Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Un Autre Regard...
  • Un Autre Regard...
  • : Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog dans lequel je parle de tout ce qui me passionne, m'interpelle comme ces lectures, documentaires qui m'amènent à porter un regard différent sur notre monde. Bonne visite à tous ! Florinette
  • Contact

Catégories

30 août 2006 3 30 /08 /août /2006 10:35

A.Doerr.png



Biographie :

Originaire de l'Ohio, Anthony Doerr a grandi à Cleveland, et c’est inscrit à l'Université de Bowdoin dans le Maine avant de trouver un emploi dans une fabrique de conserves en Alaska. Il fait une entrée fracassante sur la scène littéraire américaine avec un recueil de nouvelles, 'Le Nom des coquillages', récompensé à de nombreuses reprises aux Etats-Unis. Il s'attelle ensuite à son premier roman, 'A propos de Grace' (éditions Albin Michel) , qui confirme un talent évident pour l'écriture.


Bibliographie :

* 2003 – Le nom des coquillages, (Éditions Albin Michel),
* 2006 – À propos de Grace , (Éditions Albin Michel)









Partager cet article

30 août 2006 3 30 /08 /août /2006 10:35


Biographie sur le site de l'auteur
:


Agnès Desarthe est née à Paris en 1966.
Considérant très tôt le français comme une langue étrangère - car chez elle on parle l'arabe, le russe et le Yiddish - elle tente de l'apprivoiser en écrivant des poèmes qui font pleurer sa mère, des histoires qui enorgueillissent son père.
Malgré une orthographe souvent défaillante, elle parvient à suivre des études de lettres, puis d'anglais.

La traduction est son premier métier. Les livres pour enfants viennent ensuite, les romans, les chansons, les scenarii, les pièces de théâtre. Arrivée à l'âge où l'on commence à fatiguer, elle mène ces diverses et trop nombreuses activités de front, ce qui la rend parfois folle.
Elle danse beaucoup, et jardine vigoureusement.

Jugée tantôt trop douce, tantôt trop cruelle, elle se verra jusqu'au bout comme une immigrée dans la république des lettres.

En écrivant, elle cherche à rendre compte du chaos qui la stupéfie, de la violence qui la cloue et l'empêcherait de se lever si elle ne trouvait pas moyen de l'utiliser, de la mater, de la transmettre.
Issue de la tradition orale, elle a entendu tant d'histoires qu'elle n'a finalement jamais eu d'autre choix que d'en raconter à son tour.
Elle souhaite, si les conditions le permettent, finir ses jours à la campagne.


Le site officiel d'Agnès Desarthe


Bibliographie :   

* 1991 - Abo, le minable homme des (Éditions L’École
            des Loisirs),

* 1991 - Je ne t'aime pas, Paulus (Éditions L’École des
            Loisirs),

* 1992 - Les peurs de Conception (Éditions L’École des
            Loisirs),

* 1992 - La Fête des pères (Éditions L’École des
            Loisirs),

* 1993 - La femme du Bouc Émissaire (Éditions L’École
            des Loisirs),

* 1993 - Quelques minutes de bonheur absolu (Éditions
            de l’Olivier),

* 1993 - Benjamin, héros solitaire (Éditions L’École des
            Loisirs),

* 1995 - Tout ce qu'on ne dit pas (Éditions L’École des
            Loisirs),

* 1995 - Poète maudit (Éditions L’École des Loisirs),
* 1995 - L'expédition (Éditions L’École des Loisirs),
* 1996 - Un secret sans importance (Éditions de
            l’Olivier),

* 1997 - Je manque d'assurance (Éditions L’École des
            Loisirs),

* 1999 - Cinq photos de ma femme (Éditions Corps 16)
* 1999 - Les grandes questions (Éditions L’École des
            Loisirs),

* 2000 - Les trois voeux de l’Archiduchesse (Éditions
            L’École des Loisirs),

* 2000 - Les bonnes intentions (Éditions de l’Olivier)
* 2000 – Paris Romance (Éditions Parigramme)
* 2002 - Petit prince Pouf (Éditions L’École des Loisirs),
* 2002 - Le monde d’à côté (Éditions L’École des
            Loisirs),

* 2003 - Le Principe de Frédelle (Éditions de l’Olivier),
* 2004 - À deux c’est mieux (Éditions L’École des
            Loisirs),

* 2004 - Comment j'ai changé ma vie (Éditions L’École
            des Loisirs),

* 2004 - Igor le labrador (Éditions L’École des Loisirs),
* 2005 - C'est qui le plus beau ? (Éditions L’École des
            Loisirs),

* 2005 - Les frères chats (Éditions L’École des Loisirs),
* 2006 - Mangez-moi (Éditions de l’Olivier),
* 2006 – La Cinquième saison (Éditions L’École des
            Loisirs),

* 2006 - Je veux être un cheval (Éditions l’École des
            Loisirs)





Partager cet article

30 août 2006 3 30 /08 /août /2006 10:34



Biographie :

Simonetta Greggio est née à Padoue le 21 avril 1961. À 20 ans,
après sa fac de Lettres Modernes, elle arrive à Paris . Elle s'inscrit comme auditeur à l'Ecole des Hautes Etudes de Kundera, puis travaille pour le journal culte des années 80 « City ».

