Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Association Les Lectures de Florinette - Audenge (33)
  • Association Les Lectures de Florinette - Audenge (33)
  • : "Les Lectures de Florinette" vous souhaite la bienvenue sur son site dans lequel vous trouverez ses activités, les articles de Florinette sur les différents ouvrages que l'association met à votre disposition afin de vous faire découvrir de nombreux auteurs qui nous amènent à porter un regard différent sur notre monde. Bonne visite à tous !
  • Contact

Catégories

23 novembre 2023 4 23 /11 /novembre /2023 10:40

Editions Exergue

 

Ce qu’il faut avant tout savoir :

Nicole Dron est née en 1941, près de Saint-Quentin dans l'Aisne. Elle a été l'un des premiers "témoins" à accepter de parler publiquement de son expérience, sans volonté de publicité. Par le biais de conférences et en participant à des émissions radiophoniques et télévisées, elle a beaucoup contribué à la reconnaissance des EMI dans le grand public ainsi que parmi les chercheurs et scientifiques intéressés. Depuis plus de vingt ans, Nicole sillonne infatigablement la France et les pays francophones afin de sensibiliser tous ceux que son témoignage peut aider. 

Quatrième de couverture :

Comment as-tu aimé ? Qu’as-tu fait pour les autres ? Telles sont les questions profondes et bouleversantes posées à Nicole Dron lors de son incursion dans l’au-delà, à la suite d’une expérience de mort imminente, et auxquelles nous serons certainement appelés à répondre un jour, nous aussi... Depuis son EMI, l’auteure n’a eu de cesse de partager la magnifique certitude qui est la sienne, à savoir que seul l’Amour donne un sens à la Vie. Dans cet ouvrage, Nicole Dron répond aux nombreuses questions qui nous taraudent et nous interpellent tous. Elle le fait avec son cœur, un cœur immense imprégné de l’amour et de la sagesse tirés de son expérience, mais aussi de la connaissance spirituelle qui en a découlé. Quel est le but de la vie ? Où se situe notre conscience ? Sommes-nous soumis à un karma individuel et collectif ? Le futur de l’humanité est-il programmé ? Qui se cache derrière le nom de Dieu ? Autant d’échanges profonds et éclairés sur la mort, l’après-vie, sans omettre les sujets sensibles : comment reverrai-je ceux que j’ai aimés si, à mon décès, ils sont déjà réincarnés ? Retrouverai-je mon animal de compagnie ? Ou encore, pourquoi tant de souffrance en ce monde ? Un voyage spirituel inspirant, teinté d’humour vivifiant, de tact et de discernement !

« Comment as-tu aimé ? Qu’as-tu fait pour les autres ? » est la question que Nicole Dron a entendue lors de son EMI, celle qui a bouleversé et façonné toute son existence. 

Cette incursion dans l’au-delà, par cette étonnante question, l’a invitée à une prise de conscience qui a orienté sa vie vers un chemin d’écoute et de disponibilité envers son prochain.

Dès que Nicole a pu parler de son EMI, de son extraordinaire expérience dans son livre intitulé 45 secondes pour l’Éternité, elle a reçu beaucoup de demandes, des questionnements de toute sorte, ainsi que des appels à l’aide.

Durant toutes ses années, elle y a répondu, que ce soit à travers les nombreuses conférences ou les abondants courriers qui l’ont invité à approfondir certains thèmes. C’est cette relation épistolaire que Nicole Dron nous partage dans cet ouvrage. 

J’ai été très impressionnée par les nombreux sujets que Nicole a pris soin de sélectionner. Avec beaucoup de délicatesse, d’amour et de bienveillance, elle nous évoque la Tradition primordiale, la réincarnation, la transition, les souffrances que nous traversons sur terre, et tant d’autres choses encore…

Grâce aux réponses que Nicole apporte à toutes ces personnes, nous approfondissons nos connaissances sur l’au-delà, sur cet après que nous explorerons tous un jour. 

J’ai appris beaucoup de choses, car Nicole nous partage ses recherches qu’elle a entreprises après son EMI et elle nous invite à faire de même en ciblant certains écrits et liens complémentaires.

