Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Un Autre Regard...
  • Un Autre Regard...
  • : Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog dans lequel je parle de tout ce qui me passionne, m'interpelle comme ces lectures, documentaires qui m'amènent à porter un regard différent sur notre monde. Bonne visite à tous ! Florinette
  • Contact

Catégories

12 juillet 2015 7 12 /07 /juillet /2015 15:54

Jean-Michel Vernochet reçoit cette semaine Valérie Bugault, docteur en droit, spécialiste des questions européennes, pour un entretien sur la situation de la Grèce.

Que faut-il penser de la situation économique de ce pays, de sa dette publique, et des dettes de tous les pays occidentaux. Bien des idées fausses vont tomber à l’écoute de ce dialogue passionnant !!

Comme cela nous concerne tous, je vous invite vivement à écouter cet entretien, ou juste les 15 premières minutes, dans lequel Valérie Bugault explique clairement, et sans langue de bois, tout ce qui se cache derrière les dettes de tous les pays occidentaux. C'est consternant, écoeurant et les mots sont faibles… mais au moins ça le mérite d'être clair, de nous ouvrir les yeux pour ne pas se laisser embobiner par les médias qui ne relaie pas, ou faussement, ce qui ce cache derrière tout ça !

 

En voici quelques extraits :

  • 3:42 : "[…] Vous savez que l'Union européenne a pour ambition de faire un grand marché de l'énergie, à l'occasion de ce grand marché de l'énergie qui est déjà mis en oeuvre d'ailleurs, puisque, en particulier en France, vous savez qu'il y a eu des arrêtés qui sont sortis, aux alentours de 2010, pour autoriser Goldman Sachs, JP Morgan, Deutsche Bank, BNP, Société Générale (qui a été autorisée aussi) a vendre, a être fournisseur de gaz, donc fournisseur de gaz ça veut dire quoi, vous savez bien que les banques ne vont pas aller financer les infrastructures, etc., donc ça veut dire de la spéculation pure, des intermédiaires supplémentaires…[…]"

 

  • 12:22 "[…] La dette n'est pas remboursable, l'objectif n'est pas de rembourser, l'objectif est de tenir en domination et de toucher des intérêts. C'est ça l'intérêt de la dette ! […]"

 

  • 13:09 "[…] Nous sommes dans une nasse de dette qui est en réalité une nasse de domination géopolitique et tant que nous ne saurons pas, tant que les gens n'auront pas pris conscience de ça et que nous n'en serons pas sortis, toutes les élites politiques des pays européens ont été achetées par différents moyens, par l'élite Euro-Atlantis, les Américains derrière, mais surtout les grands capitalistes qui sont également européens… […]"

 

  • 14:39 " On a dit qu'ils avaient triché (Les Grecs) qu'ils ont maquillé leur chiffre : " Oui bien entendu, c'est Goldman Sachs qui a maquillé les chiffres…"

 

Si vous n'avez pas le temps de l'écouter dans son intégralité, écoutez les conclusions dans les dernières 20 minutes. Comme par exemple ce passage :

  • 25:50 " […] les Français ne peuvent plus travailler exclusivement, ça devient de l'esclavage, de travailler pour payer des impôts : "Mais c'est l'objectif, c'est l'objectif, puisque l'objectif c'est un vaste transfert de patrimoine ! D'ailleurs les élites Euro-Atlantis, les élites mondialistes ont pour projet la suppression de la propriété privée pour tous […]" " […] Vous venez de lâcher le grand mot, donc l'expropriation par la fiscalité !! " "Pas seulement, ils ont d'autres projets, mais ça, ça en fait partie…"

 

N'hésitez surtout pas à partager cette vidéo !!

 

Pour aller plus loin :

Pour mieux comprendre le mécanisme financier mondial, il y a un passionnant docu-film que je vous conseille également si vous ne l'avez pas déjà vu...

Partager cet article

29 juin 2015 1 29 /06 /juin /2015 10:18

Editions Plon

Ce qu'il faut avant tout savoir :

Le nouveau Dictionnaire de l'impossible - Didier van Cauwelaert

Prix Goncourt, Grand prix du Théâtre de l'Académie française, Prix Science-Frontières de la vulgarisation scientifique, Didier van Cauwelaert qui est un auteur prolifique aimant sortir des sentiers battus a participé à de nombreuses expériences avec des chercheurs renommés sur les états modifiés de conscience et les pouvoirs de la pensée. Son site : van.cauwelaert.com

Résumé du livre :

Guérisons inexpliquées, manifestations d'intelligence végétale et animale plus « impossibles » les unes que les autres, pouvoirs humains défiant la logique, communications audiovisuelles en provenance de l'au-delà, contacts extraterrestres analysés scientifiquement... Mais aussi complots tordus, supercheries délirantes montées par des savants, des militaires, des religieux, des médiums...

