Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Un Autre Regard...
  • Un Autre Regard...
  • : Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog dans lequel je parle de tout ce qui me passionne, m'interpelle comme ces lectures, documentaires qui m'amènent à porter un regard différent sur notre monde. Bonne visite à tous ! Florinette
  • Contact
1 juin 2015 1 01 /06 /juin /2015 16:36

Éditions La Providence

Ce qu'il faut avant tout savoir :

Vincent Hamain est auteur, conférencier et Directeur technique à Equinoxe, scène nationale de Châteauroux. Il est en parallèle accompagnant des personnes en fin de vie au sein de l’association JALMALV qui agit pour que le "mourant" soit reconnu comme une personne vivante jusqu’à son dernier souffle. Il a vécu une expérience de mort imminente (EMI) suite à un arrêt cardiaque de plusieurs minutes.

Résumé du livre :

Mon coeur qui lâche. Un brancard. L'hôpital. La mort au bout du couloir... Oui, c'est bien elle qui m'attend ! Tantôt enveloppée de noir, tantôt lumineuse, la voilà qui m'invite à la suivre. Que faire ? Je n'ai rien demandé ! Et puis ce rendez-vous n'était pas prévu... Dois-je accepter cette dernière danse ? Étrangement, je n'ai pas peur. Je crois même que je ne me suis jamais senti aussi bien. Avant de me lancer dans ses bras, je décide d'abord de l'observer. De la scruter. De percer ses plus profonds mystères. À la fois âpre et suave, inquiétante et douce, la mort est d'une terrifiante beauté. C'est de cette rencontre-là que je vais vous parler...

Après cette incroyable plongée dans l'éternité, il a fallu près d'une décennie à Vincent Hamain pour mettre en mots ce qu'il a vécu. Cette aventure, qui a commencé en 1999, continue encore aujourd'hui à l'enrichir de jour en jour.

Cette profonde immersion intemporelle oriente ma vie de maintenant vers la recherche de l'impossible quête d'un amour que j'ai connu dans cet autre état, celui de l'autre côté… l'au-delà.

Cette exploration dans l'au-delà que Vincent Hamain nous invite à faire est une magnifique aventure spirituelle, empreinte d'amour et débordante de cette somptueuse lumière que tant d'expérienceurs ont touchée. C'est avec des mots simples que Vincent Hamain aborde cette visite guidée selon une chronologie déterminée afin que le lecteur puisse s’y retrouver, tant la richesse de tous ces niveaux et plans vibratoires qu'il a traversés, en compagnie de ses guides, est incommensurable.

J'ai été très touchée, époustouflée par ce voyage que Vincent Hamain a entrepris à travers tant de différents plans de l'astral allant des mondes infernaux puis célestes, expliquant, par son ressenti, toutes les situations dans lesquelles il s'est retrouvé. Ce fantastique témoignage nous aide à mieux appréhender notre vie sur Terre et, surtout, nous éclaire en nous apportant un soulagement face à cet autre monde qui nous attend.

Ce pas dans l'éternité, que je vous invite à faire, commence par de belles introductions rédigées par Dominique Vallée et Nicole Dron, qui a également vécu cette éternité. Pour finir avec les Postfaces de l'écrivain et poète Martine Maillard et le cher regretté Jean-Claude Carton.

 

Pour aller plus loin :

Extraits de "Mémorandum de l'au-delà" Un pas dans l'éternité, livre qui retrace une expérience de mort provisoire.

 

Vous pouvez lire également le témoignage de Vincent Hamain déposé sur le site de IANDS Québec :

Pour aller encore plus loin :

Retrouvez les autres interviews de Vincent Hamain dirigées par Jean-Claude Carton sur la Web-TV Etoiles du Coeur :

 

 

Partager cet article

18 mai 2015 1 18 /05 /mai /2015 13:21

Dans cette vidéo gratuite, découvrez le témoignage riche et touchant d’un homme déterminé qui, frappé par une maladie auto-immune et condamné par les médecins, à choisi de se battre et de guérir.

Richard Cummings, interviewer célèbre pour ses émissions dédiées à la quête de sens et à l'exploration de la nature humaine, anime l'émission "Questions de sens" sur S17.TV. Dans cet entretien très intime, il nous emmène à la découverte de Claude Pinault qui nous livre un témoignage vibrant et empreint d'amour, plein d'espoir sur les ressources insoupçonnées de l'être humain. Une source d'inspiration pour tous ceux et celles qui font face à l'adversité, au delà de la maladie.

