Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Association Les Lectures de Florinette - Audenge (33)
  • Association Les Lectures de Florinette - Audenge (33)
  • : "Les Lectures de Florinette" vous souhaite la bienvenue sur son site dans lequel vous trouverez ses activités, les articles de Florinette sur les différents ouvrages que l'association met à votre disposition afin de vous faire découvrir de nombreux auteurs qui nous amènent à porter un regard différent sur notre monde. Bonne visite à tous !
  • Contact

Catégories

30 août 2022 2 30 /08 /août /2022 17:02

Mama Éditions

 

Ce qu’il faut avant tout savoir :

Alain Cojean est né et a grandi en Bretagne avant de s’installer à Paris, où il fonde les restaurants Cojean en 2001. Durant près de vingt ans, il se consacre corps et âme à son entreprise. Aujourd’hui, il place son énergie dans de nouveaux projets.

Résumé du livre :

Après une scolarité turbulente, Alain Cojean quitte sa Bretagne natale pour «monter à Paris». Après avoir travaillé quelque temps chez un notaire parisien où il s’ennuie à mourir, il prend un job de serveur chez McDonalds, puis gravit les échelons, et parvient au poste de responsable de la Recherche & Développement. Il rêve de créer une entreprise de restauration rapide d’un nouveau genre, qui propose des produits de qualité, frais et bio, prenne soin de ses employés, et dans laquelle les valeurs de cœur trouvent à s’épanouir. Ainsi vont naître à Paris et à Londres une trentaine de restaurants Cojean et, en parallèle, la fondation « nourrir aimer donner ». La vie de cet entrepreneur passionné bascule avec le décès de sa mère bien-aimée. Il se tourne alors vers un médium renommé, qui lui permet de recevoir des messages de celle qui l’a toujours soutenu. Il y trouve la preuve irréfutable qu’il y a une vie après la mort. Après avoir managé des milliers d’employés travaillant dans la bonne humeur pendant près de deux décennies, Alain Cojean décide de quitter le monde de l’entreprise.

Les premières pages s’ouvrent sur un très bel hommage qu’Alain Cojean rend à sa Maman décédée en 2013, deux mois après son père. Une femme tendre, remplie d’amour et de bienveillance envers autrui et qui aimait la vie et sa famille. En lisant son autobiographie, je trouve qu’Alain Cojean lui ressemble beaucoup à l’inverse de son père à l’attitude plus stricte et autoritaire.

Enfant, il vivait en Bretagne et adorait la nature qui l’entourait, son chat, ses copains, les pierres qu’il collectionnait et plus que tout sa Maman qui restera durant toute sa vie son socle. 

Alain Cojean revient sur son incroyable parcours de vie, ses premières années en Bretagne, la découverte du LSD durant l’année de ses 20 ans déclenchant en lui, à travers ses voyages immobiles, un état de bien être, mais surtout une autre perception de la réalité où le temps et l’espace n’existent plus. 

Par la suite, ce jeune breton décide de quitter sa Bretagne natale pour la capitale. Après ses débuts chez un notaire, le voici plongeur chez McDo où il évoluera pour devenir directeur du site, puis responsable "Recherche & Développement".

Malgré la bonne ambiance qui y règne, Alain Cojean décide de créer la plus belle entreprise qui soit dans le domaine de la restauration rapide. Afin de réaliser son rêve, il se lance corps et âme dans cette entreprise avec pour seul objectif de rendre heureux ses salariés, et apporter sa contribution dans des organisations d’aide humanitaire.  

Après avoir traversé plusieurs difficultés pour construire son projet, le tout premier restaurant Cojean voit le jour en 2001. Tout en gardant ce respect, cette attention bienveillante pour ses employés afin qu’ils s’intègrent facilement dans cette grande famille, c’est la naissance d’un véritable réseau d’une trentaine d’adresses qui s’étendra jusqu’à Londres.

En parallèle, Alain Cojean désirant plus que tout apporter du bonheur à l’autre, va créer la fondation « nourrir aimer donner ».

Puis en 2013, la vie de cette figure de la restauration va basculer avec le décès de sa mère bien-aimée. Rien ne sera plus comme avant « Ma mère partie, ma vie ne valait pas grand-chose. » Une seule idée lui tient à coeur, retrouver sa mère par l’intermédiaire de médiums réputés. 

