Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Un Autre Regard...
  • Un Autre Regard...
  • : Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog dans lequel je parle de tout ce qui me passionne, m'interpelle comme ces lectures, documentaires qui m'amènent à porter un regard différent sur notre monde. Bonne visite à tous ! Florinette
  • Contact

Catégories

30 août 2006 3 30 /08 /août /2006 21:47




Biographie :

Après quelques années passées dans le monde de la finance, puis dans celui des ONG, Christine Avel publie en 2005 un premier roman, Double foyer, aux éditions Le Dilettante.
En 2006, elle prend place dans la rentrée littéraire avec son recueil de nouvelles L'Apocalypse sans peine.



Bibliographie :

* 2005 – Double foyer, (Éditions le Dilettante),
* 2006 – L’Apocalypse sans peine, (Éditions Le
             Dilettante
)


Partager cet article

30 août 2006 3 30 /08 /août /2006 21:44



Biographie
:


Philippe Djian est un romancier français né le 3 juin 1949 à Paris .
Pendant une enfance paisible dans une famille de la petite bourgeoisie du 10e arrondissement parisien, et alors qu'il s'ennuie ferme à l'école, un camarade de classe le pousse à l'écriture, d'abord sous forme de carnets.

Épris d'ailleurs, il part très vite en Amérique du Sud pour la réalisation d'un reportage spontané qu'il réussira plus tard à vendre à l'hebdomadaire L'Humanité -Dimanche. Ses premières lectures lui forgent une certaine idée de l'importance du style: "Mort à Crédit de Céline" ,"Lumière d'août de Faulkner", "L'Attrape-Cœurs de Salinger" ... sa préférence va très vite vers la littérature américaine.

Enchaînant les petits boulots (il sera docker pour se payer un aller simple vers l'Amérique, magasinier chez Gallimard, vendeur, interviewer de Lucette Destouches, la veuve de Céline, pour le Magazine Littéraire.

C'est la nuit, dans une petite guérite d'autoroute, qu'il rédige son premier recueil de nouvelles, 50 contre 1. Le succès n'est pas immédiat, mais les romans qui suivent apportent un souffle nouveau, en phase avec son époque, et où l'urgence de la vie fait oublier l'embourgeoisement de la littérature française. On parle de cigarettes, d'amour, de cuites mélancoliques, de casseroles dans l'évier, bref, d'un quotidien qui dicte des émotions universelles. C'est l'adaptation au cinéma de 37°2 le matin qui lui apportera la popularité qu'on lui connaît aujourd'hui.

Antoine de Caunes lui présente plus tard Stephan Eicher , avec lequel Djian noue une profonde amitié. Il est d'ailleurs depuis son parolier, au moins pour ses chansons en français.

Fuyant la monotonie, il déménage souvent de Boston à Florence et est aujourd'hui installé à Paris, d'où il rédige un roman tous les 18 mois en moyenne. Doggy Bag est son plus récent projet, dont le premier opus Saison 1 est sorti en librairie en octobre 2005 et entame une "série littéraire" en 6 saisons (6 livres), inspirée des séries télévisées américaines comme "Six Feet Under" , dont Philippe Djian est littéralement accro.

Outre 37°2 le matin , Djian a été adapté au cinéma avec Bleu comme l'enfer d' Yves Boisset (1986 ). Il a également co-écrit le scénario de Ne fais pas ça de Luc Bondy (2004 ).


Le site consacré à Philippe Djian


Bibliographie :

* 1983 - Bleu comme l'enfer (Éditions Bernard
            Barrault),

* 1984 - Zone érogène (Éditions Bernard Barrault),
* 1985 - 37°2 le matin (Éditions Bernard Barrault),
* 1986 - Maudit manège (Éditions Bernard Barrault),
* 1988 - Échine (Éditions Bernard Barrault),
* 1991 - Lent dehors (Éditions Bernard Barrault),
* 1993 - Sotos (Éditions Gallimard),
* 1994 - Assassins (Éditions Gallimard),
* 1997 - Criminels (Éditions Gallimard),
* 1998 – Il dit que c’est difficile (Éditions Flohic),
* 1998 - Sainte Bob (Éditions Gallimard),
* 2000 - Vers chez les blancs (Éditions Gallimard),
* 2002 - Ardoise (Éditions Julliard), 2002
* 2002 - Ça, c'est un baiser (Éditions Gallimard),
* 2003 - Frictions (Éditions Gallimard),
* 2005 - Impuretés (Éditions Gallimard),
Doggy Bag
* 2005 - saison 1 (Éditions Julliard),
* 2006 - saison 2 (Éditions Julliard),
* 2006 - saison 3 (Éditions Julliard),

