Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Un Autre Regard...
  • Un Autre Regard...
  • : Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog dans lequel je parle de tout ce qui me passionne, m'interpelle comme ces lectures, documentaires qui m'amènent à porter un regard différent sur notre monde. Bonne visite à tous ! Florinette
  • Contact

Catégories

12 février 2021 5 12 /02 /février /2021 18:35

Collection Musée Maillol

 

Résumé du livre :

Augustin Lesage (1876-1954), Victor Simon (1903-1976) et Fleury Joseph Crépin (1875-1948) sont mineurs de fond, cafetier ou plombier au moment où des voix leur commandent de peindre. Ils vont, sous l'emprise de ces voix, changer le cours de leur vie. Leurs oeuvres, réalisées entre 1912 et 1976, au coeur du bassin minier du Pas-de-Calais, connaissent une diffusion remarquable à Paris, Bruxelles, Londres, Alger, Casablanca ou Le Caire. 

Proches des cercles spirites et spiritualistes, ces peintres, qui ont aussi des dons de guérisseurs, sont classés dans l'art magique par André Breton, ou dans l'art brut par Jean Dubuffet. Ils sont reconnus, pour la première fois, en tant que foyer artistique. À partir de leurs parcours personnels, l'exposition "Esprit es-tu là ? " propose de découvrir ou de redécouvrir une constellation d'artistes visionnaires qui les ont précédés, ont été leurs contemporains, ou qui créent aujourd'hui. 

Des veilleurs à l'écoute des mystères de l'au-delà. 

Apparu d’abord aux États-Unis au milieu du XIXe siècle, le courant spirite a rapidement fait des émules en Europe. Communiquer avec les esprits est alors devenu un phénomène de société, cultivé par de nombreux artistes et scientifiques, dont Pierre & Marie Curie, Camille Flammarion, etc.

Originaires du nord de la France et issus de milieux modestes, travaillant comme mineurs, plombiers ou cafetiers, trois hommes, Augustin Lesage, Victor Simon et Fleury-Joseph Crépin, se sont mis à la peinture poussés par des voix étranges. Ces guides invisibles les ont conduits, eux, et tous les artistes représentés dans cette collection, à chercher à établir un lien avec l'au-delà à travers leurs peintures.

 

 

« Ma seule joie est d’avoir un pinceau en main, et d’être constamment sous les influences de ces artistes planétaires. » Augustin Lesage

 

 

"Composition symbolique sur le monde spirituel". Toile peinte par Augustin Lesage pendant l’Occupation sous les bruits des moteurs, septembre 1940.

 

 

 

« Je laissai guider ma main, j’employai les différentes couleurs, traçai des figures géométriques, des arabesques, puis des têtes humaines que je n’avais jamais su représenter ; des motifs d’art byzantin voisinant avec des panneaux de style hindou, des signes, véritables hiéroglyphes impossibles à déchiffrer. » Victor Simon

 

 

Victor Simon – "La Toile bleue" – 1943-1944 –  Musée des Beaux-Arts d’Arras

 

 

 

« Un soir des voix mystérieuses se font entendre. Quand tu auras peint 300 tableaux, ce jour-là la guerre finira. Et le 7 mai 1945 je signai mon trois centième tableau. » Fleury-Joseph Crépin

 

 

Le 300e tableau "Souvenir de France" que Fleury-Joseph Crépin terminera la veille de la capitulation de l’Allemagne, le 7 mai 1945.

 

Ces tableaux frappent par l'attention portée aux détails, aux motifs ornementaux et à cette minutie des compositions et de leur symétrie. On retrouve de nombreux symboles qui rappellent les cultures chrétiennes, hindoues, orientales et certaines inspirées de l’Égypte pharaonique. Les peintres spirites, qui ont aussi des dons de guérisseurs, ont développé un style qui leur est propre et que l'on a qualifié d’art magique ou d'art brut.

À travers cet ouvrage, sur l’exposition qui s’est déroulée au Musée Maillol, c’est un incroyable et passionnant voyage, à la fois chronologique et thématique, que nous entreprenons en revenant sur une époque où l’étrange et le mystère sont un réel phénomène de société. 

Au fil des pages, on remarque à quel point le mouvement spirite faisait partie intégrante de la vie de l’époque, et cela même dans la première moitié du XXe siècle. Ce siècle voit d’ailleurs aussi l’émergence du courant artistique du Surréalisme.

