Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Un Autre Regard...
  • Un Autre Regard...
  • : Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog dans lequel je parle de tout ce qui me passionne, m'interpelle comme ces lectures, documentaires qui m'amènent à porter un regard différent sur notre monde. Bonne visite à tous ! Florinette
  • Contact

Catégories

11 octobre 2021 1 11 /10 /octobre /2021 10:31

 

Ce qu'il faut avant tout savoir :

Originaire de Bourgogne, Anne-Hélène Gramignano est mère d'une famille nombreuse et habite depuis 20 ans à Nouméa. Ses racines siciliennes et pieds-noirs font d'elle une femme chaleureuse, bienveillante et empathique, qualités qui transparaissent dans sa manière de mettre son don de médium au service des autres tout en conciliant sa vie de famille, son travail et ses amis.

J’ai découvert Anne-Hélène Gramignano à travers son premier ouvrage qui s’intitule L’Infini Espoir dans lequel elle nous révèle ce don familial, cette capacité de communiquer avec l’invisible, et comment elle a su l’intégrer dans son quotidien. 

Après l’accueil chaleureux de ce livre, qui a été traduit en plusieurs langues, Anne-Hélène nous offre cette très belle suite que l’on peut lire indépendamment du premier. L'Infini Amour renferme de magnifiques et émouvants témoignages, tous porteurs d’Amour et d’Espoir.

Des messages essentiels, dont celui de ses Anges qui lui ont révélé que « L’Amour est le vecteur le plus puissant de Lumière ». Cette Lumière leur est indispensable pour la redistribuer sous forme d’aide aux Humains qui souffrent.

J’ai adoré me plonger dans ses deux ouvrages, je ressentais beaucoup d’apaisements à tel point que j’en freinais ma lecture pour rester dans ce cocon d’infinie tendresse qui m’enveloppait.

Ce sont des livres réconfortants et débordants d’amour, à l'instar de son auteure, que je vous invite vivement à découvrir à travers ses livres et également dans cette émission que nous avons réalisée toutes les deux et dans laquelle je lui ouvre mon cœur...

 

 

 

 

  • Pour découvrir mes autres émissions, cliquez ICI

 

Partager cet article

8 octobre 2021 5 08 /10 /octobre /2021 10:21

Guy Trédaniel

 

Ce qu'il faut avant tout savoir :

Le Dr Jean-Jacques Charbonier est médecin anesthésiste réanimateur. Il étudie depuis plus de trente ans les expériences vécues au seuil de la mort et est considéré aujourd’hui comme l’un des meilleurs spécialistes mondiaux de ce domaine sensible. Depuis 2014 il organise des ateliers d’hypnose en France et à l’étranger pour induire chez des participants volontaires des états de conscience modifiée. En 2018, il fonde sa société "Conscience et Hypnose" et l’institut l’IRCCIE (Institut de Recherche et de Communication sur la Conscience Intuitive Extraneuronale) pour réunir autour de lui des scientifiques qui le rejoignent dans sa démarche de recherche et de communication. Il est l’auteur de plusieurs publications dont La mort expliquée aux enfants, La Conscience intuitive extraneuronaleContacter nos défunts par l’hypnose, ou encore, Devenir Hyperconscient aux éditions Guy Trédaniel.

Résumé du livre :

« Ce livre est fait pour répondre à tes questions sur la vie. Je suis sûr que tu as déjà réfléchi à tout cela ; peut-être as-tu déjà essayé de trouver des réponses en discutant avec des adultes ou en essayant de lire des articles de journaux ou même des livres qui traitent de ces choses ? Je sais que les grandes personnes sont parfois gênées de parler de ces problèmes, car elles ne voient pas comment s'y prendre pour les aborder. C'est pour cela que j'ai voulu écrire le livre que tu tiens dans tes mains ; à ma connaissance, il n'en existe aucun qui explique clairement et simplement tous ces mystères aux enfants. Tout au long de ta lecture, tu verras que la prise en compte de certaines expériences, de bon nombre de phénomènes étranges et inexpliqués permet de comprendre beaucoup de choses sur la manière de concevoir la vie et cela te donnera l'occasion de répondre en grande partie aux principales questions et t'aidera à parcourir ton chemin de vie. » 

Toutes ces questions, « D’où venons-nous ? Qui sommes-nous ? Comment sommes-nous arrivés sur cette planète ? Que sommes-nous venus faire sur Terre ? Comment doit-on se comporter avec les autres ? », nous nous les sommes posées, à un moment donné, quand on s’est retrouvés face à des situations qui nous dépassent, et cela, à n’importe quel âge.