Grâce à ces derniers, les magnifiques et extraordinaires communications, avec celle qui était tout dans sa vie, vont tellement le surprendre, le soulager et déclencher d’incroyables signes et synchronicités qu’aucun doute n’existe pour Alain Cojean : la survivance de l’esprit est une certitude.

En 2017, après plus de vingt ans d’investissement total, voire extrême, dans cette grande chaîne d’entreprises familiales et profondément humaines, l’entrepreneur Alain Cojean, devenu depuis végétarien, décide de tourner la page pour se consacrer à des activités plus proches de la nature, comme la création d’un refuge pour animaux en fin de vie.

Ce témoignage, dans lequel on plonge entièrement dès les premières pages, est incroyable et si captivant qu’il est bien difficile de le lâcher !

C’est un plaisir de lire Alain Cojean nous raconter son parcours haut en couleur dans lequel il revient sur son aventure professionnelle, mais également sur ses réflexions au sujet de la vie, la mort (ce passage d’un état à un autre), notre connexion avec tout le vivant, que ce soit avec les plantes, les animaux…

C’est un récit porteur d’espoir qui nous invite à croire en nos rêves, à profiter des gens que l’on aime, car, en fin de compte, l’important dans tout ça, c’est d’aimer.

 

Pour aller plus loin :

Lors de cette Interview, Olivia, qui reçoit Alain Cojean, évoque son livre autobiographique "Nourritures célestes" dans lequel Alain, fondateur de la chaîne de restauration à succès Cojean, se met complètement à nu. Ils survolent ensemble ses passions d'enfance, ses débuts et succès professionnels, les associations et ONG qu'il parraine, pour conclure enfin avec  "l’éveil spirituel" de l'auteur. Il a aujourd'hui acquis la certitude que la mort n'est pas une fin, car le lien qui nous unit avec nos êtres chers disparus n'est jamais rompu. C'est le message qu'il veut nous transmettre.

 

Petit rappel important :

La totalité des droits d’auteur de cet ouvrage sera reversée à des associations caritatives.

 

 

Partager cet article

1 juin 2022 3 01 /06 /juin /2022 08:19

Fils du Ciel

 

Ce qu'il faut avant tout savoir :

Margot Combes et Matthias Coadic, coauteurs de Une Fleur venue du ciel. Cet ouvrage est une réalisation en couple, la croisée de deux sensibilités qui cheminent et fleurissent ensemble. Margot l'a rêvé, mis en mots ; Matthias l'a illustré, avec des tableaux. 

Résumé du livre :

Un soir, une nouvelle Fleur apparut dans le Jardin Céleste. Cette Fleur était née d'une prière. Sur la Terre, un petit garçon avait lancé un appel. Il avait besoin d'Amour. Un Ange la cueillit, il traversa le Ciel et la lui confia. " Elle n'a pas encore de nom, lui dit-il, mais un jour, tous les Humains le connaîtront. " Un conte initiatique sur la naissance de la Rose. Spirituelle et poétique, cette histoire s'adresse à tous, petits et grands.

Cet ouvrage est de toute beauté, c’est un véritable trésor que l’on tient entre ses mains. Chaque mot, chaque phrase qui accompagnent ses splendides illustrations résonnent comme du cristal. 

Je ne peux que vous inciter à lire ou à écouter ce conte initiatique sur la naissance de la rose. L’histoire que vous y découvrirez vous émouvra, vous transportera au-delà des nuages, au-delà du Ciel où le temps vous semblera comme suspendu dans ce Jardin Céleste aux senteurs spirituelles, là où le Cœur de l’Humanité bat à l’unisson. 

« La Fleur venue du Ciel est une invitation à fleurir et offrir notre beauté au monde. »

 

Pour aller plus loin :

Posez-vous et écoutez la jolie voix de Julie Dratwiak nous conter cette Fleur venue du Ciel, ce très bel album de Margot Combes et Matthias Coadic qui s’adresse à nous tous.

