Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Un Autre Regard...
  • Un Autre Regard...
  • : Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog dans lequel je parle de tout ce qui me passionne, m'interpelle comme ces lectures, documentaires qui m'amènent à porter un regard différent sur notre monde. Bonne visite à tous ! Florinette
  • Contact

Catégories

18 février 2018 7 18 /02 /février /2018 15:21

Augustin Lesage est né le 9 août 1876 à Saint-Pierre-lès-Auchel où son père, ancien cultivateur à Saint-Venant, vient de s’installer pour travailler dans les puits de mine de la Compagnie de Ferfay et Ames, ouverts depuis 1855. Son enfance est marquée par la mort de Marie, sa sœur âgée de trois ans : trente ans plus tard, c’est à elle qu’il attribuera ses premiers messages médiumniques.

Tu seras peintre !

Un jour de 1911, alors âgé de 35 ans, il entend, au fond de la mine, une voix lui dire : « Un jour tu seras peintre ! ». Il se trouve alors dans un boyau de cinquante centimètres. « J’étais seul », racontera t-il plus tard, « Voyez ma stupéfaction ! J’avais peur, mes cheveux se dressaient sur ma tête ». Il garde d’abord cet épisode sous silence puis, un an plus tard, il est initié au spiritisme et commence à peindre de manière automatique.

Sa première toile, de 3 mètres sur 3, est conçue à la façon des miniaturistes. Les motifs se succèdent de manière parfaitement symétrique. Augustin Lesage peint de façon spontanée et dit être poussé par des "esprits" qui guident sa main : « Lorsque je me mets à peindre, […] je me laisse guider par une force que je ne puis définir […]. Je n’ai jamais pris de leçons, ni de dessin, ni de peinture, je n’ai pour matériel que quelques godets, pinceaux et tubes de couleurs à l’huile. D’où m’est venue ma vocation, après 27 années de mine ? Je ne sais. »

À partir de 1913, il quitte la mine pour se consacrer à la peinture et, influencé par les psychosistes que côtoie son ami Ambroise Lecomte, il s’initie au guérissage. Les malades viennent si nombreux voir ces "guérisseurs spirites" que le corps médical leur intente un procès en 1914. Accusé d’exercice illégal de la médecine, Augustin Lesage est acquitté grâce aux témoignages de malades qu’il a guéris.

Succès et reconnaissance

Mobilisé le 2 août 1914, il dessine, dans les tranchées, des cartes postales et des souvenirs du front qu’il distribue aux soldats. Le 11 mars 1916, il est à nouveau affecté dans les mines. Redevenu houilleur à Burbure, il n’abandonne pas la peinture pour autant.

Dès 1923 (alors qu’il a définitivement quitté la mine), ses toiles sont exposées à Paris et il connaît un grand succès, d’abord à la Maison des spirites puis au Salon des artistes français. Ses œuvres, rattachées au mouvement spirite et étudiées par André Breton, sont louées par les surréalistes. Elles seront finalement intégrées à la Collection de l’art brut à Lausanne.

Il meurt à Burbure le 21 février 1954, laissant près de 800 toiles.

 

 

Pour aller plus loin :

Les artistes se réclamant du spiritisme ont été nombreux aux dix-neuvième et vingtième siècles. Les peintres comme Augustin Lesage illustrent à merveille le principe du médium. Des individus issus le plus souvent de milieux modestes se mettent soudain à peindre, sans avoir connu auparavant de formation artistique. Sans influence artistique, ils forment une partie de ce qu'on appelle l'art brut. Leurs œuvres, comme celle de Lesage, sont la plupart du temps très structurées et les peintres ne peuvent les expliquer eux-mêmes. Par ailleurs leur technique se révèle souvent inexplicable.

 

  • Pour admirer ses autres peintures, rendez vous sur le site abcd-art.brut et cliquez sur l'image.

