Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Un Autre Regard...
  • Un Autre Regard...
  • : Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog dans lequel je parle de tout ce qui me passionne, m'interpelle comme ces lectures, documentaires qui m'amènent à porter un regard différent sur notre monde. Bonne visite à tous ! Florinette
  • Contact

Catégories

19 mars 2022 6 19 /03 /mars /2022 12:25

Editions Pongh!

 

Ce qu'il faut avant tout savoir :

Mischa Harmeijer est né à Rotterdam, aux Pays-Bas. Il est autodidacte et cultivé par sa propre qualité "perceptible", mais il est aussi en grande partie influencé par le monde spirituel (médium), que l’on appelle également "le paranormal". Comprendre l’esprit humain à travers la métaphysique est sa force motrice. Avec son épouse, Mme Sophie Harmeijer, ils travaillent ensemble au quotidien dans le centre EPÉU qu’ils ont mis en place, pour aider les personnes à traiter et éliminer leurs traumatismes, leur apprendre à mieux gérer leurs pensées et à comprendre le fonctionnement du cerveau qui est soumis aux lois de la nature. Il est l’auteur de plusieurs livres et a réalisé deux documentaires dont Un médium peut-il offrir un coup de main à l'humanité ?. Chaque année, il organise des tournées dans toute la France avec plusieurs conférences et débats. Il enseigne la méthode qu’il utilise dans son centre à tous ceux qui sont prêts.

Résumé du livre :

Dans ce livre, vous trouverez la transcription des interviews de tous les intervenants, pour prendre connaissance de leurs paroles intimes en toute transparence. Un choix humain évident et plutôt rare dans notre société qui se veut sensationnelle. Ce livre émouvant, authentique et éducatif met en lumière des enfants médiums, âgés de 12 à 60 ans aujourd’hui. Ils y partagent leurs expériences médiumniques, leurs explications sur la médiumnité et leurs vies.

Ce livre retranscrit les échanges avec tous les intervenants présents dans le film "Les enfants médiums" que vous pouvez visionner ci-dessous dans son intégralité.

Ce qui saute aux yeux, c’est que la plupart de ces enfants n’ont pas dépassé l’âge de la puberté, ce qui complique les relations avec son entourage, car l’adulte a plutôt tendance à caser ces "étrangetés" dans l’imaginaire de l’enfant, ou dans cette fameuse crise que traverserait l’adolescent.

Pourtant, l’enfant médium est un univers où tout est interconnecté jusque dans le rêve qui se mêle étrangement, mais sans incohérence, à la réalité. La rencontre d’un adulte avec un enfant est toujours un évènement insolite sur lequel plane une certaine incompréhension, d’où l’importance de ce livre et ce film éducatifs qui mettent en lumière, avec beaucoup d’authenticité, ces enfants et les adultes qu’ils sont devenus. 

Dans cet échange avec le réalisateur et médium Mischa Harmeijer, tous nous ouvrent leur coeur en nous confiant leurs expériences, les difficultés sociales qu’ils peuvent rencontrer, leurs ressentis, leurs sensibilités émotionnelles face à ce magnifique, mais difficile phénomène.

 

Pour aller plus loin :

Un documentaire émouvant pour démontrer qu’il existe effectivement des différences entre ces phénomènes (la médiumnité, l’hypersensibilité et la perceptibilité) et qu’aujourd’hui, nous sommes probablement nombreux à nous demander comment mieux gérer cela.

 

  • Retrouvez la conférence et les réponses aux questions qu'a données Mischa Harmeijer suite à la diffusion de son documentaire en cliquant ICI

 

Pour aller encore plus loin :

Jean-Paul Bourre dans son livre intitulé “Les enfants extra-sensoriels et leurs pouvoirs”, édité en 1978, expliquait déjà la difficulté pour un enfant de vivre ces phénomènes et manifestations étranges qu’ils provoquent même inconsciemment, puisqu’une certaine perturbation émotionnelle ou un conflit affectif font naître une énergie inconnue qui peut passer aussitôt à l’action. 

