Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Un Autre Regard...
  • Un Autre Regard...
  • : Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog dans lequel je parle de tout ce qui me passionne, m'interpelle comme ces lectures, documentaires qui m'amènent à porter un regard différent sur notre monde. Bonne visite à tous ! Florinette
  • Contact

Catégories

17 juin 2022 5 17 /06 /juin /2022 08:11

Guy Trédaniel

 

Ce qu'il faut avant tout savoir :

Romuald Leterrier est chercheur indépendant en ethnobotanique. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages consacrés aux liens entre la science et les savoirs issus des traditions primordiales. Il a créé un protocole qui ouvre la voie aux synchronicités.

 

 

Philippe Deweys est un artiste polycréatif. Concepteur de jeux, auteur et compositeur, il est le créateur, entre autres, du jeu de société multiprimé Avalam.

 

Résumé du Coffret :

Partez à la rencontre des synchronicités. Dans ce magnifique coffret, découvrez 100 cartes illustrées ainsi qu’un livre d’accompagnement de 200 pages, et participez à une multitude d’exercices ludiques. Voici plusieurs niveaux pour créer des interactions avec le futur :

  • seul, en pratiquant le protocole créé par Romuald Leterrier
  • en famille ou entre amis, à travers des histoires et des défis originaux et inédits : faites jaillir des synchronicités depuis vos souvenirs et votre créativité
  • en utilisant les cartes comme un oracle.

Découvrez et amusez-vous avec les synchronicités !

Dans un cadre purement scientifique, le jeu Synchronicity a été inspiré du protocole de création volontaire de synchronicités, imaginé en 2013 par Romuald Leterrier, comme on peut le découvrir dans son livre Se Souvenir du Futur. 

Ce coffret contenant 30 cartes symboles + 30 cartes d’animaux magnifiquement illustrées par Philippe Deweys, ainsi que 40 cartes chiffrées menant à des exercices présentés dans le livre d’accompagnement, nous propose de déclencher des synchronicités. 

Synchronicity peut s’utiliser à la fois comme un oracle, en pratiquant la méthode de Romuald suivant ses recommandations, ou à plusieurs.

Avec Thierry, mon mari, nous l’avons utilisé comme oracle en piochant au hasard une carte symbole et animal. 

Comme il est précisé dans le livret, j’ai commencé par écrire dans un cahier mon objectif. Ensuite, j’ai procédé au tirage, en respectant le protocole, et sortie la Corne d’Abondance et la Baleine en mentionnant une date dans le futur, soit cinq jours après, pour voir émerger la synchronicité.

 

 

 

 

 

(Pour info, les cartes sont plus belles au naturel)

 

Le lendemain, nous partons nous promener et là, comme à mon habitude, en posant mon regard sur le panneau lumineux de ma ville pour voir la température qu'il fait, quelle ne fut pas ma surprise de voir s’inscrire au même moment qu’une exposition sur "La magie des Baleines" avait lieu !! Je n’en revenais pas !! Par contre, concernant la Corne d’Abondance je ne l’ai pas vu.

Cinq jours après, je refais un autre tirage en écrivant le même objectif. Après avoir bien mélangé les cartes, voire même plus longtemps que la première fois, et les étalées faces cachées sur la table, c’est encore la Corne d’Abondance qui est ressortie… 

Ce qui me paraît étrange avec cette dernière, c’est qu’à chaque fois que l’on m’a fait un tirage sur mon objectif, c’est toujours ce symbole qui est apparu, quel que soit le jeu… 

Affaire à suivre…

Thierry, pour sa part et sans mettre de timming, a simplement émis l'intention de voir se réaliser une synchronicité. Après avoir mélangé les cartes et les avoir également étalées faces cachées, c’est la carte de la Couronne et celle du Lièvre/Lapin qu’il tira. 

 

 

 

 

 

 

 

Quinze minutes après, il regarde une vidéo et, durant cette émission, une femme fait un tirage de carte et sort… un Lapin. Amusé par cette soudaine réponse, il vient de suite m’en parler. J’en prends note. 

