Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Un Autre Regard...
  • Un Autre Regard...
  • : Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog dans lequel je parle de tout ce qui me passionne, m'interpelle comme ces lectures, documentaires qui m'amènent à porter un regard différent sur notre monde. Bonne visite à tous ! Florinette
  • Contact

Catégories

6 septembre 2021 1 06 /09 /septembre /2021 18:15

 

Hespérides éditions

 

Ce qu’il faut avant tout savoir :

Dominique Aucher a plus de quarante années d’activité dans la santé, praticien/accompagnant en thérapies psycho-corporelles et dans l’approche transpersonnelle (avec une expérience antérieure d’infirmier en psychiatrie). Il est également conférencier et auteur de livres dont les thèmes lui permettent d’approfondir l’approche de l’âme humaine. La psychologie, les sciences humaines et la spiritualité l’ont conduit à explorer les multiples facettes de l’Homme : de la vie existentielle à la dimension sacrée.

Résumé du livre :

Une aventure extraordinaire dans le cœur des Pyrénées, de grotte de la Verna au mont Bugarach. Périne et ses amis explorent les entrailles de la montagne où les y attendent pour d’incroyables rencontres, des INTELLIGENCES NON HUMAINES… Vivants dans une autre dimension et un univers parallèle au nôtre, elles prennent contact avec les héros volontaires, préparés et prêts pour expérimenter ce type de rendez-vous unique qui change le rapport à la vie, à la mort, à l’autre monde de l’esprit… Ce voyage initiatique au cœur de Gaïa, de la Terre, révèle des potentiels insoupçonnés, nouveaux, originaux …

Périne doit se préparer à quelque chose, elle le ressent intuitivement et bien plus encore, comme une voix venue de nulle part lui murmurant qu’il est temps.

Tout lui revient en mémoire, son rêve qu’elle n’a pas osé vivre, et d’autres souvenirs qu’elle a cru bons d’oublier. Après s’être empressée de noter les phrases reçues de façon inspirée, Périne décide de réaliser sa destinée : partir en voyage au coeur même des Pyrénées.

Après huit ans d’absence, elle revient dans la maison d’Angéline, sa grand-mère disparue qui s’exerçait à la guématrie et qui l’avait initiée, dès son plus jeune âge, aux secrets du psychisme.

La présence d’Angéline se fait ressentir et Périne envahit par un sentiment d’étrange volupté, se laisse choir sur le canapé. Dans cet état de conscience modifié, des sons, des images de spirales apparaissent. Tout en poursuivant ce voyage astral, elle reste vigilante et consciente sur ce flux de vibrations perçues.

À partir de cet instant, et poussée par une étrange sensation, Périne va découvrir dans la bibliothèque de sa grand-mère et dans certains fichiers qu’elle lui a confiés, d’autres pistes de réflexions qui vont la convaincre de partir pour une expédition spéléologique.

C’est une étonnante excursion que Périne et ses amis vont entreprendre, puisque, tout en s’aventurant dans le ventre de la Terre, c’est un voyage transcendantal au fond d’eux-mêmes qui commence où ils découvriront des potentiels insoupçonnés que la présence de ce peuple souterrain fera émerger…

Un roman d’évasion qui entraîne le lecteur dans les profondeurs intérieures à la recherche de lui-même !

 

Pour aller plus loin :

Bande annonce du livre de Dominique Aucher "Les Portes de l'Agartha". Roman de science-fiction racontant une aventure initiatique au contact avec des Intelligences Non Humaines dans le cœur de la planète Terre, de Gaïa...

 

 

Partager cet article

21 août 2021 6 21 /08 /août /2021 12:38

Edition Faërie's Craft

 

Ce qu'il faut avant tout savoir :

Ancienne avocate, Elisabeth de Caligny est auteure et conférencière, avec pour sujets de prédilection l'ufologie le mystère et le prodigieux. Elle est connue pour ses interventions sur les médias du Web et à la télévision. Elle est l'auteure d'un ouvrage publié sous le titre "Rencontres avec des humains d'Outre espace" et de divers articles parus dans des revues spécialisées.