À l’instar de Mischa Harmeijer, Jean-Paul Bourre souligne bien l’importance du rôle des parents ou des éducateurs sur l'écoute, l'accompagnement et la recherche de la personnalité extra-sensible de l’enfant au lieu de la rejeter d’instinct. 

« Ces enfants se heurtent sans cesse à la rigidité du monde qui les refuse, parce qu’ils dérangent la somnolence de ce monde. En grandissant, ils renonceront parfois à leurs merveilleux pouvoirs, cherchant à imiter la raison humaine qui pose évidemment beaucoup moins de problèmes. D’autres s’éveilleront, lucides à jamais, tendus vers ce futur qu’ils savent incarner, conscients de leur "différence", conscients aussi d’être un exemple pour celui qui désire franchir à son tour le mur des apparences. »

L’étude de ces nombreux enfants, y compris le jeune Jean-Marie Le Gall dont on retrouve le témoignage de ses parents, a permis à Jean-Paul Bourre de distinguer certaines particularités chez l’enfant et propose, à la fin de son ouvrage, un test qui permet peut-être de savoir si votre enfant est un enfant "psi" qui s’ignore et si vous devez l’aider à développer sa sensibilité au-delà des limites habituelles. 

Si c’est le cas, si vous savez déjà que votre enfant possède certaines perceptions, n’hésitez pas à consulter Mischa Harmeijer qui propose gratuitement la première consultation pour les enfants jusqu’à 14 ans :

 

Partager cet article

14 mars 2022 1 14 /03 /mars /2022 11:58

 

Sonia Barkallah a été durant 15 ans la gérante de la Sté S17 Production. Elle est également l’initiatrice et l'organisatrice des Rencontres Internationales sur les EMI qui se sont déroulées en 2006 et 2013.

En 2009, avec le Dr Jean-Pierre Postel, elle fonde le CNERIC (Centre National d’Étude, de Recherche et d’Information sur la Conscience).

Elle réalise en 2010 le documentaire Faux Départ sur les EMI qui est aujourd'hui utilisé dans des centres hospitaliers français à des fins pédagogiques et thérapeutiques.

Son tout premier ouvrage, dont il est question dans cette émission et dans lequel elle revient sur son incroyable cheminement parsemé de réussites, d’échecs et de rebondissements, est sorti en 2021. 

« Il fallait croire en ses rêves et, quoi qu’il arrive, ne jamais abandonner. »

C’est tout à fait le message que l’on retient après cette lecture, cet étonnant parcours initiatique !

 

 

  • Sonia Barkallah est actuellement en tournée de dédicaces dans toute la France et, si vous désirez suivre son actualité pour la rencontrer, rendez-vous sur son site  : Sonia Barkallah

 

 

 

  • Retrouvez mon article sur le livre de Sonia Barkallah sur ce blog en cliquant ICI

 

  • Pour découvrir mes autres émission c'est  

 

Bonne écoute !

 

(Pour info, cette vidéo est également visible sur Odyssée en suivant ce lien : Et si cela vous arrivait ?)

Partager cet article

9 mars 2022 3 09 /03 /mars /2022 14:52

Guy Trédaniel

 

Ce qu’il faut avant tout savoir :

Célèbre défenseur de la nature, Lawrence Anthony a été le premier Sud-Africain à recevoir la médaille du Jour de la Terre. Il a voué sa vie aux animaux et est l’auteur de L’Arche de Babylone, l’incroyable sauvetage du zoo de Bagdad, livre qui a reçu le prix 30 millions d’amis en 2010. Il y racontait comment, en pleine guerre, il sauva les animaux du zoo. Décédé en 2012, il était l’époux de Françoise Malby-Anthony, auteur d’Un éléphant dans ma cuisine, paru en avril 2019 chez le même éditeur.