 

Pour aller encore plus loin :

Luiz Antonio Alencastro Gasparetto est un célèbre médium peintre brésilien. Il a réalisé, en état de transe, plusieurs milliers de toiles caractérisés par le style et la signature d'un artiste disparu. Là où un artiste vivant aurait besoin d'une dizaine d'heures pour exécuter un tableau de taille et de complexité comparables, Luiz Gasparreto ne met qu'une à deux heures et son travail a toujours un aspect de finition assez remarquable.

Il peint parfois en même temps deux tableaux de style très différent. L’un avec la main gauche et l’autre avec la main droite, toujours sans regarder. Luiz a donné gratuitement l'intégralité de ses toiles à des œuvres de charité.

 

 

Partager cet article

18 janvier 2018 4 18 /01 /janvier /2018 11:43

 

Ce qu'il faut avant tout savoir :

Madelph : « Depuis 8 ans, j’ai pris conscience que mes perceptions n’étaient pas dues au hasard et que je ressentais beaucoup de choses lorsque je rencontrais des personnes, mêmes celles que je ne connaissais pas. Tout cela s’est affiné et confirmé par diverses rencontres où j’ai pu expérimenter ce don de Médiumnité. Je suis un canal  médiumnique et je reçois des messages de l’au-delà par télépathie et visualisation. Je vois les défunts et communique avec eux. Ils viennent me donner des informations pour les personnes en souffrance que je reçois dans ma salle de soins. »

Résumé du livre :

Médium, magnétiseuse et passeur d’Âmes, Madelph poursuit sa mission de messager de Lumière depuis 7 ans afin d’aider les Êtres en souffrance. Lors de nombreuses conférences, elle témoigne de son expérience avec l’au-delà afin de permettre aux personnes de ne plus avoir peur de la mort et de constater la survie de l’Âme.

C’est en allant à une de ses conférences que j’ai eu le plaisir de découvrir le parcours de Marie Maldeph qui, depuis de nombreuses années, reçoit en écriture inspirée de très beaux messages de la part de ses Guides qu’elle retransmet ici, pour la première fois, à travers ce Livre Bleu afin d’aider chacun d’entre nous à avancer plus sereinement sur notre chemin de vie.

Ces messages inspirants et réconfortants, qui résonnent au plus profond de notre être et que l’on peut lire et relire au gré de nos besoins, sont magnifiquement accompagnés par les peintures de l’artiste Mireille Courcières que vous pouvez découvrir en vous rendant sur son site "Les peintures de l’Âme de Mayaka".

 

Pour aller plus loin :

Être un cœur aimant, un doux messager, un guide de lumière. Belle leçon d’Amour... C’est très jeune que Marie Madelph va ressentir des présences et entendre des messages de l’Au-delà, elle gardera secret de ces phénomènes pour essayer de vivre normalement. À cette époque de sa vie, elle n’a jamais entendu parler de médiumnité. En parallèle de ces manifestations, épouse et maman, elle évoluera dans une vie douce et confortable. De 2008 à 2010, après un accident de la vie, Madelph va vivre ce qu’elle appelle sa « descente aux enfers ». En octobre 2010, elle va être témoin d’un accident de voiture et deux jours après, elle vivra une expérience de passage d’Âme. C’est en toute conscience, sans avoir vécu de NDE, que va lui être montré ce qui se passe après la mort...

 

Un documentaire de David Volant © JDC Music - 2017

De ce jour, elle comprendra sa mission, acceptera ses capacités de magnétisme et ses connexions guidées. Installée près de Bordeaux, elle reçoit dans son cabinet, pour aider et délivrer des messages d’apaisement. Elle accompagne également les personnes en fin de vie. Conférencière, elle témoigne de la survie de l’Âme pour que la mort ne soit plus perçue comme une fin mais comme un passage vers un autre plan vibratoire.