Ce livre est avant tout destiné aux jeunes enfants qui y trouveront des réponses à leurs questions, car, au fil des pages, la prise en compte de certaines expériences et phénomènes étranges permet d’apporter un éclairage sur la manière de concevoir la vie et d’y être plus attentif, afin de vivre en harmonie avec tout ce qui nous entoure.

De nombreux exemples concrets viennent compléter ces explications pour montrer aux enfants que dans la nature tout est organisé avec une incroyable précision, jusqu’à la création de l’Univers.

Tout en donnant un maximum d’informations, et sans aucun tabou, Jean-Jacques Charbonier aborde diverses thématiques avec beaucoup de délicatesse, de gaieté, de bienveillance telles que la façon de percevoir et ressentir les choses, la relation amoureuse, les religions, etc. afin que l’enfant puisse comprendre certaines situations et lever certaines angoisses existentielles en les partageant avec ses parents, car cet ouvrage, même s’il s’adresse principalement aux enfants, aidera les adultes à trouver les mots devant des questionnements qui parfois peuvent les mettre mal à l’aise. 

C’est un petit guide à la fois très ludique, agréable à parcourir qui plaira à toute la famille, car beaucoup de chapitres instructifs nous permettent de traverser avec plus de confiance et de sérénité les différentes expériences que la vie nous envoie. 

En ce qui me concerne, j'aurais adoré avoir ce livre durant mon enfance, car il aurait répondu à quelques-unes de mes interrogations !

 

Pour aller plus loin :

"La vie expliquée aux enfants mais aussi aux adultes" par Jean-Jacques Charbonier

 

 

 

Partager cet article

4 octobre 2021 1 04 /10 /octobre /2021 16:20

Editions Véga

 

Ce qu’il faut avant tout savoir :

Philippe Rosset est un écrivain-voyageur, chercheur indépendant, qui s'intéresse à plusieurs domaines en apparence éloignés et éclectiques (archéologie, astrologie, phénomènes dits "paranormaux"...), mais qui semblent tous reliés par l'existence d'un vaste champ d'informations décrit déjà depuis des millénaires par les anciennes traditions et très couramment utilisé par des chamanes autour du globe. Sa démarche consiste à éveiller les consciences sur la nécessité d'un changement de mentalités ouvert, mais rigoureux, réconciliant les spiritualités ancestrales avec de nouvelles approches qui semblent s'orienter vers l'émergence d'un paradigme post-matérialiste.

Résumé du livre :

"Il explorait les étoiles et chantait les temps futurs." L'archétype de Merlin, enchanteur, magicien et chamane, rappelle à chacun d'entre nous qu'il existe un savoir ancestral, une joie enfantine, une connaissance de la nature et de ses secrets enfouis au plus profond de notre être. En nous connectant, par la conscience, à certains lieux, plantes et minéraux liés à Merlin, nous recevrons le meilleur de sa magie et des énergies de la Terre. Nous pourrons ainsi dépasser les croyances et les conditionnements produits par nos sociétés, qui nous empêchent trop souvent de créer la meilleure réalité pour nous et pour les autres. Il faut juste lâcher prise, avoir la foi. Alors, nous trouverons le Graal et comprendrons la signification de la conscience, force créatrice de notre réalité. Dans ce livre, Philippe Rosset expose avec clarté et simplicité la nature de la conscience, de l'Univers et du temps, proposant même de nouvelles pistes pour comprendre l'astrologie à partir de la théorie de la double causalité. La " magie " n'a donc rien de surnaturel : tout le monde peut avoir accès naturellement aux plus grands secrets de l'Univers pour se changer soi-même et pour changer le monde !

Philippe Rosset nous amène à travers la figure archétypale de Merlin, qui symbolise toutes les merveilles de la nature et les pouvoirs de la conscience, à mieux nous connaître afin que nous aussi nous puissions faire émerger nos talents cachés, et réenchanter notre monde grâce à tous ces savoirs et mythes qui nous invitent à mieux comprendre notre Univers dans lequel nous évoluons.

