Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Un Autre Regard...
  • Un Autre Regard...
  • : Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog dans lequel je parle de tout ce qui me passionne, m'interpelle comme ces lectures, documentaires qui m'amènent à porter un regard différent sur notre monde. Bonne visite à tous ! Florinette
  • Contact

Catégories

24 octobre 2021 7 24 /10 /octobre /2021 11:18

 

Jean-Marie Le Gall, magnétiseur à Anglet, dans les Pyrénées Atlantique est, depuis l’enfance, doté de capacités exceptionnelles.

Durant sa jeunesse, il va être amené à vivre de nombreuses expériences de médiumnité, de magnétisme et de psychokinésie (pliage de métaux). 

Dans cette émission, Jean-Marie Le Gall va nous révéler, pour la première fois, un contact d’OVNI qui a fait son apparition lors d’un rêve lucide et récurrent et qu’il rapprochera, des années plus tard, avec les descriptions de Georges ADAMSKI

À la fin de l’émission, vous retrouverez mon témoignage sur le soin spirite que m’a prodigué Jean-Marie Le Gall lors d’une séance à son cabinet.

Bonne écoute !

 

Les illustrations en noir et blanc ont été réalisées par l'illustrateur Jean-Claude Bauer

 

 

 

  • Pour découvrir mes autres émissions, cliquez ICI

 

Partager cet article

20 octobre 2021 3 20 /10 /octobre /2021 09:20

On connaissait le Triangle des Bermudes, mais moins celui de la Haute-Loire. Entre les monts du Velay, Saint-Étienne et Valence, au-dessus des monts du Vivarais, de nombreux accidents d’avion ont eu lieu, sans compter les apparitions mystérieuses…

Dans son livre, Le triangle de la Burle, le journaliste Jean Peyrard avance le chiffre d’une quarantaine d’accidents, sans tous les citer. En voici un résumé.

Tout a commencé en 1943, au-dessus de Marcols-les-Eaux. Un bombardier britannique, qui devait parachuter de l’armement destiné à la Résistance, heurte le rocher de Bouboulas. Six aviateurs sont tués dans l’accident.

En 1948, c’est un petit avion de tourisme qui est abattu par la foudre à Saint-Bauzille. À son bord se trouve Kathleen Kennedy, la soeur de John Fitzgerald… La malédiction des Kennedy commençait.

Le 5 novembre 1963, un avion de chasse anglais arrache plusieurs toits dans le village de Jaujac causant la mort de quatre riverains. Le pilote et le navigant ont eu juste le temps de s’éjecter de leur appareil.

L’année suivant, le 31 décembre 1964, tandis que la commune de Chadeyrolles, en Haute-Loire,  se prépare à fêter la nouvelle année, trois avions de chasse, des F100, survolent à basse altitude le village. Aux fenêtres des maisons, on admire le spectacle. Un instant plus tard, une violente explosion retentit dans la montagne, au pied du mont enneigé de Mézenc. 

On alerte les brigades de gendarmerie voisines. Sur place, pour une raison indéterminée, les sauveteurs constateront que deux des F100 se sont percutés violemment. Les corps des deux pilotes seront retrouvés presque intacts et encore attachés à leur siège éjectable, qu’ils n’ont pas eu le temps d’activer.

Le mont Mézenc et son jumeau, le mont Devès situé à 40 kilomètres de là, semblent attirer les crashs, à tel point qu’un journaliste a surnommé l’endroit « Le triangle maudit de la Burle » en référence à celui des Bermudes. 

Un qualificatif que les lecteurs ont fini par connaître, à force d’accidents sur ce territoire. En effet, depuis la Seconde Guerre mondiale, près d’une trentaine d’oiseaux de fer s’est brisé les ailes sur les flancs impitoyables de ces monts. Mais ce n’est pas tout…

Quelque temps après, sur les lieux de la collision, des témoins auraient vu d’étranges boules lumineuses dans le ciel.

Le 21 janvier 1971, un bimoteur de l’armée française s’écrase à 1342 mètres d’altitude du côté de Mézilhac avec à son bord plusieurs scientifiques du Commissariat à l’Energie Atomique accompagnés de six officiers d’état-major et quatre militaires de l’armée de l’air.