 

 

Pour commander le DVD ou en savoir plus :

 

 

 

 

Partager cet article

14 mai 2017 7 14 /05 /mai /2017 17:09

Editions Plon

Ce qu’il faut avant tout savoir :

Yaguel Didier découvre son don alors qu'elle est âgée de 24 ans, grâce à une rencontre déterminante avec une astrologue. Elle décide de ne pas étudier les techniques divinatoires pour laisser libre cours à l'expression de ses perceptions et de ses visions. Depuis, Yaguel Didier est devenue une personnalité du monde de la voyance dont la réputation dépasse largement nos frontières. Voyante depuis près de 45 ans, elle a su redorer le blason de cette profession. Personnalité exceptionnelle, pétillante, dotée d'une énergie hors norme, Yaguel Didier a rencontré "le tout Paris" ! Auteure de livres et de jeux divinatoires, malgré son talent incommensurable, elle est restée humble. Elle présente d'ailleurs l'humilité et l'humour comme deux qualités indispensables pour exercer la voyance ! (Source Guide de la voyance)

Résumé du livre :

La voyance peut-elle élucider les grandes énigmes de l’Histoire ? La réponse s’appelle Yaguel Didier. Scellez sous enveloppe une photo de Marilyn Monroe, un portrait de Mozart, de Nostradamus ou du pharaon Akhenaton. Soumettez-les à la plus célèbre voyante de France. Un extraordinaire monologue s’engage dans le temps, au terme duquel Yaguel Didier découvre le personnage, Dracula, Shakespeare, Louis XVII ou Marilyn. Mieux encore, elle déchiffre le secret de leur vie et de leur oeuvre, résout l’énigme de leur naissance, de leur mort ou de leur légende.

Sous la houlette de l’écrivain Michel de Grèce qui lui tend sous enveloppe scellée des photographies sur des personnages historiques, Yaguel Didier, par le simple fait de les palper, soulève le voile de certains événements historiques jusque-là restés obscurs.

En se penchant ainsi sur le passé, Yaguel Didier bouscule l’Histoire en retransmettant ce qu’elle ressent, ce qu’on lui confie, c’est un véritable travail d’enquête qui se met en place, qui ouvre des perspectives…

Revivant leur propre histoire, ils m’offrent preuve sur preuve de la limpidité de leur coeur, de la véracité de leurs dires, ou m’indiquent, faute d’archives dans l’au-delà, où les trouver sur terre. Emportés par l’élan, redoutant la seconde où je découvrirai qui ils sont et les abandonnerai de nouveau au passé, ils avouent ce qu’ils n’avaient jamais confié ou pu dire de leur vivant, règlent enfin leurs comptes, dénoncent les coupables, les imposteurs, les faux amis […]

Ces révélations m’ont fascinée !! Que ce soit sur Lucy, notre premier ancêtre, sur l’Arche de Noé, l’apocalypse de Saint Jean, la vie de Jeanne d’Arc, la disparition de la dépouille de Mozart, l’affaire Anastasia, le secret de Mayerling, le vrai Louis XVII, Freud, Hitler et j’en passe, tout est passionnant, éclairant. Chaque sujet est précédé d’une brève introduction qui précise ce qui demeure obscur aux historiens et en synthèse un commentaire sur les révélations de Yaguel Didier.

C’est vraiment dommage que certaines énigmes, par discrétion, n’ont pas été publiées, car je pense que connaître véritablement le passé nous amène à réfléchir sur notre avenir.

En espérant qu’un jour on en sache un peu plus, cette édition regroupant vingt grandes énigmes de l’Histoire raviveront autant les amoureux du mystère que ceux de la vérité.

 

Pour aller plus loin :

Voici la 2ème partie de l'entretien réalisé par Yann-Erick avec la voyante Yaguel Didier dans lequel il présente cet ouvrage.

 

 

  • Est-il possible de voir ce que personne d'autre ne peut voir ? Ou prévoir ? Comment cela peut-il être prouvé, expliqué ? En compagnie de Yaguel Didier, la voyante la plus connue, la plus étudiée, les réponses dans l'émission de RTL Itinéraire d'une voyante du 9 juillet 2015.