 

 

Partager cet article

28 avril 2022 4 28 /04 /avril /2022 10:57

JMG Editions

 

Ce qu’il faut avant tout savoir :

David Kaci est thérapeute énergéticien professionnel, géobiologue et médium. Auteur de plusieurs ouvrages, il s’intéresse depuis longtemps à la spiritualité, à la philosophie, à l’histoire, aux sciences fondamentales, aux neurosciences et à la neuroergonomie, aux arts martiaux, et aux médecines "parallèles". David Kaci s’est formé à certaines disciplines afin d’aller plus loin dans sa démarche de libération, de guérison et de transformation. Aujourd’hui, il partage ses connaissances et enseignements à travers divers ouvrages et conférences.

Résumé du livre :

Au coeur de l'être infini est le fruit de plusieurs années de recherches assidues et de nombreuses pratiques intensives et régulières. Il s'adresse tout naturellement à celles et ceux qui souhaitent sincèrement changer et qui désirent se libérer d'influences nuisibles et très souvent invalidantes. Osez la véritable transformation. Cet ouvrage nous livre des enseignements importants permettant de nous libérer d'emprises qui nous limitent et nous emprisonnent dans des façons d'être généralement préjudiciables. Dans ce nouveau livre, David Kaci nous invite à utiliser pleinement le potentiel créateur dont nous sommes tous pourvus afin que nous puissions nous transformer de la meilleure façon qui soit. Grâce aux enseignements qu'il nous transmet, il nous permet d'avoir plus aisément accès à des savoirs et à des connaissances qui sont adaptées et utiles à nos besoins actuels. Il nous invite à prendre de la hauteur vis-à-vis de nos expérimentations quotidiennes et nous encourage à modifier bon nombre de points de vue souvent inadaptés.

Dans ce troisième ouvrage, David Kaci nous explique pourquoi il a décidé de se confier un peu plus en revenant sur son parcours qui l’a amené à devenir thérapeute énergéticien, géobiologue et médium. Pour David, il est important de partager ses différentes expériences qu’il a pu vivre, car « il existe des apprentissages relativement communs à toutes et à tous ».

Après s'être présenté, David nous délivre (dans les deux sens du terme) ce qui nous bloque dans notre vie en nous citant quelques exemples de peurs et croyances limitantes afin d’en prendre conscience pour nous en affranchir.

En fin de compte, c’est une mise à plat de tout ce que l’on a engendré durant des années à travers notre éducation, nos divers conditionnements, notre culture et bien d’autres choses.

Toutes ces emprises négatives nous empêchent de vivre pleinement, de réaliser ce qui nous tient à cœur, d’utiliser notre potentiel créateur. Elles peuvent également affecter notre santé physique, émotionnelle et mentale puisque nous n’osons pas Être tout simplement. 

Dans ce livre instructif et inspirant, David Kaci nous aide à en prendre conscience, à adopter un autre comportement. Petit à petit, nous entreprenons une remise en question sur ce que l’on sait, ou croit savoir, afin de nous alléger de toutes ces diverses influences nuisibles qui nous ont poussés à faire de mauvais choix. 

On pense trop souvent à nettoyer l’extérieur, vider notre maison, mais il serait grand temps de faire de même en nous plongeant au Cœur de notre Être infini pour l’aérer, le débarrasser de toutes ces accumulations de croyances poussiéreuses.

Ne l’oublions pas, nous sommes des êtres créateurs et il suffirait de presque rien pour retrouver notre totale liberté d’être !

 

 

Pour aller plus loin :

Dans ce troisième ouvrage, dont il est question dans cette émission, David Kaci nous explique pourquoi il est important de s’alléger de toutes nos peurs et croyances, de toutes ces emprises négatives qui nous empêchent d’utiliser pleinement le potentiel créateur dont nous sommes tous pourvus.

 

 

Partager cet article

10 avril 2022 7 10 /04 /avril /2022 15:03

Guy Trédaniel

 

Ce qu'il faut avant tout savoir :

Romuald Leterrier est chercheur indépendant en ethnobotanique, spécialiste du chamanisme amazonien et des plantes de vision qu'il a longtemps étudiées aux côtés de chamanes Shipibo-Conibo. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages et de nombreux articles consacrés à l'ayahuasca et aux savoirs issus des traditions primordiales

Jocelin Morisson est journaliste scientifique indépendant et auteur. Il a participé à la rédaction de l'ouvrage La Physique de la conscience de Philippe Guillemant en retranscrivant une interview et en l'enrichissant de sa touche personnelle.