Le lendemain, en regardant ses messages, il tombe sur un article qui parle de la Reine d’Angleterre en la montrant couronnée… De nouveau, il est surpris par l’émergence de sa synchronicité en voyant la couronne royale qui, de plus, ressemble à celle de la carte…

Cette première expérience est tout bonnement incroyable, même magique ! Pouvoir interagir avec le réel et dialoguer avec son futur en créant ses propres synchronicités, c’est un peu comme avoir un Code de la route ponctué de signaux indiquant certaines situations ou voies. 

À votre tour, si vous désirez devenir l’acteur de votre destin, n’hésitez pas à explorer individuellement ou collectivement les synchronicités en découvrant ce coffret hors norme, mélange d’expériences scientifiques et de guidances ludiques.  

 

Pour aller plus loin :

Pour plus d'infos sur ce jeu, écoutez l'interview de Philippe Deweys sur DH Radio en cliquant sur l'image. "Synchronicity c'est le cinquième et dernier album studio du groupe rock britannique The Police publié le 17 juin 1983. Mais la synchronicité, est un concept développé par Jung pour découvrir les balises de notre existence. Romuald Leterrier a fait un protocole, notre compatriote Philippe Deweys un coffret atelier-jeu pour les longues soirées d'été en famille ou entre amis."

 

 

 

Partager cet article

10 juin 2022 5 10 /06 /juin /2022 14:32

Larousse

 

Ce qu'il faut avant tout savoir :

Marie-Odile Riffard et Olivier Chambon sont scientifiques de formation. Marie-Odile Riffard est psychologue clinicienne et psychothérapeute. Olivier Chambon est médecin, psychiatre-psychothérapeute. Il est auteur de nombreux articles dans des revues scientifiques et de livres portant sur les psychothérapies, les états modifiés de conscience, les expériences autour de la mort.

Résumé du livre :

« Nous n’avons aucune preuve », « Je n’y crois pas », « C’est une arnaque  ! »… L’idée qu’il y ait une vie après mort nous questionne tous. Nous tournons autour, nous aimerions y croire seulement voilà, en avons-nous la preuve  ? En se basant sur de nombreuses recherches et de multiples témoignages, cet ouvrage apporte des informations simples et nécessaires qui balayeront un certain nombre de doutes inutiles et de croyances obsolètes. Point par point, les auteurs répondent simplement, mais avec des arguments solides, aux 8 principales objections évoquées par ceux qui doutent encore. Vous pourrez ainsi comprendre rapidement où en est la recherche, et non la croyance, sur ce qu’il se passe concrètement avant, pendant et après la mort. Quand vous aurez lu ce livre, vous arriverez à la conclusion inévitable que votre conscience est bien indépendante de votre corps et lui survit. Alors, laissez votre cœur se réjouir, la vie est à l’infini  !

Ce petit livre-lettre, comme le nomment Marie-Odile Riffard et Olivier Chambon, nous adresse un message pour tous celles et ceux qui sont persuadés que la vie s’arrête net au moment de la mort, puisque rien ne démontrerait le contraire.

Le but de cette missive n’est pas de convaincre, mais de donner matière à réfléchir en nous apportant des informations simples et nécessaires qui répondent à certains a priori que l’on peut émettre ou questions que l’on peut se poser. 

Effectivement, ne connaissant pas toutes ces nombreuses recherches dans ce domaine, nous restons pétris de doutes, de peur qui peuvent nous empêcher d’avancer, de vivre pleinement notre vie et notre mort.

« C’est l’ignorance de ce qu’est la mort qui nous amène à la dénier, à s’en effrayer, à éviter son contact. Fuir l’idée afin de s’en protéger. La confronter le plus tard possible. »

Et pourtant, j’ai remarqué, que ce soit lors de mon travail en maison de retraite ou quand une maladie incurable surgit, que la peur de la mort est une peur atroce si l’on ne s’y est pas préparé avant, si l’on ne s’est pas informé sur ce qu’elle est réellement.