Nouvelles :

* 1981 - 50 contre 1 (Éditions Bernard Barrault),
* 1989 - Crocodiles (Éditions Bernard Barrault),
* 1992 - Lorsque Lou (Éditions Gallimard/Futuropolis), 
* 1996 - Contes de Noël (Éditions Méréal),



Partager cet article

30 août 2006 3 30 /08 /août /2006 21:40

S.Hustvedt.png


Biographie :

Siri Hustvedt est née le 19 février 1955 à Northfield, dans le Minnesota. Elle est l’une des quatre filles d'une famille d'immigrés norvégiens.

À onze ans, elle lit et se passionne pour la poésie d'Emily Dickinson et de William Blake. À treize ans, elle se plonge dans « David Copperfield », « Wuthering Heights », « Jane Eyre » et « Gone with the Wind ». Elle déclare, à quatorze ans, vouloir être écrivaine, mais ses poèmes ne seront publiés qu'en 1978, dans le Paris Review. La même année, elle s'installe à New York, entame ses études à Columbia University et obtient, en 1986, son doctorat en littérature anglaise, sur Charles Dickens.

Lorsqu'en 1981 elle assiste à une lecture de poésie, elle rencontre l'écrivain Paul Auster et l'épouse l'année suivante. « The Best Amercian Short Stories » publie ses nouvelles en 1990 et 1991. Son premier roman Les Yeux bandés est publié en France en 1993, son deuxième L'Envoûtement de Lily Dahl en 1999, suivi de Yonder et en 2003 de Tout ce que j'aimais. Les thèmes qui la préoccupent sont la perte et la question « pourquoi devenons-nous qui nous sommes ? »

Siri est également l'auteur d'un recueil de poésie et d'un essai Les Mystères du rectangle : essais sur la peinture. Son dernier livre « « A Plea for Eros » est sorti aux États-Unis en 2006.

Siri Hustvedt est traductrice et éditrice, et vit à Brooklyn avec Paul Auster et leur fille Sophie, chanteuse.

À ce jour, ses œuvres sont traduites dans 16 pays. En France, ses écrits sont traduits par Christine Le Bœuf et publiés chez Actes Sud.


Bibliographie :

Oeuvres traduites en français :

* 1993 - Les Yeux bandés, (Éditions Actes Sud),
* 1999 - L'Envoûtement de Lily Dahl, (Éditions Actes Sud),
* 1999 – Yonder, (Éditions Actes Sud)
* 2003 - Tout ce que j'aimais, (Éditions Actes Sud)
* 2006 - Les Mystères du rectangle : Essais sur la
            peinture, (Éditions Actes Sud)


Partager cet article

30 août 2006 3 30 /08 /août /2006 21:28


Biographie :

Née en mars 1956, Brigitte Aubert est originaire de Cannes (Alpes Maritimes), ville où ses parents exploitaient le cinéma L'Olympia, lieu rendu célèbre par le Festival international de Cannes.

Elle obtient une Maîtrise de Droit à la faculté de Nice, mais se tourne, dés 1977, vers l'exploitation cinématographique et travaille en tant que programmatrice art et essai à l'U.G.C. Méditerranée. À partir de 1982, elle devient scénariste/dialoguiste et productrice pour une maison de courts métrages. Mais Brigitte Aubert, qui a commencé à écrire à l'âge de dix ans, est déjà un auteur dans l'âme…

En 1984, elle participe au concours de nouvelles organisé par la Série Noire et TF1. Sa nouvelle Nuits noires, fait partie des dix textes primés qui sont édités dans le recueil Les Contes des neuf et une nuits. Depuis lors, elle a publié une quinzaine de romans. L'auteur emporte avec elle le lecteur dans ses intrigues bien ficelées, le laisse se perdre dans un dédale de pistes potentielles pour finalement toujours le surprendre et l'amener là où il s'y attendait le moins !

Brigitte Aubert maîtrise avec la même aisance tous les genres (suspense psychologique, aventure, espionnage, épouvante, gore, terreur). « J'écris sur des thèmes qui ne me concernent en rien. Je ne suis pas visiteuse de prisons et je n'ai jamais vu de ma vie un criminel. Si c'était le cas, je crois que je perdrais mon insouciance et que je me mettrais à raisonner en termes de responsabilité. Je mets en scène des hallucinations plutôt que des idées ou des expériences, voilà mon secret. J'ai de quoi faire d'ailleurs. J'aimerais, par exemple, comprendre la tendresse qu'éprouve le meurtrier pour sa victime. On explore toujours le meurtre dans ce qu'il a de plus sinistre… » (Propos recueillis par Catherine Argand in Lire, mars 1997.)

