Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Un Autre Regard...
  • Un Autre Regard...
  • : Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog dans lequel je parle de tout ce qui me passionne, m'interpelle comme ces lectures, documentaires qui m'amènent à porter un regard différent sur notre monde. Bonne visite à tous ! Florinette
  • Contact
13 mars 2020 5 13 /03 /mars /2020 16:04

Éditions Exergue

 

Ce qu'il faut avant tout savoir :

Florence Tassoni a passé sa jeunesse en Nouvelle-Calédonie, sa terre de cœur. Diplômée d’un DESS et d’un magistère de Droit des Affaires Internationales à l’Université d’Aix-en-Provence, elle obtient plus tard un Master of Business Administration en Australie. Après quelques années passées en France, elle s’expatrie en 2001 pour suivre la carrière de son mari. Après sept ans passés en Indonésie à Jakarta, deux ans aux États-Unis à Miami, trois ans Ho Chi Minh City au Vietnam, puis un an à Mumbai, en Inde, sa famille se sédentarise à Bali en 2014 où elle réside depuis.

Résumé du livre :

Est-il possible de se réconcilier avec un être cher au-delà la mort ? Comment faire le deuil d’un père avec lequel les relations étaient douloureuses, lorsque colère, souffrance et violence du vide se mélangent sans nuances, et qu’aucune croyance religieuse ne vient à la rescousse ? Pour autant, son ombre plane. L’absent se manifeste par une multitude de signes venus d’un ailleurs inconnu. Son omniprésence devient palpable. Peu à peu, les convictions cartésiennes sont ébranlées, les émotions se transforment et glissent imperceptiblement vers un apaisement, de la douceur et de la joie, une compréhension et une lente acceptation de la réalité de l’invisible. Lorsque l’ombre devient lumière, un processus de réconciliation sublime au-delà de la mort, s’amorce alors au-delà de l’absence, au-delà des dogmes et des conventions. D’une âme à une autre, dans une proximité évidente…

Florence Tassoni vient d’apprendre la mort de son père alors qu’elle s’apprêtait à célébrer un mariage en Nouvelle-Calédonie, où elle réside.

Sans larmes et distante face à l’évènement, elle quitte Nouméa pour la France, afin de se rendre aux obsèques de son père avec lequel elle est restée fâchée durant treize ans. Face à la froideur de sa première réaction, son sang se glace, et pourtant c’est bien ce qu’elle ressent, un fichu contretemps qui vient tout gâcher.

Ce n’est qu’une fois installée dans l’avion que la réalité de la situation commence à émerger, sa colère s’estompe pour laisser place aux souvenirs qui ressurgissent. Malgré cette relation délétère, ces gifles psychologiques que son père lui infligeait à l’adolescence, et qui l’ont fragilisée et rendue vulnérable dans sa vie d’adulte, Florence se remémore les bons et rares moments qu’ils ont passés ensemble.

Petit à petit, elle ressent le désir de parler à son père une dernière fois. Dans un élan instinctif et irrépressible, Florence lui écrit une lettre dans laquelle elle s’interroge sur ses sentiments, sur l’homme qu’il était et ce qu’il est devenu

Sans le savoir, c’est un tout autre voyage que Florence entreprend. Un voyage de réconciliation qui commence aux obsèques de son père où quelque chose d’étrange s’est opéré en elle, une bulle protectrice et aimante l’a enveloppée, séchant instantanément ses larmes.  

Chahutée par ses émotions contradictoires qui s’entrechoquent en elle, Florence tente de comprendre ce qui s’est passé. L’incompréhension de l’évènement l’exaspère et la pousse à se plonger dans le deuil, à se confronter à ses blessures. Un monologue avec son père s’instaure à grands coups de pardon.

Mais le doute l’assaille, la colère revient, Florence le supplie de lui donner un signe, des preuves de sa survie, autre que cette étrange protection qu’elle ressent. Mais en vain. Se sentant une nouvelle fois rejetée, abandonnée par son père, Florence se demande si elle n’est pas en train de se fourvoyer devant cet éventuel au-delà que rapportent certains ouvrages.

Puis une nuit, la réponse à son questionnement arrive. Tout au long des mois suivant le décès de son père, ce dernier répondra à ses attentes par des signes incroyables, inexplicables, inconcevables que, malgré son esprit critique et l’obstination de son mari à chercher une explication, seule l’irrationnelle apportera une réponse.

« Trop de phénomènes jusque-là inconnus se produisent pour que je continue à nier l’évidence. »

Au fur et à mesure de ses recherches et consultations médiumniques qui bouleversent sa vie, Florence est contrainte à revisiter ses vérités quand elle apprend qu’elle n’est pas la seule à vivre un VSCD (vécus subjectifs de contact avec un défunt). Elle va de plus en plus chercher, comprendre ce qui lui arrive en décrivant de façon émouvante cette transformation qui, peu à peu, s’opère en elle, balayant ses doutes, ses rancunes, pour ne laisser place qu’à l’essentiel, à l’Amour que son père lui envoie, à cette paix irréversible qui l’amène vers une totale réconciliation.