Résumé du livre :

En ces temps tourmentés, l’envie de tout plaquer pour changer de vie ne vous a-t-elle jamais effleurés ? C’est ce que va faire Eva, une journaliste provinciale et cinquantenaire. Du jour au lendemain, elle va renoncer à son existence de convenances sans relief pour aller mener une vie solitaire sur une petite île bretonne, propriété de sa famille depuis trois générations. Or, son existence va en être chamboulée, car cet endroit paradisiaque renferme un grand secret dont elle ignorait tout et qui, bien malgré elle, va la relier à une déesse celte. Ainsi, cette femme rationnelle qui ne s’en laisse pas conter, va se trouver confrontée à l’impensable. Elle va également découvrir des secrets de famille plutôt inattendus et bouleversants. Au fil des mois et sans qu’elle en ait conscience, le passé refermera ses portes pour préparer le futur. C’est alors que va surgir un homme raffiné et d’une grande beauté. Celui-là vient de loin et n’est pas exactement celui qu’il prétend être. Lui aussi a ses secrets. Ils finiront par découvrir qu’ils sont reliés par des lignées communes et non des moindres. Ce roman est à la fois un roman d’humour et d’amour, d’amitié aussi. Un thriller sur fond de « fantastique » de même qu’une plongée dans d’antiques croyances. Le titre du livre – « L’ordre des choses » – est très évocateur. Il amène, en effet, cette femme à une réflexion sur elle-même mais aussi sur ce monde bousculé par la pandémie et l’instabilité. Un monde sans repères où la destinée de chaque individu tendra vers le pire ou le meilleur, selon les choix qu’il fera. On découvrira ainsi que la connaissance d’un passé, qu’il soit ancestral ou individuel, voire même intemporel, peut transformer un futur, parfois pour le meilleur...

Fin d’année 2019, Éva, une journaliste fraîchement divorcée après 25 ans de mariage, décide, à cinquante-deux ans, de mettre les voiles, de reprendre sa vie en main pour ne plus se laisser déconsidérée, malmenée par l’odieux rédacteur en chef qui n’est autre que son ex-mari.

Délivrée du carcan du mariage, Éva prend ses cliques et ses claques pour partir se réfugier sur son petit Eden, une petite île bretonne, propriété familiale, sur laquelle son père a sculpté un mégalithe à partir de morceaux brisés d’un ancien grand menhir.

Les mois passent Éva s’occupe, lit, peint, tout est calme, jusqu’en mars où l’apparition du virus déstabilise la planète. Heureusement, Éva se sait à l’abri sur son île où elle jardine, cuisine, reçoit des amies. Puis un jour, elle apprend une mauvaise nouvelle qui va la chambouler, la faire replonger dans les souvenirs, y compris ceux de sa famille qu’elle va dénicher dans une armoire au fin fond du grenier.

À partir de cet instant, tout va s’enchaîner pour Éva, qui tombe malade et fait une étrange rencontre lors d’un curieux songe. Malgré son côté cartésien, très réaliste, elle va petit à petit s’interroger sur son passé généalogique, mais également sur celui de l’île qui renferme un mystérieux secret de famille qui va la confronter à des choses impensables, intemporelles, surréalistes… Pourtant, Éva n’est pas au bout de ses surprises puisque va surgir dans sa vie un homme qui n’est pas celui qu’elle croit…

Il y aurait tellement à en dire que je préfère m’arrêter là, car la quatrième de couverture le résume déjà très bien. Tout ce que je peux rajouter, c’est que, pour un premier roman, c’est une réussite ! Même si au début je n’ai pas été de suite happée par l’histoire, après quelques pages, je ne pouvais plus le lâcher. 

Ce qui m’a étonnée également, c’est qu’Elisabeth de Caligny l’a écrit en quelques semaines, toute l’histoire lui venait instinctivement dans la tête, comme si "quelqu’un" lui avait soufflé ces nombreuses lignes pour rétablir L’Ordre des Choses… Car ce roman parle de notre monde actuel, de cette société qui a perdu ses repères et s’agite en tous sens face à cette autre réalité qu’il nous appartient de façonner.

Comme vous l’aurez compris, je ne peux que vous recommander cette lecture qui vous entraînera dans un univers fantastique flirtant avec le thriller où l’humour et l’amour sont également au rendez-vous.

