Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Un Autre Regard...
  • Un Autre Regard...
  • : Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog dans lequel je parle de tout ce qui me passionne, m'interpelle comme ces lectures, documentaires qui m'amènent à porter un regard différent sur notre monde. Bonne visite à tous ! Florinette
  • Contact

Catégories

30 janvier 2022 7 30 /01 /janvier /2022 17:26

Artège

 

Ce qu'il faut avant tout savoir :

Le Père Maximilien Kolbe est né à Zdunska Wola, près de Lodz en Pologne, en janvier 1894. Entré en 1907 au séminaire des Franciscains Conventuels, il fut envoyé à Rome pour y poursuivre ses études ecclésiastiques. Alors qu'il était encore étudiant, il fonda avec quelques frères la Mission de l’Immaculée. Ordonné prêtre en 1918 et revenu en Pologne, il commença son apostolat à l'aide d'une revue, Le Chevalier de l'Immaculée. En 1927, il fonda un "Couvent-Maison d'édition" en Pologne ainsi qu’au Japon. Il fut emprisonné pour la première fois en 1939 par les Allemands. Arrêté définitivement le 17 février 1941, il fut enfermé dans le camp d'Auschwitz où il fut tué par une injection de phénol le 14 août 1941. Son corps fut brûlé au four crématoire le lendemain, fête de l'Assomption. Il fut canonisé par le Pape Jean-Paul II le 10 octobre 1982.

Résumé de l'album illustré :

Fin juillet 1941 à Auschwitz, le franciscain Maximilien Kolbe fait le sacrifice suprême. Il offre sa vie en échange de celle d'un père de famille. Cette fin héroïque ne doit pas faire oublier ce que fut le reste de la vie de cet homme hors du commun : journaliste, créateur d'une gigantesque aventure de presse, missionnaire au Japon... la vie de Maximilien Kolbe fut d'une richesse stupéfiante pour un homme qui ne souhaitait que la pauvreté. Une vie au service de la Vierge Marie.

Fin juillet 1941, dans le camp de concentration d’Auschwitz, se déroule un tri sélectif suite à l’évasion d’un prisonnier. Dix malheureux sont choisis au gré du hasard pour être isolés dans un cachot sans eau ni nourriture, dont un père de famille qui supplie le capitaine Fritzsch de l’épargner.

Mais le choix est fait, jusqu’à ce qu’un autre prisonnier demande à prendre la place de cet homme. C’est Maximilien Kolbe prêtre catholique. À la stupéfaction générale, le capitaine accepte l’offre du prêtre. 

Ces dix hommes se retrouvent dans le bloc 11, sans aucun vêtement. Dans la pénombre de ce cachot sordide, un dialogue s’instaure entre le Père Maximilien Kolbe et un homme qui a réussi, malgré la fouille, à garder sur lui un médaillon de la Vierge venant de la fondation que Maximilien Kolbe a créée.

Dans cette prison, face à la mort qui les attend, l’homme demande au Père Maximilien comment lui est venue l’idée de fonder cette Mission de l’Immaculée et le monastère de Niepokalanow situé en Pologne.

Le franciscain Maximilien lui dévoile son secret. Quand il n’avait qu’une dizaine d’années, il aimait se réfugier dans une petite église pour prier et c’est là, dans une lueur intense, que la Vierge Marie lui est apparue, sans un mot, avec juste deux couronnes, une blanche et une rouge, qu’elle tendit vers lui en l’invitant à choisir…

À partir de cet instant, la vie de Maximilien Kolbe fut profondément bouleversée. Plus tard, il prit également conscience de la force d’intercession de la Vierge en écoutant un témoignage qui l’amena à fonder la M.I, la Mission de l’Immaculée en distribuant, en guise de protection, la médaille miraculeuse de la rue du Bac.

Petit à petit, les hommes, prisonniers dans ce bunker de la faim, commencent à se nourrir des paroles de ce franciscain, au grand dam des soldats allemands qui n’en peuvent plus de les entendre chanter des cantiques. 

Dans cet album illustré, c’est toute l’incroyable histoire de la vie de Maximilien Kolbe qui défile sous nos yeux, sa jeunesse, ses voyages, toutes ses oeuvres, dont la création d’une revue afin de toucher l’Esprit et le Coeur des êtres humains dans le monde.

C’est un témoignage magnifique, très touchant, rempli d’amour, de foi et de compassion. Un bien bel hommage que rend l’auteur pour ce prêtre canonisé par le pape Jean-Paul II en 1982. 