 

Résumé du livre :

Lorsque l'on demanda à Lawrence Anthony, grand défenseur de la nature, de recueillir un troupeau d'éléphants sauvages et traumatisés dans sa réserve de Thula Thula en Afrique du Sud, son bon sens l'incita d'abord à refuser. Mais quand il réalisa que les éléphants seraient abattus s'il ne changeait pas d'avis, il décida finalement de les sauver. Au cours des années qui suivirent, il devint peu à peu un membre de leur famille, créant des liens inaliénables avec le troupeau. Il comprit alors que ces créatures exceptionnelles avaient beaucoup à lui apprendre sur la vie, la loyauté et la liberté. L’homme qui murmurait à l'oreille des éléphants est le récit captivant, drôle et émouvant de l'aventure vécue par Lawrence Anthony auprès de ces animaux aussi impressionnants qu'attachants. Retraçant la vie dans une réserve sud-africaine, avec ses personnages hauts en couleur et parfois ses drames, ce livre emportera tous les amoureux des animaux et de l'aventure dans un tourbillon d'émotions et de bonheur.

Je peux déjà vous dire que j’ai eu un gros coup de coeur pour ce livre, pour cet homme, Lawrence Anthony, qui, en 1999, a accepté avec sa femme Françoise d’accueillir un troupeau d’éléphants traumatisés dans sa réserve de Thula Thula, une terre vierge de 2500 hectares située au coeur du Zululand, en Afrique du Sud.

Il ne se doutait pas à cet instant que cette opportunité allait l’entraîner dans de folles aventures, physiques et spirituelles.

« Physique, parce qu’il y a eu de l’action dès la première minute, et spirituelle, car ces géants de la planète m’ont emporté dans les profondeurs de leur monde. »

Ce défenseur de la nature relate dans cet ouvrage son expérience personnelle, une véritable plongée dans le bush où les éléphants erraient jadis en liberté. Ses protégés, comme Lawrence les appelle, ont été les premiers éléphants sauvages à être introduits dans la région, même les Zoulous les découvraient pour la première fois

Malgré tout, même si Lawrence travaille étroitement avec la population locale pour la sensibiliser à la protection de la nature, il faut faire face aux braconniers qui, en bande organisée et lourdement armée, arrivent à se faufiler dans la réserve.

Thula Thula abrite un très grand nombre d’animaux sauvages que nous découvrons durant ces traversées dans le bush où nous y apprenons tellement de choses, tout comme Lawrence, qui, à force de patience et d’observation, va apprendre à communiquer avec ses éléphants.

« Les éléphants possèdent des qualités et des aptitudes qu’aucune méthode scientifique actuelle n’est en mesure de déchiffrer […] ils possèdent des façons de communiquer, physiques et métaphysiques. […] Sur plusieurs points importants, ils ont de l’avance sur nous, à leur manière. »

Les leçons enseignées par son troupeau lui ont démontré que tout est possible. Lawrence Anthony a pu également constater leur générosité intellectuelle, le respect, la loyauté, leurs émotions… Les éléphants sont attentionnés, intelligents et apprécient les bonnes relations avec les humains.

En mettant à l’honneur les éléphants, ce sont eux qui lui ont appris à écouter, il leur a certes sauvé la vie en les adoptant, mais ce qu’il a reçu en échange est incommensurable.

« Ceci est leur histoire. Ils m’ont appris que l’interaction des formes de vie est indispensable dans la quête commune du bonheur et de la survie. La vie ne se résume pas qu’à soi-même, sa propre famille ou sa propre espèce. »

Thula Thula, qui signifie paix et tranquillité en Zoulou, est un paradis pour les animaux, c’est une véritable plongée dans la faune sauvage que nous offre le témoignage de Lawrence Anthony.

Sous l’oeil des pachydermes, que l’on peut admirer grâce aux photos présentes dans l’ouvrage, j’ai profondément aimé suivre Lawrence lors de ses escapades durant lesquelles il décrit si bien ce paysage si grandiose, ces régions boisées débouchant sur cette belle savane que j’ai eu, au final, beaucoup de mal à quitter.

Lawrence Anthony s’est éteint le 2 mars 2012 suite à une crise cardiaque. Toutes ces années passées auprès de ces éléphants avaient développé chez lui une extraordinaire et énigmatique empathie qui lui permettait de les comprendre.