C’est en s’appuyant sur toutes ces connaissances passées et actuelles qui se relient entre elles, ainsi que sur ses réflexions et lectures personnelles que Philippe Rosset nous expose des pistes accessibles à tous pour que nous puissions voir toute cette magie qui nous entoure, qu’elle soit en nous ou tout autour de nous.

C’est ce qu’il nous propose dans la première partie accès principalement sur la philosophie et les dernières découvertes scientifiques en développant les secrets de l’eau, du temps et de l’Univers où l’image de Merlin est omniprésente.

Dans la seconde partie de l’ouvrage, de très belles photos de lieux empreints de magie nous invitent, chacun à leur manière, à accéder à notre intériorité.

Nous continuons à suivre Merlin, le magicien et chaman primordial, qui se pose en véritable guide de notre psyché faisant appel à notre enfant intérieur, à l’éveil de tous ces secrets enfouis au plus profond de notre être pour mieux faire s’accorder le Soi et le Moi dans une totale harmonie. 

C’est un très beau livre qui renferme des idées novatrices et précieux conseils à expérimenter, le tout accompagner d’un CD audio intitulé "Les méditations guidées de Merlin” pour que chacun puisse cheminer à sa façon.

Recourir à la figure de Merlin, c'est remonter à ces connaissances, montrer leur pertinence et leur actualité dans un monde qui s'apprête à vivre un changement total de paradigme scientifique, philosophique et spirituel. En créant ce pont entre passé le plus lointain et l'avenir qui est déjà là pour nous aider à vivre notre présent, il est temps de nous souvenir que nous sommes tous des magiciens !

 

Pour aller plus loin :

"Merlin, la magie de la conscience" de Philippe Rosset, aux éditions Véga (groupe Trédaniel) et préfacé par Romuald Leterrier, chercheur indépendant en ethnobotanique, auteur de "Se souvenir du futur" et "Se souvenir de l'au-delà" !

 

 

Pour en feuilleter quelques pages, cliquez ICI

 

  • Retrouvez l'auteur sur sa page Facebook : Philippe Rosset 
  • Rendez-vous sur sa chaîne YouTube : En Quête de Sens où vous découvrirez de passionnants entretiens !

 

Partager cet article

1 octobre 2021 5 01 /10 /octobre /2021 09:15

 

Il y a quelques jours, je vous avais parlé du livre de Calvin Parker dans lequel il témoigne de sa rencontre rapprochée avec des créatures venues d’ailleurs. 

Dorénavant, vous pourrez écouter Jean Librero, le traducteur et éditeur de l’ouvrage, que j’ai eu le plaisir de recevoir après avoir lu cette stupéfiante histoire qui m’a beaucoup troublée.

Voici un petit rappel des faits :

En fin de journée, le 11 octobre 1973 dans l’État du Mississippi, au bord de la rivière Pascagoula, Calvin Parker (19 ans) et son ami Charles Hickson (42 ans) sont en train de pêcher quand tout d’un coup, ils aperçoivent un engin ovoïde auréolé d’une lumière bleue en suspension. La terreur est à son comble quand ils voient sortir du vaisseau des créatures à la peau grise et ridée se déplaçant au-dessus du sol dans leur direction. 

Cette rencontre du troisième type, que Jean Librero va nous expliquer, est l’une des histoires d’enlèvement les plus solidement documentées, comme vous pourrez vous en apercevoir durant cette émission.

 

 

 

 

  • Pour découvrir mes autres émissions, cliquez ICI

 

Partager cet article

28 septembre 2021 2 28 /09 /septembre /2021 10:26

 

Dorothy Arnold, jolie fille de vingt-cinq ans - nièce d'un juge de la Cour suprême américaine et fille d'un homme d'affaires prospère - a renoncé à son indépendance et vit chez ses parents à New York. 

Fille de Francis R. Arnold, un importateur de produits raffinés, Dorothy Arnold est née et a grandi à Manhattan dans une famille aisée. Après avoir obtenu son diplôme du prestigieux Bryn Mawr College, où elle s'est spécialisée en littérature, elle retourne dans sa maison familiale pour commencer une carrière d'écrivaine. 

Le 12 décembre 1910, elle sort s’acheter une robe et, en début d'après-midi, rencontre un ami avec qui elle bavarde quelques instants sur le trottoir en lui disant qu’elle prévoit de traverser Central Park avant de rentrer chez elle. 

