Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Un Autre Regard...
  • Un Autre Regard...
  • : Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog dans lequel je parle de tout ce qui me passionne, m'interpelle comme ces lectures, documentaires qui m'amènent à porter un regard différent sur notre monde. Bonne visite à tous ! Florinette
  • Contact
31 août 2014 7 31 /08 /août /2014 09:21

 

 

La-C.IA.M.jpg

Editions Guy Trédaniel

 

Ce qu'il faut avant tout savoir :

A.BOTKIN.jpgDr Allan Botkin est titulaire d’un doctorat de psychologie obtenu à l’Université de Baylor en 1983. Pendant les vingt années qui ont suivi, il a travaillé dans un cabinet privé et en tant que psychologue dans un hôpital pour anciens combattants dans la région de Chicago. Sa spécialité est le diagnostic et le traitement du syndrome de stress post-traumatique (SSPT). Le Dr Botkin a traité des anciens combattants de la Seconde Guerre mondiale, de la guerre de Corée, de la guerre du Vietnam et de l’opération Tempête du désert. Il a également publié des articles scientifiques sur le fonctionnement cérébral, le SSPT et l’EMDR. Il est actuellement directeur du Center for Grief and Traumatic Loss de Libertyville dans l’État de l’Illinois aux États-Unis.

Résumé du livre :

 La communication induite après la mort (CIAM) est une nouvelle thérapie qui a déjà aidé des milliers de personnes à surmonter un deuil, en leur permettant d'entrer en communication avec le défunt. Allan Botkin, psychologue clinique, a créé cette thérapie à l'époque où il recevait des vétérans de la guerre du Vietnam dans son cabinet de l'hôpital de Chicago. C'est ainsi qu'il a, par hasard, découvert la communication induite après la mort lors d'une séance de thérapie avec Sam, l'un de ces vétérans, hanté par le souvenir d'une jeune Vietnamienne qu'il n'avait pu sauver. Au cours de la séance, contre toute attente, Sam a eu une vision de l'esprit de la jeune fille, qui lui a dit que tout allait bien et qu'elle était désormais en paix. Ce seul moment a eu un impact plus profond sur lui que des années de thérapie. À la suite de cette guérison, Sam a pu reprendre contact avec sa famille. Depuis cette découverte en 1995, Allan Botkin a perfectionné la communication induite après la mort et l'a utilisée pour traiter d'innombrables patients, dont des dizaines de cas sont abordés dans ce livre. Il a par ailleurs formé des thérapeutes partout aux États-Unis. Dans cet ouvrage, vous découvrirez les dessous d'une révolution dans le monde de la thérapie et du traitement du deuil et des traumatismes.

stylo bleu reduit

Le Dr Botkin a découvert cette thérapie en 1995, qu'il a appelé CIAM* (Communication Induite Après la Mort), auprès d'anciens combattants qu'il soignait durant plus de vingt ans dans un hôpital qui leur était réservé afin de les aider à surmonter leur stress post-traumatique à l'aide de la méthode thérapeutique appelée EMDR* (technique de désensibilisation rendue célèbre en France par David Servan-Schreiber).

C’est au cours d'une de ces séances que le Dr Botkin, en ayant par inadvertance modifié la procédure de l'EMDR, va déclencher la communication induite avec les défunts. Cette incroyable découverte a complètement approfondi sa compréhension de la vie, des gens et de sa profession. C'est donc l'histoire captivante de cette méthode thérapeutique révolutionnaire que nous livre ici Allan Botkin et que je vous invite tous à découvrir !

Si certains lecteurs accepteront facilement les découvertes expliquées dans cet ouvrage, car elles sont conformes à ce en quoi ils croient déjà, d'autres le liront avec un certain scepticisme, ce qui est sain. J'ai moi-même été formé à la psychologie comportementale et à la recherche, je ne me départirai donc jamais de mon scepticisme scientifique. Je ne présenterais pas cette méthode thérapeutique si je ne ressentais pas de tout mon cœur qu'elle a une valeur et qu'elle devrait être explorée par la communauté psychothérapeutique.

Je vous demande simplement de ne pas laisser votre scepticisme à propos de ces phénomènes vous fermer à la découverte de cette thérapie qui fonctionne, qui plus est de manière spectaculaire. Qu'importe mes croyances, celle du patient ou les vôtres. La thérapie de la CIAM guérit du deuil en dépit des croyances.