 

Partager cet article

6 février 2017 1 06 /02 /février /2017 14:56

Dix années d'exploration scientifique des sorties hors du corps

Editions Guy Trédaniel

 

Ce qu'il faut avant tout savoir :

Sylvie Déthiollaz est docteure en biologie moléculaire. Après des études post-graduées à l’Université de Californie à Berkeley, elle fonde en 1999 à Genève le centre Noêsis pour proposer une structure d'accueil et d'écoute des vécus extraordinaires, et mener une recherche scientifique sur ces sujets. Noêsis est devenu en 2012 l'Institut suisse des sciences noétiques (ISSNOE), au sein duquel elle collabore avec le psychothérapeute Claude Charles Fourrier.

Claude Charles Fourrier est psychothérapeute. À l’âge de vingt-cinq ans, le vécu d’une expérience extrême l’a conduit à la nécessité d’un suivi thérapeutique et analytique. Engagé depuis dans une démarche de développement personnel continue, ponctuée d’autres expériences d’EMC, il en vient naturellement à la relation d’aide. Depuis 2004, il a rejoint le centre Noêsis.

Résumé du livre :

« Je suis malade au fond de mon lit, impossible de me rendre à l'anniversaire de mon ami... et pourtant, j'y suis... hors de mon corps... je vois tout, j'entends tout, je pénètre dans les pensées des personnes présentes... Le lendemain, j'appelle mon ami, qui me confirme tout ce que je lui décris... » Ce livre est né de la rencontre d'une scientifique et d'un psychothérapeute avec un jeune homme qui dit “sortir hors de son corps” depuis l'enfance. Rencontre qui va bouleverser la vie de ce dernier et l'emmener toujours plus loin à la découverte de ses capacités. Pendant dix ans, tous trois vont tâtonner, explorer, tester et sans cesse repousser les limites de Nicolas Fraisse, en s'appuyant tantôt sur les connaissances de Sylvie Dethiollaz, la scientifique, qui voit ses savoirs théoriques ébranlés, tantôt sur l'expérience de l'humain de Claude Charles Fourrier, le psychothérapeute, qui se réfère à son propre vécu. Un parcours passionnant, parsemé d'épisodes étonnants et d'anecdotes tout aussi étranges que déroutantes. Une aventure hors du commun, à la découverte des “sorties hors du corps”, de la “vision à distance”, de la “télépathie” et de bien d'autres phénomènes stupéfiants, qui les conduira à une ultime expérience dont les résultats défient toute rationalité. Une étude qui soulève des questions essentielles quant à la véritable nature de la conscience et de la réalité, et renvoie chacun au mystère de l'existence.

Ce livre est le fruit de dix années d'étude d'une scientifique et d'un psychothérapeute sur les états modifiés de conscience au sein de l'Institut ISSNOE. Sylvie Déthiollaz et Claude Charles Fourrier nous offrent une approche scientifique sur ces états modifiés de conscience en abordant plus particulièrement les sorties hors du corps, communément appelé OBE (Out of Body), que peut effectuer à volonté, et depuis son enfance, Nicolas Fraisse.

Ce qui est fascinant et étonnant, c'est qu'au fur et à mesure que Nicolas parvient de mieux en mieux à diriger sa conscience lors de ses décorporations, d'autres capacités se manifestent comme la vision à distance, la télépathie, et même la médiumnité. Cette dernière va beaucoup dérouter les chercheurs, car les messages reçus, qui vont d'abord déstabilisé Nicolas, sont de toute beauté, parfois moralisateurs sur notre attitude, mais surtout d'une très grande profondeur à l'instar du Dialogue avec l'ange.

Ce témoignage à trois voix raconte cette incroyable aventure commune qu'ils ont partagée durant dix ans. Difficile après une telle exploration scientifique de continuer à croire que la conscience ne soit qu'un simple produit du cerveau. Comme le dit si bien Frédéric Lenoir dans sa préface :

Comment dès lors comprendre, par exemple, qu'un individu puisse quitter son corps pour se rendre dans un autre lieu et rapporter tout ce qu'il aura vu ? Soit cet individu ment, ou est victime d'hallucinations - mais alors que faire de son témoignage lorsque celui-ci apporte toutes les preuves de véracité ? - soit il faut remettre en cause le paradigme scientifique dominant selon lequel la conscience ne peut exister en dehors du corps physique.