Quelques instants plus tard, selon les termes d'un journaliste, Dorothy Arnold « se volatilise, disparaissant dans l'une des rues les plus fréquentées de la planète, en plein milieu d'après-midi et dans un quartier où des centaines de personnes la connaissent et où on croise un policier à chaque carrefour. »

Ne la voyant pas rentrer, ses parents, réticents à faire de la publicité sur la disparition de leur fille, commencent par interroger tous ses amis, puis font appel à une équipe de détectives privés. Six semaines plus tard, ils s'adressent à la police, qui conseille au père de la jeune fille, Francis Arnold, respectable citoyen de 73 ans, de signaler à la presse la disparition de Dorothy. 

Francis Arnold déclare aux journalistes que sa fille a peut-être été assassinée à Central Park et son corps jeté dans le lac ou le réservoir. Sceptiques, les journalistes tentent d'orienter la conversation sur la vie sentimentale de Dororthy, mais le vieil homme se met en colère, maugréant contre « ces gens qui n'ont rien à faire. »

On découvre très vite le prétendant que soupçonne Francis Arnold : un gros garçon de 42 ans, George Griscom fils, qui vit chez ses parents et se fait appeler Junior. Prétextant une visite à une ancienne compagne de classe, Dorothy a passé une semaine seule avec Junior, à Boston.

Mais cette escapade n'est pas le seul grief que les parents de Dorothy nourrissent contre leur fille. Ils lui reprochent également de s'être mise à écrire et vouloir s'installer à Greenwich Village (le St-Germain des Prés américain) pour échapper à toute contrainte. Francis Arnold n'a rien voulu savoir « Les bons romanciers sont capables d'écrire n'importe où », a-t-il déclaré. 

Lorsque le magazine auquel la jeune romancière s'est adressée a rejeté sa première nouvelle, sa famille s'est cruellement moquée de ses prétentions littéraires. Puis Dorothy essuie un second échec et le découragement la gagne.

C'est alors qu'elle écrit à Junior, qui séjourne en Italie en compagnie de ses parents : « Le magazine a refusé mon manuscrit. Je ne réussirai donc jamais. Je n'ai pas le moindre avenir et ne vois aucune chance de m'en sortir ». Un peu plus loin, elle ajoute : « Mère croira à un accident. » Quelques semaines plus tard, Dorothy a disparu.

Au télégramme qu'on lui a envoyé à Florence, George Griscom a répondu : « Je ne sais absolument rien ». Et au frère et à la mère de la jeune fille arrivés à l'improviste, Junior n'a apparemment rien d'autre à offrir qu'un paquet de lettres de la main de Dorothy.

En 1921, le chef du Bureau des disparitions de New York déclara que la famille de Dorothy Arnold et la police savaient depuis le début ce qu'il était advenu de la jeune fille. Mais il prétendit par la suite que ses propos avaient été mal interprétés.

En 1935, vingt-cinq ans après la disparition de Dorothy Arnold, la police recevait encore des appels de personnes affirmant l'avoir vue.

On n'a jamais su ce qu'elle était devenue. D'aucuns ont pensé qu'elle s'était suicidée ; d'autres que Dorothy avait été victime de la traite des blanches et envoyée au Mexique. On a pensé par ailleurs qu'elle était morte des suites d'un avortement pratiqué à la sauvette, ou qu'elle coulait des jours heureux à Honolulu. 

Jusqu'à sa mort, Francis s'est accroché à la croyance que Dorothy avait été assassinée. « Je crois que ma fille est morte. Je crois qu'elle est morte le jour de sa disparition ou presque immédiatement après. La seule théorie à laquelle j'ai toujours penché est qu'elle a été kidnappée et enlevée en peu de temps », a-t-il déclaré au Gazette Times.

 

Pourtant Dorothy n'avait pas d'ennemis. Elle n'avait pas d'amants sérieux. Elle vient de disparaître sans laisser de trace dans l'une des villes les plus peuplées du monde.

Bien qu'il y ait eu de nombreuses observations rapportées de Dorothy au cours des années à venir ainsi que diverses théories et rumeurs, ce qu'elle est devenue reste un mystère. 

Le lendemain de sa disparition, un spirite new-yorkais, qui a remarqué la soudaine apparition à Central Park d’un splendide cygne blanc, a prétendu que cette belle jeune fille s'était transformée en oiseau…

 

 

Sources

 

Partager cet article

@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

Recherche