 

Pour aller plus loin :

Pourquoi l'Ordre des Choses ? Comment Elisabeth a-t-elle construit son roman ? A travers son héroïne, une journaliste très cartésienne, Elisabeth de Caligny nous emmène petit à petit vers une vision fantastique du monde, où la clef se trouve dans un lieu interdit...

 

 

 

 

Partager cet article

16 juillet 2021 5 16 /07 /juillet /2021 17:12

Editions NomBre7

 

Ce qu'il faut avant tout savoir :

Manager-coach dans le secteur aérien, Kristel ROY développe et met en place ses connaissances en développement personnel et en psychologie positive pour accompagner ses équipes. Elle s’intéresse au fonctionnement et aux méthodes d’accompagnement de l’être humain dans sa quête de sens. Grâce à ses formations dans différents domaines artistiques (danse, jeu de l’acteur, peinture…), elle utilise l’art sous toutes ses formes pour partager ses idées, transmettre ses connaissances, ses observations, inviter à la réflexion, divertir et émouvoir. Avec ce premier roman, c’est à travers l’écriture qu’elle s'adresse à tous les héros du quotidien que nous sommes. 

Résumé du livre :

Alors que le poste qu’elle convoitait lui échappe, Fanny Merle-des-Isles croise Mathéo, pilote de ligne et navigateur sans boussole, qui traverse son chemin avec la force et l’impermanence d’un tsunami faisant table rase sur ses croyances… Commence un voyage intérieur ponctué de prises de conscience libératrices qui laissent émerger une autre réalité. En quête de sens, elle découvre que le bonheur n’est pas cette chance qui vous choisit au hasard mais une capacité qu’acquièrent ceux qui ont voyagé à la découverte des autres, tout en allant à leur propre rencontre. Elle apprend la résilience et la force de vivre avec ses blessures à travers le Kintsugi, un art ancestral japonais qui sublime les objets cassés avec de l’or. L’histoire de Fanny est une invitation à aller au-devant de ce que nous ne connaissons pas, à suivre une intuition, à grandir loin de nos certitudes et de nos croyances. En voyageant avec Fanny, du Brésil au Japon, en partageant ses tourments et ses victoires, en testant vous aussi, les clés et les nouvelles habitudes inspirantes qui lui sont confiées au fil de son voyage, vous faites assurément un pas vers votre propre bonheur.

Pour un premier roman c’est une réussite, car je me suis laissée happer par l’histoire de Fanny Merle-des-Isles, manager au Pôle Client d’une compagnie aérienne, qui a tout pour être heureuse, jusqu’au jour où, une mauvaise nouvelle qu’elle subit comme un échec, réveil en elle une blessure. 

Fanny, qui n’a jamais appris à échouer, se retrouve soudain face à elle-même, à ses doutes, ses incertitudes et pourtant « l’échec n’est pas une impasse, mais un détour ».  Au fur et à mesure des rencontres qu’elle fait, qu’ils l’inspirent, Fanny se rend compte qu’elle n’a pas pris le temps de se connaître.

Touchée en plein cœur par un pilote de ligne qui finira par la déstabiliser, Fanny va commencer à ouvrir les yeux en regardant sa vie sous un autre angle. Petit à petit, elle va apprendre à dépasser ses convictions, à prendre le temps d’écouter, de s’écouter, afin d’exprimer ce qu’elle veut vraiment tout au fond d’elle et qu’elle n’a jamais osé faire.

« Ne faut-il mieux pas apprendre à nous réparer en cas de blessure physique ou émotionnelle pour vivre à nouveau intensément et façonner notre vie de nos rêves et de nos désirs ? »

À travers ses réflexions, ses nombreuses prises de conscience que ces rencontres l’ont poussée à entreprendre, en lui donnant les clés qui ont contribué à façonner une nouvelle version d’elle-même plus authentique et plus heureuse, Fanny nous invite à sortir de notre bulle, à aller de l’avant en dépassant nos peurs, afin que, nous aussi, nous puissions en faire de même.

Ce roman est un stimulant voyage intérieur que je vous invite également à entreprendre !

 

Pour info :

Si vous souhaitez rencontrer Kristel Roy, elle sera en tournée de dédicaces au mois de juillet et octobre 2021 comme précisé sur son flyer ci-dessous.

