Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Un Autre Regard...
  • Un Autre Regard...
  • : Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog dans lequel je parle de tout ce qui me passionne, m'interpelle comme ces lectures, documentaires qui m'amènent à porter un regard différent sur notre monde. Bonne visite à tous ! Florinette
  • Contact
5 août 2020 3 05 /08 /août /2020 14:20

Cet article vient en complément de ma rubrique littéraire que vous pouvez retrouver dans le magazine Génération Cités d'Or #05 qui vient de paraître en version PDF, en attendant l’envoi en version papier que vous recevrez d’ici quelques semaines dans votre boîte aux lettres  !   

Dunod

 

Ce qu’il faut avant tout savoir :

Laurent Schafer est un journaliste suisse. Il a travaillé pour la presse écrite, exerçant en parallèle une activité d’illustrateur indépendant. Passionné de science, il s’est tourné vers la vulgarisation avec cette première BD qu’il a scénarisée et dessinée.

 

Résumé du livre :

Nos sens nous mentent : temps, espace, matière et énergie n'existent pas tels que nous les percevons. Découvrez cette réalité cachée en suivant les aventures d'une famille ordinaire, et partez à la rencontre de ces chercheurs dont les idées ont révolutionné notre vision du réel : Einstein, Schrödinger, Bohr... et bien d'autres !

Quel monde se cache au-delà de nos perceptions ? Existe-t-il une réalité hors du temps ? Reclus dans notre microcosme, nous ne prenons pas garde de cette étrange réalité cachée dans laquelle nous baignons et  interagissons.

En alternant les aventures humoristiques d’une famille ordinaire et celles des scientifiques qui ont exploré la réalité quantique et relative de notre monde, Laurent Schafer nous en explique les concepts pour mieux aborder les arcanes de notre univers.

Grâce à l’humour omniprésent dans cette BD et les analogies qui sont proposées, on se laisse vite entraîner dans la découverte de cet incroyable et déroutant monde infiniment petit qui recèle tant de mystères. Pour ne pas se perdre en chemin, un glossaire, également illustré, est présent en fin d’ouvrage pour mieux comprendre les notions abordées. Un bel album amusant et instructif !

« Notre vision du monde est une approximation. Nous savons maintenant qu’elle est fondamentalement incorrecte. » Bruce Rosenblum et Fred Kuttner, physiciens, université de Californie.

 

Pour aller plus loin :

Voici un petit aperçu de cette BD présenté par les éditions Dunod

 

 

  • Pour en feuilleter quelques pages, cliquez ICI ou

 

 

Partager cet article

5 août 2020 3 05 /08 /août /2020 14:13

Cet article vient en complément de ma rubrique littéraire que vous pouvez retrouver dans le magazine Génération Cités d'Or #05 qui vient de paraître en version PDF, en attendant l’envoi en version papier que vous recevrez d’ici quelques semaines dans votre boîte aux lettres  !  

Éditions du Paradis

 

Ce qu’il faut avant tout savoir :

Michel Deseille a été professeur d’histoire pendant des dizaines d’années, il était spécialisé dans l'histoire des religions et des mentalités. Depuis son plus jeune âge, il s’est intéressé aux histoires mystérieuses comme les continents disparus, les lieux ou monuments étranges comme les pyramides et aux Cathares, Rose-Croix, Templiers…

 

Résumé du livre :

Le nombre 666 a fait couler beaucoup d’encre, car énormément de chercheurs l’ont appliqué à des personnages historiques. Ce nombre fatidique cacherait plutôt le code d’un système, celui de la mondialisation et de son régime totalitaire. Ce qui n’empêche qu’il peut être également dirigé par un homme, c’est la thèse de l’auteur. Ce livre a été écrit après la grande éclipse d’Aout 1999, qui ouvrait la phase finale du cycle de décadence de l’Ere des poissons et du cycle entier de la Précession des Equinoxes.