On apprend également qu’une place particulière a été faite aux femmes, dont le rôle au sein des cercles spirites est bien souvent méconnu. En effet, elles tenaient un rôle majeur dans ce courant pourtant majoritairement masculin. Les oeuvres de Madge Gill, Élise Müller, Yvonne Cazier ou encore Séraphine Louis sont représentées.

 

 

On découvre également certains instruments qui servaient à contacter les esprits lors des séances de spiritisme, dont le fameux guéridon, mais surtout cette étonnante "main spirite", utilisée aux États-Unis à la fin du XIXe siècle, qui permettait, via un petit télégraphe placé dessous, de retransmettre des messages codés selon les règles du code Morse.

 

Main spirite de Marque Owen – Surnatéum de Bruxelles

 

Un très beau et fascinant livre magnifiquement illustré sur plus de 200 pages !

(N'hésitez pas à cliquer sur les tableaux de ces trois peintres pour les voir de plus près.)

 

Pour aller plus loin :

Savine Faupin, historienne de l’art, diplômée de l’École du Louvre et de l’Institut national du patrimoine et conservatrice au Musée d’art moderne de Lille Métropole, nous invite à la suivre durant cette visite privée sur l’exposition "Esprit es-tu là ? Les peintres et les voix de l’au-delà" qui s’est tenue au Musée Maillol à Paris en 2020.

 

 

Partager cet article

29 juin 2020 1 29 /06 /juin /2020 07:15

 

Antoine de Saint-Exupéry est né à Lyon le 29 juin 1900. Dès son plus jeune âge il est fasciné par les avions ; il fait son baptême de l’air à 12 ans à l'aérodrome d'Ambérieu-en-Bugey.

Si ses résultats scolaires sont médiocres, le jeune Antoine se consacre à l'écriture et remporte le prix de narration de son lycée. Après son baccalauréat il se destine aux études des beaux-arts et de l'architecture.

C'est au cours de son service militaire dans un régiment d’aviation à Strasbourg, puis à Casablanca qu'il devient pilote. En 1926, il se fait embaucher pour distribuer le courrier en Afrique et en Amérique latine. Il publie parallèlement des romans, "Vol de nuit" (1931) ou encore "Terre des hommes" (1939) et écrit des reportages pour des journaux.

Pendant la guerre, il est affecté dans l'armée de l'air et rejoint les États-Unis après l'armistice. À partir du printemps 1944, il effectue des missions de cartographie en vue du débarquement en Provence.

C'est au cours d'une de ces missions, le 31 juillet 1944, que son avion disparaît au-dessus de la Méditerranée, au large de Marseille. Son avion n'a été retrouvé qu'au début des années 2000.

 

 

Un an plus tôt, Le Petit Prince, son œuvre la plus connue, un conte philosophique illustré de ses propres aquarelles est publié aux États-Unis en 1943 puis en 1946 en France.

Cet ouvrage à la langue épurée propose, à travers ses allégories, une réflexion qui fascine à tout âge. Le narrateur est un aviateur en panne dans le Sahara : il va rencontrer un petit prince qui s'interroge sur l'absurdité du monde des adultes.

Le succès est retentissant, traduit dans près de 300 langues, il est considéré comme l’œuvre littéraire la plus vendue dans le monde après la Bible.

L’année dernière, trois nouvelles esquisses, un poème illustré d'un petit dessin et une lettre d'amour adressée à Consuelo, la femme de Saint-Exupéry, ont été retrouvés, par hasard, dans une vielle maison en Suisse. Ce trésor appartenait au collectionneur zurichois Bruno Stefanini, mort en décembre 2018.

À l’occasion du 120e anniversaire de la naissance d’Antoine de Saint Exupéry, le 29 juin 1900, l’exposition « Antoine de Saint Exupéry. Un Petit Prince parmi les Hommes » se déroulera le 14 octobre 2020 à Lyon et le 17 octobre 2020 à Toulouse. Pour plus d’infos, rendez-vous sur le site : Antoine de Saint Exupery

 

« On ne voit bien qu’avec le cœur. L’essentiel est invisible pour les yeux. »

 

Retour sur la vie de l'auteur du Petit Prince, Antoine de Saint Exupéry.