Jusqu’à preuve du contraire, l’hypothèse la plus rationnelle est que la conscience n’est pas produite par le cerveau et cela expliquerait tous ces nombreux phénomènes dits "paranormaux" que les matérialistes continuent d’ignorer ou de dénigrer sous prétexte qu’ils ne se mesurent pas, que seule la matière compte. 

Il est important de bien comprendre que cette science s’applique à des phénomènes qui peuvent se répéter, mais la plupart du temps ce qu’il y a de plus intéressant dans la vie ne se répète pas et la science matérialiste ne reconnaît pas ces évènements.

Heureusement que d’autres scientifiques ont ouvert les yeux et compris qu’un grand nombre de ces phénomènes observés ne trouve pas d’explication matérialiste et s’explique d’une autre façon en constatant que c’est bien la Conscience qui est première.

« Ne serait-il pas temps de s’emparer enfin de ces faits, de ces témoignages innombrables afin d’explorer ce qu’est vraiment la conscience humaine, d’envisager une réalité plus vaste, de chercher plus loin ? »

À travers cette lettre ouverte, en tant que psychologue clinicienne et médecin psychiatre, Marie-Odile Riffard et Olivier Chambon, qui connaissent bien le sujet, comme ils nous l’ont démontré dans leur précédent ouvrage La Vie après la mort, ne cherchent pas à trancher, à juger, mais tout simplement à expliquer en répondant à cette interrogation universelle et bien légitime que l’on se pose tous, à un moment ou un autre, sur la mort. 

Alors, si cette dernière vous inquiète, vous angoisse, cet ouvrage va vous rassurer, car il parle de bonheur et de vie en s’adressant à l’intelligence du cœur.

 

Pour aller plus loin :

Point par point, Olivier Chambon et Marie-Odile Riffard déconstruisent les 8 objections les plus fréquemment évoquées par les sceptiques (c'est une invention pour se rassurer, si c'était vrai les scientifiques l'auraient déjà prouvé, si c'était vrai les morts chercheraient à communiquer avec nous...) et démontrent pour chacune, à l'aide d'arguments scientifiques et de nombreux témoignages, qu'il y bien a une vie après la mort.

 

 

 

 

 

Partager cet article

4 juin 2022 6 04 /06 /juin /2022 10:25

Le 1er avril 1921, Adrienne Bolland devient la première aviatrice à franchir la Cordillère des Andes. Un exploit mêlant le défi et l’extraordinaire…

 

En janvier 1920, âgée de 24 ans, Adrienne Bolland devient la treizième femme au monde à obtenir son brevet de pilote et la première pilote d’essai engagée par René Caudron, pionnier de l’aviation et directeur de l’école.

Le 25 août de la même année, elle peut se glorifier d’être la première femme à traverser la Manche depuis la France ! Au moins, cette fois, elle n’a pas manqué le rendez-vous…

La traversée, prévue une semaine plus tôt, était tombée à l’eau, car, une fois arrivée à Calais, Adrienne avait pris la direction de Bruxelles pour festoyer avec d’autres aviateurs. Pendant ce temps-là, René Caudron la croyait disparue en vol !

En 1921, celle que l’on surnomme dès lors Madame Sans-Gêne s’envole vers l’Amérique latine avec l’équipe de René Caudron pour faire la promotion de leurs engins. La presse locale la titille : sera-t-elle la première femme à survoler la Cordillère des Andes ? La téméraire accepte le défi !

Le 1er avril, à bord d’un biplan, elle s’envole de Mendoza, en Argentine, et, après trois heures quinze de voyage, atterrit au Chili.

Croyant à un canular, le consul de France à Santiago ne se présente pas à son arrivée ! 

Pourtant, la traversée latino-américaine de l’aviatrice a été épique : perdue, la vue brouillée après avoir cassé ses lunettes, Adrienne se rappelle les prédictions d’une jeune femme venue la veille frapper à la porte de sa chambre d’hôtel.