À la fin de l’album se trouvent quelques photos représentant les différentes périodes de la vie de ce saint homme.

 

Pour aller plus loin :

Voici un bref résumé de la vie de Maximilien Kolbe dans lequel vous pourrez voir quelques-unes de ces photos, dont celle de François Gajowniczek (l'homme que Maximilien Kolbe a sauvé) avec le pape Jean-Paul II lors de la canonisation du prêtre.

 

Pour aller encore plus loin :

 

Partager cet article

2 juillet 2019 2 02 /07 /juillet /2019 17:27

Bayard

 

Ce qu’il faut avant tout savoir :

 

Frédéric Lenoir est philosophe, sociologue et chercheur associé à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS). Il est coproducteur de l'émission « Les racines du ciel », sur France Culture. Il a publié de nombreux essais et romans traduits dans une vingtaine de langues. Le site de Frédéric Lenoir

 

Ysé Tardan-Masquelier est chargée de cours en anthropologie religieuse à la Sorbonne et spécialiste des religions indiennes. Elle enseigne également à l'Institut catholique de Paris et à l'INALCO. Elle a été présidente de la Fédération nationale des enseignants de yoga de 1981 à 1992 et dirige l'École française de yoga depuis 1984.

 

Résumé du livre :

Qui sont ces maîtres de vie, ces sages, ces mystiques qui ont façonné l'aventure spirituelle de l'humanité? Quels sont les grands textes qu'ils ont écrits ou suscités, quelles sont les sources de leur inspiration?

Du Bouddha à Thérèse d'Avila, de Sénèque à Gandhi, d'Ibn'Arabi à Simone Weil, des sages égyptiens aux lamas tibétains contemporains, des maîtres du hassidisme aux gurus de l'Inde moderne... ce livre évoque d'abord l'expérience transformante des plus grandes figures spirituelles de l'histoire de l'humanité.

S'ensuit une anthologie de textes du monde entier, le plus souvent dans des traductions originales, dont les thèmes scandent cette aventure singulière et universelle: le scandale de la souffrance et l'aspiration au bonheur, le chemin spirituel, la prière et la méditation, l'amour et la compassion, la liberté et la grâce, la mort et l'au-delà...

Sages, mystiques, saints, prophètes, philosophes de tous horizons et de toutes époques forment, dans cet ouvrage, un vaste ensemble qui incarne l’expérience spirituelle sous les formes les plus diverses.

De la haute Antiquité à nos jours, cette superbe fresque encyclopédique nous offre un voyage à travers cinq millénaires d’aventure spirituelle de l’humanité, particulièrement celles et ceux qui ont marqué leur temps et l’histoire du monde, mais également des personnages contemporains plus atypiques comme Etty Hillesum ou Simone Weil, ou comme certains alchimistes taoïstes…

Sur près de 2000 pages, ce sont ces portraits, classés par ordre chronologique, suivis des textes essentiels commentés sur les questions existentielles et les attitudes spirituelles communes à toutes les sagesses. C’est un travail de mémoire considérable qu’ont effectué les auteurs, Frédéric Lenoir et Ysé Tardan-Masquelier, avec l'aide de nombreux spécialistes. Une œuvre magistrale !

 

Pour aller plus loin :

 

Partager cet article

8 juin 2018 5 08 /06 /juin /2018 10:33

Éditions Le temps Présent

 

Ce qu'il faut avant tout savoir :

Cette biographie, qui dresse le portrait de l'un des grands saints de l'Ordre des Franciscains, a été rédigée en 1753 au moment de sa béatification et se base sur les Acta Sanctorum (Actes des saints) et les documents officiels du procès de béatification. Canonisé en 1767, Saint Joseph de Copertino est le patron des étudiants et des aviateurs.

 

Résumé du livre :

Saint Joseph de Copertino (1603-1663) est l’un des plus extraordinaires saints de l’Église. Venu au monde dans une étable, il était si pauvrement instruit qu’il réussit l’examen pour devenir prêtre uniquement parce que l’évêque l’interrogea sur la seule question qu’il avait préparée. Néanmoins, Joseph développa rapidement une profonde sagesse et fit preuve d’un grand savoir pour tout ce qui touchait au sacré. Véritable mystique, il se livrait à de sévères pénitences en portant une lourde chaîne autour de la taille ou en jeûnant sept fois quarante jours par an ! Mais il se rendit surtout célèbre pour ses vols extatiques – ou lévitations – dont pas moins de soixante-dix figurent dans les actes de béatification. Il lévitait presque quotidiennement lors de la messe, parfois pendant près de deux heures ! Sa grande gentillesse attirait les masses. Il réalisa un grand nombre de miracles et, à l’image de Saint François d’Assise, il parlait même avec les animaux…

La vie de saint Joseph de Copertino ou Cupertino est l’une des plus déroutantes et extraordinaires histoires de lévitation documentée et avérée. Né à Naples en 1603 dans une famille pauvre, Joseph, qui connut ces premières extases dès sa prime enfance, n’aspire qu’à une seule chose, rentrer chez les franciscains. Mais à cause de son extrême ignorance, son parcours de novice sera parsemé de difficultés.