Elle écrit le "Guide des Hôtels de charme d'Italie" pour « Rivages », fait divers portraits d'écrivains et critiques littéraires pour « Le Magazine Littéraire » et
« Télérama ». Elle s'oriente ensuite vers la critique gastronomique, les guides de voyage, elle écrit pour
« Géo », « Ulysse », « Grands Reportages », et des livres de cuisine, notamment avec Manuel Laguens. Un livre sur les « Jardins de Provence » sortira chez Ouest-France en 2007.


Simonetta Greggio qui est italienne, a écrit en français La douceur des hommes, son premier roman.


Bibliographie :

* 2005 – La douceur des hommes (Éditions Stock),
* 2006 – Étoiles (Editions Flammarion)
* 2007 - Col de l'Ange, (Éditions Stock)


Partager cet article

30 août 2006 3 30 /08 /août /2006 10:29


Biographie
:


Duong Thu Huong est née en 1947 au Vietnam dans une famille bourgeoise traditionnelle, sa mère est institutrice et son père ingénieur dans la téléphonie mobile. Elle reçoit une éducation féodale stricte. Elle est une enfant de la guerre et du communisme.

Dès l'âge de vingt ans, elle se rend sur le front, à la tête d'une brigade de jeunes « soldats chanteurs », où elle reste près de dix ans et s'évertue à remonter le moral des troupes. Très vite, elle découvre l'horreur de la guerre civile et aussi les privilèges dont bénéficient les dignitaires du parti.

Mariée de force, en 1967, à un homme brutal qui ne peut s'empêcher de la battre. « Quand j'étais très jeune, j'ai dû me marier avec un homme qui m'aimait et que je n'aimais pas. Il a mis son fusil sur mon cou, il m'a demandé de l'épouser, sinon il me mettait une balle dans la gorge, il se tuerait ensuite. J'avais peur, j'avais 20 ans, c'était un homme fou amoureux, mon père était loin. Vous savez bien que dans une famille le père est toujours le premier soutien des filles. Mes frères étaient petits, je suis l'aînée, j'ai eu peur de mourir, et je ne pouvais pas m'en sortir. J'ai vécu comme une esclave, une vie végétale, assez longtemps. Après la naissance de deux enfants, j'ai demandé le divorce, mais mon père est intervenu. Il m'a obligée à rester avec cet homme, parce que pour une famille féodale, un divorce c'est salir l'honneur des siens. J'ai dû rester dans ce carcan jusqu'en 1980. »

Ses premiers écrits, poèmes à la gloire de la Révolution, articles et pamphlets, coïncident avec son adhésion au parti communiste dont elle est exclue en 1990 pour sa trop grande ferveur envers la démocratie.

Démunie de tous ses droits civiques, Duong Thu Huong décide alors d'être écrivain, mais ses romans dénoncent le régime totalitaire qui sévit au Vietnam, et elle est arrêtée et emprisonnée sans procès en 1991. Amnesty International et l'Association internationale d'écrivains, sensibles à sa cause, concourent à sa libération. Elle envoie ses manuscrits, interdits de sortie au Vietnam, aux éditeurs français, qui traduisent et publient Histoire d'amour racontée avant l'aube et Paradis aveugles (1991), Roman sans titre (1992), Au-delà des illusions (1996),
Myosotis (1998) ou encore Terre des oublis (2006) - sélectionné pour le prix Femina du roman étranger. Les écrits de Duong Thu Huong, poétiques et profonds, témoigne des difficultés de l'existence et de l'engagement de cette femme courageuse et charismatique oeuvrant pour le bien de l'être humain.

Aujourd'hui Duong Thu Huong est également traduite en allemand et en anglais. À ce jour, elle est la seule écrivaine vietnamienne dont l'oeuvre a été intégralement traduite en français. Son style est fluide, éblouissant, d'une grande beauté ! On ne peut que se réjouir de l'excellente traduction de Phan Huy Duong.