 

 

Partager cet article

6 juin 2021 7 06 /06 /juin /2021 11:16

Glénat

 

Ce qu'il faut avant tout savoir :

Éric Liberge se lance en 1996 dans le projet Monsieur Mardi-Gras Descendres. Il envoie des extraits aux revues PLGOgoun et Golem qui, les premières, publient quelques courts extraits du Petit monde du Purgatoire. Achevé en 1998, le tome 1, Bienvenue !, obtient le Prix Goscinny en 1999. En 2002, il publie Tonnerre Rampant puis Métal, chez Soleil. En 2003, il démarre une collaboration avec Denis-Pierre Filippi, Les Corsaires d'Alcibiade chez Dupuis. En 2008, il publie Aux heures impaires chez Futuropolis. Aux Arènes, il publie Le Cas Alan Turing et les deux volumes de La Jeunesse de Staline. Il a également participé, chez Glénat, aux séries Versailles et L’Art du crime. Entre 2018 et 2019, il dessine les trois volumes de la série remarquée Le Suaire, chez Futuropolis, scénarisée par le célèbre duo Jérôme Prieur et Gérard Mordillat, et en parallèle, il fait publier Notre Part des Ténèbres aux Arènes, sur un scénario du même Mordillat. Éric Liberge réside en région bordelaise.

Résumé du roman graphique :

À 15 ans, alors qu'il intègre le prestigieux club de rugby de Bordeaux, Julien voit son avenir devant lui tout tracé : il sera rugbyman professionnel. Mais une violente chute au cours d'un match lui fait perdre connaissance et vivre une expérience de mort imminente (EMI : sensation de décorporation suivie d'un état modifié de conscience, parfois consécutive à un état de mort clinique) qui le met sur la piste d'un lourd secret de famille. Revenu de cette expérience bouleversante aux frontières de la vie, il demande à ses proches qui est l'homme qui l'a accueilli au seuil de la mort. Ce dernier dit s'appeler Paul et lui livre un glaçant secret de famille. Entre l'incrédulité des soignants, qui ne voient là qu'un simple épisode hallucinatoire, et le violent déni que ses proches lui opposent, Julien entreprend de soulever une chape de plomb que son père - tyran domestique - maintenait hermétiquement fermée sur le clan familial depuis des années.

À 15 ans, Julien, ce grand gaillard qui a intégré le prestigieux club de rugby de Bordeaux, n’a qu’une seule idée en tête : devenir rugbyman professionnel. Mais l’avenir en a décidé autrement, puisqu’une violente chute sur le terrain le stoppe net dans son élan. Du jour au lendemain, Julien se retrouve à l’hôpital de Bordeaux après avoir fait un arrêt cardiaque de seize minutes.

À son réveil, Julien se confie à sa mère en lui révélant ce qu’il a vu dans cet ailleurs où il a été transporté et où il se sentait en paix, les rencontres qu’il a pu faire, et surtout la révélation d’un lourd secret de famille par un homme qu’il ne connaît pas. 

Depuis cette EMI et malgré le rejet total et violent de son père neurologue qui cherche par tous les moyens à lui effacer la mémoire, le souvenir de cette expérience, Julien va se sentir bien seul, mais, sachant parfaitement que ce qu’il a vécu, et les capacités extrasensorielles qui se développent en lui sont bien plus réels que la simple matérialité, Julien est bien décidé à trouver des réponses.

Dès les premières pages, on se retrouve pris dans l’histoire tellement elle pourrait être du vécu ! Vivre une EMI vous montre la vraie nature de la mort et de la vie, vous revenez dans ce monde transformé, vous n’êtes plus le même.

C’est ce que décrit admirablement bien Éric Liberge à travers ses dialogues, le mal-être des proches, mais aussi par ses dessins qui nous dévoilent une tout autre réalité. C’est un magnifique roman graphique qui, dès le départ, nous ouvre un monde en noir et blanc pour finir vers un monde en couleur où tout devient plus clair, plus lumineux, nous invitant, comme ces protagonistes, à voir le monde autrement.