C'est un magnifique et émouvant témoignage d'un homme qui a refusé l'inéluctable. Claude Pinault, avec des mots simples mais qui touchent au coeur, nous montre l'important d'aimer la Vie comme elle se présente avec ses hauts et ses bas et que, si nous le voulions, nous pouvons tous devenir des "éponges à bonheur" ! Cette belle invitation nous fait prendre conscience que la Vie c'est ici et maintenant, la minute d'après reste hypothétique...

 « On a deux vies sur terre et la deuxième commence le jour où on réalise qu'on en a qu'une » Confucius

N'hésitez pas à partager librement cette vidéo à votre entourage en cliquant sur ce lien : J'ai choisi de me battre, j'ai choisi de guérir, car cet entretien est une véritable source d'inspiration pour tous !

 

Pour aller plus loin :

« Il faut toujours viser la lune, car même en cas d'échec on atterrit dans les étoiles. »

En 2005, Claude Pinault se retrouve tétraplégique presque du jour au lendemain. Le diagnostic est violent : c'est une forme sévère du syndrome de Guillain-Barré. «Quand il n'y a plus de jus, il n'y a plus de jus. Vous ne remarcherez plus», lui annonce un médecin. Mais Claude refuse l'inacceptable. Il mobilise toutes ses forces, physiques et mentales, pour vaincre le diagnostic et petit à petit sortir son corps d'un sarcophage terrifiant. Dans ce livre d'entretiens, la psychologue Marie de Hennezel revient avec Claude Pinault sur les techniques qu'il a instinctivement développées pour aller vers la guérison : l'humour, la pensée positive, la détermination... Tous deux mettent ainsi en lumière le lien étonnant entre le corps et l'esprit. Un livre plein d'espoir sur les forces insoupçonnées de l'être humain, une source d'inspiration pour tous ceux qui font face à l'adversité, au-delà même de la maladie.

Pour aller encore plus loin :

Voici une autre interview que je vous invite à écouter. Le témoignage de Claude Pinault est une véritable source d'inspiration pour nous tous !

Partager cet article

12 mai 2015 2 12 /05 /mai /2015 16:31

Éditions du Relié

Ce qu'il faut avant tout savoir :

Psychologue clinicien Patrick Cicognani a passé 20 ans aux États-Unis dans le cadre de sa carrière, dont 3 ans, en tant que directeur clinique de la santé mentale sur la réserve Sioux de Cheyenne River à Eagle Butte, dans le Dakota du Sud puis dans les réserves indiennes de l’État de Washington et de l’Oregon.

Résumé du livre :

Trois ans chez les Sioux de Cheyenne River Mû par un désir profond de connaître des Indiens et de vivre avec eux, l'auteur, après ses études de psychologue clinicien, se rend aux USA avec sa femme. Il nous fait part de la magnifique expérience qui l'a conduit à occuper un poste dans plusieurs réserves indiennes, partageant des années durant le quotidien souvent difficile de ses amis Sioux Lakotas ainsi que leurs cérémonies et rituels. En suivant les multiples et palpitantes aventures de ce récit philosophique nous pénétrons dans l'âme même de ces peuples et dans leur rude façon de vivre au sein d'une nature magnifique. Il nous fait découvrir la profondeur et la portée universelle de ces cultures dans les domaines spirituel, psychologique et écologique. Voici un livre d'une force rare, une plongée stupéfiante dans l'univers actuel des Sioux et des Cheyennes, une vraie leçon de vie.

Patrick Cicognani est un psychologue clinicien. Les peuples indiens d'Amérique du Nord l'ont toujours fasciné. Il décide donc de partir, avec son épouse, à la découverte de ces peuples. Son travail de psychologue lui permet de travailler dans une réserve indienne, chez les Sioux Lakotas, à Cheyenne River, dans le Dakota-du-Sud.

À travers ce témoignage, nous plongeons dans l'étonnante expérience que Patrick Cicognani a vécue auprès de ces Indiens. Il nous invite à porter un regard différent sur les cultures indiennes dont le message spirituel n'a cessé d'être étouffé, amoindri sous certains concepts réducteurs.

Notre monde contemporain, noyé dans l'oubli, le bruit et la fureur, a désespérément besoin de prendre conscience de cette beauté, de cette fraîcheur vitale, libératrices et porteuses de renouvellement, que les civilisations indiennes nous offrent avec tant de générosité, d'intelligence et d'élégance.