« Vous allez voler un certain temps et à un moment donné, vous regarderez sous vous et vous apercevrez un lac. Ce lac aura la forme et la couleur d’une huître. Et bien, à ce moment-là, vous volerez dans le fond d’une vallée et votre réflexe sera de continuer dans le fond de cette vallée qui tourne à droite. Or, il ne faut pas tourner à droite. Si vous tournez à droite, vous êtes absolument sûre de vous tuer. Il faut tourner à gauche ! Mais vous aurez de grandes difficultés à suivre ce que je vous dis, parce que sur la gauche vous ne verrez que des montagnes qui sont plus hautes que vous. Il faut foncer dans ces montagnes et vous apercevrez une montagne qui a une forme incurvée que vous reconnaîtrez très facilement. Quand vous arriverez sur cette montagne, vous trouverez une brèche et vous passerez. »

Cette dame ne pouvait pas connaître ces montagnes. Elle n'y était jamais allée. Sur le coup, Adrienne l'a prise pour une folle. Après l’avoir avertie, elle s'en est retournée sans un mot de plus. 

Adrienne Bolland avait oublié toute cette prophétie jusqu’au moment où elle reconnut le lac, décrit à la perfection par cette jeune femme. 

« Il fallait choisir, je ne sais pas ce qui m’a poussée à lui faire confiance. J’ai tourné à gauche en pensant : et dire que pour une ânerie pareille je vais sans doute me casser la figure ! » 

Le miracle se produit : « Il me semblait que je n’avançais plus. Le froid était encore plus vif, l’engourdissement gagnait ma tête ; je croyais pleurer des larmes de sang, tant cela me faisait mal. Alors le couloir s’élargit, le vent devint moins âpre, mon appareil se remit au calme. Les Andes étaient franchies. Au loin, quoique voilé par la brume, un paysage admirable s’étalait devant moi. La mer m’apparut comme dans un rêve. »

Adrienne Bolland atteint enfin Santiago du Chili. Lorsqu’elle se pose, elle est paralysée par le froid, mais bien vivante. Elle est accueillie en héroïne par les Chiliens, mais pas un officiel français à l’horizon.

Ceci explique peut-être pourquoi, en 2022, elle n’est pas encore aussi (re)connue que son prédécesseur, Mermoz…

C’est pourtant bel et bien l’histoire d’un destin. Son ange gardien, une jeune voyante de Buenos Aires ayant été envoyée pour la sauver…

 

Sources :

Pour aller plus loin :

L’aviatrice Adrienne Bolland accomplissait l’exploit de traverser la Cordillère des Andes aux commandes d’un avion « périmé, juste bon à faire quelques sauts en école ». En 1961, elle revient sur cette incroyable traversée.

Vous pouvez retrouver cette vidéo sur la page Facebook de l'INA : Adrienne Bolland, la folle traversée des Andes.

 

Partager cet article

1 juin 2022 3 01 /06 /juin /2022 08:19

Fils du Ciel

 

Ce qu'il faut avant tout savoir :

Margot Combes et Matthias Coadic, coauteurs de Une Fleur venue du ciel. Cet ouvrage est une réalisation en couple, la croisée de deux sensibilités qui cheminent et fleurissent ensemble. Margot l'a rêvé, mis en mots ; Matthias l'a illustré, avec des tableaux. 

Résumé du livre :

Un soir, une nouvelle Fleur apparut dans le Jardin Céleste. Cette Fleur était née d'une prière. Sur la Terre, un petit garçon avait lancé un appel. Il avait besoin d'Amour. Un Ange la cueillit, il traversa le Ciel et la lui confia. " Elle n'a pas encore de nom, lui dit-il, mais un jour, tous les Humains le connaîtront. " Un conte initiatique sur la naissance de la Rose. Spirituelle et poétique, cette histoire s'adresse à tous, petits et grands.

Cet ouvrage est de toute beauté, c’est un véritable trésor que l’on tient entre ses mains. Chaque mot, chaque phrase qui accompagnent ses splendides illustrations résonnent comme du cristal. 

Je ne peux que vous inciter à lire ou à écouter ce conte initiatique sur la naissance de la rose. L’histoire que vous y découvrirez vous émouvra, vous transportera au-delà des nuages, au-delà du Ciel où le temps vous semblera comme suspendu dans ce Jardin Céleste aux senteurs spirituelles, là où le Cœur de l’Humanité bat à l’unisson. 