« La mort n’est pas l’obscurité : c’est une lumière qui s’éteint parce que le jour se lève. »

Pour ne rien vous cacher, j’ai été happée par ce témoignage qui décrit si magnifiquement les étapes du deuil et cette incompréhension face à certains évènements inexplicables devant lesquels on peut se sentir bien seul.

Dans ce cheminement que son père a initié en elle, Florence a depuis changé son regard sur la mort, cette chose innommable ne la terrifie plus. Elle nous fait comprendre que la vie est un précieux cadeau et une opportunité d’apprendre, de réparer, pardonner, car il n’est jamais trop tard pour se réconcilier avec soi-même et les autres.

 

 

Pour info :

Les droits d'auteur de ce livre sont intégralement reversés à l'association "La promesse d'Alexandre" qui s'occupe de réaliser les vœux d'enfants gravement malades.

 

 

Partager cet article

9 mars 2020 1 09 /03 /mars /2020 15:55

Pour fêter l’arrivée du printemps, Génération Cités d'Or vous propose de l’accueillir avec son n° 04, en précommande actuellement sur ULULE jusqu’au 15 mars.

 

Au sommaire de ce numéro (que vous pouvez commencer à découvrir en cliquant sur ceux surlignés en bleu*) vous retrouverez les articles, de :

 

 

*Les articles surlignés en bleu sont des liens qui vous invitent à aller plus loin. Parfois cette couleur peut changer en fonction du navigateur.

 

 

Dans ce numéro, vous partirez à la rencontre d’une "Voyageuse du temps" en la personne de Marion Le Troquer que j’ai eu le plaisir d’interviewer !

Lorsque nous parlons du temps qui passe et de notre réalité palpable qui nous paraît incroyablement réelle, nous n’avons pas toujours conscience de tout ce qui se joue derrière ces notions illusoires. Persuadés que nous avons des yeux qui nous permettent de tout contrôler, nous sommes, en fait, la proie d’illusions et vivons les conséquences de notre expérience dans ce monde de l’incarnation…

 

Si vous désirez approfondir ce sujet, retrouvez l'article de Marion Le Troquer dans la revue Génération Cités d'Or #04, en précommande sur ULULE.

 

Pour info :

  • Sur le site de Génération Cités d'Or, vous pouvez commander les numéros précédents en cliquant ICI et/ou si vous désirez vous abonner, c'est ICI

 

 

 

Partager cet article

5 mars 2020 4 05 /03 /mars /2020 09:35

Le commandant David Fravor, pilote de chasse confirmé de l'US Navy et commandant en chef de l'escadrille de chasseurs d'attaque VFA-41 "Black Aces" décrit sa rencontre incroyable avec un objet volant non identifié aux performances incroyables, au-dessus de l'océan Pacifique, à une centaine de kilomètres des côtes de San Diego.

Le 14 novembre 2004, le commandant Fravor a décollé du porte-avions USS Nimitz en compagnie de son copilote, ainsi qu'un second chasseur F/A-18F Super Hornet (fleuron de l'US Navy à cette époque) piloté par le Lieutenant commander Jim Slaight, pour un exercice d'entraînement, qui se transforme rapidement en mission d'interception.

Le croiseur USS Princeton détecte en effet depuis deux semaines de nombreux échos anormaux descendant régulièrement depuis un plafond de 80.000 pieds vers la mer, pour stopper net à une altitude de 20.000 pieds, avant de repartir droit vers le ciel à grande vitesse.

Ce jour-là, les pilotes découvriront un objet étrange en forme de "Tic Tac" d'une quinzaine de mètres de long, pratiquement la taille de leur F-18, mais sans ailes et d'un blanc immaculé, volant de manière erratique aux dessus des flots.

En tentant de s'approcher de l'objet volant, celui-ci, doué de performances exceptionnelles, "jouera" littéralement avec les avions avant de disparaître à grande vitesse avec une accélération tout bonnement incroyable.

Un troisième avion réussira à obtenir à l'aide d'une caméra infrarouge embarquée (FLIR) un film de l'objet, qui sera finalement diffusé publiquement par le Pentagone en décembre 2017.

Cette interview a été menée en novembre 2017 avec le commandant David Fravor, pilote (retraité) de l’US Navy par l’Académie des Arts et de la Science "To the Stars".

Pour afficher les sous-titres en Français, cliquez sur CC 

 

Pour aller plus loin :

Ce film est une reconstitution de cette étrange rencontre regroupant les témoignages des aviateurs de la marine qui ont assisté à l’évènement. Hormis le dialogue (personne n’a enregistré les conversations radio), l’histoire elle-même est basée sur les faits de l’affaire, y compris les documents officiels du gouvernement américain, les déclarations de témoins, les reportages et les délais officiels. Pour plus d'infos, rendez-vous sur le site : "thenimitzencounters"

Pour afficher les sous-titres en Français, cliquez sur « Paramètres » (roue crantée) puis sélectionnez la langue. Si les caractères sont trop petits, vous pouvez les agrandir en cliquant sur « Paramètres », « Sous-titres » puis « Options » où vous pourrez choisir la taille de police désirée.