L’historien Michel Deseille s’est lancé dans un travail titanesque pour nous révéler dans cet ouvrage pourquoi le monde va si mal depuis que la matière l’a emporté sur l’Esprit au détriment de la Tradition primordiale.

« Le but premier de l’Antéchrist est de détourner l’homme du Ciel pour qu’il perde son âme. Il s’agit donc par tous les moyens de le couper de toute transcendance. »

Et c’est bien ce que nous voyons dans notre société qui cherche, par tous les moyens technologique, à nous divertir, nous abêtir, dans le but de nous détourner de notre Être véritable, de notre spiritualité, pour mieux nous asservir, faisant passer tout cela pour un immense progrès…

À travers une remontée dans l’Histoire, en se basant sur certains écrits prophétiques, notamment l’Apocalypse, les mouvements des constellations, la numérologie, les symboles ésotériques, Michel Deseille nous démontre clairement, calculs et explications à l’appui, comment tout ceci s’est mis en place durant des siècles.

« C’est depuis l’origine des temps que la dégradation cyclique est prévue. Au fur et à mesure de l’évolution des temps, l’humanité s’éloigne du Principe, donc de la Lumière et de l’Ordre cosmique et par conséquent il ne peut que se rapprocher des Ténèbres. »

Ce livre incroyablement riche de précisions, de faits révélateurs, nous aide à mieux comprendre la situation actuelle puisqu’une grande partie de l’histoire est consacrée à l’Ère des Poissons et aux abominations de notre époque. 

Pourtant, face à ce constat affligeant, rien n’est perdu puisque Michel Deseille démontre qu’il y a bien une structure derrière cet apparent désordre et qu’il faut garder la foi afin de surmonter l’épreuve qui n’est autre qu’un grand passage vers une ère nouvelle, bien loin de la "Bête", comme le stipule saint-Jean dans l’Apocalypse :

« Puis je vis un ciel nouveau, une terre nouvelle. »

 

Pour aller plus loin :

Dans cette partie de la vidéo, qui démarre à partir de 17:56, Michel Deseille explique comment il est venu à écrire ce livre en expliquant son contenu. Si vous désirez en savoir plus sur ses autres ouvrages, n’hésitez pas à regarder cette vidéo dans sa totalité.

 

Pour aller encore plus loin :

Retrouver tous les enseignements ésotériques que diffuse Michel Deseille sur sa chaîne YouTube en cliquant sur le lien figurant sous la vidéo. Voici un aperçu sur l'astrologie des années 2019-2024.

 

 

 

 

 

Partager cet article

30 juillet 2020 4 30 /07 /juillet /2020 10:33

Léa Moret a 23 ans et elle est atteinte de la mucoviscidose. Aujourd'hui, elle souhaite partager son expérience et montrer que l'on peut vivre normalement avec cette maladie.

 

 

« Je suis en vie, quoi ! J'ai de la chance, et se rappeler de ça, c'est génial ! », lance Léa Moret. Léa Moret a 23 ans. Elle est atteinte de mucoviscidose, une maladie génétique qui touche principalement les voies respiratoires et le système digestif. Aujourd'hui, l'espérance de vie des patients atteints de mucoviscidose est d'environ 50 ans.

« J'ai un traitement quotidien à faire et j'ai de temps en temps des hospitalisations parce que j'attrape une bactérie qui est potentiellement dangereuse pour la maladie », explique Léa.

Mais malgré cela, elle insiste sur le fait que sa vie « n'est pas très différente ». « Je fais du sport, je cours aussi vite que ma sœur ou que ma meilleure amie. Je voyage, je fais tout ce que fait une personne normale », détaille-t-elle.

Explorer l'inconnu

Avec son amie Camille Shooshani, elles ont réalisé le documentaire "Léa & I". On peut alors les suivre durant un voyage en Amérique du Sud, où Léa était « sûre de trouver un autre moyen de se soigner. » Leur voyage les a conduites au Mexique, au Pérou et au Chili.