C’est un livre somptueux, éclairant par cette richesse incroyable que Nicole Dron nous transmet. Cet enseignement nous encourage à apprécier la vie, à aimer davantage, à « sanctifier la part d’humanité » que nous avons reçue à notre naissance pour devenir cet être lumineux qui rayonne en nous. Comme le dit si bien Nicole :

« Puisse le dialogue établi entre nous vous invite à poursuivre votre quête et vous approcher au plus près de "votre vérité", celle qui, après maintes ouvertures de consciences, suivies de maints accomplissements, sera devenue votre "chair" et vous permettra de répondre à La question : Comment as-tu aimé, qu’as-tu fait pour les autres ? Cet ouvrage est aussi le vôtre… »

 

Pour aller plus loin :

Dans "Les chemins de l'intuition" Sylviane Jung a reçu Nicole Dron pour parler de son deuxième ouvrage et c'est un bel échange que je vous invite à écouter : « Interviewer Nicole Dron est un moment de pur bonheur, c'est comme plonger dans un océan de bienveillance et de gentillesse. »

 

 

Partager cet article

27 mars 2023 1 27 /03 /mars /2023 13:19

Editions de Vinci

 

Ce qu’il faut avant tout savoir :

Claude Berghmans est docteur en psychologie. Il travaille sur les états modifiés de conscience, les thérapies alternatives et complémentaires et les expériences paranormales dans une optique psychologique et anthropologique. Didier Couronne est professeur de littérature et sciences humaines passionné par les EMI depuis une trentaine d'années. En contact étroit avec la recherche scientifique anglo-saxonne, il étudie cette expérience et la présente au public français dans ses implications les plus étonnantes.

Résumé du livre :

Projections hors du corps, tunnel, lumière blanche… Les expériences de mort imminente dont nous avons tous entendu parler nous obligent à revoir nos certitudes sur la vie et la mort. Ces EMI sont-elles le fruit de notre cerveau dans des situations critiques ou représentent-elles la preuve d’une autre réalité existante après la mort ? Dans ce livre, les auteurs nous entraînent dans un voyage aux confins de la conscience, au travers d’EMI et de faits troublants collectés par un grand nombre de chercheurs de renom. Ces histoires fascinantes nous interrogent sur la continuité de la conscience après la mort. Faisant preuve d’audace et remettant en cause le discours scientifique dominant, ce livre apporte un éclairage neuf sur la vie après la mort. Quelles que soient nos convictions, on n’en sort pas indemne, car les EMI donnent un sens nouveau à notre existence.

Nous sommes de plus en plus confrontés à un ensemble impressionnant d’études tout à fait étonnantes sur la conscience humaine, dont les EMI.

Cela fait plus de cinquante ans que la conscience fait parler d’elle, à tel point que certains médecins, psychiatres, psychologues, physiciens... proclament ouvertement qu’elle ne peut être un pur produit créé par le cerveau, comme le pensent les matérialistes.

En revenant sur les derniers siècles de notre histoire, Claude Berghmans et Didier Couronne nous exposent le délicat problème de la conscience « afin de bien comprendre pourquoi la conscience est devenue un enjeu central de la science contemporaine, et pourquoi le matérialiste éprouve des difficultés à penser la conscience, et ce à un point tel qu’elle finira par nier son existence, la considérant comme une pure illusion. »

De ce faite, la venue de l’homme qui, pour le paradigme dominant, serait dû à un simple hasard, a entraîné un déracinement, une déconnexion avec la nature et le cosmos provocant en chacun de nous une perte de repère, une vie dénuée de sens, angoissante et destructrice « l’homme contemporain se lance dans une quête sans fin de production et de consommation où prime la logique économique et financière. »

Alors que, si l’on prend le temps de s’intéresser à tous ces troublants états de conscience qui défient la vision dominante et dépassent l’entendement, comme en témoignent les nombreuses expériences de mort imminente, nous changerions notre façon de concevoir notre conscience humaine et celle universelle qui se cache derrière les apparences du monde, engendrant, par la même occasion, une autre façon d’envisager la mort et notre vie sur terre.

