Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Un Autre Regard...
  • Un Autre Regard...
  • : Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog dans lequel je parle de tout ce qui me passionne, m'interpelle comme ces lectures, documentaires qui m'amènent à porter un regard différent sur notre monde. Bonne visite à tous ! Florinette
  • Contact
19 janvier 2021 2 19 /01 /janvier /2021 08:31

Cet article vient en complément de ma rubrique littéraire que vous pouvez retrouver dans le magazine Génération Cités d'Or #06 qui vient de paraître en version PDF, en attendant l'envoi en version papier que vous recevrez d'ici quelques semaines dans votre boîte aux lettres !

 

Editions du Désir : Tome 1 & Tome 2

 

Ce qu’il faut avant tout savoir :

Né en 1962 à Bordeaux, Didier Lafargue a une formation d’historien, il est diplômé en documentation et en communication. Passionné par l’œuvre de Carl Gustav Jung, il travaille sur le thème de l’imaginaire et de la spiritualité. Il a écrit de nombreux articles dans les revues Jules Verne, Temporel, Atlantis, Acropolis, L’Initiation traditionnelle, Matières à penser, Choisir.

Résumé des livres :

Tome 1 : Fondateur de la psychanalyse avec Sigmund Freud, Carl Gustav Jung, philosophe, a élaboré une pensée libérée des dogmes de son temps, une sagesse apte à séduire tout être de bonne volonté. Face aux dangers issus de la modernité et du matérialisme ambiant, l’enjeu, au-delà des préjugés et idées préconçues, c’est l’homme en tant que personne individuelle libre et responsable. Le but de l’auteur n’est pas de présenter une biographie détaillée du personnage, ou une étude scientifique de ses conceptions psychanalytiques. C’est de répondre à une soif de connaissances et d’interrogations concernant la pensée philosophique de Jung, une vision du monde indispensable plus que jamais, un élargissement de la conscience de chacun. Certains épisodes de l’Histoire, ainsi les mouvements collectifs ayant tristement caractérisé les guerres saintes du passé, offrent un éclairage particulièrement pertinent sur les troubles connus par notre époque, les démesures engendrées par les idéologies et les doctrines qui déstructurent notre monde et le déshumanisent.

Tome 2 : La spiritualité ? La puissance de l’esprit sur la matière, un idéal qu’exprime magnifiquement le grand sphinx d’Égypte. Mais les croyances suffisent-elles à combler les aspirations de chacun ? Jung propose une sagesse, inspire à l’homme le désir de se remettre en question, de plonger plus avant au fond de son être pour s’interroger. Il rejoint notre époque où violence et terrorisme montrent à l’évidence l’emprise des mouvements collectifs sur les personnes. Or en l’âme existe un univers immense, riche, divers, l’inconscient collectif. Qui veut garder son indépendance d’esprit peut toujours s’y fortifier. Contrairement à l’inconscient personnel qui connaît des troubles, l’inconscient collectif n’est jamais malade et propose un réservoir inépuisable d’énergies d’une prodigieuse contribution pour l’individu. Voici décrit le contact avec ces forces, le fond commun des différentes traditions spirituelles qui offre une compensation aux insuffisances du monde moderne.

Dans ce premier tome Didier Lafargue nous expose la pensée de Carl Gustav Jung sur l’individu face à l’influence des mouvements collectifs.

« Si tu sais ce que tu fais, tu es heureux ; mais si tu ne sais pas ce que tu fais, tu es damné » ( Luc 6:1-11 version du codex bezæ)

Certains épisodes de l’Histoire montrent comment cette influence idéologique, ces épidémies psychiques ont entraîné des millions d’hommes dans la folie des guerres parce qu’ils se sont coupés de leur voie intérieure, de leur divinité, d’où l’importance de mieux se connaître en sondant les profondeurs de son être afin de comprendre qui nous sommes.

« L’homme doit vivre selon sa nature propre. Il doit se concentrer sur la connaissance de lui-même, et ensuite vivre en accord avec la vérité concernant lui-même ». 

À travers cet ouvrage, on se rend compte que, durant toute son existence, Jung n’a eu de cesse de s’interroger sur les secrets de l’âme humaine. C’est à travers divers rencontres, voyages, expériences et évènements, relatés dans cet ouvrage, que Carl Gustav Jung a pris véritablement conscience de l’immensité de l’Esprit qui nous anime et qui détermine notre existence terrestre. 

La pensée de Jung étant complexe, Didier Lafargue développe dans cet essai, de façon claire et accessible, la philosophie et la sagesse de cet homme. 

Dans le deuxième tome, c’est l’approfondissement du soi par la dimension spirituelle qui est abordée que Jung nous propose de reconquérir afin de vivre une vie plus authentique et plus stable face aux excès de ce monde moderne et rationnel. 