Ce que j'ai découvert est conforme à la direction qu'a commencé à prendre le domaine de la thérapie du deuil avec l'émergence de la CIAM. Le principe est qu'au lieu de faire leurs adieux au défunt, les personnes endeuillées devraient maintenir une relation différente et dynamique avec lui. Cette nouvelle direction commence déjà à se manifester. J’espère que la thérapie de la CIAM contribuera à l'essor de ce mouvement.

 

Extrait de l'avant-propos :

Du Dr Raymond Moody :

Aussi incroyable que cela paraît, il existe de très nombreuses techniques documentées permettant de vivre des expériences avec des défunts. Ce genre de pratique existait déjà dans la Grèce ancienne et s'est poursuivi en Europe, jusqu'au Moyen Âge, sous la houlette de médecins. Aussi, bien qu'en ce XXIème siècle, certains puissent froncer les sourcils à l'évocation du travail du Dr Botkin, il ne s'agit en réalité que de la dernière innovation dans le cadre d'une tradition humaine remontant à la préhistoire. on peut même dire que l'appel aux défunts fait partie de l'héritage culturel collectif de l'humanité. 

Extrait de la préface :

Du Dr Frédéric Rosenfeld et du Dr Olivier Chambon (Psychiatres et psychothérapeutes) :

Pour tout lecteur en soif de vérité, ce livre sera la source inspirante de réflexions – que nous souhaitons profondes et belles – sur la Vie et ses manifestations innombrables, jaillissant dans une poésie créatrice au-delà de ce que nous croyons être le voile infranchissable de la mort. Aujourd’hui, notre expérience de praticiens nous convainc qu’elle est une frontière factice. Elle est une illusion tissée par nous-mêmes. Elle n’est que le reflet docile des limitations que nos croyances frileuses et nos héritages culturels nous imposent depuis plusieurs dizaines de siècles. Tout ceci n’est que peurs. Cet ouvrage et la technique qu’il décrit les pulvérisent, joyeusement.


*CIAM : IADC (en anglais) Induced After-Death Communication
*EMDR : (Eye Movement Desensitization and Reprocessing, ou désensibilisation et reprogrammation par les mouvements oculaires) méthode découverte en 1987 par Francine Shapiro, en Californie.

 

Pour aller plus loin :

Désolée, mais je n'ai pas trouvé de vidéo en français...

 

Pour aller encore plus loin :

Le Dr Allan Botkin a formé des thérapeutes spécialisés dans les CIAM dans plusieurs pays. En France, si vous souhaitez vivre cette expérience, cliquez sur le lien ci-dessous afin de connaître la liste des thérapeutes :

www.induced-adc.com/europe-france/

 

 

 

Partager cet article

2 août 2014 6 02 /08 /août /2014 09:27

 

Je vous souhaite à toutes et à tous un très beau mois d'Août

en vous embrassant bien fort !

Blog-en-pause.jpg

A bientôt !

Partager cet article

25 juillet 2014 5 25 /07 /juillet /2014 10:52

 

La-preuve-du-paradis.jpg

Éditions Guy Trédaniel

Ce qu'il faut avant tout savoir :

E.-Alexander.jpgLe Dr Eben Alexander est neurochirurgien depuis vingt-cinq ans. Il a été diplômé de l'université de Caroline du Nord avec une spécialité en chimie et obtenu son diplôme de médecin à l'Ecole de médecine de l'université de Duke. Au cours de ses onze années à l'école de médecine, il s'est concentré sur la neuroendocrinologie. Après un poste d'enseignant-chercheur en neurochirurgie vasculaire à Newcastle au Royaume-Uni, il a passé quinze ans à l'École de médecine de la faculté Harvard en tant que professeur associé de chirurgie, avec une spécialisation en neurochirurgie. Au cours de ces années, il a opéré un nombre incalculable de patients. Il a également contribué à développer des procédures de neurochirurgie instrumentale guidée par l'imagerie par résonnance magnétique pour traiter des pathologies difficile comme les tumeurs et les troubles vasculaires. Au cours de ces années, il a également écrit ou coécrit plus de 150 chapitres et articles pour des revues médicales à comité de lecture et présenté ses travaux dans plus de deux cents congrès médicaux à travers le monde.