 

 

  • Si vous désirez en savoir davantage sur cette affaire, je vous invite à vous rendre sur Nurea-TV qui a reçu dernièrement Fabrice Bonvin, auteur de plusieurs livres sur les Ovnis, dont "Ovnis et Conscience", que je vous avais présenté ICI »

 

Partager cet article

25 février 2020 2 25 /02 /février /2020 17:11

Gründ

 

Ce qu’il faut avant tout savoir :

Bernard Pascuito a longtemps été journaliste et dirigé des magazines populaires. Écrivain, auteur de biographies de Gainsbourg, Coluche, Annie Girardot, il a publié en 2017 Les Politiques aussi ont une mère (Albin Michel), en collaboration avec Olivier Biscaye, et écrit la même année les textes d'un livre-photos hommage à Johnny (Gründ). En 2018, un portrait émouvant, La Dernière vie de Romy Schneider (Éditions du Rocher) et en 2019, il a publié un essai remarqué, Les Héritiers (Anne Carrière).

Résumé du livre

Ils s'appellent José Adolfo, Arthur, Aïssatou, Felix, Flossie, Heena, Peter, Kevin et Jocelyn, Hunter, Jordan, Khloe, Mélia, Robbie et Ysée. Jamais ils ne se sont dit qu'ils étaient trop jeunes, trop faibles, trop isolés pour se lever contre l'injustice ou les violences. Au contraire, grâce à leur force de caractère et leur courage, ils inversent le cours des choses et entraînent avec eux des dizaines d'autres enfants.

De l'Inde au Pérou, de la Bolivie à la Guinée en passant par la France et les États-Unis, c’est un voyage aux quatre coins du monde à la découverte de ces enfants qui ont pris des engagements sur tous les fronts pour protéger la planète, mais également pour aider leurs prochains afin que tous ensemble puissent construire un avenir meilleur.

Ce livre présente leurs histoires, leurs engagements. Des récits inspirants et encourageants  :

José Adolfo, le "banquier écolo des enfants". Ce jeune péruvien de 13 ans a créé une banque qui permet aux enfants pauvres d'ouvrir un compte en échange de déchets recyclables.

Arthur le "Bienfaiteur des sans-abri". Il a 10 ans et vit dans le nord de la France. Il peint et vend ses toiles pour aider les SDF.

Heena est "Reporter pour changer le monde". Elle a 11 ans et travaille à Delhi pour Balaknama, un journal fait par les enfants des rues pour les enfants des rues.

Aïssatou "militante pour le droit des filles". Elle est guinéenne et à 12 ans elle se bat contre le mariage des mineures.

Peter, Kevin et Jocelyn les "militants syndicalistes". Ils ont 13 ans, 10 ans, et 11 ans sont membres actifs d'un syndicat en Bolivie qui défend les droits des enfants travailleurs.

Khloe la "fée des femmes SDF". Elle a 11 ans et vit à Los Angeles où elle confectionne des sacs qu'elle remplit de produits de première nécessité pour les distribuer aux femmes SDF.

 

Ce beau livre accompagne le documentaire de Gilles de Maistre parti à la rencontre de ces enfants hors du commun qui ont trouvé la force et le courage de mener leurs combats.

 

Pour aller plus loin :

Pour les plus jeunes, il existe également aux éditions du Dragon d’Or :

  • « Le roman illustré du film »
  • « L’album du film » accompagné d’infos pour tout comprendre et agir,
  • « Mon carnet - Demain est à nous » regroupant des informations sur la solidarité, la citoyenneté, les droits de l'enfant ainsi que la protection de la planète avec des pages à compléter, des activités ou encore des espaces où noter ses idées personnelles pour changer le monde.

 

Le site du réalisateur Gilles de Maistre

 

Partager cet article

20 février 2020 4 20 /02 /février /2020 10:04

Pour cette première et nouvelle émission intitulée "Les Rendez-Vous de Florinette" j’ai eu le plaisir d’accueillir Fabienne Raoul venue parler de son ouvrage Mon bref passage dans l’autre monde qui fait suite à mon article que vous pouvez retrouver en cliquant ICI 

 

Comment une scientifique qui a exercé durant quinze ans comme ingénieure dans le secteur de l’énergie nucléaire a-t-elle pu réapprendre à vivre après avoir vécu une Expérience de Mort Imminente (EMI) dans laquelle elle s’est retrouvée dans un espace entouré d’être lumineux ?

Auteure du livre "Mon bref passage dans l’autre monde", Fabienne Raoul revient sur sa vie d’avant quand elle était en poste dans ce milieu cartésien, fermé et pétri de certitudes jusqu’au jour où, après un malaise cardiaque, tout bascule…

 

 

 

Pour retrouver mes autres émissions, cliquez ICI

 

Partager cet article

@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

Recherche