Didier van Cauwelaert nous fait découvrir, dans les secrets de l'Histoire comme au travers de phénomènes tout récents, des cas incroyables attestés par des références solides. Et si « impossible » n'était pas terrestre ? De A jusqu'à Z, c'est notre conception du monde qui bascule à chaque entrée de ce Dictionnaire, pour le meilleur et (parfois) pour le pire. Mais l'intelligence, l'amour et l'humour qui, à la lecture de ce livre, semblent partout à l'oeuvre dans l'Univers ne sont-ils pas les meilleurs antidotes à la bêtise et à la barbarie humaines qui, trop souvent, monopolisent notre attention ?

Dans ce deuxième tome, Didier van Cauwelaert nous présente avec toujours autant de passion et d'humour de nouveaux phénomènes étonnants qui, dépassant parfois même notre entendement, nous poussent à réfléchir, à essayer de comprendre comment fonctionne le monde, qui nous sommes et ce que nous pouvons devenir...

Ces découvertes incroyables ont été observées, attestées par des scientifiques, des historiens, des militaires, des instruments de mesure… Je me suis régalée à lire le premier tome, ( je vous avais présenté la première histoire de ce maître guéri par son chat depuis l'au-delà) et, grâce aux liens qu'indique l'auteur en bas de chaque histoire, à poursuivre mes réflexions.  

Ce tome 2 est le fruit des réactions extraordinaires qu'a suscitées le tome 1 ainsi que les émissions Les Aventuriers de l'Impossible animées l'été dernier par Jacques Pradel et Didier van Cauwelaert. Ce flot d'informations reçues en retour et ces expériences fantastiques qu'on lui a communiquées, Didier van Cauwelaert n'a pas résisté, pour notre plus grand plaisir, à nous les faire partager une seconde fois !

 

Pour aller plus loin :

Pour réécouter l'émission Les Aventuriers de l'Impossible, diffusée l’été dernier sur RTL, il est toujours possible de télécharger le podcast.

Didier van Cauwelaert présente sur france info le premier tome de son Dictionnaire de l'impossible

Nous avons peur de ce qui nous dépasse

Des mystères de l'intelligence animale aux dernières découvertes sur notre cerveau, des guérisons inexpliquées de Lourdes aux transformations du climat à usage militaire, des tables tournantes de Victor Hugo aux manipulations médiumniques de Hitler en passant par le double miracle "infligé" à Emile Zola, des complots les plus tordus aux supercheries les plus subtiles, Didier Van Cauwelaert explore une centaine de situations impensables qui ont fait l'objet de publications scientifiques, d'enquêtes policières et de décisions de justice.

Partager cet article

25 juin 2015 4 25 /06 /juin /2015 10:55

Frédéric Lopez est journaliste et producteur pour la télévision. Après avoir débuté sa carrière en annonçant des "mauvaises nouvelles" pour une chaîne d’info continue, il s’est mis à chercher le beau sur cette planète. Il a créé Rendez-vous en Terre Inconnue en allant à la rencontre d’êtres humains qui vivent dans une "sobriété heureuse", en harmonie avec leur environnement, en dehors de notre société de consommation.

 

 

J'aime beaucoup son émission Rendez-vous en Terre Inconnue où l'on découvre des niveaux de conscience spirituelle différents qui nous poussent à nous remettre en question, à porter un regard différent sur notre société de consommation, mais également sur tout ce qui nous entoure.

Et si la plus importante révolution à mener aujourd’hui était notre (R)évolution intérieure ? Colibris souhaite montrer que la vraie (R)évolution est celle qui nous amène à nous transformer nous-mêmes pour transformer le monde ! Une occasion, pour chacun d’entre nous, de prendre le temps de s’interroger sur nos comportements et nos leviers de changement.

 

 

Partager cet article

13 juin 2015 6 13 /06 /juin /2015 13:46

Aluna Éditions

Ce qu'il faut avant tout savoir :

Dominica naît Dominique Pascale Claude Herbin à Neuilly-sur-Seine en 1962. Après des études littéraires à Paris, puis de droit privé à l'Université de Londres et de Paris, elle est admise au Barreau de Paris en1986 et à celui de New York en 1988. Mais le travail de collaboratrice dans des cabinets d'avocats d'affaires ne lui convient pas, elle finit par abandonner. Grâce au conseil de l'écrivain américain Joseph Campbell, elle décide d'explorer sa créativité à travers le dessin, la peinture et plus tard la photographie. Dans le même temps, elle se consacre à l'approche du corps à travers la pratique régulière de l'aïkido et du tai-chi-chuan. Ce faisant, Dominica découvre l'enseignement des grands sages et se rend en Inde pour la première fois en 1992 où elle y rencontre Ramesh Balsekar. De retour en France elle rencontre Arnaud Desjardins qui l'encourage à persévérer dans la photographie. Plus tard, en 1997, Éric Baret l'initie à la tradition non duelle du Shivaïsme du Cachemire. Depuis lors, la pratique du yoga alimente en elle la vie, le feu, la joie, la santé.

