Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Un Autre Regard...
  • Un Autre Regard...
  • : Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog dans lequel je parle de tout ce qui me passionne, m'interpelle comme ces lectures, documentaires qui m'amènent à porter un regard différent sur notre monde. Bonne visite à tous ! Florinette
  • Contact

Catégories

15 novembre 2016 2 15 /11 /novembre /2016 13:54

« Tu crois qu’à quatre ans on meurt trop tôt ? Moi je crois qu’on meurt tous à la fin de sa vie. De sa vie à soi. Et ça ne dure jamais le même temps pour tout le monde. Mais c’est quand même la vie. Et moi j’aime la vie. »

Ces mots d’un petit garçon ont inspiré le sujet du film documentaire Et les Mistrals gagnants. Un documentaire qui raconte la vie, tout simplement...

Ils ont entre six et neuf ans, ils nous prennent par la main, nous entraînent dans leur monde et nous font partager leurs jeux, leurs joies, leurs rires, leurs rêves. Ils vivent dans l’instant. Avec humour et surtout l’énergie optimiste de l’enfance, ils mènent un combat contre la maladie et nous montrent avec beaucoup de sérénité et d’amour le chemin du bonheur.

 

Un film documentaire réalisé par Anne-Dauphine Julliand © 2016 - Nour Films

 

Un film à hauteur d’enfant, d’une vitalité saisissante, parce que, comme le souligne la réalisatrice Anne-Dauphine Julliand dans son très beau livre et best seller "Deux petits pas sur le sable mouillé" :

« Il faut ajouter de la vie aux jours, lorsqu’on ne peut ajouter des jours à la vie ».

 

 

 

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

J
Plus que de l'espoir ou de vagues émotions nostalgiques, qui donnent un creux à l'estomac, il s'agit de bien formuler ses bien-à-dits, pour s'éviter les mal à dits, ou de les retourner à l'opposer littéralement, comme il a été dit que le v erbe s'est fait chair..., ^pour s'apprendre à se recréer toujours mieux, sans modèle quelconque et surtout pas les pires...(https://nouvelelvis.wordpress.com)
! Alors Bonne Année "1" en ce nouveau cycle de conscience !
Répondre
F
Merci Jack, bon nouveau cycle à vous aussi et j'ai bien pris note du lien vers votre site ! ;-)
P
C'est émouvant et cela nous donne une très belle leçon !!! Bisous, merci du fond du cœur Florinette. brigitte
Répondre
F
Je t'en prie Brigitte, ça me fait très plaisir de partager avec vous tous ces beaux moments que je découvre ! Belle journée, je t'embrasse
S
Merci dame Florinette.
Belle journée à toi.
Répondre
F
Je t'en prie Suzanne et belle journée à toi aussi, je t'embrasse
D
C'est bien de donner cette information. C'est poignant et émouvant. Quelle leçon de vie !!
Répondre
F
Ces enfants, à travers leurs sourires, leurs joies de vivre nous invitent à porter un regard différent sur la vie, sur notre vie afin d'en déguster chaque moment de façon le plus sereinement possible !
S
C'est très joli. La simplicité, l'innocence terrestre de ces enfants contiennent des trésors d'intelligence intuitive et de sagesse qu'on ne peut qu'écouter, observer, avec admiration et paix. Ces petits nous apprennent tellement.
Répondre
F
Ce sont bien souvent de poignants moments inoubliables qu'ils nous offrent, car ils nous montrent que, malgré la maladie, la vie mérite d'être joyeusement vécue.
A
Je ne vais pas beaucoup au cinéma en ce moment ; je vois que je manque des petites pépites. Ça me fera quelque chose à regarder à la télévision dans quelque temps !
Répondre
F
J'espère vraiment que ce genre de documentaire trouvera un jour sa place dans les programmes télévisuels et non pas que sur Arte...
K
Merci pour cet article chère Florinette...
Ce film documentaire doit être poignant... Pour avoir vu des enfants malades à l'Institut Gustave Roussy qui attendaient avec moi les séances de radiothérapie, je sais combien leur vitalité et leurs sourires, malgré leur maladie, étaient porteurs d'espérance.Je t'embrasse. Belle soirée.
Béa kimcat
Répondre
F
Je t'en prie Kimcat !
J'en ai croisé beaucoup également quand j'accompagnais mon petit frère et j'étais admirative de voir cette force de vie qui rayonnait en chacun d’eux ! Merci Béa et belle journée, je t'embrasse
D
il y a une heure pour notre mort, pour certains jeunes, pour d'autres moins, et de façons différentes. Cela peut sembler injuste avec nos yeux de terriens, mais n'y a t il pas une autre vie après la mort ? Tu nous proposes toujours des choses intéressantes, juste difficile de faire des choix de lecture... bises
Répondre
F
Ces enfants nous offrent un autre regard sur l'approche de la mort, mais surtout sur l'importance de vivre intensément l'instant présent à travers le rire et cette joie de vivre qui les habite. Merci Durgalola et belle journée, je t'embrasse

@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

Recherche