Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Un Autre Regard...
  • Un Autre Regard...
  • : Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog dans lequel je parle de tout ce qui me passionne, m'interpelle comme ces lectures, documentaires qui m'amènent à porter un regard différent sur notre monde. Bonne visite à tous ! Florinette
  • Contact

Catégories

30 août 2006 3 30 /08 /août /2006 17:34

C.Schneck.png



Bibliographie :

Née le 9 juin 1966, Colombe Schneck est diplômée de Sciences Po Paris.

Elle est devenue enquêtrice à « Arrêt sur images », l'émission de décryptage des médias de Daniel Schneidermann, avant de rejoindre en 1999 I>Télé, la chaîne d'information du groupe Canal+.

Chroniqueuse joyeuse dans la bande de Stéphane Bern pour l'émission radiophonique « Le Fou du roi », Colombe Schneck n'était pas prédisposée au drame. Un jour d'ennui, Colombe Schneck, présentatrice sur LCI, feuillette un vieux Paris Match et y découvre avec stupeur des extraits d'un livre à paraître retraçant un fait divers des années 40 : l'assassinat d'un monsieur Schneck en 1949 par un certain Simon. La victime s'appelle Max, nom du grand-père de Colombe... La jeune femme décide d'enquêter sur l'affaire, d'en éclairer les zones d'ombres pour aboutir au meilleur coup médiatique de sa carrière, un roman autobiographique,
« L' Increvable Monsieur Schneck », publié en 2006, salué par la critique et le public.

Depuis la rentrée 2006, elle anime également
« J'ai mes sources », une émission quotidienne, consacrée aux médias, diffusée sur France Inter du lundi au vendredi de 10 h 30 à 11 h. Colombe Schneck est entourée d'un ou plusieurs invités et de chroniqueurs comme Pierre Lescure, Emmanuel Charonnat, Éric Naulleau, Claude Cabanes, David Abiker ou encore Bruno Roger-Petit. Elle est régulièrement épaulée par Elsa Boublil qui enrichit les émissions de chroniques et de reportages dans les coulisses des médias.

« Sa petite chérie » est son premier roman.


Bibliographie :

* 2006 - L'Increvable Monsieur Schneck, (Éditions Stock),
* 2007 - Sa petite chérie, (Éditions Stock)



Partager cet article

30 août 2006 3 30 /08 /août /2006 17:34




Biographie :

Né en 1960 à Paris, Frédéric Brun est éditeur de musique. Il aime les romans d'apprentissage et la poésie..Il raconte dans "Perla", son premier livre, la relation qu'il entretint avec sa mère, déportée en 1944 à Auschwitz alors qu'elle était adolescente.


Bibliographie :

* 2007 – Perla, (Éditions Stock)

Partager cet article

30 août 2006 3 30 /08 /août /2006 17:30




Biographie :

Camille de Peretti est née à Paris en 1981 où elle a effectué toute sa scolarité dans une école internationale du 15ème arrondissement.
Sortie de khâgne, elle intègre l’ESSEC pour être engagée comme analyste financière dans une banque d’affaires. Mais elle n’a pas de passion véritable pour la comptabilité et la gestion. Aussi, au cours d’un long voyage d’étude au Japon, elle préfère donner des cours de cuisine française pour la télévision nippone à l’analyse des colonnes de chiffres. Une fois son diplôme en poche, elle s’enfuit donc au cours Florent pendant trois ans, et crée une entreprise d’évènementielle.


En 2005 elle publie son premier roman, Thornytorinx aux éditions Belfond et tourne deux longs métrages, The Cutting Room Floor (Richard Roenpack) et Casting (Stéphane Robelin). Aujourd’hui, elle vit à Londres et a publié son deuxième roman Nous sommes cruels aux éditions Stock en novembre 2006.


Le site officiel de l'auteur


Bibliographie :

* 2005 – Thornytorinx, (Éditions Belfond),
* 2006 – Nous sommes cruels, (Éditions Stock)





Partager cet article

30 août 2006 3 30 /08 /août /2006 17:28


Bibliographie :

Né à Buenos Aires, Argentine, en 1948 d'un père ambassadeur, Alberto Manguel passe ses plus jeunes années en Israël avant de revenir en Argentine. Il sert de lecteur à Jorge Luis Borges, devenu complètement aveugle, et s'immisce dans le milieu de l'édition. Il voyage beaucoup entre Paris (Gallimard, Denoël), Londres (Calder & Boyard), Milan (Franco Maria Ricci) et Tahiti.

Devenu citoyen canadien en 1985, il publie son premier roman, La Porte d'ivoire, en 1991, et s'installe en France en 2001. Journaliste pour la presse, la radio et la télévision, il est à l'origine de nombreuses anthologies, romans, traductions et des essais. La reconnaissance arrive en 1998 avec Une histoire de la lecture, Prix Médicis essai, qui suscite à la fois l'intérêt des lecteurs et de la critique. La même année, il publie un enchanteur Dictionnaire des lieux imaginaires, suivi en 2000 de Dans la forêt du miroir, essai sur les mots et sur le monde, puis du Livre des images en 2001. L'écrivain se fait ensuite biographe, en publiant successivement Chez Borgès en 2003 et Kipling, une brève biographie l'année suivante. Grand amateur d'histoires, Alberto Manguel possède cet enthousiasme qui ravit ses lecteurs.