Il faudrait effectivement remettre en cause ce paradigme, car « le point de vue matérialiste est devenu le prisme à travers lequel la plupart d'entre nous interprétons le monde, interagissons avec lui et jugeons de ce qui est vrai. » Et quand on voit dans quel état est le monde, si l'on continue dans cette vision matérialise, l'humanité cours inexorablement à sa fin.

Aujourd'hui, grâce à des recherches comme celle-ci, ce paradigme matérialiste sera de moins en moins approprié pour décrire la conscience et la réalité dans son ensemble.

En mettant en évidence la profonde connexion qui existe en l'infiniment petit et l'infirment grand, entre le visible et l'invisible, entre la nature et l'Homme, nous sommes en droit d'espérer que le nouveau paradigme présenté dans les pages qui précèdent favorisera une réelle prise de conscience qui conduira à la préservation de notre planète et à l'évolution de l'humanité vers plus de maturité et de sagesse.

Espérons que ce renversement de perspective enclenchera une véritable révolution qui nous fera prendre conscience de qui nous sommes réellement.

 

Pour aller plus loin :

Après dix ans de recherche sur les états de conscience modifiés non ordinaires, Sylvie Dethiollaz, docteur en biologie moléculaire et Claude Charles Fourrier, psychothérapeute, ont reçu Claude Corse au siège de l’Institut suisse de sciences noétiques à Genève. Claude Corse y a rencontré Nicolas Fraisse, qui pratique d’incroyables sorties du corps appelées aussi Out of Body Expériences (OBE), des visions à distance et des voyages guidés aux confins de la conscience pure…

Journaliste : Claude Corse Production Alternative Studio - alternativestudio.fr

 

  • Sciences : des chercheurs étudient les expériences de sorties de corps. Un colloque international s'est tenu ce week-end à Paris sur ces états modifiés de conscience. Voir l'extrait du JT de France 3
  • L'histoire de Nicolas Fraisse sur l'INREES
  • Le site de l'Institut Suisse des Sciences Noétiques : ISSNOE
  • La page Facebook de Nicolas Fraisse

 

La suite de ce documentaire est désormais disponible sur Youtube : Nicolas Fraisse : "Chaque soir une sortie de corps m'emporte"

 

Pour aller encore plus loin :

Je vous invite à regarder ce passionnant documentaire réalisé par Anthony Chene :

"Depuis la nuit des temps, des individus ont vécu des expériences de mort imminente, des phénomènes d'expansion de conscience, ou encore des sorties hors du corps. Nous sommes allés à la rencontre de quelques-unes de ces personnes qui ont accepté de témoigner : qu'ont-elles vécu ? Qu'ont-elles vu ? En quoi ces expériences étaient bien différentes de simples rêves ou d'hallucinations ? Nous avons également interrogé des psychiatres, des psychologues en milieu hospitalier, et d'autres spécialistes pour tenter de percer la réalité de ces phénomènes. Que disent ces expériences sur notre conscience et sur la structure de la réalité ? Comment prendre conscience de la véritable nature de notre être ?"

Un documentaire d’Anthony Chene - Tistrya production : http://www.tistryaprod.com

Partager cet article

10 janvier 2017 2 10 /01 /janvier /2017 16:27

Ce qu'il faut avant tout savoir :

Prix Goncourt, Grand prix du Théâtre de l'Académie française, Prix Science-Frontières de la vulgarisation scientifique, Didier van Cauwelaert qui est un auteur prolifique aimant sortir des sentiers battus a participé à de nombreuses expériences avec des chercheurs renommés sur les états modifiés de conscience et les pouvoirs de la pensée.

