Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Un Autre Regard...
  • Un Autre Regard...
  • : Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog dans lequel je parle de tout ce qui me passionne, m'interpelle comme ces lectures, documentaires qui m'amènent à porter un regard différent sur notre monde. Bonne visite à tous ! Florinette
  • Contact
18 juin 2018 1 18 /06 /juin /2018 10:57

Guy Trédaniel

 

Ce qu'il faut avant tout savoir :

Le Dr Jean-Jacques Charbonier, anesthésiste-réanimateur, étudie en toute indépendance les états de conscience modifiés et les expériences de mort provisoire depuis plus de vingt ans. Auteur de plusieurs publications dont Les 7 Bonnes Raisons de croire en l'au-delà, La Mort expliquée aux enfants ou encore La Conscience intuitive extraneuronale, il donne de nombreuses conférences en France et à l'étranger et est régulièrement invité dans les émissions de radio et de télévision.

 

Résumé du livre :

Aussi incroyable que cela puisse paraître, il nous est désormais possible de rentrer en contact avec nos défunts en étant placé sous hypnose. Cette expérience inédite est d’un puissant réconfort quand on est dans la douleur d’un deuil ou angoissé par la mort. Dans ce nouvel ouvrage, le Dr Jean-Jacques Charbonier nous présente les résultats d’une étude sur plus d’un millier de personnes qu’il a lui-même placées sous hypnose. Les ateliers de Trans Communication Hypnotique (TCH) qu’il propose ne désemplissent pas et connaissent un succès sans précédent. Ce livre est l’histoire de cette aventure hors du commun et présente les différents témoignages de celles et ceux qui ont participé à ces voyages si particuliers.

Dans ce livre, préfacé par le Dr Mario Beauregard, chercheur en neuroscience, Jean-Jacques Charbonier nous explique dans quelle circonstance il en est venu à expérimenter la communication induite avec les défunts par le biais de l’hypnose.

À l’automne 2013, devant se rendre au Canada pour donner des conférences afin d’y expliquer cette dissociation de la conscience analytique cérébrale (CAC) et de la conscience intuitive extraneuronale (CIE) présentée dans son ouvrage « Les 3 clés pour convaincre les pires épreuves de la vie », son éditeur Guy Trédaniel lui suggéra de proposer également un atelier afin de les faire participer, comme c’est de coutume là-bas avec les "workshops".

Réfléchissant à cette proposition, c’est par un incroyable concours de circonstances que l’hypnose s’est révélée à lui, et pour un médecin anesthésiste ce fut une bonne occasion de se former aux méthodes d’hypnose déjà employées par ses confrères.

Après avoir mis en place un procédé s’adaptant aux ateliers afin de connecter les futurs participants aux images archétypales de l’au-delà, rencontrées par les expérienceurs lors de leurs expériences de mort provisoire, il ne restait plus qu’à tester la Trans Communication Hypnotique (TCH).

Les premiers essais ont commencé à Montréal. Suite aux témoignages des participants qui pensèrent avoir reçu un contact avec des défunts et qui ont ressenti par la suite un réel apaisement face au deuil, cela encouragea Jean-Jacques Charbonier à persévérer dans cette voie afin de vérifier la reproductibilité de ces vécus subjectifs sous hypnose.

À ce jour, et sous l’égide de Marc Leval d’ABC Talk, ces ateliers ne désemplissent pas et des centaines de témoignages émanant de divers milieux et cultures ont pu constater l’efficacité de la TCH. Devant un tel engouement, Jean-Charles Chabot, fondateur de l’Institut International d’Hypnose Spirituelle (IIHS) a désormais pris le relais au Canada.

Dans l’attente d’une accréditation médicale, Jean-Jacques Charbonier, par le biais de l’IRCCIE (Institut de Recherche et de Communication sur la Conscience Intuitive Extraneuronale) qu’il a fondé dernièrement, propose à d’autres médecins, hypnologues et personnels soignants de se former à la TCH.

Cette thérapie pour le deuil, même si elle se différencie, n’est pas sans rappeler celle des deux médecins américains : le psychiatre Brian Weiss, spécialiste de la thérapie sous hypnose, qui dans son ouvrage intitulé « Nos vies antérieures, une thérapie pour demain » révélait également ce processus curatif :

« D’aucuns jugeront que des retrouvailles de ce genre ne sont pas autre chose qu’un produit de l’imagination et une façon de prendre ses désirs pour des réalités. Mais ni l’un ni l’autre ne peut exercer le puissant effet salvateur constaté lorsque le sujet reprend conscience de la nature éternelle de l’âme et des liens qui l’unissent à ses proches maintenant disparus. […] »

Et surtout celle du Dr Allan Botkin, psychologue clinique, qui a découvert la CIAM (Communication Induite Après la Mort), lors d’une séance d’EMDR, et qui a été décontenancé de voir ses patients, la plupart des anciens combattants, se sortir d’un profond traumatisme, souvent lié au deuil, grâce à cette technique qui leur ont permis de rentrer en communication avec les défunts :