 

undefined
Cliquez sur l'image pour en feuilleter quelques pages

 

Pour aller plus loin :

En associant habilement le drame familial à la thématique des expériences de mort imminente, Eric Liberge signe en solo un puissant et passionnant récit. Présentation du roman graphique "Le corps est un vêtement que l'on quitte" par l’auteur Eric Liberge.

 

 

 

Partager cet article

31 mars 2021 3 31 /03 /mars /2021 09:40

Jouvence Editions

 

Ce qu’il faut avant tout savoir :

David Perroud est cofondateur de l'institut d'études du marché m1nd-set, une PME spécialisée dans l'étude du comportement des passagers aériens à l'échelle mondiale. Il a également étudié des matières aussi diverses que la cosmologie, la physique quantique, les neurosciences, l'évolution des espèces, les nombreux témoignages d'EMI, la philosophie, la spiritualité ou les religions. Il est l'auteur, aux Editions Jouvence, du best-seller Les amants du ciel se retrouvent toujours ici-bas. 

 

Inspirée par son père, lui-même illustrateur et designer, Helen McGeachy s'est formée dans une école d'art, puis a obtenu un Bachelor européen en BD/Illustration. Depuis, elle travaille comme illustratrice et graphiste dans une société d'édition et de création de jeux.

 

Résumé du livre :

Élio : Les EMI. 

Adèle : Connais pas.

Élio : Expériences de mort imminente. Il y aurait plus de 60 millions de témoignages de personnes qui sont mortes et revenues à la vie avec des souvenirs de leur expérience. 

« Sommes-nous là par hasard ? » C’est autour de cette question aux allures de défi qu’Adèle et Élio, que tout oppose, font véritablement connaissance après un premier rendez-vous via une application de rencontre. D’échanges animés en expériences étonnantes, les certitudes d’Adèle, ingénieur en électricité au mental très ancré, risquent bien de voler en éclats, sous l’accompagnement bienveillant d’Élio, magnétiseur et familier du monde des énergies. Et, en chemin, c’est nous, lecteurs, qui savourons la vulgarisation de haut vol de notions phares comme les corps énergétiques, les flammes jumelles, les sorties hors du corps, les expériences de mort imminente ou encore la création du futur. Une histoire inspirante entre science et spiritualité !

Tout commence par un rêve, celui d’Adèle qui vole et plane au-dessus d’un monde merveilleux. À son réveil, cette ingénieur en électricité s’étonne des capacités imaginatives du cerveau. 

À son travail, ce n’est pas la joie, Adèle se sent sous pression à cause d’un rapport sur l’énergie des pays de l’Est qu’elle doit argumenter positivement, mais à laquelle elle n’adhère pas. De plus, sa vie sentimentale est un désert total.

Sur les conseils d’une collègue de travail, elle s’inscrit sur « Finder » un site de rencontre.

Dans le même temps, Elio, un magnétiseur, célibataire depuis son divorce, a suivi les mêmes conseils d’un ami en s’inscrivant également sur cette application.

Et puis un jour, ces deux personnes que tout oppose vont se rencontrer. 

Dans un premier temps, Adèle, après huit années de hautes études en sciences, a du mal à accepter le métier d’Elio. Pour elle, les guérisons énergétiques ça n’existe pas ! Elio, qui ne veut pas s’avouer vaincu, propose un marché à Adèle qui souffre d’eczéma de l’en soulager par des passes magnétiques.

Malgré tout, Adèle met cette réussite sur le compte de la chance. Mais Elio, qui veut comprendre son obstination à vouloir tout expliquer scientifiquement, lui lance un autre défi, celui de lui prouver que nous sommes là par hasard et, de son côté, Adèle le défie de lui prouver le contraire…

C’est un passionnant échange sur leurs connaissances respectives. Adèle nous entraîne dans la théorie du Big Bang, dans celle de Darwin sur l’évolution des espèces, mais commence à se poser des questions en découvrant d’autres travaux qui ne cautionnent pas ces théories, y compris celles apportées par Elio, dont les EMI, les SHC (Sorties Hors du Corps), etc. 

Toutes ces vulgarisations sur ces divers sujets sont très claires et très bien représentées graphiquement. C’est un bien beau roman illustré qui allie, avec beaucoup de talent et de finesse, la science et la spiritualité.

 

 

 

 

 

Partager cet article

@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

Recherche