À mille lieues des aventures que vivent tant de touristes en quête d'exotisme culturel, Patrick Cicognani nous dévoile également les ravages que la colonisation des Blancs a engendrés, comme l'alcoolisme et les dérives qu'il entraîne. Au fil des pages, c'est toute cette misère et cette grandeur d'un peuple qui s'offre à nous. Patrick Cicognani évoque également la magie, la beauté des Hautes Plaines des Dakotas et du Montana, les cérémonies initiatiques, les réunions de village et la sagesse de ces Indiens, dont la grandeur d'âme touche au coeur et qui ont ouvert en lui des brèches qui l'amènent dans une profonde transformation.

Disparus le cynisme, le désenchantement et les prétentions intellectuelles qui, je croyais, me définissaient. Dispersés aux vents des Hautes Plaines, ils avaient laissé la place à une légèreté et une fraîcheur d'esprit, inaccessibles jusqu'alors. [...]

Oui, j'étais devenu une autre personne. Que j'apprenais à aimer beaucoup. Sur les flancs boisés de Bear Butte, au fond de toutes ces sweatlodges, de grands lambeaux de mes boucliers s'étaient déchirés, mettant à nu la palpitation lumineuse de mon coeur. "Chante Ishta", "l'oeil du Coeur", ce n'était plus une formule, à présent. Je l'avais entrevu et pleinement vécu, de tout mon être.

Grâce à cette immersion totale qu'a vécu l'auteur, il met en lumière la diversité dont ont fait preuve ces peuples pour communiquer leur spiritualité, leurs paroles uniques porteuses d'un sens extraordinaire. Nous découvrons véritablement ces Indiens, non dénués d'humour, loin des clichés, des stéréotypes qui les ont emprisonnés depuis toujours.

Je crois que nous n'avons jamais cessé de trahir la vérité des peuples indiens, et de beaucoup d'autres peuples d'ailleurs. Avec nos armes de destructions massives, les maladies que nous avons importées, notre avidité matérielle et notre gloutonnerie intellectuelle. C'est tout comme si nous avions essayé de les réduire à des "à peu près Blancs", en les définissant selon nos propres critères. Et je crois qu'ils n'ont jamais cessé d'éluder nos définitions. Leur silence est significatif. Les Indiens n'écrivent pas d'ouvrages sur nous. Il est intéressant de le remarquer.

Comme les fleurs sauvages et les animaux des libres espaces, ils n'ont strictement rien à faire de nos analyses, suppositions et inlassables dissertations sur leurs coutumes, leurs pensées, leur âme. Ils se contentent de sourire énigmatiquement, et, comme les fleurs sauvages, savent qu'ils seront toujours là. Ce que nous ne pouvons pas affirmer de la sorte, au train où vont les choses.

C'est un ouvrage fascinant et magnifique que je vous invite à découvrir !!

 

 

Partager cet article

9 mai 2015 6 09 /05 /mai /2015 14:02

L'essentiel est invisible pour les yeux...

D'après le chef d’œuvre d'Antoine de Saint-Exupéry

Découvrez la nouvelle bande-annonce officielle du film événement de l'été 2015.
 

Une deuxième partie va démarrer juste après la première !

Synopsis

C’est l’histoire d’une histoire.
C’est l’histoire d’une petite fille, intrépide et curieuse, qui vit dans un monde d’adultes.
C’est l’histoire d’un aviateur, excentrique et facétieux, qui n’a jamais vraiment grandi.
C’est l’histoire du Petit Prince qui va les réunir dans une aventure extraordinaire.

 

Date de sortie : 29 juillet 2015
Durée : 1h48
Genre : Film d'animation
Un film de Mark Osborne
Avec les voix de André Dussolier, Florence Foresti, Vincent Cassel, Marion Cotillard, Guillaume Gallienne, Laurent Lafitte et Vincent Lindon

 

Retrouvez l'univers du Petit Prince sur :

 

Partager cet article

5 mai 2015 2 05 /05 /mai /2015 20:45

Editions Aubier

Ce qu'il faut avant tout savoir :

 

Gitta Mallasz (épouse Walder) est née le 21 juin 1907 à Ljubljana (Slovénie) dans une famille austro-hongroise. Son père était officier de l'armée hongroise et sa mère autrichienne. Adolescente, à Budapest, elle fréquente l’école des arts décoratifs, où elle se lie d’amitié avec Hanna Dallos. Très douée pour la natation, elle devient championne en dos crawlé à la fin des années 20. Elle fait ainsi connaissance de Lili Strausz, professeur d’expression corporelle, qui pratique aussi le massage. Vers 1934 Gitta Mallasz reprend le dessin, renoue avec Hanna et travaille dans l’atelier que celle-ci dirige avec son mari Joseph Kreutzer. L’antisémitisme sévissant à Budapest, c’est elle, la seule survivante qui gardera l'enseignement spirituel hors du commun, qu'elle fera connaître par la publication du livre Dialogues avec l'ange. Gitta Mallasz est décédée le 25 mai 1992 à Tartaras (Rhône).