« L’homme a aujourd’hui acquis un pouvoir démesuré et se trouve à présent à la croisée des chemins. Il lui appartient, dès lors, de détruire le monde ou de travailler à son amélioration. Par l’individu le monde sera sauvé, non par les foules. Ainsi disait Saint Augustin : "Une âme qui s’élève élève le monde" ».

 

Pour aller plus loin :

Didier Lafargue revisite l’oeuvre de Carl Gustav Jung : « Face aux dangers issus de la modernité et du matérialisme ambiant, l’enjeu, au-delà des préjugés et des idées préconçues, c’est l’homme en tant que personne individuelle libre et responsable ».

Pour avoir un aperçu détaillé sur le contenu de ces deux ouvrages, rendez-vous sur le site : Espace Francophone Jungien

 

 

Partager cet article

19 mai 2020 2 19 /05 /mai /2020 11:31

Books on Demand

 

Ce qu'il faut avant tout savoir :

Audrey Chapot est anthropologue hybride. Diplômée en ethnologie, civilisation indienne et conseil en organisation, elle s'adresse aux particuliers et entreprises prêts à bousculer le prêt-à-penser, questionner les conditionnements et revoir leur rapport au monde.

 

Résumé du livre :

En quoi l’utilisation des mots anodins et galvaudés nous impose-t-elle une pensée uniformisée et manipulatoire ? Pourquoi est-il indispensable de mettre à jour notre lecture du monde ? Comment s’allier aux mots pour retrouver du sens et changer la donne au quotidien ? Mêlant anecdotes personnelles et réflexions anthropologiques, Audrey Chapot décrypte, interpelle et met en perspective ce que les mots montrent de notre civilisation et de notre époque, à notre insu. Au-delà du constat, son approche singulière et multifocale invite chacun à dépasser les dérives et fausses promesses ambiantes pour agir en conscience : elle propose de réinvestir les mots pour se réinvestir soi-même.

Les mots ont leur importance, ils nous servent à communiquer nos sentiments, nos croyances, orientent nos décisions, mais ces mots que nous utilisons au quotidien, que nous pensons anodins, le sont-ils réellement ? Ne nous impactent-ils pas sur notre compréhension du monde?

Ce sont ces questions qu’aborde Audrey Chapot dans son ouvrage dans lequel elle a rassemblé une vingtaine de mots avec pour objectif de leur redonner tout leur sens en les réhabilitant, en renouant avec leur essence et leur dimension sacrée.

« Lorsque les mots perdent leur sens, les gens perdent leur liberté » Confucius

Quand on se plonge dans un tel ouvrage, on se rend bien compte que nous avons perdu tout l’enseignement premier du mot. J’ai été plus d’une fois interpellée par ce que je découvrais… Grâce à toutes ces explications, cela m’aide à y voir plus clair, à réfléchir sur ces abus de langage, leur pouvoir et leurs influences afin de sortir de ce prêt-à-penser que l’on nous impose.

Je vous invite vivement à lire cet ouvrage qui redonne la parole aux mots et qui nous incite par la même occasion à réinvestir notre place dans le monde en remontant à la source, à l’Esprit des mots pour retrouver du sens et du sacré dans nos vies.


En voici un extrait :

Prenons le cas concret de l’école :

« Dans notre civilisation, l’école d’hier et celle d’aujourd’hui sont bien différentes :

Le terme vient du latin schole qui signifie loisir, comprenons l’étude destinée à l’homme libre. Cette étude se construisait par des conversations, des promenades (dans le sens du lycée d’Aristote), dans l’errance qui amène l’esprit à vagabonder et s’arrêter sur un phénomène, à le discuter, à le questionner. L’école était déjà dédiée à la tête plus qu’aux mains, même si l’immersion dans la nature persistait encore. […]

L’école des XIXème et XXème siècle est bien loin de ce qu’elle était à l’origine. Les élèves sont formés (mis en forme) et instruits (injonction de faire), ils rendent des copies (ils produisent des doubles), il est attendu qu’ils assimilent des savoirs (et non pas des connaissances), qu’ils deviennent de bons élèves, obéissants et conformes.

Qu’en est-il de l’enthousiasme ? Qu’en est-il de l’Esprit premier de l’école ? Alors, comme l’énonce Sir K. Robinson :

« Si vous concevez un système pour produire certains effets, ne soyez pas étonnés si ces effets sont effectivement produits ». »
 

Pour aller plus loin :

Retrouvez Audrey Chapot dans cette passionnante interview de 12 minutes dans laquelle elle nous explique l’essentiel de ses activités !

 

Pour aller encore plus loin :

Vous pouvez également vous rendre sur sa chaîne YouTube en cliquant sur ce lien avec cette première émission « Les engagés de l’ombre » qui donne la parole à ceux qui repensent le monde, en traçant leur route.