« Il est temps que le grand public français s’intéresse à ces recherches en sortant des clichés, car il y a derrière des implications considérables, et ce non seulement pour chaque individu, mais pour la société tout entière. »

C’est un ouvrage très complet et passionnant que nous offrent ces deux auteurs qui mettent en parallèle toutes les diverses études sur la conscience.

Pour ma part, c'est un véritable coup de cœur, j’ai pris beaucoup de plaisir à lire ce livre qui nous invite à explorer différentes grilles de lectures afin que nous puissions nous forger notre propre opinion.  

En s'interrogeant sur le mystère de la conscience, cela nous invite également à élargir notre champ de perception, notre rapport au monde grâce à certains témoignages et histoires récentes qui nous ouvrent la porte sur "autre chose", nous poussant ainsi à sortir du désespoir en retrouvant notre vraie raison d’être, notre rôle dans cet univers.

 

Pour aller plus loin :

Ecoutez l'interview de Claude Berghmans par Laurent Goldstein dans "Humains" le podcast ci-dessous.

 

 

Partager cet article

5 mai 2021 3 05 /05 /mai /2021 14:28

Le Lotus & L'Elephant (Hachette)

 

Ce qu'il faut avant tout savoir :

Sonia Barkallah fonde, en 2006, S17 Production. Initiatrice et organisatrice des Rencontres internationales sur les EMI (2006 et 2013), elle est également cofondatrice, en 2009, avec le Dr Jean-Pierre Postel, du CNERIC (Centre national d'étude, de recherche et d'information sur la conscience). Elle réalise en 2010 le documentaire Faux Départ qui est aujourd'hui utilisé comme outil thérapeutique dans les unités de soins palliatifs à l’hôpital de la Timone à Marseille et comme outil pédagogique pour les étudiants en médecine au CHU de Strasbourg.

Résumé du livre :

Et si les témoignages d’Expériences de Mort Imminente (EMI) pouvaient nous aider à diminuer notre peur de la mort ? Bien plus encore : agir en véritable moteur pour changer de vie ? C‘est, entre autres, ce que vous découvrirez en lisant le parcours de Sonia Barkallah. Son ouvrage, tour à tour journal intime, autobiographie, carnet de notes, recueil d’enquête ou manifeste, propose un état des lieux de ce que l’on sait aujourd’hui sur les EMI. Atypique et attachant, assorti de rebondissements inattendus et marqué par des événements tantôt poignants, tantôt étonnants, Et si cela vous arrivait ? a pour objectif de vous faire partager les dernières actualités sur les EMI et les plus récentes hypothèses scientifiques. Au fil des pages, vous découvrirez des témoignages authentiques, inédits et remarquables. L’un d’entre eux constitue même, selon Patrice van Eersel, un « véritable scoop ». C’est avec beaucoup de rigueur que Sonia Barkallah a mené son enquête, en s’entourant des meilleurs experts dans le domaine. L’émotion est aussi au rendez-vous, notamment lorsque vous lirez dans ce livre que le merveilleux s’est invité à de nombreuses reprises dans la vie de l’auteure.

Déjà toute petite Sonia Barkallah se posait des questions existentielles en ressentant que la vie ne s’arrête pas à la mort. 

Durant les premières pages, Sonia se confie en nous racontant ses jeunes années qui, malgré des passages difficiles, l’ont toujours amenée à s’intéresser à la vie et à la mort, en vivant d’incroyables coïncidences qui l’ont poussée à l’âge de 11 ans à découvrir le livre du Dr Raymond Moody "La vie après la vie". 

Malgré son jeune âge, les témoignages présents dans cet ouvrage l’apaisent et lui font prendre conscience de l’importance de nos actes et de nos pensées sur les autres, sans savoir que, des années plus tard, elle rencontrera Raymond Moody. Très émue par cet entretien, Sonia lui confiera l’impact qu’a provoqué son livre sur sa vie en l’aidant à surmonter de nombreuses épreuves, jusqu’à lui éviter une tentative de suicide.

Mais avant de devenir la réalisatrice, l’organisatrice des Premières rencontres internationales sur les EMI, Sonia va traverser une période très douloureuse qui la marquera à vie, la plongeant dans une profonde dépression. 

Puis un jour, son métier d’ambulancière lui permet d’entendre son premier témoignage d’EMI. Sonia reprend donc contact avec ces phénomènes inexpliqués qui l’ont toujours fascinée. 