 

Le 6 septembre 1979, un avion militaire koweïtien explose dans le ciel. Le pilote et les sept passagers périssent.

Le 17 décembre 1980, à Bains, en Haute-Loire, des témoins voient un petit avion s’écraser dans le massif du Devès ; les sauveteurs ne retrouveront aucune épave ! 

Deux mois plus tard, à Saint Clément, un autre avion est signalé en perdition par des témoins, dont une patrouille de gendarmerie. Une nouvelle fois, les secours sont envoyés à la recherche de l’engin, mais sans plus de succès, on ne trouve aucune trace d’accident et aucun avion n’est signalé perdu dans la région…

Le 12 mai 1991, c’est un appareil de l’aéroclub d’Auvergne qui s’écrase sur le mont Alambre.

En  mars 1996, c’est un avion de tourisme qui disparaît et, le 24 décembre, un autre atterrit violemment dans un marécage à Sagnes et Goudoulet.

Le 6 septembre 2000, c’est l’accident d’un bombardier d’eau sur le secteur de Burzet.

En 2003 : un avion de tourisme s’écrase à Saint Marcel d’Ardèche.

Le 28 décembre 2006, un avion en flamme s’écrase sur la commune de Saint Sernin, etc.

Cette liste n’est pas exhaustive, de nombreux autres accidents et disparitions sont également répertoriés dans le livre de Renaud Benoist En quête du Triangle de la Burle.

Une théorie est avancée, on pense à des perturbations magnétiques qui affoleraient les instruments de navigation. On connaît en Auvergne des endroits où le nord passe au sud…

On évoque également la Burle, ce vent du Nord particulièrement dangereux, sans oublier ces apparitions d’Ovnis souvent constatés… 

Il y a aussi l’obscur pouvoir d’une Table d’or (qui serait en fait en orichalque, un alliage métallique légendaire de laiton, cuivre et zinc). Cette table aurait été moulée à partir de la main d'Apollon, trésor ramené du pillage de Delphes par les tribus vellaves, et enterrée dans les ruines du Chastelas.

Tout ce que l'on peut dire, c’est que le mystère rode encore au-dessus de la montagne ardéchoise...

Photo Marc Chevalier

 

Partager cet article

15 octobre 2021 5 15 /10 /octobre /2021 14:10

Mama Editions

 

Ce qu'il faut avant tout savoir :

Vanessa Escalante est autrice et réalisatrice de documentaires. Depuis plus de dix ans, elle parcourt l'Australie aborigène en quête de savoirs ancestraux, de nature et de spiritualité. Avec sa caméra, elle a pu s'immerger au coeur de la vie de ces peuples et protéger des pans de leur mémoire. Elle a réalisé plusieurs documentaires récompensés par de nombreux prix : Les Derniers Traqueurs australiens, La Révolte des rêves et D'ocre et de sang

Résumé du livre :

Une plongée dans les secrets de la plus ancienne culture du monde, à travers un témoignage intime et immersif. À la question « Pourquoi l'Australie ? » la cinéaste documentaliste Vanessa Escalante répond : « J'ai suivi mon instinct. Quelque chose d'indéfinissable et de puissant me poussait à raconter l'histoire de terres volées et de peuples dominés. » C'est en faisant confiance à son intuition que la réalisatrice quitte tout pour partir à l'autre bout de la planète recueillir les voix et les savoirs d'Aborigènes en pleine défense d'une terre sacrée menacée par l'enfouissement de déchets nucléaires. Son travail lui permet de découvrir la spiritualité des peuples premiers d'Australie, de résoudre ses propres conflits intérieurs et de faire le lien entre l'art, la médecine traditionnelle et la médiumnité. Elle ne le sait pas encore, mais ce voyage va durer quatre ans et profondément la transformer. Elle rencontrera l'amour, vivra une véritable quête mystique et découvrira des pratiques ancestrales qui changeront sa perception de la réalité. 

Depuis que Vanessa Escalante a découvert la culture des Premières Nations d'Australie en 2005, lors de la réalisation de son documentaire Les Derniers Traqueurs australiens pour France 5, cette fascination pour la plus ancienne culture du monde, dont l'espace-temps du rêve est au cœur de l'identité aborigène, ne la plus quittée. Elle se sent habitée par une évidence.