 

  • Audrey Chapot propose également des consultations individuelles et des conférences. Son site : Audrey Chapot
  • Sa page Facebook : Audrey Chapot

 

 

Partager cet article

2 juillet 2019 2 02 /07 /juillet /2019 17:27

Bayard

 

Ce qu’il faut avant tout savoir :

 

Frédéric Lenoir est philosophe, sociologue et chercheur associé à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS). Il est coproducteur de l'émission « Les racines du ciel », sur France Culture. Il a publié de nombreux essais et romans traduits dans une vingtaine de langues. Le site de Frédéric Lenoir

 

Ysé Tardan-Masquelier est chargée de cours en anthropologie religieuse à la Sorbonne et spécialiste des religions indiennes. Elle enseigne également à l'Institut catholique de Paris et à l'INALCO. Elle a été présidente de la Fédération nationale des enseignants de yoga de 1981 à 1992 et dirige l'École française de yoga depuis 1984.

 

Résumé du livre :

Qui sont ces maîtres de vie, ces sages, ces mystiques qui ont façonné l'aventure spirituelle de l'humanité? Quels sont les grands textes qu'ils ont écrits ou suscités, quelles sont les sources de leur inspiration?

Du Bouddha à Thérèse d'Avila, de Sénèque à Gandhi, d'Ibn'Arabi à Simone Weil, des sages égyptiens aux lamas tibétains contemporains, des maîtres du hassidisme aux gurus de l'Inde moderne... ce livre évoque d'abord l'expérience transformante des plus grandes figures spirituelles de l'histoire de l'humanité.

S'ensuit une anthologie de textes du monde entier, le plus souvent dans des traductions originales, dont les thèmes scandent cette aventure singulière et universelle: le scandale de la souffrance et l'aspiration au bonheur, le chemin spirituel, la prière et la méditation, l'amour et la compassion, la liberté et la grâce, la mort et l'au-delà...

Sages, mystiques, saints, prophètes, philosophes de tous horizons et de toutes époques forment, dans cet ouvrage, un vaste ensemble qui incarne l’expérience spirituelle sous les formes les plus diverses.

De la haute Antiquité à nos jours, cette superbe fresque encyclopédique nous offre un voyage à travers cinq millénaires d’aventure spirituelle de l’humanité, particulièrement celles et ceux qui ont marqué leur temps et l’histoire du monde, mais également des personnages contemporains plus atypiques comme Etty Hillesum ou Simone Weil, ou comme certains alchimistes taoïstes…

Sur près de 2000 pages, ce sont ces portraits, classés par ordre chronologique, suivis des textes essentiels commentés sur les questions existentielles et les attitudes spirituelles communes à toutes les sagesses. C’est un travail de mémoire considérable qu’ont effectué les auteurs, Frédéric Lenoir et Ysé Tardan-Masquelier, avec l'aide de nombreux spécialistes. Une œuvre magistrale !

 

Pour aller plus loin :

 

Partager cet article

5 avril 2019 5 05 /04 /avril /2019 11:06

Éditions Ellipses

Ce qu’il faut avant tout savoir :

 

Nicolas Tenaillon est agrégé de philosophie, professeur de culture générale en CPGE économiques et commerciales au lycée Saint-Jean de Douai. Il collabore régulièrement à Philosophie Magazine.

 

 

Hélène Zeyer est professeure agrégée d’arts plastiques et passionnée par le dessin sous toutes ses formes. Son blog : helenezeyer.blogspot

 

Résumé du livre :

Philosophia, c'est une histoire de la philosophie en bande dessinée. Des premiers philosophes grecs jusqu'à ceux d'aujourd'hui, ce roman graphique de la pensée se veut une introduction ludique et esthétique aux grandes idées qui ont rendu célèbres des auteurs aussi incontournables que Platon, Descartes, Kant et bien d'autres...

Voici une bien belle BD instructive pour tous celles et ceux qui veulent se plonger ou se replonger dans la philosophie. Allant de l’Antiquité grecque avec Socrate jusqu’au XXe avec Paul Ricœur, chaque période nous permet d’accéder facilement à la pensée des philosophes grâce à ces jolies aquarelles, agrémentées de textes courts et présentés de couleur différente selon l’époque afin de pouvoir mieux s’orienter dans la chronologie.

Un enrichissant et ludique tour d’horizon qui nous permet de voir les différents courants de la philosophie. À découvrir !

Pour visionner un extrait de ces belles illustrations réalisées par la dessinatrice Hélène Zeyer, cliquez sur l'image ci-dessous.

 

Pour aller plus loin :

Philosophia est une BD publiée par les éditions Ellipses. Écoutez l’interview de la dessinatrice Hélène Zeyer sur France Culture sur la réalisation de ce bel ouvrage.

 

Partager cet article

@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

Recherche