 

Benoît Flamec est illustrateur. Après le livre La Mort expliquée aux enfants de Jean-Jacques Charbonier et La Physique de la conscience de Philippe Guillemant, il a souhaité relever ce nouveau défi, porté par l'enthousiasme de Romuald et de Jocelin.

 

Résumé du livre :

Serait-il aujourd’hui possible d’accéder à des informations en provenance du futur sous forme de synchronicités, ces petits miracles du quotidien qui nous adressent des messages chargés de sens ? « Oui » répondent les auteurs qui, dans cette nouvelle édition illustrée de leur best-seller, réussissent l’authentique tour de force de conjuguer des enseignements venus du fond des âges aux connaissances les plus pointues de la science contemporaine. Dans un temps déployé, notre futur existe déjà, mais il n’est pas figé. Il peut changer au gré de nos intentions, à condition de se familiariser avec les mécanismes et les enjeux, et aussi de comprendre que notre libre arbitre est un outil de création. Déjà mise en œuvre dans des ateliers pratiques, la méthode révolutionnaire présentée ici repose sur la « rétrocausalité », une influence qui s’exerce à rebours du temps, aujourd’hui étudiée par la physique ! Agrémenté de nombreux exemples spectaculaires, de réflexions approfondies sur la nature de la conscience et servi par un style résolument accessible, ce livre ouvre des perspectives époustouflantes quant à notre condition individuelle et collective. Connaître son futur, c’est l’un des rêves de l’humanité depuis la nuit des temps !

Je ne résiste pas à vous reparler de "Se souvenir du FUTUR", mais cette fois-ci en version illustrée. L’artiste Benoît Flamec n’en est pas à son premier essai, car il a déjà illustré La Physique de la Conscience, que je vous avais présenté dernièrement et bien d’autres ouvrages, comme vous pouvez le voir en vous rendant sur son site : benoitflamec.fr

Cela a été un véritable enchantement de me replonger dans ces pages pour y admirer toutes ces splendides illustrations qui retranscrivent à merveille les explications de Romuald Leterrier et Jocelin Morisson sur ces boucles de rétroaction temporelle.

Ce livre est d’une importance capitale si vous voulez vous souvenir de votre futur après avoir créé volontairement des synchronicités, au moyen d’informations qui peuvent surgir dans l’environnement ou sous la forme d’une intuition. Sans oublier les rêves qui peuvent vous aider à recevoir des messages du futur.

De plus, à chaque fin de chapitre, Jocelin Morisson nous fait un résumé de ce qu’il faut retenir des explications exposées. 

Déjà que je trouve la vie magique, mais, là, vous n’allez pas en revenir, car en suivant le protocole expérimental de Romuald Leterrier, vous pouvez réellement reprendre votre destin en main, retrouver votre libre arbitre en créant de nouvelles destinations grâce à votre conscience extratemporelle que vous pouvez contacter afin qu’elle vous oriente, à la manière d’un GPS, vers ce qui vous tient le plus à coeur, vers ce qui vous fait vibrer corps et âme.

« Le fait que nous jouissons de la liberté de nos choix devrait naturellement exclure toute vision fixiste de la destinée. Cependant, les êtres humains semblent continuer à s’enchaîner eux-mêmes, déléguant leur pouvoir ou l’ayant tout simplement oublié. »

« Oublié », certainement, d’où ces écrits venant d’anciennes traditions pour que nous puissions nous rappeler qui nous sommes et d’où nous venons afin d’abandonner nos peurs, sortir des croyances limitantes de notre mental pour reconquérir notre liberté.

« […] la tradition hébraïque elle-même nous dit qu’« il n’y a de souvenir que du monde futur », c’est-à-dire qu’il n’y a de souvenir que celui que l’on a la force, comme l’amour, de réinventer chaque fois.

Le quatrième commandement du Deutéronome commence en effet par « souviens-toi », mais la forme grammaticale employée en hébreu impose, selon le philosophe Marc-Alain Ouaknin, de traduire par : « Souviens-toi de ton futur ! »

En suivant ce scarabée doré, cher à Carl Gustave Jung, c’est un très beau et instructif voyage sur la science des signes qui vous emmènera bien au-delà de l’horizon, hors de l’espace-temps...