Le "rêve" est incarné dans leur culture à son plus haut degré de spiritualité. Le lien à la nature, le respect du visible et de l'invisible, la relation fraternelle avec le Grand Tout comme principe d'organisation sociale, mais aussi les conflits sociaux, l'hermétisme, la dépossession des terres, absolument tout dans cette culture m'était familier.

En 2011, après avoir découvert une photo portant le titre "Des femmes aborigènes contre un projet d'enfouissement nucléaire sur une terre sacrée". Vanessa Escalante décide de repartir en Australie pour y rencontrer ces femmes du bush qui défendent leur terre sacrée et surtout Nampinjimpa, une gardienne traditionnelle du peuple Warumungu.

Pendant plusieurs semaines, malgré les obstacles, les incompréhensions culturelles et linguistiques, elle va recueillir les paroles et savoirs de ces peuples aborigènes afin de les soutenir en lançant le tournage d'un autre film documentaire La Révolte des rêves

Ce que Vanessa ignore en revenant sur cette terre australe, c'est qu'elle en ressortira métamorphosée, elle rencontrera l'amour et des personnes exceptionnelles qui vont l'amener à vivre à travers des cérémonies ancestrales, surnaturelles, où le visible et l'invisible se côtoie, une véritable quête spirituelle, initiatique et mystique.

Mes rencontres avec différentes cultures aborigènes m'ont permis de reconnaître mon pouvoir personnel : la capacité à projeter mon intérieur à l'extérieur, à intégrer l'extérieur en mon intérieur. Une aptitude à voir et à voyager dans les strates intemporelles pour réactualiser le présent. Les aborigènes n'ont fait que me montrer par l'exemple.

À travers son engagement pour la cause aborigène, Vanessa Escalante se fait l'interprète d'un message qui touche à l'essentiel, aux valeurs primordiales de la vie en nous partageant cette sagesse vieille de plus de 60 000 ans.

J'ai été complètement absorbée par cette histoire si bien contée et illustrée de splendides photos présentes au cœur de l'ouvrage. C'est un témoignage puissant, hors du temps. Magnifique !

 

Pour aller plus loin :

Vanessa Escalante, cinéaste et documentariste publie "Ma peau d’un autre monde, Voyage initiatique en terres aborigènes" chez Mama Éditions.

 

 

 

 

 

Partager cet article

11 octobre 2021 1 11 /10 /octobre /2021 10:31

 

Ce qu'il faut avant tout savoir :

Originaire de Bourgogne, Anne-Hélène Gramignano est mère d'une famille nombreuse et habite depuis 20 ans à Nouméa. Ses racines siciliennes et pieds-noirs font d'elle une femme chaleureuse, bienveillante et empathique, qualités qui transparaissent dans sa manière de mettre son don de médium au service des autres tout en conciliant sa vie de famille, son travail et ses amis.

J’ai découvert Anne-Hélène Gramignano à travers son premier ouvrage qui s’intitule L’Infini Espoir dans lequel elle nous révèle ce don familial, cette capacité de communiquer avec l’invisible, et comment elle a su l’intégrer dans son quotidien. 

Après l’accueil chaleureux de ce livre, qui a été traduit en plusieurs langues, Anne-Hélène nous offre cette très belle suite que l’on peut lire indépendamment du premier. L'Infini Amour renferme de magnifiques et émouvants témoignages, tous porteurs d’Amour et d’Espoir.

Des messages essentiels, dont celui de ses Anges qui lui ont révélé que « L’Amour est le vecteur le plus puissant de Lumière ». Cette Lumière leur est indispensable pour la redistribuer sous forme d’aide aux Humains qui souffrent.

J’ai adoré me plonger dans ses deux ouvrages, je ressentais beaucoup d’apaisements à tel point que j’en freinais ma lecture pour rester dans ce cocon d’infinie tendresse qui m’enveloppait.

Ce sont des livres réconfortants et débordants d’amour, à l'instar de son auteure, que je vous invite vivement à découvrir à travers ses livres et également dans cette émission que nous avons réalisée toutes les deux et dans laquelle je lui ouvre mon cœur...

