 = 14)...

Bien d'autres personnages célèbres semblent avoir eu leur destin écrit dans les dates importantes de leur vie. Ce fut le cas, par exemple, pour Louis-Philippe et sa femme, la reine Amélie :

Louis-Philippe devint roi en 1830. Il était né en 1773. Additionnons les chiffres de cette date : 1 + 7 + 7 + 3 = 18. Or 1830 + 18 = 1848, date de la Révolution qui le fit abdiquer.

Continuons :

La reine Amélie, son épouse, est née, elle, en 1782 : 1 + 7 + 8 + 2 = 18.

Leur union datait de 1809 : 1 + 8 + 0 + 9 = 18.

On trouve toujours le 18 fatidique qui, ajouté à 1830, donne la date de l'écroulement de leur trône et de leur exil...

Les chiffres font également apparaître parfois des liens étranges qui existent entre les évènements apparemment fort éloignés, ou encore entre certains personnages. C'est ainsi qu'un curieux parallèle peut être établi entre certaines dates importantes, comme ici avec Napoléon et Hitler :

La Révolution française commence en 1789.

La Révolution allemande en 1918.

L'écart entre les deux dates est de 129 ans.

L'avènement de Napoléon (18 Brumaire) date de 1799.

L'avènement de Hitler date de 1928.

Écart : 129 ans...

Napoléon est  empereur en 1804.

Hitler devient führer en 1933.

Écart : 129 ans...

La campagne de Russie de Napoléon date de 1812.

La campagne de Russie de Hitler, de 1941.

Écart : 129 ans...

La défaite de Napoléon à Waterloo est de 1815.

Le débarquement allié, qui est l'événement déterminant de la chute de Hitler, est de 1944.

Écart : 129 ans...

Autre exemple : si Napoléon et Hitler sont très curieusement liés par le nombre 129,  Saint Louis et Louis XVI le sont eux, par le nombre 539. Voici, en effet, ce que l'on peut constater :

Saint Louis naît le 23 avril 1215.

Louis XVI le 23 août 1754.

Écart : 539 ans...

Isabelle, sœur de Saint Louis, naît en 1225.

Élisabeth, sœur de Louis XVI, naît en 1764.

Écart : 539 ans...

Louis VIII, père de Saint Louis, meurt en 1226.

Le dauphin Louis, père de Louis XVI, meurt en 1765.

Écart : 539 ans...

Saint Louis, victorieux, conclut une paix avec Henri III d'Angleterre en 1243.

Louis XVI, victorieux, conclut une paix avec George III d'Angleterre en 1782.

Écart : 539 ans...

Un prince d'Orient annonce à Saint Louis, par une ambassade, son désir de se faire chrétien, en 1249.

Un prince d'Orient envoie un ambassadeur à Louis XVI pour les mêmes raisons, en 1788.

Écart : 539 ans...

Commencement de la révolte des Pastoureaux, dont l'apostat Jacob était le chef, en 1250.

Début de l'activité des Jacobins en 1789.

Écart : 539 ans...

A la fin de sa captivité, Saint Louis se rend à La Madeleine-en-Provence en 1254.

A la fin de sa captivité au Temple, Louis XVI monte sur l'échafaud et est inhumé au cimetière de la Madeleine en 1793.

Écart : 539 ans...

Comment, dès lors, ne pas croire que certains nombres auxquels nous sommes liés par d'inexplicables affinités, régissent mystérieusement notre destin ?... Comme le disait le Dr Encausse :

On a l'impression, que nous sommes dirigés par un destin mathématicien qui nous donne, tout au long de notre existence, des informations chiffrées qu'il nous appartient de comprendre...

 

Sources :

 

Pour aller plus loin :

L’univers des nombres est un univers mystérieux et fascinant !

Pour vous en donner un aperçu voici la table de multiplication, très particulière, du chiffre 9, dont les résultats additionnés (18 : 1+8 ; 27 : 2+7...) donnent toujours le chiffre 9...

 

 

 

Partager cet article

@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

Recherche