Gravure au Pèlerin

 

Pour aller plus loin :

Comment se souvenir du futur : la rétrocausalité et son intemporalité par Romuald Leterrier sur la chaîne Mental Waves

 

Pour aller encore plus loin :

Découvrez également les deux premières saisons des Chroniques du Futur de Romuald Leterrier qui ont pour objectif d’impliquer le public dans une démarche de recherches collectives sur de nombreux thèmes. Pour plus d’information, n’hésitez pas à écouter la présentation de ses Chroniques du futur en cliquant sur l'image ci-dessous.

 

Pour prendre connaissance des huit autres épisodes de la Saison 2, c'est ICI

 

 

Retrouvez Romuald Leterrier :

Retrouvez Jocelin Morisson sur son blog : 

 

Rendez-vous sur la page Facebook Se Souvenir du Futur de Romuald Leterrier et Jocelin Morisson qui rassemble divers informations et événements en lien avec cet ouvrage et leur précédent Se Souvenir de l'Au-delà.

 

Pour admirer les illustrations de Benoît Flamec, rendez-vous sur son site :

 

Partager cet article

22 janvier 2022 6 22 /01 /janvier /2022 18:10

Guy Trédaniel

 

Ce qu'il faut avant tout savoir :

Claire Barré est romancière (Ceci est mon sexe, Hugo&Cie, 2014, Pourquoi je n’ai pas écrit de film sur Sitting Bull, Robert Laffont, 2017) et scénariste, notamment d’Un monde plus grand de Fabienne Berthaud. Claire Barré s’est ouverte à la spiritualité et au chamanisme en 2014, suite à une apparition du chef Sitting Bull. Sa vie en a été bouleversée. 

 

Ernie LaPointe est l'arrière-petit-fils de Sitting Bull, chef de tribu des Lakotas (Sioux). Ernie LaPointe est porte parole de la culture amérindienne qu’il fait vivre à travers le monde. Il est également le président et fondateur de la Sitting Bull Family Foundation. Dans son ouvrage Sitting Bull, sa vie, son héritage, il nous transmet le récit familial de la vie et la mort du célèbre chef indien. Actuellement Ernie LaPointe réside à Rapid City, dans le Dakota du Sud, avec son épouse Sonja.

Résumé du livre :

Né en 1948, élevé et instruit par sa mère, femme médecine dans la Réserve de Pine Ridge, Ernie se retrouve orphelin à dix-sept ans. Il s'engage alors dans l'armée et perd sa foi dans l'enfer du Vietnam. Souffrant de stress post-traumatique, sans domicile fixe, alcoolique, il vit des années d'errance. Après avoir traversé cette nuit de l'âme, il en appelle à Wakan Tanka, le Grand Mystère, et le défie de lui porter assistance. Une aide lui est donnée, et Ernie, guidé par des hommes médecines, commence alors une nouvelle vie : celle des retrouvailles avec les pratiques spirituelles de ses ancêtres. Il devient Sun Dancer, comme son arrière-grand-père avant lui, retrouve le chemin de la Chanupa, la Pipe sacrée, et reçoit des visions du futur qu'il partage dans ce récit. Alors que le réchauffement climatique et les menaces d'effondrement pèsent sur l'humanité, Ernie LaPointe partage des enseignements qui pourraient nous aider à nous éveiller et à quitter les territoires de la peur pour affronter, ensemble, l'avenir qui se prépare.

« Je m’appelle Ernie LaPointe, mais mon nom lakota est Kangi Sie, ce qui signifie : Crowfoot (Patte de Corneille). Je suis l’arrière-petit-fils de Tatanka lyotake, ce grand holy man lakota que vous connaissez sous le nom de Sitting Bull. »

Après avoir vu apparaître le visage de ce fameux chef Sitting Bull flotter devant elle, Claire Barré a entrepris des recherches afin de comprendre ce qui lui arrivait. Cette incroyable aventure la conduite à rencontrer Ernie LaPointe, afin de lui raconter l’intrusion de son ancêtre dans son champ de vision (1).

