Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Un Autre Regard...
  • Un Autre Regard...
  • : Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog dans lequel je parle de tout ce qui me passionne, m'interpelle comme ces lectures, documentaires qui m'amènent à porter un regard différent sur notre monde. Bonne visite à tous ! Florinette
  • Contact

Catégories

31 mars 2012 6 31 /03 /mars /2012 10:58

 

Sur les pas d'Alexandra David-Neel

Himalayas.jpg

Editions Actes Sud

 

Ce qu'il faut avant tout savoir :

P.Telmon.jpgAprès des études d’ethnomédecine, Priscilla Telmon parcourt le monde de missions humanitaires en voyages aventureux. Photographe, écrivain-voyageur, membre de la Société des explorateurs français. Depuis 1999, elle se consacre plus particulièrement à des voyages au long cours qui mêlent l’histoire et l’aventure. Elle fait partager sa passion de l’exploration et des horizons lointains à travers des films, des reportages et des livres dont La chevauchée des steppes en collaboration avec Sylvain Tesson (Robert Laffont) et Carnets de Steppes (Glénat) sur leur traversée de l’Asie centrale à cheval. Elle publie Himalayas (Actes Sud), Sur les chemins du ciel (Robert Laffont) et Voyage au Tibet interdit (MK2) sur sa dernière expédition en solitaire à travers l’Himalaya, sur les pas d’Alexandra David-Néel… Elle présente la série documentaire Le sens de la marche avec Yves Paccalet sur France5, Rêves de comptoir avec Philippe Gildas sur Voyage. Sur Paris Première: les Lundi EvasionParis d’ailleursUn jour une photo, la planète en danger. Elle réalise la série documentaire Les chemins du Possible dans la collection « Les Nouveaux Explorateurs » pour Canal+ sur l’écologie dans le monde.

Résumé du livre :

En 1924, après deux ans de voyage et une expédition clandestine de cinq mois, l'exploratrice française Alexandra David-Néel est la première Occidentale à atteindre Lhassa, la capitale du Tibet interdit. Quatre-vingts ans plus tard, c'est à pied et en solitaire que Priscilla Telmon part sur les traces de cette célèbre aventurière. Rien n'a changé, ou presque, sur le "toit du monde", ni l'interdiction d'y pénétrer, ni la difficulté d'y voyager. Plus de six mois de marche, du golfe du Tonkin jusqu'à Lhassa et aux rivages sacrés du Gange, 5 000 kilomètres d'aventure, de découverte et de cheminement intérieur pour renouer avec le souffle, l'esprit des grandes expéditions passées.

stylo bleu reduit

Nous sommes en 2007. Voilà 2 mois que Priscilla Telmon marche pour atteindre la petite mission catholique française de Tsedrong au Yunnan, aux portes du Tibet Interdit, d'où les deux explorateurs, Alexandra David-Neel et le Lama Yongden sont partis un jour d'octobre 1923 pour leur équipée historique. C'est ici qu'Alexandra David-Neel fixe le début de la marche qui la mènera à Lhassa. Au rythme du récit Voyage d'une Parisienne à Lhassa qu'elle a emporté dans son sac à dos, Priscilla Telmon met ses pas dans ceux de l'exploratrice en parcourant le même itinéraire réalisé 83 ans plus tôt.

« C'est un double voyage que j'accomplis. L'un à pied, qui dessine dans la poussière des pistes la trace de son itinéraire. L'autre, à travers les textes de Mme Neel. Ainsi, en la lisant, je décrypte dans les plis du terrain, et dans les scènes quotidiennes, les signes de l'évolution et des changements historiques. Le voyage d'une Parisienne est mon vademecum, mon almanach d'un autre temps. Traverse-t-on plus facilement l'Himalaya quand on chemine de concert avec les voix de ceux qui se sont tus ? »

Après plus de 5000 kilomètres, Priscilla arrive au but qu'elle s'est fixé en partageant son aventure par le biais de ses magnifiques photos et documents passionnants réunis dans ce très bel ouvrage. Mais la question que l'on pourrait se poser est "Que cherche-t-on en marchant pendant des jours et sur des centaines de kilomètres à travers l'Himalaya ? " et je trouve que Priscilla y répond avec beaucoup de coeur et d'émotion :

« Cette certitude peut-être que la vérité n'est pas au bout du chemin, ni dans le bonheur de la destination atteinte, mais dans le cheminement lui-même, sur la partition du terrain géographique et dans le tréfonds de soi. Ce soir-là, je songe à cette “escapade” au long cours décidée par gratitude envers Alexandra. Je contemple les étoiles sous la voûte céleste. L'une d'elles s'est peut-être allumée pour moi. La vraie inconscience n'est pas de partir vulnérable sur les pistes lointaines, mais de croire que l'on peut les fouler sans compter sur sa bonne étoile. »

 

Pour aller plus loin : le site et le blog de Priscilla Telmon

 

Partager cet article

11 février 2012 6 11 /02 /février /2012 10:23

 