« Durant les quelques années qui ont suivi, j’ai été en mesure d’induire cette expérience avec 98 % de fiabilité en suivant à la lettre cette séquence ; à chaque fois, j’étais stupéfait de constater que cela fonctionnait. Quoiqu’il se passât, quelle qu’en fût la source, cette procédure résolvait le chagrin et le sentiment de perte traumatisant de mes patients. Le plus souvent, ils repartaient joyeux. […]

La thérapie de la CIAM est efficace. Elle guérit les patients. Elle apporte une confiance et une force intérieure qui font durer la guérison. Que demander de plus ? Si la recherche soutient ces découvertes cliniques, j’estime qu’il serait contraire à l’éthique qu’un psychothérapeute ne se serve pas de la thérapie de la CIAM pour aider les personnes endeuillées. […] »

Tout ceci démontre bien que quand on arrive à mettre en veille notre conscience analytique, on peut tous vivre des choses incroyables, jusqu’à franchir une frontière qui nous semblait impossible, sauf bien sûr, pour certaines personnes.

 

Pour aller plus loin :

"Dans ce "Facebook Live", vous pouvez entendre l'histoire de la TCH, la nouvelle technique de transcommunication hypnotique. C'est technique de communication avec les défunts qui se révèle être beaucoup plus que cela. Venez découvrir les types d'expériences qui sont vécus par les TCHistes !" Jean-Charles Chabot

 

 

 

Dernières minutes :

Quelques heures après avoir posté mon article, voici ce que Jean-Jacques Charbonier en a pensé :

Très touchée, merci beaucoup !

Très touchée, merci beaucoup !

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Plumes d Anges 21/06/2018 09:10

Il me semble que dans les années qui viennent, l'on découvrira encore et encore des possibilités insoupçonnés à notre cerveau, cela sera encore plus grandiose !!! Bises, merci Florinette de nous dévoiler ces pas d'évolution... brigitte

Florinette 21/06/2018 10:23

Oh oui alors, on n'est bien loin d'avoir tout exploité et c'est passionnant !!
Je t'en prie Brigitte, bisous et bonne journée !

Moustafette 20/06/2018 22:48

Je me suis formée à l'EMDR et j'ai quelques doutes sur cette TCH. Les patients en emdr récupèrent effectivement très rapidement après un deuil même sans TCH. Après libre à eux de penser qu'ils "communiquent" avec leurs défunts. Etant à la base de culture psychanalytique, depuis que je me suis intéressée aux neurosciences, je suis fascinée par les pouvoirs de notre cerveau, et je sais qu'il est possible d'y installer des croyances, des ressources, des changements. Les techniques de psychologie et de visiualisation positive le prouvent, donc je pense qu'il est très aisé de "s'imaginer" voir et dialoguer avec ses morts, entre nous qui ne l'a pas fait... Que les gens aient les mêmes ressentis est du même ordre que la lumière des emi, la chimie... tout comme la consommation de certaines substances donnent un savoir absolu et des fulguraances de comprhension. Or notre cerveau n'est que chimie.

Après visionnage de ta vidéo, bcp de choses m'ont mise mal à l'aise, notamment le producteur "professionnel de la communication" ; qu'il parle de la "marque" TCH ; l'aspect mercantile de ces workshops qui ont semblent-ils une étud ; que ce médecin donne le nom de ces patients ; nous croyons souvent ignorer des choses qu'en fait nous savons ; les mémoires de naissance ne sont pas nouvelles ; Il faut toujours être dans le lâcher prise pour que les thérapies fonctionnent, c'est une lapalissade ; beaucoup de patients sous traitements depuis des années vont rapidement mieux après qq séances d'emdr et se "transforment" même physiquement, j'en ai été témoin.

J'aimerais avoir l'avis des formateurs certifiés emdr à propos de cette tch, l'une est justement de Toulouse. Et j'aimerais aussi connaitre le prix de la formation que ce monsieur propose et quels sont les prérequis
Je trouve qu'il s'agit d'un détournement de l'emdr, qu'il pompe allègrement et ce monsieur va sans doute vendre beaucoup de livres avec ce titre un brin racoleur.
Il ne "fait pas exploser les dogmes" et de plus devrait savoir que l'emdr ne soigne pas que les états post traumatiques, comme tous les médias qui véhiculent malheureusement aussi cette restriction, mais exactement les mêmes douleurs que celles qui prétend guérir.

Désolée d'avoir été aussi longue mais je poste au fur et à mesure que je regarde la vidéo.

Florinette 21/06/2018 10:22

Pour ma part, la TCH c’est avant tout de l’hypnose, d’où son appellation, car cette méthode diffère complètement de tout ce que j’ai pu lire sur l’EMDR, c’est surtout les résultats de "contact avec les défunts" que j’ai trouvé similaires avec la technique d’Allan Botkin parce qu’il en avait modifié le processus. Comme le disait David Servan Schreiber, qui avait introduit cette thérapie en France et qui la pratiquait depuis des années, selon la méthode de Francine Shapiro : « C’est ça la particularité de l’EMDR, à la différence de l’hypnose ou d’autres approches : on n’a pas besoin ici d’avoir une idée préconçue et de guider. »

Je suis bien d’accord avec toi l’EMDR va beaucoup plus loin et c’est vraiment dommage de ne la cantonner qu’aux états post-traumatiques !