Ernie n’a pas été surpris par cette apparition puisque, pour lui, pour sa culture, la communication avec les esprits des morts est une chose naturelle. Après plusieurs interviews et rencontres avec Ernie LaPointe, Claire Barré décide de mettre par écrits les différents épisodes de sa vie, son parcours de résilience afin de mettre en lumière l’histoire américaine du point de vue d’un Natif.

Quand Ernie était petit, sa mère lui a confié : « Ta vie est pareille à un voyage. Un jour, elle s’arrêtera, et tu pourras alors rejoindre le Monde des Esprits. Mais, avant ce retour vers les terres de tes ancêtres, j’espère que tu auras la chance de voir tes quatre visages : ton visage d’enfant, ton visage de jeune homme, ton visage d’homme et ton visage de vieil homme. »

C’est ce que nous propose Ernie dans ce livre, de revisiter avec lui les quatre visages de sa vie, ses pratiques spirituelles qui lui ont été transmises par un Heyoka (homme médecine relié aux esprits du tonnerre et des éclairs), ses enseignements et visions qu’ils lui sont apparus au fil des années. 

En lisant ce témoignage, j’avais l’impression d’entendre Ernie, de voir défiler sa vie si bien racontée, de le suivre sur les pas de son enfance, d’être attentive quand sa mère lui transmet les quatre piliers fondamentaux de la culture Lakota, de rire avec lui, de partager ses souffrances tellement ses années d’errance après la guerre du Vietnam l’ont plongée dans le désarroi le plus total.

N’arrivant pas à gérer les effets de ce stress post-traumatique qui le plonge dans l’alcool, dans cette nuit noire de l’âme où il n’y plus la moindre lueur d’espoir, Ernie décide de s’en remettre à Wanka Tanka, Le Grand Mystère, en lui demandant un signe, en lui lançant un défi auquel, contre toute attente, Wanka Tanka va y répondre...

C’est le début d’une renaissance, d’une reconnexion à sa culture « C’était comme si je me souvenais, au fur et à mesure, de tous les rituels. »

À partir de ce jour, Ernie entame un chemin de guérison qui va l’amener à rencontrer des hommes médecines, à participer à des cérémonies, à devenir un Pipe Carrier (Porteur de Pipe sacrée) avec sa Chanupa afin d’accueillir les esprits, les visions du futur qui se présentent à lui et suivre, comme son arrière-grand-père Sitting Bull, la voie spirituelle des Sun Dancers.

Dans la dernière partie de l’ouvrage, Ernie LaPointe partage ses pensées sur le monde moderne, ses visions du futur afin de tenter de nous éveiller sur ce qui est réellement en train de se passer, qu’il est grand temps de changer, de modifier notre façon de vivre afin de sortir de ce cycle infernal dicté par cette société de consommation qui détruit notre Terre et tous les êtres qui la peuplent. 

« Nous devons nous éveiller de notre sommeil, redécouvrir la nature de notre âme et retrouver sa mission, la raison pour laquelle elle est venue sur cette terre. Il s’agit de partir à la rencontre de son cœur, de son esprit et de son âme, de comprendre ce qu’ils souhaitent. »

Et surtout, de quitter ce dôme de la peur qui nous empêche d’avancer, de croire en nous, en nos capacités, car « C’est à toi d’agir, à toi de créer ta vie. »

 

Pour aller plus loin :

L’ouvrage Sun Dancer - Sagesse et visions d’un Natif américain présenté par Claire Barré qui a recueilli les récits oraux de son ami Ernie LaPointe. 

 

Pour aller encore plus loin :

Argent, travail, réussite... Oubliez tout ça et écoutez la leçon de spiritualité d'Ernie LaPointe. Alors que la crise écologique menace, l'arrière-petit-fils du chef sioux Sitting Bull nous conseille de prendre du recul sur les attributs valorisés par la société.

 

Dans une autre petite vidéo, Ernie La Pointe nous éclaire sur la mort dans la culture Lakota...

 

 

 

 

Partager cet article

Association loi 1901

Les Lectures de Florinette

à Audenge (33)

------------------------

Objectif de l'Association

------------------------

------------------------

------------------------

Agenda 2024

------------------------

Évènements passés

------------------------

Catalogue

Livres à disposition

 

------------------------

------------------------

 

@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

Recherche