Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Un Autre Regard...
  • Un Autre Regard...
  • : Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog dans lequel je parle de tout ce qui me passionne, m'interpelle comme ces lectures, documentaires qui m'amènent à porter un regard différent sur notre monde. Bonne visite à tous ! Florinette
  • Contact

Catégories

6 novembre 2021 6 06 /11 /novembre /2021 20:25

 

 

De toutes ses oeuvres, les trois tableaux que Leonard de Vinci a gardés avec lui et qui ont accompagné ses derniers instants sont particulièrement marqués de sens : 

« Les trois tableaux accrochés devant sont lit, écrit Marcel Brion, attestaient qu’il avait formulé, de la manière la plus exacte et la plus précise, le message qu’il voulait laisser à l’humanité, le legs de la plus haute science, le secret des choses visibles et invisibles. »

Ce sont trois tableaux touchant au sacré. Si cela semble aller de soi pour le Sainte Anne et le Saint Jean-Baptiste, cela est moins évident, sans doute, pour la Joconde.

Pourtant, celle-ci est probablement la plus intensément mystique, l’expression la plus aboutie du spirituel. Depuis 1503, elle est de tous ses voyages ; il ne s’en sépare jamais. Elle est la représentation accomplie de la sérénité surnaturelle et intemporelle.

Son sourire est hors du temps, hors du monde, hors de l’humaine condition. Il est le sourire de l’ineffable plénitude d’avoir pénétré le secret des secrets d’outre-tombe.

Son regard ne regarde pas. Il est le regard qui a vu ce qui ne se voit pas, à qui il a été donné de découvrir les vérités indicibles, éternelles, le sens caché des choses et de l’Univers.

C’est bien ce dépassement mystique que recèle la Joconde, prétendument portrait de femme, mais, à la vérité, représentation du sacré, du surnaturel qui continue à susciter les plus grandes interrogations.

Et pour soulever le voile de Mona Lisa, dimanche à 14 h00, Magali Cazottes va nous amener à découvrir le grand secret des Humanistes de la bien nommée Re-Naissance...

 

 

Texte extrait du livre de Dominique Labarrière Léonard de Vinci & le mystère de Chambord, édité chez Guy Trédaniel

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

G
Je regarderai la Joconde avec un autre regard désormais
Répondre
F
Moi aussi ! :-)
D
Quand je vois le tableau, je me demande toujours si Léonard de Vinci pensait qu'il aurait un tel succès, voir une telle fascination !
Répondre
F
Il devait se demander également si un jour on en percevrait le mystère qu'il a dissimulé dans sa peinture…
A
Bonne semaine à toi.
Bises
Répondre
F
Merci Alex et bonne fin de semaine.
Bisous
P
Tu m'apprends quelque chose sur Léonard de Vinci, j'ignorais qu'il avait gardé ces trois magnifiques tableaux avec lui jusqu'à la fin de sa vie, merci Florinette, quelles œuvres magnifiques !!! J'ai hâte de découvrir votre causerie, peut-être cet après midi ? Je t'embrasse, douce journée à toi. brigitte
Répondre
F
Il y tenait beaucoup et maintenant, grâce à Magali Cazottes, on sait pourquoi !
Douce journée à toi aussi et bon visionnage, je t'embrasse
B
Lever le voile de la Joconde !!! Quel beau programme.
Je reviendrai pour écouter ta causerie qui doit être passionnante.
Bisous ma chère Florinette
Répondre
F
Merci ma Béa et j'espère que cette émission te plaira, je t'embrasse !
A
je regarderai en différé votre "causerie" ; ce sera intéressant comme toujours. Ce tableau de la Joconde ne me semblait pas intéressant pendant tant d'années (trop sombre, trop statique) ; maintenant je lui trouve un air indéniable de bouddha.
Bises
Répondre
F
C'est vrai que sa posture est également énigmatique, ce tableau renferme beaucoup de mystères...
Bisous
S
Oh! Oh! J'en étais restée à Mona Lisa (Lisa del Giocondo, née Gherardini) mâtinée probablement avec le jeune Salai (un apprenti de l'atelier) pour en faire une sorte de mix androgyne. Sans compter la technique léonardienne des superpositions de glacis qui font souvent l'objet de surinterprétations.
Je suis donc très curieuse d'entendre cette nouvelle version...
Répondre
F
Dans cette émission Magali Cazottes nous invite à scruter tous les détails qui ont tous leur importance, comme tu vas le constater...
A
Si l'on pouvait dialoguer avec les artistes du passé, je me demande ce qu'ils diraient eux-même de ce qu'ils ont voulu représenter vraiment. La Joconde exerce une fascination qui ne faiblit pas avec les siècles ..
Répondre
F
Si ça pouvait se faire, je pense que l'on serait très surpris par leurs révélations ! ;-)

@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

Recherche