J-ai-perdu-mon-job.jpg

Guy Trédaniel Éditeur

 

Ce qu'il faut avant tout savoir :

L.Mace.jpgLilou est née en août 1977 à Santa Barbara, Californie, de parents français. Elle a grandi à Nantes et, après avoir décroché une licence de la Brookes University à Oxford et de l'ESC de La Rochelle, elle est repartie aux États-Unis où elle a vécu de novembre 2000 à juillet 2008. Elle possédait Emotional Brands, une agence en ligne de conception de sites web et de développement de marque, basée à Chicago et Fort Lauderdale. Elle a également produit et animé une émission de TV intitulée Live a Juicy Life. Elle a notamment rencontré Oprah Winfrey en 2006 et elle a eu l'occasion d'interviewer John Gray, Sonia Choquette et Judith Wright, pour n'en citer que quelques-uns.
Lilou Macé est également la cofondatrice du «  Défi de 100 jours pour tester les lois de l'univers », une communauté globale qui teste la magie et la puissance de la Loi de l'Attraction, 100 jours par an. Son premier livre "J'ai Perdu Mon Job et Ça Me Plait  est sorti en version anglaise en Mai 2009 (I Lost My Job and I Liked It) et en Mars 2011 aux Éditions Trédaniel en français. Son deuxième livre Je n'ai Pas d'Argent et Ça Me Plait sortira en France fin Octobre 2012. Elle raconte dans ce dernier ses difficultés financières vécues entre Mars 2009 et April 2010.

Résumé du livre :

Lilou nous offre 30 jours de son journal intime, à partir du moment où elle a été licenciée. Le lecteur suit ainsi son itinéraire atypique, drôle et souvent émouvant, semé d'embûches, mais aussi de révélations. Au terme de ce parcours quasi-initiatique, Lilou va se prouver à elle-même - et à vous par la même occasion ! - qu'il est possible de vivre une vie plus savoureuse si on le veut vraiment, tant au niveau professionnel que personnel.

stylo bleu reduit

Nous sommes en 2009. En l'espace de quelques secondes, après ces quelques mots : "Tu vas être licenciée. Nous ne pouvons plus te garder." La vie de Lilou va basculer. Cela faisait six mois qu'elle avait cet emploi de directrice du marketing Internet à Londres, emploi qu'elle avait postulé depuis les États-Unis, où elle demeurait.
Après avoir digéré cette nouvelle, bizarrement, elle éprouve un soulagement, car, à cause d'une pression générant un stress constant, elle sentait bien qu'elle n'était pas heureuse à ce poste et que cela affectait toute sa vie. Cofondatrice depuis 2005 de la communauté "Co-Creating Our Reality" (Co-créateur de notre réalité), l'heure est donc venue pour elle de mettre ses croyances à l'épreuve : en ces temps de crise, parviendra-t-elle à utiliser la Loi de l'Attraction pour trouver le job de ses rêves et aider à son tour des millions d'autres gens ?

Lilou nous dévoile 30 jours de son journal intime, à partir du moment où elle a été licenciée. Nous la suivons ainsi pas à pas dans son itinéraire atypique, souvent drôle et émouvant, semé d'embûches, mais aussi de révélations, car, par cette volonté, cette créativité qui est en chacun de nous, Lilou nous démontre que même dans l'adversité tout est encore possible, il suffit d'y croire, d'avoir confiance en la vie, en ne nous laissant pas envahir par nos peurs qui nous empêchent bien trop souvent de vivre vraiment comme on le désir, au plus profond de nous...

« Lilou est une véritable pionnière. Son journal passionnant témoigne du pouvoir extraordinaire que nous avons à notre disposition pour aller au-delà des croyances qui nous limitent. » Lewis Gordon Pugh, nageur de l'extrême et défenseur de l'environnement.

 

Pour aller plus loin :

 

Lilou a également filmé plus de 1200 témoignages diffusés sur son site www.lateledelilou.com

 

Partager cet article

22 novembre 2011 2 22 /11 /novembre /2011 10:08

A pied et en mendiant de la Chine à l'Inde à travers le Thibet

Voyage.jpg

Ce qu'il faut avant tout savoir :

 Alexandra David-NeelNée à Paris, Saint Mandé, le 24 octobre 1868, Alexandra David-Néel est décédée à Digne le 8 septembre 1969 à l'âge de 101 ans.

Cette longue vie, elle l'a tout entière consacrée à l'exploration et à l'étude, ses deux grandes passions qui, dans sa petite enfance, ont fait d'elle une enfant terrible, dans son adolescence une contestataire, dans sa jeunesse une anarchiste, et dans sa vieillesse un des plus sages "penseurs libres" du XXe siècle.

En 1924, à l'âge de 56 ans, accompagnée de son fils adoptif le lama Aphur Yongden,  de villes en déserts, de monastères en vallées, au terme de plus de 3.000 km à pied, Alexandra David-Néel est la première occidentale à pénétrer dans la cité interdite de Lhassa.