Résumé du livre :

En 1943, en Hongrie, Hanna, Lili, Joseph et Gitta, décident d'installer leur atelier d'artistes à la campagne. Peu de temps après, Hanna devient la messagère d'un ange et reçoit sa parole pendant 17 mois. Alors que ses amis sont morts dans les camps de concentration, Gitta, seule survivante du groupe retranscrit ces entretiens et transmet l'enseignement de l'ange.

« Attention, ce n'est plus moi qui parle ! » Par ces mots commence, dans un petit village de Hongrie, une étonnante aventure spirituelle. En 1943, au coeur de l'Europe déchirée, quatre jeunes gens, Hanna, Lili, Joseph, de confession juive et Gitta, catholique, décident d'installer à la campagne leur atelier de décoration. Éloignés de toute pratique religieuse, mais en quête de vérité, ils souhaitent vivre une vie plus attentive à l'essentiel.

Dès lors, et durant dix-sept mois, une voix mystérieuse qu'ils appelleront "Ange" va s'exprimer de façon régulière par la bouche de Hanna. Ces dialogues avec l'ange vont leur faire découvrir leur propre part de divinité créatrice en leur apportant des messages qui vont transformer le sens de leur existence.

Pendant le silence qui suit, je me demande quelles seront nos possibilités d'évolution en tant qu'êtres humains, et je reçois immédiatement une réponse à ma question muette.

Je m'adresse à toi aussi. C'est cela, la direction de l'évolution :

Ces paroles sont accompagnées d'un geste qui n'est ni vertical, ni horizontal, mais oblique. Je suis très étonnée d'apprendre que l'évolution humaine ne dépend pas seulement du développement spirituel (vertical), ou du développement matériel (horizontal), mais des deux ensemble.

Ces entretiens s'achèveront tragiquement par la déportation et la mort de Joseph, Lili et Hanna. Gitta, qui reste la seule survivante, entreprend de transcrire mot à mot tout cet enseignement.

Les petits cahiers où elle a consigné cette sidérante et magnifique expérience donneront naissance à cet ouvrage publié pour la première fois en 1976, soit trente-trois ans plus tard, et traduit depuis dans une quinzaine de langues. Il m'est bien difficile d'exprimer ce que j'ai ressenti durant la lecture d'un tel livre qui m’a valu plusieurs relectures au fil de mon évolution personnelle. J'invite donc chaque lecteur, comme le disait Gitta Mallasz, de comprendre et de vivre personnellement le message de ces entretiens.

 

Qu'est-ce que l'ange  ?

Celui que j'ai nommé "Ange" a peu de ressemblance avec l'Ange des Traditions.
L'ange pour moi est ma moitié vivifiante
Et moi, je suis sa moitié vivifiée.
Il est ma préfiguration dans l'invisible
et moi je suis sa figuration dans le visible.
Il est mon pareil intemporel
et moi je suis son pareil limité dans le temps.
Il est mon complément intuitif dans l'esprit
et moi je suis son complément exécutif dans la matière.
Il est mon corps de lumière,
et moi je suis son corps de matière.

Gitta Mallasz

 

Pour aller plus loin :

Voici un documentaire de France 3 présentant Gitta Mallasz, Le scribe des Anges, réalisé par Michel Cazenave et Jacques Meny. Ce documentaire a été tourné six semaines avant le décès de Gitta Mallasz survenu le 25 mai 1992.

 

Il y a eu également un film documentaire tiré de ce livre dont voici la bande annonce

Les philosophes Raimon Panikkar, Ervin Laszlo et le metteur en scène Wim Wenders entre autres, non seulement raconteront leur expérience personnelle, mais essaieront aussi d’expliquer cette dimension spirituelle très particulière.

 

Pour aller encore plus loin :

Résumé du livre :

Gitta Mallasz et Françoise Van Aerde se livrèrent, entre 1978 et 1982, à un travail de relecture, d'approfondissement et de commentaires des Dialogues avec l'ange. Ce livre est donc le fruit de la retranscription fidèle de la pensée de Gitta Mallasz.

Ainsi la lumière se fait sur des points obscurs du texte, permettant d'appréhender le message spirituel de portée universelle, centré sur les notions d'amour et d'éternité.

Partager cet article

@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

Recherche