 

 

 

 

  • Pour découvrir mes autres émissions, cliquez ICI

 

Partager cet article

8 octobre 2021 5 08 /10 /octobre /2021 10:21

Guy Trédaniel

 

Ce qu'il faut avant tout savoir :

Le Dr Jean-Jacques Charbonier est médecin anesthésiste réanimateur. Il étudie depuis plus de trente ans les expériences vécues au seuil de la mort et est considéré aujourd’hui comme l’un des meilleurs spécialistes mondiaux de ce domaine sensible. Depuis 2014 il organise des ateliers d’hypnose en France et à l’étranger pour induire chez des participants volontaires des états de conscience modifiée. En 2018, il fonde sa société "Conscience et Hypnose" et l’institut l’IRCCIE (Institut de Recherche et de Communication sur la Conscience Intuitive Extraneuronale) pour réunir autour de lui des scientifiques qui le rejoignent dans sa démarche de recherche et de communication. Il est l’auteur de plusieurs publications dont La mort expliquée aux enfants, La Conscience intuitive extraneuronaleContacter nos défunts par l’hypnose, ou encore, Devenir Hyperconscient aux éditions Guy Trédaniel.

Résumé du livre :

« Ce livre est fait pour répondre à tes questions sur la vie. Je suis sûr que tu as déjà réfléchi à tout cela ; peut-être as-tu déjà essayé de trouver des réponses en discutant avec des adultes ou en essayant de lire des articles de journaux ou même des livres qui traitent de ces choses ? Je sais que les grandes personnes sont parfois gênées de parler de ces problèmes, car elles ne voient pas comment s'y prendre pour les aborder. C'est pour cela que j'ai voulu écrire le livre que tu tiens dans tes mains ; à ma connaissance, il n'en existe aucun qui explique clairement et simplement tous ces mystères aux enfants. Tout au long de ta lecture, tu verras que la prise en compte de certaines expériences, de bon nombre de phénomènes étranges et inexpliqués permet de comprendre beaucoup de choses sur la manière de concevoir la vie et cela te donnera l'occasion de répondre en grande partie aux principales questions et t'aidera à parcourir ton chemin de vie. » 

Toutes ces questions, « D’où venons-nous ? Qui sommes-nous ? Comment sommes-nous arrivés sur cette planète ? Que sommes-nous venus faire sur Terre ? Comment doit-on se comporter avec les autres ? », nous nous les sommes posées, à un moment donné, quand on s’est retrouvés face à des situations qui nous dépassent, et cela, à n’importe quel âge.

Ce livre est avant tout destiné aux jeunes enfants qui y trouveront des réponses à leurs questions, car, au fil des pages, la prise en compte de certaines expériences et phénomènes étranges permet d’apporter un éclairage sur la manière de concevoir la vie et d’y être plus attentif, afin de vivre en harmonie avec tout ce qui nous entoure.

De nombreux exemples concrets viennent compléter ces explications pour montrer aux enfants que dans la nature tout est organisé avec une incroyable précision, jusqu’à la création de l’Univers.

Tout en donnant un maximum d’informations, et sans aucun tabou, Jean-Jacques Charbonier aborde diverses thématiques avec beaucoup de délicatesse, de gaieté, de bienveillance telles que la façon de percevoir et ressentir les choses, la relation amoureuse, les religions, etc. afin que l’enfant puisse comprendre certaines situations et lever certaines angoisses existentielles en les partageant avec ses parents, car cet ouvrage, même s’il s’adresse principalement aux enfants, aidera les adultes à trouver les mots devant des questionnements qui parfois peuvent les mettre mal à l’aise. 

C’est un petit guide à la fois très ludique, agréable à parcourir qui plaira à toute la famille, car beaucoup de chapitres instructifs nous permettent de traverser avec plus de confiance et de sérénité les différentes expériences que la vie nous envoie. 

En ce qui me concerne, j'aurais adoré avoir ce livre durant mon enfance, car il aurait répondu à quelques-unes de mes interrogations !

 

Pour aller plus loin :

"La vie expliquée aux enfants mais aussi aux adultes" par Jean-Jacques Charbonier

 

 

 

Partager cet article

@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

Recherche