Cependant, afin qu’ils restent sauvages, Lawrence avait délibérément cessé d’aller leur rendre visite. Et pourtant… deux jours après sa mort, le 4 mars, les éléphants sont arrivés devant chez lui pour une étrange veillée mortuaire.

Les éléphants sont revenus au même endroit, trois années de suite, le 4 mars à 17 heures précises...

 

Pour aller plus loin :

Françoise Malby-Anthony ne s’attendait pas à vivre dans une réserve animalière sud-africaine. Mais quand elle tombe amoureuse du célèbre écologiste Lawrence Anthony, sa vie prend un tournant inattendu. Ensemble, ils créent la réserve animalière de Thula Thula.

 

 

Pour aller encore plus loin :

En 2003, alerté par les conditions de vie déplorables des pensionnaires du zoo de la capitale irakienne, prise sous les feux de la guerre, Lawrence Anthony organise avec courage leur sauvetage. L’ouvrage « L’Arche de Babylone » retrace ce formidable combat et lui vaut le 28e Prix littéraire de la Fondation 30 Millions d’Amis.

Chronique d’un zoo détruit par le chaos, il relate une aventure exceptionnelle dans laquelle Irakiens et Américains sont amenés à travailler ensemble, au milieu de la guerre, au nom de l'amour et du respect des animaux.

 

 

 

Partager cet article

1 mars 2022 2 01 /03 /mars /2022 18:02

Si vous entendez l’aboiement d’un chien dans le vieux centre-ville d’Édimbourg et que vous n’apercevez aucun chien, cela pourrait bien être Bobby, le Skye-Terrier fantôme, connu dans toute la ville. 

En 1856, Bobby devient l’animal de compagnie du veilleur de nuit John Gray. Deux ans plus tard, John meurt de tuberculose et est inhumé au Cimetière de Greyfriars. Le jour de ses funérailles, plusieurs témoins reconnaissent ce petit chien écossais en tête du cortège qui suit le cercueil. 

Dès le lendemain, le gardien du cimetière est surpris de voir Bobby couché sur la tombe de son maître. Le lieu étant interdit aux animaux, Bobby est prié de partir. Malgré de nombreuses tentatives pour le chasser, Bobby trouve toujours son chemin pour y revenir s’allonger.

Finalement, devant une telle loyauté envers son maître, le gardien obtient une dérogation de la ville qui l’autorise à y demeurer. Il va alors bouleverser la vie des habitants du quartier. Les enfants d’Édimbourg collecteront de l’argent et Bobby sera finalement adopté par l’ensemble de la ville.

Ce petit chien a monté la garde sur la tombe de son maître durant 14 ans avant de mourir en 1872. Depuis, cette histoire a fait le tour du monde, Bobby est devenu un véritable héros pour les habitants d’Édimbourg.

En 1912 l’Américaine Eleanor Atkinson la publie dans une nouvelle intitulée Greyfriars Bobby et, par la suite, deux films verront le jour, dont celui de Walt Dysney en 1961.  

 

À la mort de Bobby, une statue grandeur nature a été érigée en son honneur par la Baronne Burdett-Coutts.

Elle se situe tout près du cimetière, devant un bar qui porte son nom, et est devenue un lieu touristique important à Édimbourg, car une légende veut que toucher du bout des doigts la truffe de Bobby porte chance. Chaque année, ce sont de nombreuses personnes qui viennent la caresser en faisant un voeu dans l’espoir qu’il se réalise…

En 1981, la Dog Aid Society of Scotland érige un monument en granit rose sur laquelle on peut y lire : « Que sa loyauté et son dévouement soient une leçon pour nous tous ». 

Greyfriars Bobby reste depuis plus d’un siècle un symbole de fidélité pour les Écossais et certaines personnes disent entendre encore ses petits aboiements…

 

Source :

Cette belle et touchante histoire m'a fait repenser à celle d'Hatchi, ce chien qui accompagnait son maître tous les jours à la gare de Tokyo et allait l'attendre le soir à sa descente du train.

En mai 1925, son maître mourut d'une apoplexie sur son lieu de travail. Hatchi l'attendit fidèlement tous les soirs à la gare pendant les dix ans qui suivirent, jusqu'à son propre décès.