Armé d’une grande foi et d’un extraordinaire concours de circonstances, Joseph se voit finalement ordonné prêtre en 1628. C’est à partir de ce moment-là que tout va commencer. Joseph est un hyperémotif et la plus petite chose en rapport avec Dieu suffit à lui faire perdre l’usage de ses sens. Que ce soit à l’intérieur où à l’extérieur, à la moindre émotion, Joseph de Copertino s’envole de manière impromptue et à diverses altitudes.

« En 1645, l’ambassadeur d’Espagne à la cour papale, l’amiral de Castille, passa par Assise pour voir le saint qu’il rencontra dans sa cellule. Après s’être entretenu avec lui, il retourna à l’église et dit à son épouse « J’ai vu et j’ai parlé avec un nouveau Saint François ». En entendant ces mots, son épouse exprima le souhait de rencontrer Joseph. […]

À peine venait-il de pénétrer dans l’église que, levant les yeux en direction d’une statue de l’Immaculée Conception posée sur l’autel, il s’envola et parcourut une distance d’une douzaine de pas en passant directement au-dessus des têtes des personnes présentes avant de s’arrêter au pied de la statue. […] Cet événement stupéfia l’amiral, son épouse et leur nombreuse suite. »

Sa renommée se répand donc rapidement et nombreux sont ceux qui assisteront à ses incroyables lévitations, jusqu’au très sceptique pape Urbain VIII qui sera stupéfait de voir frère Joseph, si ému devant sa présence, s’élever dans les airs et y rester un long moment. L’Inquisition s’en mêlera également jusqu’à chercher à l’enfermer…

Pendant plus de trente-cinq ans et devant d’innombrables témoins de tout horizon et de tout milieu, saint Joseph de Copertino vivra très fréquemment des extases et lévitations, y compris durant la messe.

Saint Joseph sera également à l’origine de fréquents miracles et autres dons, même après sa mort, comme l’attestent les actes du procès de béatification. Il s’éteindra paisiblement à l’âge de 60 ans dans la nuit du 18 septembre 1663.

Presque cent ans plus tard, le 24 février 1753, Joseph de Copertino sera béatifié par le pape Benoît XIV et canonisé le 16 juillet 1767 par le pape Clément XIII. Il deviendra également le saint patron des pilotes d’avion et des étudiants, en particulier des candidats aux examens à cause de ses difficultés dans le domaine des études qu’il a rencontré jusqu’à son ordination.

 

Corps de Saint Joseph de Copertino - Basilique d’Osimo.

 

« On peut très bien se tourner vers Joseph pour toutes nos demandes, qu’elles soient publiques ou privées, et dire que sa dévotion ne se limite pas aux habitants d’Osimo. Nombreux sont les pèlerins qui se rendent sur place dans le but de vénérer le saint et pour regarder avec une admiration mêlée de révérence le corps sacré auquel Dieu, par son amour, donna autrefois le pouvoir de voler. »

 

Pour aller plus loin :

Faut-il être un grand mystique pour expérimenter la lévitation ? On répertorie différents types de lévitations: lévitations de grands mystiques: Saint François d'Assises, Saint Joseph de Cupertino, devenu le Saint patron des aviateurs... Sainte Thérèse d'Avila, la première à contrôler le phénomène et a fixer les étapes de la lévitation...

RTL Les Aventuriers de l'impossible / La lévitation.

 

Partager cet article

LIVRES A LOUER

EN CONSTRUCTION

 

ASSOCIATION

"Les Lectures de Florinette"

 

@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

FLEURS DE BACH

Conseillère en Fleurs de Bach 

Retrouvez moi sur mon autre blog :

Pour celles et ceux qui désirent être plus en phase avec leur nature profonde, il existe un remède 100% naturel qui peut vous aider à vous sentir mieux, ce sont les Fleurs de Bach. 

 

Recherche