 

 

Au Pérou, aux côtés de shamans, elles ont expérimenté l'ayahuasca, une plante hallucinogène. Cette expérience lui a permis de mieux accepter sa maladie.
 

« Pendant ce voyage, j'ai compris que dans mon enfance et dans la manière dont je me sentais tous les jours, il y avait des moments où c'était très difficile », confie Léa.

 

 

Le documentaire de Camille Shooshani & Léa Moret a été publié en 2019 sur Netflix.

Source : FranceInfo

 

Partager cet article

24 juillet 2020 5 24 /07 /juillet /2020 09:17

Harmonances

 

Ce qu’il faut avant tout savoir :

Géographe de formation et titulaire d’un DESS Aménagement et Gestion, spécialisation Marketing, et d’un diplôme de Commerce International, Lauriane Chappé a eu la chance de vivre plusieurs vies professionnelles et de découvrir de nombreux univers. Après avoir beaucoup appris en matière de développement personnel, elle s’est sentie prête à accompagner des personnes en quête d’évolution et de mieux-être. Magnétiseuse de tradition familiale, elle a souhaité développer cette capacité pour apporter du bien-être autour d’elle. Après avoir étudié différentes thérapies alternatives Lauriane Chappé a également étudié La Reconnexion® avec Eric Pearl et Diane Buteau.

 

Résumé :

Ce conte poétique est un hymne à la nature et une incitation à se reconnecter avec soi-même. Chacun de nous peut faire entendre sa note dans l’univers et participer ainsi à une magnifique symphonie.

C’est avec enchantement que je me suis laissée transporter par ce conte initiatique à la rencontre de ce jeune garçon parti à la recherche de sa note intérieure.

« Chacun de nous doit la trouver pour que, tous ensemble, nous puissions jouer une magnifique symphonie »

En traversant son village, la forêt, les prairies environnantes, cet enfant s’aperçoit que la nature tout entière lui parle, vibre, fredonne en émettant différents sons venant du vent, du clapotis de l’eau sur les cailloux, du bruissement des insectes… Il réalise que chacun à sa manière participe à cette grande symphonie.

Désirant apporter sa contribution, il fera des rencontres les plus magiques, féériques qui l’émerveilleront et qui lui feront comprendre qu’il est absolument vital de faire attention à cette incroyable communication, de ne pas perturber cette belle partition avec nos bruits incessants et inharmonieux.

Magnifiquement illustré par Armella Leung, ce conte poétique nous invite à nous reconnecter à notre belle nature, en la préservant, en l’écoutant.

Si vous désirez passer un beau moment qui enchantera votre enfant intérieur et vos enfants, vous pouvez découvrir cet hymne à la nature et à la musique que nous offre Lauriane Chappé en le téléchargeant gratuitement à partir de son site : Hautes Vibrations

 

Partager cet article

17 juillet 2020 5 17 /07 /juillet /2020 18:34

Dans la soirée du 4 octobre 1930, malgré une pluie cinglante et de violentes rafales de vent, le plus grand dirigeable britannique jamais construit décolle d’Angleterre pour effectuer son vol inaugural vers les Indes. 

Le 5 octobre 1930, vers les 2 heures du matin, le dirigeable R101, qui devait être la plus grande fierté de l’aéronautique anglaise, s'écrase et s'enflamme sur la France, plus exactement près de la commune d’Allonne, au sud de Beauvais, dans l’Oise. Sur les 54 personnes présentes à bord, 46 périrent dans l'accident, dont le ministre anglais des Transports aériens, Lord Thomson.

Cet accident fera perdre aux Anglais la foi dans l’avenir de ce mode de transport. Il sera également l’occasion de très curieuses manifestations paranormales.

Le public apprendra la nouvelle par les journaux du matin : «  Quarante-six morts dans la catastrophe du R101 »  titrent-ils.

