Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Un Autre Regard...
  • Un Autre Regard...
  • : Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog dans lequel je parle de tout ce qui me passionne, m'interpelle comme ces lectures, documentaires qui m'amènent à porter un regard différent sur notre monde. Bonne visite à tous ! Florinette
  • Contact

Catégories

30 août 2006 3 30 /08 /août /2006 17:10



Biographie :

Chitra Banerjee Divakaruni est née en Inde en 1957. À l'âge de 19 ans, elle quitte Calcutta pour les États-Unis. Elle fait ses études de maîtrise en anglais à la « Wright State University de Dayton », Ohio, et des études de doctorat à l'Université de Californie, « Berkeley ». En 2000, elle fut une des juges pour le prestigieux « National Book Award ».

Elle ne pensait pas devenir écrivaine, mais après sa venue en Amérique, elle comprit que ses expériences biculturelles étaient une formidable matière d'écriture. Ses livres sont donc à consonance biographique, mêlant culture indienne et vie américaine. Son écriture est magique et sensuelle et a été de nombreuses fois récompensées par des prix littéraires.

Aujourd'hui, mère de deux enfants, elle habite à Houston, où elle enseigne l'écriture à l'université. Elle œuvre également au sein d'un comité consultatif pour Asiatiques victimes d'abus domestiques.

Sa bibliographie est vaste : romans, nouvelles, poésie et littérature pour la jeunesse. Ses ouvrages sont traduits en plusieurs langues.
Les éditions Philippe Picquier et Plon s'attachent à nous traduire ses œuvres.


Bibliographie :

* 2001 - Ma soeur, mon amour, (Éditions Plon),
* 2001 - Mariage arrangé, (Éditions Picquier),
* 2002 - La Maîtresse des épices, (Éditions Picquier),
* 2002 - Les Erreurs inconnues de nos vies, (Éditions
            Picquier),

* 2002 - La Liane du désir, (Éditions Plon),
* 2006 - La Reine des rêves, (Éditions Picquier),

Pour la jeunesse :

* 2004 - Le Porteur de Conque, Tome 1, (Éditions
            Picquier Jeunesse),

* 2006 - La Confrérie de la Conque Tome 2, (Éditions
            Picquier Jeunesse),


Partager cet article

30 août 2006 3 30 /08 /août /2006 17:09




Biographie :

Jean-Paul Dubois est né en 1950 à Toulouse, où il vit toujours, loin de la scène littéraire. Avant d'être l'auteur d'une dizaine de romans, de recueils de nouvelles et de plusieurs essais, dont Éloge du gaucher dans un monde manchot, Jean-Paul Dubois se lance dans le journalisme et travaille au Nouvel Observateur où il est l'auteur de nombreux articles (réunis en recueils aux éditions de l'Olivier). Il connaît bien les États-Unis pour y avoir été le correspondant du magazine pendant quinze ans.

Fasciné par les écrivains américains, il a rédigé en vingt ans une quinzaine de romans qui remportent un succès croissant, tant critique que public. Le très remarqué Kennedy et moi, qui remporte, en 1996, le prix France Télévisions, est adapté au cinéma par Sam Karmann, avec Jean-Pierre Bacri en vedette.


En 2004, Une Vie française remporte le prix Femina ainsi que le prix du roman Fnac : véritable saga, ce texte raconte, de manière drôle et lucide, les cinquante années dans la vie d’un journaliste sportif, Paul Blick, mises en parallèle avec l’histoire de la Vème République, de ses espoirs à ses désillusions.

En 2006 Vous plaisantez monsieur Tanner aborde de façon humoristique l'enfer des travaux.

En 2007  Jean-Paul Dubois revient à plus de gravité avec Hommes entre eux et confirme encore une fois, s'il était besoin, la qualité de sa plume.