« La Fleur venue du Ciel est une invitation à fleurir et offrir notre beauté au monde. »

 

Pour aller plus loin :

Posez-vous et écoutez la jolie voix de Julie Dratwiak nous conter cette Fleur venue du Ciel, ce très bel album de Margot Combes et Matthias Coadic qui s’adresse à nous tous.

 

 

Partager cet article

25 mai 2022 3 25 /05 /mai /2022 14:08

Mama Editions

 

Ce qu'il faut avant tout savoir :

Tigran est visité dès son enfance par des expériences extraordinaires. Rêves lucides, extases spontanées et clairaudience peuplent d’emblée ses jeunes années. Touché par les arts sacrés comme par les plantes enseignantes, il étudie le chant classique et l’ethnomusicologie avant de publier ses premiers livres et de voyager de par le monde. Après avoir œuvré pendant vingt ans comme éditeur dans le champ de la nature et des spiritualités, il signe son retour aux plaisirs de la plume avec la trilogie Shaman.

Résumé du livre :

«“Et si l’infiniment petit était plus riche que l’infiniment grand?” me demande la chamane. “Après tout, ne s’agit-il pas de chercher ce qui est déjà au cœur, en soi plutôt qu’à l’extérieur?” Ce sont les derniers mots que prononce ce soir Otharjanat la guérisseuse, avant d’enfiler la coiffe rituelle que je viens de lui tendre. Puis elle commence à battre du tambour, prête à ouvrir la porte entre les mondes.» Deuxième volet de la trilogie Shaman, La Vision est le récit d’un jeune Français parti s’initier au chamanisme en Mongolie. La poursuite d’une transmission qui se déploie au cœur d’une aventure spirituelle et amoureuse parsemée d’épreuves, à la lisière de l’invisible… pour que la connaissance soit sauvegardée et sa portée révélée. 

Quel plaisir de retrouver dans ce deuxième volet, les aventures  spirituelles et amoureuses de ce jeune Français parti en Mongolie pour suivre les enseignements de la chamane guérisseuse Otharjanat ! Dès les premiers mots posés, sous le rythme du tambour, le voyage commence ; la porte entre les mondes s’ouvre. 

Depuis seize ans qu’il vit auprès de cette énigmatique et facétieuse guérisseuse, il se laisse toujours surprendre par ses discussions à multiples tiroirs et par ses nombreuses facultés, dont celle de lire en lui, de se relier à sa psyché en le dévoilant à lui-même.

Au fur et à mesure de ses initiations, parsemées d’épreuves, on se laisse happer, transporter dans ses visions intérieures où se révèle à lui une œuvre en mouvement dans laquelle s’entremêlent la voie du passé et celle de son destin lié à l’amour de Hilga. 

Ce deuxième volet est tout aussi magique, magnifique que La Quête, le premier tome de cette trilogie !

Sous la plume poétique de l’auteur, au beau milieu des cimes coiffées de neige éternelle, où l’attend une étrange découverte, c’est une véritable chevauchée à travers la steppe, mais également une profonde immersion dans ces espaces intérieurs, où tout est bien plus réel…

«Et si l’infiniment petit était plus riche que l’infiniment grand» me demande la chamane. « Après tout, ne s’agit-il pas de chercher ce qui est déjà au cœur, en soi plutôt qu’à l’extérieur»

 

Découvrez la présentation de cette très belle trilogie chamanique que nous offre Mama Editions

 

 

Partager cet article

CATALOGUES

Livres à emprunter ou à louer

"Les Lectures de Florinette"

 

 

 

 

 

@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

FLEURS DE BACH

Conseillère en Fleurs de Bach 

Retrouvez moi sur mon autre blog :

Pour celles et ceux qui désirent être plus en phase avec leur nature profonde, il existe un remède 100% naturel qui peut vous aider à vous sentir mieux, ce sont les Fleurs de Bach. 

 

Recherche