Résumé du livre :

Le Dr Eben Alexander, comme la plupart des scientifiques, avait toujours nié la réalité des expériences de mort imminente (EMI). Neurochirurgien formé dans les meilleures écoles américaines, il pensait que si les EMI semblent bien réelles, elles ne sont en fait que de simples fantasmes produits par un cerveau en situation de stress extrême. Pourtant, à la suite d'une maladie rare, le Dr Alexander est plongé dans le coma, en état de mort cérébrale. Au bout de sept jours, alors que ses médecins envisageaient de le « débrancher », ses yeux se sont ouverts. Il était revenu à la vie. La guérison du Dr Alexander est en soi un miracle médical. Mais le véritable miracle réside ailleurs. Alors que son corps était plongé dans un coma profond, Eben Alexander a voyagé au-delà de ce monde, au sein des niveaux les plus profonds de l'existence supra-physique, et ce qu'il en rapporte est tout simplement... inimaginable ! Pour autant, l'aventure du Dr Alexander n'est pas une fiction. Il démontre, par des faits précis, que la mort du corps et du cerveau n'entraîne pas la fin de la conscience, que l'expérience humaine continue au-delà. Vécue par n'importe qui d'autre, cette histoire serait déjà extraordinaire. Mais le fait quelle soit arrivée à un neurochirurgien la rend révolutionnaire. Aucun scientifique ni aucune personne de foi ne pourra l'ignorer.


stylo bleu reduit

Autant j'avais grandi en désirant croire en Dieu, au paradis et à l'après-vie, autant mes décennies dans le monde scientifique rigoureux de la neurochirurgie universitaire avaient profondément remis en question la façon dont de telles choses pouvaient exister. Les neurosciences modernes expliquent que le cerveau donne naissance à la conscience - au mental, à l'esprit, à l'âme, quel que soit le nom que l'on souhaite donner à cette partie de nous-mêmes invisible, intangible, qui fait de nous ce que nous sommes vraiment -, et je ne doutais guère que ce soit exact.

Mais depuis qu'il est revenu de ce voyage dans l'après-vie, le Dr Eben Alexander, cet éminent neurochirurgien jusqu'alors sceptique et cartésien, a vu ses convictions volées en éclat après avoir vécu une sortie de corps alors qu'il était plongé dans un coma profond, en état de mort cérébrale, suite à une méningite foudroyante. Aujourd'hui, même si sa guérison est en soi un miracle, il nous démontre à travers son récit et ses diverses conférences que le véritable miracle réside ailleurs.

Cela ne veut pas dire que j'ai abandonné mon travail de médecin et ma vie de neurochirurgien. Mais maintenant que j'ai eu le privilège de comprendre que notre vie ne s'arrête pas avec la mort du cerveau, je considère comme mon devoir, mon appel, de raconter aux gens ce que j'ai vu au-delà du corps et au-delà de la terre.

Son expérience lui a donné l'envie d'aider à faire du monde un endroit meilleur pour tous en créant la fondation Eternea qui est de promouvoir la recherche, l'éducation, la physique de la conscience et la relation interactive entre la conscience et la réalité physique (c'est-à-dire la matière et l'énergie), mais aussi les expériences spirituelles qui ont transformé la vie de tant de personnes. C'est un beau et troublant témoignage que je vous invite à découvrir !

Pour plus d'information, rendez-vous sur : Eternea.org ou sur son site : ebenalexander.com

 

Pour aller plus loin :

Interview du Dr Eben Alexander lors de son passage à Marseille pendant les 2èmes rencontres sur les expériences de mort imminente". Dans cette vidéo, il cite l'expérience d'une autre scientifique en neurologie, le Dr Jill Bolte Taylor, qui fut victime d'un AVC et dont vous pouvez lire le résumé de son livre que j'avais fait ici : Voyage au-delà de mon cerveau.

 

Eben Alexander, neurochirurgien à l'esprit rationnel, nous en donne la preuve, après avoir vécu une NDE (expérience de mort imminente). Cet homme de 52 ans atteste de l'existence du Paradis dans ce livre témoignage, aussi extraordinaire que bouleversant. L'auteur nous invite à partager son voyage dans une autre dimension, là où il a rencontré des êtres de lumière, très différents de tout ce que l'on peut connaître sur notre planète...

La preuve du paradis, Voyage d'un neurochirurgien dans l'après-vie... est un récit dont l'authenticité a été reconnue par le Dr Raymond Moody, spécialiste renommé de l'au-delà.