Bibliographie :

* 1984 - Compte rendu analytique d'un sentiment
            désordonné, (Éditions du Fleuve noir),

* 1987 - Éloge du gaucher dans un monde manchot,
            (Éditions Robert Laffont),

* 1988 - Tous les matins je me lève, (Éditions Robert
            Laffont),

* 1989 - Maria est morte, (Éditions Robert Laffont),
* 1990 - Les poissons me regardent, (Éditions Robert
            Laffont),

* 1991 - Vous aurez de mes nouvelles, (Éditions Robert
            Laffont),

* 1992 - Parfois je ris tout seul, (Éditions Robert
            Laffont),

* 1992 - Une année sous silence, (Éditions Robert
            Laffont),

* 1993 - Prends soin de moi, (Éditions Robert Laffont),
* 1994 - La vie me fait peur, (Éditions du Seuil),
* 1996 - Kennedy et moi, (Éditions du Seuil),
* 1996 - L'Amérique m'inquiète, (Éditions de l’Olivier),
* 1997 -  Je pense à autre chose, (Éditions de l’Olivier)
* 1999 - Si ce livre pouvait me rapprocher de toi,
            (Éditions de l’Olivier),

* 2002 - Jusque-là tout allait bien en Amérique,
            (Éditions de l’Olivier),

* 2004 - Une vie française, (Éditions de l’Olivier),
* 2006 - Vous plaisantez, Monsieur Tanner, (Éditions de
            l’Olivier),

* 2007 - Hommes entre eux, (Éditions de l’Olivier),

Partager cet article

30 août 2006 3 30 /08 /août /2006 16:58




Biographie :

Laurie Colwin est née en 1944. Cette romancière américaine publie sa première nouvelle dans le New-Yorker à vingt-quatre ans. En une trentaine d'années, elle a publié aussi bien des recettes de cuisine que des romans ou des recueils de nouvelles. Cette femme, aux dons et aux intérêts multiples, a été chroniqueuse gastronomique, a travaillé dans l'édition et a été la traductrice d’Isaac Bashevis Singer.
Elle est très célèbre aux États-Unis, où les Américains l'ont adulée tant pour son style littéraire que pour son humour haut en couleur. Les Français ont dû attendre 1999 pour que Franck et Billy soit traduit, mais l'engouement de la presse et le bouche à oreille en ont fait en France aussi un auteur fétiche.

Laurie Colwin écrit dans une prose minimaliste où la vie ressemble aux films en super 8. Le quotidien, pour un instant, s’anime devant nous et devient une aventure extraordinaire, drôle et tellement merveilleuse.

Elle est décédée à Manhattan en octobre 1992.


Bibliographie :

* 1999 - Frank et Billy, (Éditions Autrement),
* 1999 – Drôles d’oiseaux, (Éditions Autrement),
* 2000 – Accidents, (Éditions Autrement),
* 2001 - Une vie merveilleuse, (Éditions Autrement),
* 2002 - Comment se dire adieu ?, (Éditions
            Autrement),

* 2004 - Une épouse presque parfaite, (Éditions
            Autrement),

* 2005 - Famille, tracas et Cie, (Éditions Autrement),
* 2006 - Rien que du bonheur, (Éditions Autrement),

Partager cet article

30 août 2006 3 30 /08 /août /2006 16:52


G.Roy.jpg


Biographie :

Gabrielle Roy est une romancière née le 22 mars 1909 à St-Boniface au Manitoba, elle exerce de 1929 à 1937 le métier d’institutrice dans sa province d’origine.
En 1937, elle étudie l’art dramatique à Paris d’abord, puis à Londres. De retour d’Europe, elle s’installe au Québec et vit des textes qu’elle vent à divers périodiques montréalais, tout en entreprenant la rédaction de Bonheur d’occasion.
En 1945, elle publie ce premier roman, elle obtient en France le prix Fémina 1947 et elle est sélectionnée à New York par la Literary Guild of America.

En 1947 à 1950, Gabriele Roy et son mari partent pour Paris où ils passeront trois ans ; elle fait des séjours en Bretagne, en Suisse en Angleterre. Son deuxième roman, La petite Poule d’eau, paraît à Montréal et l’année suivante il est publié à Paris et à New York.

En 1950-1952, de retour en France, le couple s’installe d’abord à Ville Lasalle, puis à Québec, où Gabrielle Roy vivra jusqu’à la fin de sa vie.

Ses livres se partagent entre deux grands cycles : un cycle romanesque et un cycle autobiographique. Bonheur d’occasion (1945) est le premier roman à sujet urbain et montréalais. Montréal est à nouveau le cadre du troisième roman de Gabrielle Roy, Alexandre Chenevert. La veine autobiographique ou semi-autobiographique commence dès La Petite Poule d’eau et Rue Deschambault, en recréant certains épisodes de la vie au Manitoba. Ces enfants de ma vie propose, en une suite de tableaux, une célébration de l’enfance et de la fraternité universelle.