 
Résumé du livre :

Et si nous avions la preuve absolue que la conscience, après la mort, continue à transmettre des sentiments et des informations ? Et si cette preuve nous était apportée par deux des plus grands génies de la science, Albert Einstein et Nikola Tesla ? C'est l'incroyable aventure dans laquelle s'est trouvé plongé Didier van Cauwelaert, qui nous livre ici une enquête à couper le souffle. Un véritable jeu de piste qui nous entraîne de la quête des savoirs disparus aux dernières découvertes de la science, des pouvoirs inouïs de notre pensée aux secrets d'une énergie inépuisable, non polluante et gratuite qui, demain, pourrait être mise à la disposition de l'humanité. Rêve impossible, manipulation mentale ou révélations débouchant sur un espoir sans précédent ?

Le 19 décembre 2015 et durant plusieurs mois, sans rien avoir demandé, Didier van Cauwelaert va recevoir de manière croisée des messages à son intention par l'intermédiaire de deux médiums qui les lui transmettent sans vraiment comprendre leur contenu.

Ces messages impérieux, énigmatiques vont pousser Didier van Cauwelaert à enquêter, à comprendre ce que veulent dire ces deux grands scientifiques qui se présentent à Geneviève Delpech et Marie-France Cazeaux sous les traits d'Albert Einstein et Nikola Tesla en dévoilant certains faits de leur passé.

C'est une véritable enquête que va entreprendre Didier van Cauwelaert en essayant de comprendre le but final de ces deux grands génies, ou de leurs avatars, peu importe. L’important est de pouvoir faire décrypter ces messages, quand il s'agit d'équation, par certains scientifiques qui, une fois vérifiés et décodés, conduiront Didier van Cauwelaert à s'engager sur d'autres pistes de réflexion.

La plupart de ces messages d'une précision inouïs sont surtout destinés à aider l'humanité, certains vont s'avérer être révolutionnaires ou prédictifs dans le seul but de nous interroger, de nous éclairer, voire même d'aiguiller certains chercheurs…

Me voici donc interpellé, pris à témoin, envoyé sur des pistes, orienté vers des chercheurs inconnus de moi, des découvertes à couper le souffle ou à dormir debout, ballotté entre des secrets terrifiants enfouis dans le passé et un avenir prometteur que les grands lobbies énergétiques se sont fait un devoir d'enterrer.

C'est un livre bourré d'informations qui m'a laissée dans le questionnement, dans l'émerveillement, mais également dans une certaine tristesse mêlée d'écoeurement, car le monde n'en serait pas là si le gouvernement, le FBI, sous l'autorité d'Edgar Hoover, n'avaient pas tout fait pour bâillonner Nikola Tesla en le médisant et en détruisant, ou en escamotant, ces merveilleuses découvertes. Cet homme, cet incroyable génie qui a passé huit décennies à tenter de mettre les ressources cachées de l'Univers au service de l'humanité, n'avait qu'un seul but, qu'un seul souhait, celui d'apporter au monde la paix en rendant toute guerre impossible.

En plus d'être un livre passionnant, époustouflant, c'est un bel hommage que rend Didier van Cauwelaert à Albert Einstein et Nikola Tesla qui ont, en fin de compte, vécu beaucoup de situations similaires : "inventivité précoce, célébrité fulgurante suivie d'un long déclin médiatique" et j'en passe...

 

Pour aller plus loin :

Didier van Cauwelaert était l'invité de l'émission La Grande Librairie pour nous présenter son dernier livre : Au-delà de l'impossible.

 

Que feriez-vous si l'esprit d'un grand savant venait vous rendre visite et vous donnait la clé de découvertes historiques ? C'est ce qui est arrivé à Didier Van Cauwelaert, écrivain et fervent soutien de la première heure de l'INREES. Dans son dernier ouvrage, il évoque un récit surprenant, qui n'a pourtant rien d'imaginaire. Contact avec les défunts, secrets d'histroire, synchronicités... Une enquête à la frontière du visible dont il nous livre les secrets...

Pour voir cette vidéo dans son intégralité, rendez-vous sur : INREES TV

 

 

Ci-dessous, vous pouvez écouter Didier van Cauwelaert sur franceinfo.

 

Le site de l'auteur : van.cauwelaert.com

Sa Page Facebook : Didier van Cauwelaert

Partager cet article

@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

Recherche