Bibliographie :

* 1991 - Histoire d'amour racontée avant l'aube,
             (Éditions de l'Aube),

* 1991 - Paradis aveugles, (Éditions des Femmes),
* 1992 - Roman sans titre, (Éditions des Femmes),
* 1996 - Au-delà des illusions, (Éditions Philippe
             Picquier),

* 1998 - Myosotis, (Éditions Philippe Picquier),
* 2006 - Terre des oublis, (Éditions Sabine Wespieser),
* 2007 - Itinéraire d'enfance,
(Éditions Sabine
             Wespieser
)
,
* 2009 - Au Zénith, (Éditions Sabine Wespieser)



Partager cet article

30 août 2006 3 30 /08 /août /2006 10:16


Biographie
:


John Grisham est né le 8 février 1955 à Jonesboro en Arkansas. Ses parents sont de modestes baptistes ayant eu cinq enfants, John étant le deuxième. Son père travaille dans la construction et dans les champs de coton. Après plusieurs déménagements, la famille s'installe en 1967 dans la petite ville de Southaven, du comté De Soto au Mississippi. Stimulé par sa mère, le jeune Grisham dévore de nombreux livres, dont ceux écrits par John Steinbeck, un modèle de clarté pour lui.

En 1977, John Grisham est diplômé en sciences comptables de l'université d'État du Mississipi. Pendant ses études, il prend des notes dans un journal de bord, ce qui l'aidera dans sa future carrière littéraire. Après avoir obtenu une licence en droit du Mississippi School of Law en 1981, il se joint à un bureau d'avocats œuvrant dans la petite ville de Southaven. Après dix années à travailler pour celle-ci, il devient excédé des causes criminelles, tout en étant efficace dans les poursuites au civil.

En 1983, il est élu comme délégué à la Maison des représentants de l'État du Mississippi qu'il servira jusqu'en 1990.

En 1984, lors d'un procès, il entend le témoignage bouleversant d'une enfant de douze ans qui a subi un viol. Dans ses temps libres, il commence à écrire son premier roman où il explore l'hypothèse que le père de la jeune fille a tué les violeurs. Après trois ans de travail, Non coupable est proposé à plusieurs éditeurs qui le rejettent. Wynwood Press décide de l'accepter et d'en publier 5000 copies en juin 1988.

Immédiatement après la publication de ce roman, J.Grisham commence à écrire l'histoire d'un brillant avocat fraîchement diplômé qui accepte l'offre irrésistible qu'une firme de Memphis lui fait, ne se doutant pas que celle-ci effectue des opérations illicites. Ce roman, La Firme, devient la meilleure vente de 1991. J.Grisham produit désormais un roman par année en moyenne, plusieurs étant de grands vendeurs. À partir de 2001, il commence à écrire sur le sud rural des États-Unis.

En 1996, John Grisham fait un retour dans l'arène judiciaire en défendant avec succès une famille dont le père est mort suite à un accident ferroviaire.

La passion de J.Grisham pour le base-ball transparaît dans le roman le plus intimiste, A Painted House et dans sa participation aux activités de la Little League à Oxford au Mississippi et à Charlottesville en Virginie. Il a aussi été missionnaire au Brésil et il se dit baptiste modéré.

Sa femme, Renée, ainsi que ses deux enfants, Ty and Shea, vivent avec lui dans une maison victorienne près d'Oxford. Il possède aussi une plantation près de Charlottesville.

John Grisham est surtout connu pour ses romans qui ont été portés à l'écran, tels que La Firme, avec Tom Cruise et Gene Hackman, L'affaire Pélican, avec Julia Roberts, L'Idéaliste , de Francis Ford Coppola, Le Client, Non coupable, Le Maître du jeu, avec Dustin Hoffman et Gene Hackman.


Drapeau-am--ricain.pngLe site officiel de John Grisham


Bibliographie :      

* 1992 - La Firme (Éditions Robert Laffont),
* 1994 - L'Affaire Pélican (Éditions Robert Laffont),
* 1994 - Non coupable (Éditions Robert Laffont),
* 1995 - Le Couloir de la Mort (Éditions Robert Laffont),
* 1997 - L'Idéaliste (Éditions Robert Laffont),
* 1997 - Le Client (Éditions Robert Laffont),
* 1998 - Le Maître du jeu (Éditions Robert Laffont),
* 1999 - L'Associé (Éditions Robert Laffont),
* 1999 - La Loi du plus faible (Éditions Robert Laffont),
* 2000 - Le Testament (Éditions Robert Laffont),
* 2001 - L'Engrenage (Éditions Robert Laffont),   
* 2002 - La Dernière Récolte (Éditions Robert Laffont),
* 2002 - Pas de Noël cette année (Éditions Robert
            Laffont
),

* 2003 - L'Héritage (Éditions Robert Laffont),
* 2004 - La Transaction (Éditions Robert Laffont),
* 2005 - Le Dernier Juré (Éditions Robert Laffont),   
* 2006 - Le Clandestin (Éditions Robert Laffont)




Partager cet article

LIVRES A LOUER

EN CONSTRUCTION

 

ASSOCIATION

"Les Lectures de Florinette"

 

@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

FLEURS DE BACH

Conseillère en Fleurs de Bach 

Retrouvez moi sur mon autre blog :

Pour celles et ceux qui désirent être plus en phase avec leur nature profonde, il existe un remède 100% naturel qui peut vous aider à vous sentir mieux, ce sont les Fleurs de Bach. 

 

Recherche