La romancière revendique une écriture de « divertissements policiers » plutôt que de livres abordant des sujets de société ou des faits historiques. « Pendant des années, je me suis sentie en marge du polar français. Je ne traitais pas de sujets sérieux, importants comme l'urbanisme ou le prolétariat. J'ai toujours écrit de purs divertissements. » (Propos recueillis par Catherine Argand in Lire, mars 1997).

Parallèlement aux romans policiers, elle écrit également des romans pour la jeunesse avec sa complice Gisèle Cavali.

Brigitte Aubert a obtenu le Grand Prix de Littérature Policière en 1997 pour La Mort des bois et ses livres sont traduits dans plus de dix-sept pays !


Le site officiel de Brigitte Aubert


Bibliographie :

* 1992 - Les quatre fils du Dr March (Éditions Seuil)
* 1993 - La Rose de fer (Éditions Seuil)
* 1994 - Ténèbres sur Jacksonville (Éditions Seuil)
* 1996 - La Mort des bois (Éditions Seuil)
* 1997 - Requiem Caraïbe (Éditions Seuil)
* 1998 - Transfixions (Éditions Seuil)
* 1999 - La Morsure des Ténèbres (Éditions Seuil)
* 2000 - Le Couturier de la Mort (Éditions Seuil)
* 2000 - La Mort des neiges (Éditions Seuil)
* 2000 - Eloge de la phobie (Éditions Le Masque)
* 2001 - Descentes d’organes (Éditions Seuil)
* 2002 - Rapports brefs et étranges avec l’ombre d’un
            ange (Éditions Flammarion),
* 2002 - Funérarium (Éditions Seuil),
* 2005 - Le chant des sables (Éditions Seuil),
* 2006 - Une âme de trop (Éditions Seuil)

Nouvelles :

* 1984 - Nuits noires (Éditions Gallimard)
* 1997 - Voisins je vous hais (Éditions du Ricochet)
* 1997 - Rigor Mortis (Éditions Seuil)
* 1998 - Le Baiser de l’araignée (Éditions du Ricochet)
* 2000 - Soir de fête (Lire)
* 2000 - Plus ou moins (Éditions Stylus)
* 2000 - Tendres duos (Éditions France Loisirs)
* 2001 - Coïncidences (Éditions Seuil)
* 2001 - Nuits câlines (Éditions Fleuve Noir)

Romans pour la jeunesse :

* 1997 - Le Mensonge (Bayard Presse)
* 1999 - Passagère sans retour (Éditions Albin Michel)
* 1999 - Ranko Tango (Éditions Seuil)
* 2001 - Le Baiser de la Reine (Éditions Hachette
            Jeunesse)

* 2001 - Cauchemar dans la crypte (Éditions Magnard
            jeunesse),
* 2002 - Témoin sur vidéo (Éditions Magnard
            jeunesse),
* 2004 - L'assassin habite en face
(Éditions Magnard
            jeunesse),
* 2004 - Crèmes glacés (collectif) (Éditions Rageot),
* 2004 - Panique aux urgences (Éditions Rageot),
* 2004 - La mort sous contrat
(Éditions Magnard
            jeunesse),
* 2005 - La danse des maudits (Éditions Rageot),
* 2005 - Le maléfice d'Isora
(Éditions Magnard
            jeunesse),
* 2006 - Seules dans la nuit (Éditions Rageot),





Partager cet article

30 août 2006 3 30 /08 /août /2006 21:25

T.de-Fombelle.png


Biographie :

Timothée de Fombelle est né en 1973. D’abord professeur de lettres, il se tourne tôt vers le théâtre.

En 1990, il crée une troupe pour laquelle il écrit des pièces qu’il mettra lui-même en scène. Depuis, il n’a cessé d’écrire pour le théâtre.
Sa pièce "Le phare", écrite à dix-huit ans, a été montée en France puis traduite et jouée en Russie, Lituanie, Pologne et au Canada. Son texte "Je danse toujours" (Actes Sud) a été lu à l’ouverture du festival d’Avignon, en 2002.
Tobie Lolness est son premier roman.


Bibliographie :

* 2006 - Tobie Lolness, Tome 1, (Éditions Gallimard
            Jeunesse
),

* 2007 - Tobie Lolness, Tome 2, (Éditions Gallimard
            Jeunesse
)



Partager cet article

@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

Recherche