Pour ce qui est des avis, je t’invite à rentrer en contact avec Jean-Jacques Charbonier, par le biais de sa messagerie FB ou son site, car je ne saurais répondre à tes attentes, vu que les formations sont en train d’être mises en place et s’adressent aux professionnels. Tu peux aller visiter le site concerné (IRCCIE ).

Ne sois pas désolée, bien au contraire, ça me fait très plaisir d’avoir ton avis “à chaud” ! ;-)

Bonne journée Moustafette !

Alex-Mot-à-Mots 19/06/2018 15:14

Intéressant comme technique.
Bises et bonne semaine.

Florinette 19/06/2018 15:18

Je trouve aussi.
Merci Alex et bonne semaine également, bisous.

Dominique Sens 19/06/2018 14:01

Bonjour, je vous invite à parcourir mon profil dédié à l'organisation tch de M Charbonier. Le processus TCH dévoilé, ainsi que de nombreuses preuves. Donner du crédit à ce personnage fantasque est promouvoir la désinformation, encourager sa promo médiumnique imaginaire.

Florinette 19/06/2018 15:18

Bonjour,
Je suis allée voir votre page. Pour ma part, cela n’a rien à voir avec de la médiumnité. Dans son livre, Jean-Jacques Charbonier explique qu’il a mis en place ce procédé afin d’hypnotiser plusieurs personnes en les accompagnants durant la séance. Comme peu le faire un hypnotiseur, à l’instar du Dr Brian Weiss qui lui aussi a été surpris d'entendre le témoignage de certains de ses patients qui ont pu contacter leurs défunts. Cette technique d’apaisement suite à un deuil par l’hypnose ou l’EMDR se pratique déjà depuis quelque temps, à la différence que ça se passe en individuel.

Sandrine 18/06/2018 17:38

J'ai lu les deux livres que tu cites, celui de Weiss et de Botkin, et tous les deux sont des ouvrages passionnants. Les thérapies du deuil et du traumatisme induites par l'hypnose et l'EMDR semblent efficaces. Je suis heureuse que le Dr Charbonier prenne à bras le corps ce nouvel outil thérapeutique mais les freins sont si puissants en France que je lui souhaite bien du courage.Il en a, il l'a prouvé. Et sa crédibilité n'est plus à démontrer. Un livre que je lirai avec grand plaisir.

Florinette 19/06/2018 17:30

En tout cas, évoquer un défunt rentre dans ce processus, Hypnoprocess, le réseau d'hypnothérapeutes, en parle également puisque dans leur mode d'action, au menu déroulant "Dire au revoir au défunt" il le stipule bien que "l’hypnose permet d’aller à la rencontre du défunt dans un univers hypnotique, pour lui parler et lui dire au revoir". Maintenant, effectivement, à chacun sa méthode et son explication, que ce soit par l'Esprit, l'inconscient, la conscience non-local ou la supraconscience, etc. qui est à l’œuvre, tant que les résultats thérapeutiques sont là, c'est ce qui compte.

Dominique Sens 19/06/2018 16:33

Inviter un médium complice pour faire avaler la TCH comme médiumnité n'est pas très courageux. Visionnez l’émission " salut les terriens " sur mon profil. La thérapie par le deuil est utilisée depuis des années, effectivement, à la différence que tout les l’hypnothérapeute ne tiennent pas le même discours, la thérapie permet d'apaiser un inconscient douloureux, ces hypnothérapeutes traitent les souvenirs douloureux par des hallucinations tout comme la tch. Ils obtiennent les mêmes résultats sans évoquer de défunts. La CIE est comparable à l'inconscient, M Charbonier n'a aucun moyen de prouver la différence entre Inconsient et CIE. Cordialement.

Florinette 18/06/2018 18:27

Les témoignages dans ce sens pullulent et je pense que cela deviendra une thérapie efficace et qui en plus permettra à des patients de ne plus subir des années de psychanalyse pour se sortir d'un tel traumatisme. En plus, ça fera des économies pour tout le monde ! ;-)
Ce livre va te passionner, j'en suis certaine !!

daniel 18/06/2018 16:28

Je suis persuadé qui si nous arrivons à nous déconnecter de notre mental des portes s'ouvrent sur d'autres mondes. Notre mental est comme un mur qui traite et transforme les informations qui sont censées nous parvenir.

Florinette 18/06/2018 18:21

Tout à fait comme l'explique très bien le Dr Jean-Jacques Charbonier quand il fait la distinction en la CIE et la CAC.

kimcat 18/06/2018 16:00

Je lirai son dernier livre. Lu dernièrement 7 Bonnes raisons de croire en l'au-delà...
Je vais regarder la vidéo
Bisous ma chère Florinette

Florinette 18/06/2018 16:25

"Les 7 bonnes raisons", un livre que j'avais également beaucoup apprécié ! ;-)
Bisous ma Béa et belle fin de journée.

@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

Recherche