 

 

Partager cet article

24 février 2022 4 24 /02 /février /2022 11:43

Publishroom Factory

 

Ce qu’il faut avant tout savoir :

Ludivine Druel, née en 1974, est une petite fille ignorant tout de la vie qu’elle devra mener. Une jeune fille perturbée par des images ou des voix dont elle gardera longtemps le secret et qui annoncera d’ailleurs ce pourquoi elle est là et les missions qu’elle devra accomplir en tant que passeuse d’âme. Mariée et mère de 3 enfants, la lecture fait partie de sa vie et l’écriture de ce livre est une réponse, une envie de partager et peut-être répondre aux questions que certains se posent. 

Résumé du livre :

Jamais je naurais imaginé écrire un jour ce livre, et encore moins l’éditer… La vie nous mène parfois sur des chemins inattendus. Il nous faut laccepter et même sen réjouir. Jai mis dans ces pages des pans entier de mon histoire, de notre histoire, de ma sœur d’âme, de ma famille, de ce lieu magique que lon appelle « la Vrombie »… Jy ai mis leurs histoires, car cest de ça quil sagit, à elles, les âmes perdues … Si ce livre peut vous aider à comprendre, à accepter, à vous ouvrir à lamour et à la lumière, alors je ne laurais pas écrit pour rien, je ne me serais pas exposée pour rien… Tout mon amour, tout moi, noirci ses pages. Et je ne peux quespérer quil vous plaise, quil vous montre … Une autre que moi à dit « à ceux qui peuvent voir… ».

Pourquoi Ludivine Druel a-t-elle écrit ce livre ? L’idée ne vient pas d’elle, mais de son cousin qui trouve sa vie extraordinaire alors que, pour Ludivine, sa vie lui semble plutôt banale. Et pourtant…

Son histoire commence avant sa naissance. Sa mère est enceinte alors qu’elle ne voulait pas d’autres enfants. Elle sait déjà que c’est une fille et qu’elle l’appellera Ludivine, un prénom peu répandu à l’époque, en 1974.

Un soir, en regardant par la fenêtre, sa mère voit quelque chose qui la terrorise tellement qu’elle n’en parlera qu’à sa grand-mère, considérée comme une sorcière par certaines personnes du village. Cette sombre apparition la marquera à tout jamais.

Ludivine arrive au monde. De son enfance, elle se souvient de flashs d’émotions qui ne lui appartiennent pas, de nuits remplies de gens qui l’effraient. Des cauchemars viendront longtemps la hanter. 

Ludivine grandit en se sentant étrangère à elle-même. Personne ne comprend ce sentiment de vide qui l’envahit ni la cause de ses souffrances physiques. À part s’enfermer dans le silence, c’est la seule solution pour Ludivine.

Heureusement sa soeur, son mari et, par la suite, Vanessa, sa soeur d’âme, vont la soutenir, intervenir et Ludivine en a bien besoin, car ce n’est que le début d’une incroyable et surprenante histoire qui m’a tenue en haleine. 

C’est la première fois que je lis un témoignage comme celui-ci qui démontre la puissance d’un don quand il n’est pas compris, maîtrisé ni même partagé sans prendre le risque de passer pour une folle. 

Accepter d’être une médium, une passeuse d’âme, oser se présenter, se montrer telle que l’on est réellement, ce n'est pas si facile dans une société comme la nôtre, et l’on ne se rend pas compte des souffrances que cela peut engendrer…

Un livre essentiel pour celles et ceux qui, à l’instar de Ludivine, se posent mille et une questions.

 

Partager cet article

LIVRES A LOUER

Par adhésion ou à la location

"Les Lectures de Florinette"

 

@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

FLEURS DE BACH

Conseillère en Fleurs de Bach 

Retrouvez moi sur mon autre blog :

Pour celles et ceux qui désirent être plus en phase avec leur nature profonde, il existe un remède 100% naturel qui peut vous aider à vous sentir mieux, ce sont les Fleurs de Bach. 

 

Recherche