Bibliographie :

* 1991 - La porte d'ivoire, Boréal, (Éditions Boréal),
* 1996 - Anthologie des sept péchés capitaux, (Éditions
            Joëlle Losfeld),

* 1997 - L'Ordinateur de Saint Augustin, (Éditions Actes
            Sud),

* 1998 - Dernières nouvelles d'une terre abandonnée,
            (Éditions Actes Sud),

* 1998 - Une histoire de la lecture, (Éditions Actes
            Sud),

* 1998 - Dictionnaire des lieux imaginaires, (Éditions
            Actes Sud),
* 1999 - Petites histoires de la littérature américaine,
            (Éditions Actes Sud),

* 2000 - Dans la forêt du miroir, (Éditions Actes Sud),
* 2000 - La bibliothèque de Robinson, (Éditions
            Lemeac),

* 2001 - Le livre d'images, (Éditions Actes Sud), 
* 2001 - Stevenson sous les palmiers, (Éditions Actes
            Sud),

* 2003 - Chez Borges, (Éditions Actes Sud),
* 2004 - Kipling une brève biographie, (Éditions Actes
            Sud),

* 2004 - Journal d'un lecteur, (Éditions Actes Sud),
* 2005 – Un amant très vétilleux, (Éditions Actes Sud),
* 2005 – Un retour, (Éditions Actes Sud),
* 2006 – La Bibliothèque, la nuit (Éditions Actes Sud)


Partager cet article

30 août 2006 3 30 /08 /août /2006 17:26
Collection J.-L. Lécard


Biographie
:


Germaine Beaumont est une journaliste et une romancière française, de son vrai nom Germaine Battendier, née à Petit-Couronne (Seine-Maritime) le 31 octobre 1890 et décédée à Montfort-l'Amaury (Yvelines) le 21 mars 1983.

Femme de caractère, Germaine Beaumont dessine très vite son propre chemin. Après des études à Versailles, elle s'exile en Angleterre de 1908 à 1915.
De retour en France et débutant sa carrière en tant que journaliste au « Matin » et aux « Nouvelles littéraires », Germaine Beaumont se fait connaître comme romancière à partir de 1930, avec son premier roman Piège (Lemerre), pour lequel elle obtint le prix Renaudot.

Par la suite, sa carrière d’écrivain atteindra son sommet dans les années quarante, et la qualité de ses romans fut reconnue à diverses occasions par d’autres prix littéraires. Elle fut elle-même membre du comité Femina pendant une quarantaine d’années (1934-1980).

Sa vie et son parcours littéraire sont marqués par certaines femmes célèbres : Annie de Pène - sa mère, Colette - sa « mère spirituelle », et Virginia Woolf, dont elle traduit le célèbre « Journal d'un écrivain ».
Dans les années cinquante, elle s'ouvre à la radio où elle anime une émission aux côtés de Pierre Billard, « Les Maîtres du mystère », et elle dirige une collection de romans policiers féminins chez Plon.

En 1981, doyenne des écrivains français, elle raconte son enfance dans un livre ultime : Une odeur de trèfle blanc (Gallimard). Témoin d'un siècle, Germaine Beaumont porte un regard à la fois curieux et sans compromis sur l'histoire de son temps et sur la nouvelle génération d'écrivains. Cette femme de lettres a su trouver sa place entre les romancières du début du XXe siècle et les intellectuelles féministes des années soixante-dix.

Si vous voulez en savoir d’avantage sur cette romancière, dans le livre Des maisons, des mystères, il y a en préface, la formidable biographie de Germaine Beaumont : un siècle au service du mystère par Hélène Fau.


Bibliographie :

Romans :

* 1930 – Piège (Éditions Lemerre),
* 1932 – Le Fruit de solitude (Éditions Lemerre),
* 1934 – Perce-Neige (Éditions Lemerre),
* 1934 – Cendre (Éditions Lemerre),
* 1936 – La Longue Nuit (Éditions Denoël),
* 1940 – Les Clefs (Éditions Plon),
* 1941 – La Harpe irlandaise (Éditions Plon),
* 1942 – Du côté d’où viendra le jour (Éditions Plon),
* 1943 – Agnès de rien (Éditions Plon),
* 1947 – La Roue d’infortune (Éditions Plon),
* 1949 – L’Ange du soir (Éditions Le Rocher),
* 1951 – Silsauve (Éditions Plon),
* 1952 – Comme le fleuve qui passe (Éditions Le
             Rocher),

* 1954 – Le Déclin du jour (Éditions Le Rocher),
* 1966 – Les légataires (Éditions Plon),
* 1970 – Le Temps des lilas (Éditions Plon),
* 1975 – Le Chien dans l’arbre (Éditions Gallimard),
* 1981 – Une odeur de trèfle blanc (Éditions
             Gallimard),


Nouvelles et recueils de textes et de poésies :

* 1930 – Disques (Éditions Le Tambourin),
* 1945 – Mes jardins (Éditions Galerie Charpentier),
* 1951 – Colette (Éditions Seuil),
* 1951 – Oscaria (Éditions Darantière),
* 1955 – L’Enfant du lendemain (Éditions Plon),

Réeditions de ses oeuvres :

* 2005 - Si je devais - Disques - (Éditions Le Dilettante),
* 2006 - Des maisons, des mystères - La Harpe irlandaise -
               Les Clefs - Agnès de rien
- (Éditions Omnibus),
* 2006 - Des familles, des secrets (Éditions Omnibus)

Partager cet article

CATALOGUES

Livres à emprunter ou à louer

"Les Lectures de Florinette"

 

 

 

 

 

@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

FLEURS DE BACH

Conseillère en Fleurs de Bach 

Retrouvez moi sur mon autre blog :

Pour celles et ceux qui désirent être plus en phase avec leur nature profonde, il existe un remède 100% naturel qui peut vous aider à vous sentir mieux, ce sont les Fleurs de Bach. 

 

Recherche