Résumé du livre :

Autrefois cinéaste moi-même je suis sensible à l'art photographique et c'est depuis longtemps que j'admire les portraits de Dominica. L'austérité du noir et blanc, sans la distraction qu'apportent les couleurs, révèle la profondeur qu'exprime la surface. Avec rigueur, mais aussi une grande ouverture de coeur et d'esprit, Dominica a réuni en un volume les visages ô combien différents, d'hommes et de femmes témoins de formes différentes elles aussi, de la vie spirituelle. Nous savons que "l'Esprit souffle où il veut". La première vertu est donc l'accueil de l'autre - même si la forme de son engagement diffère de celle du nôtre. C'est à quoi nous appellent les visages que la persévérance de Dominica a réunis ici. Puissent au moins certains de ceux-ci avoir un écho en vous et vous orienter non vers leur "sagesse", mais vers la vôtre. En ce qui concerne ceux et celles que je connais personnellement, ce qui m'a le plus touché en les découvrant dans leur vérité, c'est leur amour des autres, leur bienveillance essentielle - même si celle-ci prend parfois un "visage" inattendu.

Collaboratrice dans des cabinets d'avocats d'affaires à Boston puis New York, Dominica finit par abandonner ce travail qui ne la satisfait pas. Elle suit le conseil de l'écrivain américain Joseph Campbell et cherche sa propre voie à travers le dessin, la peinture et la photographie.

En 1992, après avoir rencontré Ramesh Balsekar qui lui fait découvrir la philosophie éternelle de la non-dualité, Dominica, suite aux encouragements d'Arnaud Desjardins, décide de persévérer dans sa vocation de portraitiste, notamment à travers ce magnifique livre où elle dresse le portrait de ces 52 êtres remarquables, conscients de leur nature profonde.

À travers ses sublimes photographies en noir et blanc, dont chacune est accompagnée de textes illustrant leur pensée, nous découvrons, avec un véritable enchantement, ces portraits d'hommes et de femmes témoins de leurs différentes formes de vie spirituelle.

Tout simplement magnifique !!

 

Extrait de la préface d'Arnaud Desjardins

... Nous savons que "l’Esprit souffle où il veut". La première vertu est donc l'accueil de l'autre – même si la forme de son engagement diffère de celle du nôtre. C'est à quoi nous appellent les visages que la persévérance de Dominica a réunis ici. Puissent au moins certains de ceux-ci avoir un écho en vous et vous orienter non vers leur "sagesse" mais vers la vôtre.


Extrait de la postface de Thierry Janssen

… Chacun des portraits présentés dans ce bel ouvrage m'est apparu comme une fenêtre ouverte sur la beauté de notre humanité. Une invitation à nous réveiller. Un appel à vivre avec sagesse et sérénité. Un but que certains qualifient d'utopie. « L'utopie n'est visible qu'à l'oeil intérieur », écrivait Jorge Luis Borges. C'est avec cet oeil intérieur que Dominica a capté la profonde humanité de ses "amis spirituels". Des amis dont les yeux nous apparaissent comme des perles de conscience. Le reflet de notre propre beauté. Pour cela, je voudrais la remercier. Namasté.

 

Pour aller plus loin :

Si vous désirez en savoir plus sur ce livre, ou découvrir quelques extraits, cliquez sur le lien ci-dessous où sur la photo de couverture :

 

Voir également le site de l'auteur en cliquant ICI

 

Partager cet article

12 mai 2015 2 12 /05 /mai /2015 16:31

Éditions du Relié

Ce qu'il faut avant tout savoir :

Psychologue clinicien Patrick Cicognani a passé 20 ans aux États-Unis dans le cadre de sa carrière, dont 3 ans, en tant que directeur clinique de la santé mentale sur la réserve Sioux de Cheyenne River à Eagle Butte, dans le Dakota du Sud puis dans les réserves indiennes de l’État de Washington et de l’Oregon.