Partager cet article

17 juillet 2014 4 17 /07 /juillet /2014 10:12

 

ARTS - SCIENCES - HUMANITÉS - CONSCIENCES

revues.jpg

Orbs, l'autre Planète est une revue transversale nous invitant à voyager à travers les dimensions de l'espace, du temps et de l'être, à goûter le visible et l'invisible. Revue intégrative et durable, ses articles de fond déploient l'éventail de l'oeuvre humaine, reliant fictions, enquêtes, mythes, poèmes et grands reportages, visionnaires et humanistes, issus de tous les continents.

Orbs l'autre Planète se veut une aventure collective, reposant sur le seul soutien de ses lecteurs. Alors n'hésitez pas à l'offrir ou à le faire découvrir autour de vous, sans modération, et contribuer alors au rayonnement de cette revue !

 

Orbs n°0

Les ondes et la médecine / Les cycles du soleil / La roue du temps / Demain le paradis / Surréalisme et métapsychique / L’art sacré de la guérison / Les femmes peintres du Mithila / Le code secret de Jésus / La mère des nefs / Magnétiser la chair ? / La collaboration radicale des managers / Quelques remarques sur le nucléaire.

En savoir plus sur : Orbs#0 : Le Commencement

 

Orbs n°1L’allégorie de la caverne de Platon / Les voies du social business selon Muhammad Yunus / Les principes de l’économie écologique / La biodiversité des monnaies / De mémoires et de mystère / La Terre vue de l’espace / L’expérience de mort imminente / L’envolée belle / Les tisserandes de lumière de la Martinerie / La géométrie cachée des fleurs / Réactions nucléaires et transmutations biologiques / L’abécédaire de la langue des oiseaux.

En savoir plus sur : Orbs#1 : Un Fil d'Or

Orbs n°2

Discours de la huppe aux oiseaux / Réflexions sur l’impérialisme théocratique et la pratique laïque des divinités en Afrique par Wole Soyinka / Portfolio sur la beauté de la nature par Frans Krajcberg / Hans, île universelle du Grand Nord, par Emmanuel Hussenet / Les mandalas du ciel, par Howard Crowhurst / Visa pour l’exoplanète Darwin IV, par Wayne D. Barlowe / L’échelle de Schilds, par Greg Egan / Passeurs de rêves : histoires de l’art aborigène, par Pierre Grundmann / Thermodynamique de l’économie, par François Roddier / L’instabilité génomique, par Ernesto Burgio / Les traces « paleogenétiques » du patriarche Abraham, par Patrice Hernu.

En savoir plus sur : Orbs#2 : De la Transformation

 

  • Je ne peux que vous conseiller cette revue, ce beau livre-objet magnifiquement illustré et qui nous offre des articles de grande qualité en donnant la parole à des chercheurs, des physiciens, des artistes, des êtres singuliers… nous invitant à réviser nos croyances, nos connaissances et "nous faire entrevoir, si ce n'est ressentir, l'émergence lumineuse d'un “nouveau paradigme”. Maxence Layet.

 

Les trois premiers numéros sont en vente sur le site : www.orbs.fr

 

Pour en savoir plus :

Interview du Fondateur Charles Maxence Layet par Jacques Carletto

Partager cet article

11 juillet 2014 5 11 /07 /juillet /2014 10:44

 

Heaven is for Real

Basé sur une histoire vraie.

L'aller-retour au ciel d'un petit garçon

Adaptation du livre de Todd Burpo et Lynn Vincent

 

Date de sortie au Québec : 16 avril 2014  

 

 

Heaven-is-for-real.jpg

Date de sortie du DVD : 22 juillet 2014

Les Burpo sont une famille heureuse et aimante qui habite le Nebraska. Le père Todd est pasteur et pompier. Lors de vacances, son fils de quatre ans Coltron tombe gravement malade. Après une délicate opération, il se réveille en affirmant être allé au paradis, où il a côtoyé des anges et son arrière-grand-père, qu'il n'a jamais connu. Ses dires troublent Todd dans sa foi, qui devient incapable de prêcher. Malgré des problèmes financiers reliés au séjour du garçon à l'hôpital et les ragots des habitants sur les visions de Coltron, les Burpo tentent de demeurer unis dans l'adversité.

 

 

Site officiel : Heaven is for real

Pour en savoir plus : lapresse.ca

 

Partager cet article

@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

Recherche