Résumé du livre :

1924. Pour la première fois, une femme étrangère réussit à entrer dans Lhassa, capitale interdite du Tibet ! Huit mois auront été nécessaires à Alexandra David-Néel pour relever ce défi extraordinaire ! Huit mois d'un long périple à travers les immenses solitudes du "Pays des Neiges". Huit mois d'une vie rude et dangereuse sous l'apparence d'une mendiante tibétaine! A une époque où personne ne parle de "raid", et encore moins quand il s'agit d'une femme, c'est un magnifique exploit et une aventure exceptionnelle que nous décrit ici l'auteur! Elle y ajoute sa propre quête spirituelle, et ce regard fasciné qu'elle porte sur la civilisation tibétaine.

stylo bleu reduit

Alexandra David-Néel a été la première européenne à vivre au Tibet. Comme elle l'explique dans son introduction, huit mois de pérégrinations accomplies dans des conditions inaccoutumées, à travers des régions en grande partie inexplorées ne peuvent se raconter en deux ou trois cents pages. On ne trouve donc, dans cet ouvrage, qu'un résumé de cette longue marche vers Lhassa qu'elle a effectuée sous le déguisement d'une pèlerine mendiante avec son fils adoptif Yongden, ainsi que leurs multiples stratagèmes pour franchir les postes militaires. Cette femme héroïque et intrépide nous transmet ses observations, ses émotions mêlées de peur, d'enchantement et de ravissement quand des évènements mystérieux viennent lui donner un coup de pouce...

"L'Orient - surtout au Thibet" - est la terre du mystère et des évènements étranges. Pour peu que l'on sache regarder, écouter, observer attentivement et longuement l'on y découvre un monde au-delà de celui que nous sommes habitués à considérer comme seul réel, peut-être parce que nous n'analysons pas assez minutieusement les phénomènes dont il est issu et ne remontons pas suffisamment loin l'enchaînement des causes qui le déterminent."

Durant cette lecture passionnante, on ne peut qu'être impressionné par cet incroyable exploit qui nous démontre que lorsque l'on désire une chose de tout son être, tout devient possible !

 

Pour aller plus loin :

 

 

Pour aller encore plus loin :

France 5 - Une maison, un artiste...

 

 

Partager cet article

9 janvier 2010 6 09 /01 /janvier /2010 10:25
Leçons de vie - Elisabeth Kübler-Ross

Ce qu'il faut avant tout savoir :

E.Kubler-RossNée en 1926, médecin, psychiatre, thanatologue de réputation internationale, Elisabeth Kübler-Ross a avant tout été une pionnière en matière d'accompagnement des personnes en fin de vie. Professeur honoraire de médecine du comportement et de psychiatrie à l'université de Virginie, fondatrice du centre de Shanti Nilaya où sont accueillis des enfants atteints du sida, elle a été nommée docteur honoris causa de nombreuses universités. Elle est décédée le 24 août 2004.

Résumé du livre :

Au cours de cet échange avec David Kessler, lui aussi spécialiste des soins palliatifs, ces deux auteurs confient tour à tour leurs expériences scientifiques, personnelles et spirituelles, et révèlent ainsi le sens de nos désirs, de nos peurs et de nos espoirs. L’occasion d’énoncer autant de leçons de vie à assimiler au cours de l’existence sur l’authenticité, l’amour, le deuil, le pouvoir, la culpabilité, la peur, le pardon ou encore le bonheur.

 

Ce livre est un testament spirituel dans lequel Elisabeth Kübler-Ross ne parle ni de la mort ni des mourants. Elle se dévoile en parlant de son expérience, son enseignement, sa compréhension face au mystère de la vie : « J'ai voulu écrire un ultime livre, non pas sur les mourants, mais sur la vie elle-même. » C'est ainsi qu'Elizabeth Kübbler Ross, la grande dame qui a révolutionné l'approche de la mort et l'accompagnement des derniers instants, définit ce livre diagonal avec son successeur David Kessler, dont les travaux ont été loués par Mère Thérésa.

 

Ce livre plein de sagesse est magnifique, puissant. Il nous éveille, nous touche au plus profond de notre être. Il nous apaise également en nous apportant certaines révélations et réponses qui peuvent aider à effectuer le lâcher-prise, bannir la peur en éloignant les pensées négatives afin de retrouver l’espoir et la confiance en la vie. Un livre à lire et à relire.

 

Voir le site Elisabeth Kübler-Ross France

 

Existe en poche

Lecons-de-vie--poche-.jpg

 

Partager cet article

CATALOGUES

Livres à emprunter ou à louer

"Les Lectures de Florinette"

 

 

 

 

 

@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

FLEURS DE BACH

Conseillère en Fleurs de Bach 

Retrouvez moi sur mon autre blog :

Pour celles et ceux qui désirent être plus en phase avec leur nature profonde, il existe un remède 100% naturel qui peut vous aider à vous sentir mieux, ce sont les Fleurs de Bach. 

 

Recherche