Résumé du livre :

Trois ans chez les Sioux de Cheyenne River Mû par un désir profond de connaître des Indiens et de vivre avec eux, l'auteur, après ses études de psychologue clinicien, se rend aux USA avec sa femme. Il nous fait part de la magnifique expérience qui l'a conduit à occuper un poste dans plusieurs réserves indiennes, partageant des années durant le quotidien souvent difficile de ses amis Sioux Lakotas ainsi que leurs cérémonies et rituels. En suivant les multiples et palpitantes aventures de ce récit philosophique nous pénétrons dans l'âme même de ces peuples et dans leur rude façon de vivre au sein d'une nature magnifique. Il nous fait découvrir la profondeur et la portée universelle de ces cultures dans les domaines spirituel, psychologique et écologique. Voici un livre d'une force rare, une plongée stupéfiante dans l'univers actuel des Sioux et des Cheyennes, une vraie leçon de vie.

Patrick Cicognani est un psychologue clinicien. Les peuples indiens d'Amérique du Nord l'ont toujours fasciné. Il décide donc de partir, avec son épouse, à la découverte de ces peuples. Son travail de psychologue lui permet de travailler dans une réserve indienne, chez les Sioux Lakotas, à Cheyenne River, dans le Dakota-du-Sud.

À travers ce témoignage, nous plongeons dans l'étonnante expérience que Patrick Cicognani a vécue auprès de ces Indiens. Il nous invite à porter un regard différent sur les cultures indiennes dont le message spirituel n'a cessé d'être étouffé, amoindri sous certains concepts réducteurs.

Notre monde contemporain, noyé dans l'oubli, le bruit et la fureur, a désespérément besoin de prendre conscience de cette beauté, de cette fraîcheur vitale, libératrices et porteuses de renouvellement, que les civilisations indiennes nous offrent avec tant de générosité, d'intelligence et d'élégance.

À mille lieues des aventures que vivent tant de touristes en quête d'exotisme culturel, Patrick Cicognani nous dévoile également les ravages que la colonisation des Blancs a engendrés, comme l'alcoolisme et les dérives qu'il entraîne. Au fil des pages, c'est toute cette misère et cette grandeur d'un peuple qui s'offre à nous. Patrick Cicognani évoque également la magie, la beauté des Hautes Plaines des Dakotas et du Montana, les cérémonies initiatiques, les réunions de village et la sagesse de ces Indiens, dont la grandeur d'âme touche au coeur et qui ont ouvert en lui des brèches qui l'amènent dans une profonde transformation.

Disparus le cynisme, le désenchantement et les prétentions intellectuelles qui, je croyais, me définissaient. Dispersés aux vents des Hautes Plaines, ils avaient laissé la place à une légèreté et une fraîcheur d'esprit, inaccessibles jusqu'alors. [...]

Oui, j'étais devenu une autre personne. Que j'apprenais à aimer beaucoup. Sur les flancs boisés de Bear Butte, au fond de toutes ces sweatlodges, de grands lambeaux de mes boucliers s'étaient déchirés, mettant à nu la palpitation lumineuse de mon coeur. "Chante Ishta", "l'oeil du Coeur", ce n'était plus une formule, à présent. Je l'avais entrevu et pleinement vécu, de tout mon être.

Grâce à cette immersion totale qu'a vécu l'auteur, il met en lumière la diversité dont ont fait preuve ces peuples pour communiquer leur spiritualité, leurs paroles uniques porteuses d'un sens extraordinaire. Nous découvrons véritablement ces Indiens, non dénués d'humour, loin des clichés, des stéréotypes qui les ont emprisonnés depuis toujours.

Je crois que nous n'avons jamais cessé de trahir la vérité des peuples indiens, et de beaucoup d'autres peuples d'ailleurs. Avec nos armes de destructions massives, les maladies que nous avons importées, notre avidité matérielle et notre gloutonnerie intellectuelle. C'est tout comme si nous avions essayé de les réduire à des "à peu près Blancs", en les définissant selon nos propres critères. Et je crois qu'ils n'ont jamais cessé d'éluder nos définitions. Leur silence est significatif. Les Indiens n'écrivent pas d'ouvrages sur nous. Il est intéressant de le remarquer.

Comme les fleurs sauvages et les animaux des libres espaces, ils n'ont strictement rien à faire de nos analyses, suppositions et inlassables dissertations sur leurs coutumes, leurs pensées, leur âme. Ils se contentent de sourire énigmatiquement, et, comme les fleurs sauvages, savent qu'ils seront toujours là. Ce que nous ne pouvons pas affirmer de la sorte, au train où vont les choses.

C'est un ouvrage fascinant et magnifique que je vous invite à découvrir !!

 

 

Partager cet article

CATALOGUES

Livres à emprunter ou à louer

"Les Lectures de Florinette"

 

 

 

 

 

@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

FLEURS DE BACH

Conseillère en Fleurs de Bach 

Retrouvez moi sur mon autre blog :

Pour celles et ceux qui désirent être plus en phase avec leur nature profonde, il existe un remède 100% naturel qui peut vous aider à vous sentir mieux, ce sont les Fleurs de Bach. 

 

Recherche