Mais le destin n’a pas dit son dernier mot, puisqu’il va la mener à tomber "par hasard" sur l’adaptation en DVD du livre de Raymond Moody, provoquant un véritable déclic : celui de réaliser un film documentaire qui sera un moyen pour Sonia de faire évoluer les mentalités, grâce aux messages très humanistes transmis par les expérienceurs.

Si seulement le message pouvait passer et être intégré par des personnes habitées par la violence, la haine, l’égoïsme, mais aussi tous ceux qui sont victimes d’injustices, se sentent rejetés et n’hésitent pas à recourir à la violence pour assouvir un sentiment de revanche. J’en suis toujours autant persuadée : comprendre le concept déjà évoqué que ce que l’on fait aux autres, on le fait à soi-même mettrait un terme aux guerres et conflits en tous genres, et cela changerait radicalement notre monde.

C’est à partir de cet instant, et sans rien connaître au métier de productrice, que Sonia se plonge corps et âme dans cette aventure, en faisant d’extraordinaires rencontres qui vont l’inciter à organiser un grand colloque international en réunissant les plus grands spécialistes sur cette thématique.

Il y aurait tellement à dire sur cet ouvrage que je préfère m’arrêter là, vous laissant le soin de le découvrir, de vous plonger dans son histoire captivante et tellement incroyable par les nombreux et sinueux rebondissements que Sonia a pu traverser avant de voir son rêve se réaliser.

Il fallait croire en ses rêves et, quoi qu’il arrive, ne jamais abandonner.

C’est tout à fait le message que l’on retient après cette lecture, cet étonnant parcours initiatique ! Bien souvent, son courage, sa détermination m’a émue et émerveillée.

À aucun moment je n’aurais imaginé, en visionnant son film Faux départ et les ouvrages et DVD sur les deux colloques qu’elle a réalisés, que Sonia avait traversé tant d’épreuves sans jamais perdre espoir. Heureusement, le merveilleux s’est souvent manifesté à travers les rencontres, les synchronicités afin que tout puisse se mettre en place.

Tout en nous racontant sa légende personnelle, Sonia nous livre également des témoignages inédits et les dernières recherches sur la conscience. C’est un livre tellement riche et passionnant que je ne peux que vous inciter à le lire !

 

Pour aller plus loin :

Petite présentation de son livre Et si cela vous arrivait ? Ces expériences de mort imminente qui transforment nos vies.

 

Partager cet article

25 février 2021 4 25 /02 /février /2021 10:15

Éditions humenSciences

 

Ce qu’il faut avant tout savoir :

Le docteur Sylvie Cafardy est médecin spécialisé en gériatrie et référent en soins palliatifs au centre hospitalier de Montmorillon. Elle poursuit depuis plus de 20 ans des recherches sur les expériences de mort imminente.

 

Résumé du livre :

La peur de la mort n’est pas une fatalité, il est possible de partir apaisé. À condition de ne plus escamoter « la fin de vie », mais au contraire de la préparer et même de la vivre intensément, aux côtés de ses proches et avec l’aide du personnel soignant. C’est l’enseignement que le docteur Sylvie Cafardy a tiré des expériences de mort imminente (EMI) vécues par des patients. Nourri de témoignages, de connaissances scientifiques et de références philosophiques, ce livre s’inscrit dans la lignée des Ars Moriendi, ces Traités de la bonne mort que l’on lisait il y a quelques siècles. Surtout, en questionnant notre façon de mourir, l’auteur nous interroge sur le sens de notre vie et les leçons que nous pouvons en tirer. Car apprendre à mourir, c’est d’abord apprendre à vivre.

Le Dr Sylvie Cafardy est médecin spécialisée en gériatrie. Depuis sa thèse de médecine sur les expériences de mort imminente, soutenue en 1999 à la faculté de Poitiers, elle accompagne au quotidien des patients en fin de vie, leurs familles et ses collègues soignants.  