Une commission d'enquête est organisée, mais les témoignages font défaut, car, sur les 8 survivants 2 sont décédés des suites de leurs blessures, et les 6 autres travaillaient dans les coursives latérales et n’ont rien vu. On conclut donc à une soudaine perte de gaz.

Deux jours après l’explosion du R101, un témoignage peu ordinaire va cependant perturber cette affaire et dont la commission d'enquête a négligé : c’est celui du lieutenant Carmichael Irwin, lui-même décédé à son poste au cours de la catastrophe.

C’est lors d’une séance de spiritisme publique et sténographiée organisée par Harry Price avec la célèbre médium Eileen J. Garrett que ce témoignage a pu être recueilli.

Miss Eileen Garrett transmet au ministère de l’Air britannique un rapport technique extrêmement précis et détaillé sur les causes de l’accident.

Les experts qui prennent connaissance de ce rapport, n’en croient pas leurs yeux : l’abondance des détails techniques est telle, la relation des diverses phases de la catastrophe si précise, que seul un spécialiste de ce type d’appareil aurait pu les donner.

Le témoignage du lieutenant est troublant et accusateur : (extrait) « La masse totale du dirigeable était bien trop grande pour la capacité des moteurs. Les moteurs étaient bien trop lourds [...] Force ascensionnelle totale mal calculée... Système extravagant de carbone et d'hydrogène complètement stupide... Essais bien trop courts... Mauvais temps pour un long vol. L'eau stagne dessus. On penche vers l'avant. Impossible de se redresser. Impossible de s'élever...Beaucoup trop lourd....Tout était beaucoup trop lourd pour les moteurs....»

Il ne sera pas le seul à parler. D'autres personnes décédées lors de la catastrophe viendront aussi raconter les défaillances techniques. Ces témoignages auront naturellement des partisans et des contradicteurs.

Pourtant, l’enquête qui sera menée durant des mois par des experts anglais et français va démontrer que l’accident était prévisible, presque inéluctable. Il y a bien ces défauts de conception des ballons de gaz, que l’on savait poreux, et cette enveloppe extérieure gorgée d’eau par la pluie torrentielle comme l’indique le lieutenant Irwin à la médium. Et ce n’est pas tout…

Ce vol d’essai a effectivement bien été raccourci de 72 heures à 16 heures, quelques jours plus tôt, pour permettre les derniers préparatifs. Ces problèmes de surcharge, réglés dans la hâte, mais aggravés par les aménagements luxueux et lourds installés sur 2 étages pour les invités de marque.

Pour vous donner une idée, comme le précise l’historien Laurent Wattebled dans la vidéo "La Brève histoire du dirigeable R101", le dirigeable pouvait contenir en largeur 3 cathédrales de Beauvais côte à côte…

Même un fumoir à l’étage inférieur muni de briquet électrique a été installé malgré la présence, d’hydrogène hautement inflammable…

Tout, ou presque, prédestinait le R-101 à une fin tragique, mais le tapage médiatique et politique autour de ce vol inaugural était tel, plusieurs mois avant, qu’il n’était plus question de le reporter, sous peine de perdre la face...

Les graves défauts de finition du R101, soigneusement camouflés au public, auraient pu passer inaperçus sans les indications supplémentaires données par la médium qui aideront l’enquête.

Le destin tragique de dirigeable marquera la mémoire picarde, et laissera sa trace dans un champ en bordure de Beauvais.

Cet accident dramatique marquera la fin de l’aventure britannique dans cette histoire technique des aéronefs.

À Allone, la commune picarde offre au Royaume-Uni la parcelle de terrain sur laquelle s’est écrasé le dirigeable. Une stèle marque le lieu du drame.

Un monument est également érigé en bordure de la Nationale 1, au carrefour d’Allonne, à quelque 600 mètres de là.

 

Sources :

 

Partager cet article

@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

Recherche