 

Pour aller plus loin :

Pour mieux comprendre Antoine de Saint-Exupéry, à la fois écrivain et aviateur, il faut se plonger dans ses souvenirs d’enfance. Rêveur et drôle, se dessine déjà la personnalité de celui qui deviendra un aventurier des airs et un poète. Dans ce documentaire, Marie Brunet-Debaines dresse le portrait d’un homme passionné et romantique, le dernier, peut-être…  (Extrait)

 

 

Partager cet article

28 septembre 2018 5 28 /09 /septembre /2018 11:01

Je partage cet évènement pour celles et ceux qui n’auraient pas eu l’information concernant le premier Télésommet “Santé et Conscience” qui va se dérouler du lundi 1er octobre jusqu’au mercredi10 octobre !

Un événement majeur qui réunira pour la première fois, par la magie du Web, un nombre sans précédent de médecins, de thérapeutes et de chercheurs engagés et soucieux de notre santé, de notre mieux-être et de celui de la planète !

Pour la toute première fois, le journaliste d'enquête et réalisateur Jean-Yves Bilien vous ouvre les accès gratuitement à 11 de ses films, 11 films que vous pourrez visionner librement, dans le confort de votre foyer et qui vous permettront d'être conscientisé aux véritables enjeux auxquels nous faisons face actuellement en matière de santé.

Voici ces 11 films présentés lors de l’événement

  1. Médecine le grand tournant – IPSN
  2. Ceux qui ne veulent pas guérir... – Jean-Philippe Brébion
  3. Médecine du sens, comprendre pour guérir – Dr Olivier Soulier
  4. Les sacrifiés des ondes – Maxence Layet
  5. Les chemins de la guérison – Collectif
  6. Musique et thérapie – Marc Vella
  7. Seul est vaincu celui qui renonce – Raphaël Colicci/Pierre Rabhi
  8. Croque la vie – Marion Kaplan
  9. Révélations pour conserver ses dents à vie – Collectif
  10. La nouvelle biologie cellulaire, l’Épigénétique – Dr Bruce H. Lipton
  11. La guérison par l'Amour – Dr Leonard Laskow

À cela s'ajoute une série de conférences-ateliers et de webinaires au cours desquels vous pourrez vous aussi prendre la parole et poser vos questions. Une vingtaine de conférenciers et experts en matière de santé globale et naturelle vous en apprendront davantage et répondront à vos questions.

  • Dr Julien Drouin : "Et si nos émotions pouvaient nous guérir : activez ce pouvoir qui sommeille en vous"
  • Dre Martine Gardenal : "Pratiquer une approche globale : Homéopathie et autres médecines holistiques"
  • Marion Kaplan : "Mes 4 accords nutritionnels : Le serial killer n'est pas ce que vous croyez !"
  • Dr Olivier Soulier : "À quoi servent les maladies? : La médecine du sens pour comprendre et soigner"
  • Dr Gérard Dieuzaide : "Si ça venait des dents? : Les maladies des ondes, électrosensibilité et chimiosensibilité"
  • Cécile Ellert : "Tous pollués par le stress et l'environnement ?"
  • Nathalie Brochard : "Qui sont ces enfants hypersensibles ?"
  • Sylvain Raveau : "Comment une bouche saine et équilibrée contribue à notre pleine santé globale"
  • Déborah Donnier : "Comment la maladie m’a fait découvrir ma mission de vie : Prévention Santé"
  • Paule Mongeau : "Traitement intégral de la fibromyalgie : La création d’un sentiment de sécurité intérieure"
  • Maxence Layet : "Se protéger des ondes ? Comment limiter les risques et les effets ?"
  • Jean-Michel Gurret : "Les promesses de la psychologie énergétique"
  • Jean-Philippe Brébion : "Vous vivez ou survivez ? : La Bioanalogie pour mieux comprendre ce sentiment de survie"
  • Kevin Finel : "L'autohypnose, une voix d'exploration de l'humain : Explorer les états de conscience et devenir un « psychonaute »"
  • Augustin de Livois : "Les grands enjeux de la santé naturelle aujourd’hui : Soigner naturellement et prévenir les maladies de civilisation"

 

Et plusieurs autres magnifiques découvertes vous attendent !

 

Dès votre inscription, vous pourrez visionner le film « Médecine, le grand tournant » que je vous conseille vivement !! Pour info, chaque film sera disponible pendant 24 heures tout à fait gratuitement !!

Alors n’hésitez pas et faites comme moi…

 

Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici !

 

Evènement organisé par Conversation Papillon et Jean-Yves Bilien
 

Partager cet article

18 septembre 2018 2 18 /09 /septembre /2018 13:48

La médiumnité a toujours existé dans l’histoire de l’homme, mais pourquoi les médiums n’ont pas leur place dans notre société occidentale et quelles sont les possibilités positives que cela va nous apporter ?

Le médium et réalisateur Mischa Harmeijer est donc parti à la recherche de réponses à une question inhabituelle, mais qui finalement peut s’avérer déterminante dans la vie de tout un chacun : « Un Médium peut-il offrir un coup de main à l’humanité ? » Il est allé à la rencontre de onze personnes qui ont répondu aux sept mêmes questions.

Elles sont réanimateur-anesthésiste, médecin généraliste, prêtre, directeur de revue, conférencier, formateur en science ou formateur en collectivité, producteur et animateur, président d’une association à l’accompagnement du deuil, femme médium ou femme de médium...

 

Musique Mathieu Vilbert - Production Pongh! - septembre 2018

 

Avec la participation de :

  • Geneviève Delpech (Médium, femme de Michel Delpech)
  • Bertrand Lacoste (Formateur en intelligence émotionnelle)
  • Marc Leval (Président d’ABC Talk)
  • Étienne Dupont (Directeur artistique d’ABC Talk)
  • Étienne Drapeau (Président de La Revue de l’Au-delà)
  • Dr. Jean-Jacques Charbonier (Médecin Anesthésiste Réanimateur)
  • Serge Maille (Président de l’association Arche de lumière)
  • Sophie Harmeijer (Femme de médium)
  • Père Edouard De Laportaliere (Curé – Doyen de Lavelanet – Diocèse de Pamiers)
  • Marc Scocco (Conférencier et formateur dans les sciences humaines, tridimensionnelle)
  • Dr Franck Gisclard (Médecin généraliste)

 

Si chacune d’elles répond avec sa propre expérience de vie, en fait les réponses se complètent, s’affinent, ouvrent des horizons en s’avançant dans une seule et même voie. Ouvrant ainsi les portes sur les réalités de la médiumnité pour les plus sceptiques, et aussi pour ceux qui ont peur ou qui doutent.

Nous sommes, il faut bien l’admettre, dans un domaine considéré comme très particulier où le croire est devenu l’acceptation et que simplement, par l’amour, on peut apprendre à comprendre le phénomène de la vie.

Il ne surprendra personne de dire que pour la réalisation de son documentaire des plus novateurs et du livre qui l’accompagne, Mischa Harmeijer s’est senti aidé et encouragé, et même souvent dirigé par l’au-delà.

 

  • Pour organiser ou assister à la projection de ce film, cliquez ICI

 

Pour aller plus loin :

Mischa Harmeijer est médium, conférencier et réalisateur de courts et longs métrages. Il vit et travaille depuis 2005 dans le département de l’Aude. Avec les années, il a compris qu’en étant médium il pouvait et devait aider les gens qui souffrent. Il est né avec ces dons (médiumnité et magnétisme) pour les partager et faire du bien. Avec ce livre vous allez suivre le cheminement de Mischa Harmeijer parti à la recherche de réponses.

Pongh! Editions

 

 

 

Partager cet article

10 septembre 2018 1 10 /09 /septembre /2018 14:12

Aluna Éditions

 

Voici un ouvrage retraçant le parcours d’une trentaine d’années de création de Viviane-José Restieau. Cette artiste est devenue pionnière dans un "art lumière sans ombre" qu’elle explore dans un silence total d’une ou plusieurs semaines.

Par le jeu de ses mains, traversées par l’intensité du silence, elle donne forme à ses pigments, comme le pinceau d’un seul fil qui vient déposer des particules lumière, comme un messager, un sculpteur de l’Univers, éphémère, instantané.

« C’est l’énergie qui donne la forme. Dans l’exploration de la perception, j’ai perçu que les formes géométriques du Vivant pouvaient être transmutées en hélice et vortex, par lesquels se manifeste l’archétype Lumière. Mes œuvres sont des matrices qui s’accomplissent dans la lumière. »

En 1990, en pleine "période blanche" [ses créations s’étalent en plusieurs périodes, nourries d’évolutions successives, NDLR], où ses premières œuvres voient le jour, Viviane-José Restieau "inscrit" dans un dessin vibrant de lumière, juste avant qu’elle ne la vive, son expérience de mort imminente (EMI).