C’est durant ces années d’internat que Sylvie Cafardy s’est aperçue que, dans chaque service où elle a pu exercer, la peur de la mort est toujours présente, aussi bien chez les patients en fin de vie que chez les médecins et soignants qui les suivent. Ne sachant comment se comporter face à l’inéluctable, cette finitude les fait fuir au moment où leurs patients auraient le plus besoin d’eux.

Depuis ce constat compréhensible, mais délétère, Sylvie Cafardy cherche un moyen pour pallier à cette peur viscérale et le trouve, un jour, dans le stress ambiant des urgences, chez un collègue surnommé "Gégé", dont l’attitude sereine et chaleureuse face à ses patients l’interpelle. Sans l’avoir cherché, Gégé lui apporte la solution en lui confiant, en catimini, avoir vécu une EMI. 

Pourquoi alors ne pas s’en servir pour aider les malades en fin de vie, leur famille et les équipes qui soignent ?

C’est cet intérêt thérapeutique qu’apporte la connaissance des EMI que Sylvie Cafardy va oser proposer pour sa thèse de doctorat, sans savoir que sa fonction future auprès des personnes en fin de vie ne fera que confirmer son intuition.

« La mort mérite-t-elle la peur qu’elle nous inspire ? Quelle attitude adopter face à elle ? Est-il possible de s’y préparer ? »

Aujourd’hui, après avoir obtenu sa thèse avec la mention « très honorable avec les félicitations du jury à l’unanimité », et grâce aux expérienceurs qui lui ont confié leurs témoignages, le Dr Sylvie Cafardy sait que « mourir n’est pas si dramatique que ça » pour celui qui le vit, et cela l’aide dans son quotidien à rester jusqu’au bout auprès de ses patients en fin de vie, afin de les soulager du mieux possible de leurs souffrances physiques, mais également morales.

« […] accorder aux malades en phase terminale le soutien moral et le temps qui leur sont nécessaires, non seulement pour faire le deuil de leur vie et de tous leurs projets, mais aussi pour apaiser leurs conflits avec eux-mêmes, avec leur histoire et avec les autres. Car sans cette paix, ils ne pourront pas décéder sans souffrir, quels que soient les traitements mis en place pour les soulager. » 

Nous comprenons, par l’intermédiaire de certains témoignages que rapporte le Dr Sylvie Cafardy, et plus particulièrement avec les EMI dites "effrayantes", l’importance de partir paisiblement, car toute pensée de colères, de regrets, tous ces conflits non résolus provoquent de puissants blocages lors du passage, mais également quand la personne s’accroche à la vie au point d’empêcher un corps à bout de force de se laisser mourir.

« La mort est donc, comme la naissance, une étape essentielle de notre évolution. Et comme la naissance, elle mérite que l’on en parle pour pouvoir s’y préparer. »

C’est ce que nous convie le Dr Sylvie Cafardy à travers son ouvrage, dans lequel elle dresse un premier bilan médical sur ses années de pratique qui l’ont amenée à s’intéresser aux expériences de mort imminente, grâce aux témoignages de ses confrères et patients. 

Tout en citant des extraits de ces témoignages, le Dr Sylvie Cafardy nous livre ses réflexions, qu’elles soient scientifiques et philosophiques, en nous proposant d’écouter les enseignements des EMI qui nous incitent à ne plus fuir la mort, à ne plus en être terrifiés, mais de s’y préparer afin de l’aborder le moment venu avec plus de sérénité et lucidité, puisqu’au final, l’objectif principal de tous ces expérienceurs n’est pas de nous enseigner la mort, mais plutôt de vivre.

« La mort n’est pas seulement la fin de la vie du corps. Elle est aussi, sans doute, le commencement d’un rapport de cet être que nous sommes avec une autre dimension de l’être. » Stéphane Hessel

 

Pour aller plus loin :

Tous les vendredis, "CQFD" reçoit un homme ou une femme de science pour parler de son travail et de ses recherches. Aujourd'hui, Stéphane Délétroz a invité Sylvie Cafardy, gériatre, psychiatre pour personnes âgées et spécialiste en soins palliatifs.