Quant à La Détresse et l’Enchantement, l’un des derniers ouvrages de Gabrielle Roy et sa seule véritable autobiographie, il rend compte de son milieu familial et social, de ses années de formation, de ses hésitations entre Paris et Londres, de ses amours et de ses débuts d’écrivain. On y retrouve les grands thèmes qui ont nourri cette oeuvre impressionnante, mais aussi l’aveu, nouveau chez elle, de l’oppression subie par les francophones de sa province natale: «Les minorités ont ceci de tragique, écrit-elle: elles doivent être supérieures ou disparaître».

L’ensemble de son oeuvre lui mérite plusieurs distinctions: Médaille de l’académie canadienne-française (1946), prix du Gouverneur général (1947), médaille Lorne Pierce (1948), prix du Gouverneur général à nouveau (1955 et 1977), prix Duvernay (1956), prix David (1971) et le prix Molson (1978).

Le 13 juillet 1983, Gabrielle Roy décède à l’Hôtel-Dieu de Québec laissant derrière elle des oeuvres marquantes.


Bibliographie :

Quelques ouvrages réédités de Gabrielle Roy :

* 1984 - De quoi t'ennuies-tu Éveline ?, (Éditions
            Boréal),
* 1986 - L’Espagnole et la Pékinoise, (Éditions Boréal),
* 1990 - La Détresse et l’Enchantement, (Éditions
            Boréal),
* 1993 - Bonheur d’occasion, (Éditions Boréal),
* 1993 - Cet été qui chantait, (Éditions Boréal),
* 1993 - Rue Deschambault, (Éditions Boréal),
* 1993 - La route d'Altamont, roman, (Éditions Boréal),
* 1993 - La petite poule d’eau, (Éditions Boréal),
* 1993 - Ces enfants de ma vie, (Éditions Boréal),
* 1993 - La montagne secrète, (Éditions Boréal),
* 1995 - La rivière sans repos, (Éditions Boréal),
* 1995 - Alexandre Chenevert, (Éditions Boréal),
* 1996 - Fragiles lumières de la terre, (Éditions Boréal),
* 1997 - Le temps qui m’a manqué, (Éditions Boréal),
* 1998 - Contes pour enfants, (Éditions Boréal),
* 1999 - Ma chère petite sœur, (Éditions Boréal),
* 2000 - Le Pays de Bonheur d’occasions, (Éditions
            Boréal),
* 2001 - Mon cher grand fou…(Éditions Boréal),
* 2005 - Femmes de Lettre, (Éditions Boréal),
* 2005 - Rencontres et entretiens avec Gabrielle Roy,
            (Éditions Boréal),
* 2007 - Heureux les nomades et autres reportages,
            (Éditions Boréal)







Partager cet article

30 août 2006 3 30 /08 /août /2006 16:49


Biographie
:


Né au Caire le 26 mai 1957, fils d'un avocat et écrivain égyptien, Alaa El Aswany exerce le métier de dentiste dans le centre du Caire. Parlant plusieurs langues dont le français, l'anglais et l'espagnol, il reste cependant un authentique Egyptien, profondément attaché à sa terre, la vallée du Nil.

Écrivain dans la veine du célèbre Prix Nobel de littérature Naguib Mahfouz, c'est après un séjour aux Etats-Unis, où il est parti étudier, qu'il publie un premier recueil de nouvelles immédiatement remarqué.

Également journaliste, écrivant sur la littérature, la politique et les questions sociales pour des journaux égyptiens, il publie un second recueil en 1998. Son premier roman, L'Immeuble Yacoubian sort en 2002. Vendu à plus de 100.000 exemplaires dans le monde arabe, il est d'abord traduit en langue anglaise avant d'être enfin publié en français en 2006. Encouragé par le succès du livre, le producteur Adel ADIB en achète les droits et une adaptation cinéma est sortie en août 2006.

Bibliographie :

* 2006 – L’immeuble Yacoubian (Éditions Actes Sud)

Partager cet article

CATALOGUES

Livres à emprunter ou à louer

"Les Lectures de Florinette"

 

 

 

 

 

@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

FLEURS DE BACH

Conseillère en Fleurs de Bach 

Retrouvez moi sur mon autre blog :

Pour celles et ceux qui désirent être plus en phase avec leur nature profonde, il existe un remède 100% naturel qui peut vous aider à vous sentir mieux, ce sont les Fleurs de Bach. 

 

Recherche