« C’était une NDE spéciale, qui a été étudiée. J’étais en vélo et j’ai rebondi sur le capot d’une voiture, ça a été rapide... Je n’ai vu aucun tunnel, mais j’ai été dans la courbe de l’Univers. Tout était en lumière directe, vivante. Depuis, comme c’est passé par mon corps, en une seconde je vais de l’autre côté du voile, sans passer par la pensée. »

Cette expérience lui fait prendre conscience du manifesté infime au regard de l’immensité du non manifesté, qui a tant à nous dire... L’art qui s’ensuit est unique ! Car, après un vide plein de silence, qui peut aller de quelques jours à quelques semaines, c’est « l’énergie pure des particules de lumière cosmique » que Viviane reçoit et ramène à la terre, dans les pigments qu’elle travaille à mains nues, souvent les yeux fermés.

« Je n’ai pas besoin de mes yeux pour voir ce qui m’est donné. Je restitue ce que j’ai vu de l’autre côté du voile. Dans cette attente sans attente, un chant intérieur, un son de plus en plus fin est émis, qui manifeste une demande de la Source. Mes mains transmettent et traduisent cette information », précise l’artiste.  […]

Jérusalem céleste

Ce dialogue que Viviane-José Restieau entretient avec l’Univers – avec l’invisible qui nous ouvre « à l’inconnu de nous-mêmes » – fait écho aux fondements de la physique quantique. Son art, teinté tout autant de spontanéité que de recherches minutieuses, intrigue d’ailleurs nombre de scientifiques !

« Viviane est la scripte du langage des astres. Elle transcrit la calligraphie de l’Univers... Elle cueille des formes, elle ne résiste pas, elle est l’Univers et l’Univers est en elle. C’est un acte irrésistible, il y a une fonction thérapeutique dans son art », souligne Philippe Bobola, chercheur en physique quantique.

L’artiste, elle, relève le côté magique de la non-demande :

« Je n’ai aucune volonté de dessiner telle ou telle chose. En passant de l’autre côté du voile, sans aucune demande, mon corps cellulaire vibre avec toutes les particules de l’Univers. Le silence offre cet état d’invisibilité qui nous rend visibles à la Source pour nous permettre d’éclore. »

La source

L’approche matricielle créée par le Pr Aziz El Amrani, reliant avancées scientifiques et grandes traditions spirituelles, résonne avec l’art de Viviane-José Restieau. Elle y découvre, émerveillée, la puissance de l’instant bref, vécu par le fœtus...

« Ce moment de silence au sein duquel le petit être en devenir crée ses organes en reliance avec l’Univers. C’est cet instant bref qui est au cœur de ma création. »

Un instant bref qui nous ouvre à l’éternité...

Lire la suite de l'article rédigé par Carine Anselme sur le site de l’INREES

 

  • Pour en savoir plus sur ce très beau livre Lumière des Mondes, cliquez ICI
  • Le site de Vivian-José Restieau où vous pouvez contempler ses autres créations : À travers le temps

 

Pour aller plus loin :

À travers ce documentaire, voici racontée pour la première fois la vie extraordinaire de Viviane-José Restieau, enfant sauvage, artiste-peintre d’exception, et l’odyssée d’une Œuvre dont l’inspiration transcende la singularité d’une vie. Visionnaire, L’Art Lumière s’inscrit dans la vérité de notre temps, où la physique quantique nous fait découvrir que nous sommes les atomes d’un seul et même grand corps, reliés à la Terre et au Cosmos, et solidaires de la même destinée.

 

 

Cette Œuvre hors normes, qui interpelle d’éminents physiciens, paléontologues ou professeurs de médecine de renommée internationale, plonge aux sources de notre humanité, et aux origines de la Vie. Sont ainsi reliés, dans des styles multiples et hors de tout dogme, les grands archétypes du Vivant, la géométrie sacrée de ses formes, l’embryogenèse, les signes totems des Peuples Racines, ou les révélations des Vedas et des mystiques soufis.

 

 

 

 

Pour info :

Portes ouvertes les 22 et 23 septembre 2018 pour découvrir l’Art Lumière de Viviane-José Restieau dans sa maison atelier de Montreuil (93), au 69 rue Edouard Vaillant. Un écrin hautement alchimique pour des œuvres initiatiques !

 

Partager cet article

@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

Recherche