 

Pour aller encore plus loin :

Dans le service d’oncologie médicale à l’hôpital "La Timone" à Marseille, Éric Dudoit, Docteur en psychologie, et Éliane Lheureux, sophrologue ont développé un dispositif favorisant cet échange par l’intermédiaire des récits d’E.M.I. ou de certaines citations philosophiques qu’ils racontent dans leur ouvrage :

 

 

Partager cet article

29 mai 2020 5 29 /05 /mai /2020 13:23

Récit d'Expérience de Mort Imminente raconté aux enfants

Je reviens de loin - Valérie Dauphin

Éditions Fernand Lanore

 

Ce qu’il faut avant tout savoir :

 

Valérie Dauphin, professeure des écoles spécialisée, accompagne les élèves en difficulté d’apprentissage ou en situation de handicap depuis plus de trente ans.

 

Résumé du livre :

« Ah, voilà ! J'ai compris ! Je suis en train de rêver... Oui, c'est ça, je rêve ! Comment est-ce que je peux être par terre, évanouie, et en même temps être là, à me regarder... Il y a une explication ! C'est fou ! » . Mais Marguerite ne se réveille pas... Elle n'a pas peur, mais se sent attirée de plus en plus vite vers les hauteurs... Une obscurité douce et chaude l'enveloppe, puis c'est une grande clarté et la rencontre avec un être de Lumière, Capucine... « Pourtant, je crois que j'ai encore pas mal de choses à faire sur terre, mon temps n'est pas venu... ». Marguerite, collégienne, vient d'avoir un accident de vélo et de sombrer dans le coma.

Marguerite, une jeune collégienne, vient d’être renversée par une voiture. Tout en rassurant le conducteur qui est resté livide près de sa voiture arrêtée, Marguerite s’aperçoit qu’il a les yeux fixés sur un petit corps allongé au milieu de la chaussée. En s’en approchant, Marguerite se rend compte que l’enfant inanimé, c’est elle.

Comprenant rien de se qui se passe, Marguerite pense qu’elle va se réveiller de ce cauchemar, quand, d’un seul coup, elle se sent attirée vers le ciel à une rapidité vertigineuse où, dans une ambiance lumineuse et ouatée, vient à sa rencontre un être de lumière...

C’est une très bonne idée qu’a eue Valérie Dauphin d’écrire ce petit livre accessible aux enfants et dans lequel elle aborde de façon claire ce qu'est une EMI.

Tout en décrivant certaines étapes de cette expérience, Valérie Dauphin explique également ce que l’on peut ressentir lors d’un coma afin de sensibiliser les plus jeunes, mais également les adultes... Car, dès l’évènement passé, on oublie bien souvent les répercussions que peut engendrer une telle expérience sur une enfant qui s’est retrouvée emmurée vivante dans son corps paralysé et qui pourtant entendait et ressentait tout ce qui se passait dans sa chambre et ailleurs

Alors, comment parler de ces expériences quand on est enfant si les parents sont réfractaires à ce genre de témoignage, comme c’est le cas ici avec la maman de Marguerite ?

« Je reviens de loin » est un roman qui, à travers son réalisme, pourrait aider certains enfants à communiquer, à mettre des mots sur cette expérience de mort imminente qui leur a fait vivre un moment éblouissant « derrière le rideau de la vie » tout en abordant avec des mots simples et rassurants le sujet de la mort que l’on destine plus souvent aux adultes.

 

Pour info :

Valérie Dauphin choisit de reverser une partie de ses droits à l'association Les Blouses Roses dont la mission est d'embellir la vie des enfants hospitalisés et des personnes âgées.

 

Pour aller plus loin :

Connaissez-vous cet art narratif populaire japonais que l'on nomme le KAMISHIBAÏ  ?

Sur sa chaîne Youtube, Valérie Dauphin propose des animations avec l'aide de planches illustrées, insérées dans un petit théâtre de bois, qui permet en les défilant de raconter des histoires de manière vivante.  Pour vous donner un aperçu, voici son dernier kamishibaï : "Le fils du Colonel des Chasseurs de la Couronne Dorée"

 

 

Partager cet article

Association loi 1901

Les Lectures de Florinette

à Audenge (33)

------------------------

Objectif de l'Association

------------------------

------------------------

------------------------

Agenda 2024

------------------------

Évènements passés

------------------------

Catalogue

Livres à disposition

 

------------------------

------------------------

 

@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

Recherche