Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Un Autre Regard...
  • Un Autre Regard...
  • : Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog dans lequel je parle de tout ce qui me passionne, m'interpelle comme ces lectures, documentaires qui m'amènent à porter un regard différent sur notre monde. Bonne visite à tous ! Florinette
  • Contact
31 août 2008 7 31 /08 /août /2008 23:09



Biographie :

Originaire de Kobe, Haruki Murakami est né le 12 janvier 1949. Son père enseigne la littérature japonaise.
Haruki Murakami étudie la tragédie grecque à Tokyo avant de se mêler à la contestation étudiante des années 1970 et d'ouvrir un club de jazz "Peter Cat". Pour échapper au conformisme de la société japonaise, Il part vivre, pendant cinq ans, aux États-Unis où il est employé à l'université de Princeton en tant que professeur de littérature.

Haruki Murakami est également traducteur en japonais de plusieurs écrivains anglo-saxons (parmi lesquels on peut citer Scott Fitzgerald, John Irving ou encore Raymond Carver à propos de qui il dit en 1987 à la mort de ce dernier : « Raymond Carver a été sans le moindre doute, le professeur le plus important de mon existence et aussi mon plus grand ami en littérature ». Murakami est aussi un grand amateur de Jazz où de nombreuses références sont faites dans ses romans.

Son premier livre - non traduit – « Hear the Wing, Sing », en 1979, lui vaut le prix Gunzo. Après le séisme de Kobe et l'attentat de la secte Aum dans le métro de Tokyo en 1995, Murakami décide de revenir s'installer au Japon. « En tant qu'écrivain, j'ai eu le sentiment que je devais me frotter à ces évènements qui ont frappé le Japon. Je suis donc rentré et j'ai alors compris que mes paysages intérieurs devaient être confrontés aux paysages extérieurs. Ces deux mondes s'imbriquent dans un brouillage permanent qu'il faut portant décrypter. »

Il
y rédige Chroniques de l'oiseau à ressort en 2001 et Au sud de la frontière, à l'ouest du soleil en 2002. Vint ensuite un recueil de nouvelles Après le tremblement de terre, puis Les Amants du Spoutnik en 2003. Son roman initiatique Kafka sur le rivage, publié en 2006, pour lequel il reçoit le Prix Kafka, l'inscrit définitivement parmi les grands de la littérature.

Traduit dans de nombreux pays, Haruki Murakami est aujourd'hui considéré comme un des plus grands écrivains japonais contemporains.


Le site de l'auteur


Bibliographie :

Oeuvres traduites en français :

* 1990 - La Course au mouton sauvage (Éditions Seuil)
* 1992 - La Fin des temps (Éditions Seuil)
* 1994 - La Ballade de l'impossible (Éditions Seuil)
* 1995 - Danse, danse, danse (Éditions Seuil)
* 1998 - L'Eléphant s'évapore (Nouvelles), (Éditions
              Seuil),
* 2001 - Les Chroniques de l'oiseau à ressort (Éditions
              Seuil)
* 2002 - Au Sud de la frontière, à l'ouest du soleil
              (Éditions Belfond)
* 2002 - Après le tremblement de terre (Éditions
              10/18),
* 2003 - Les Amants du Spoutnik (Éditions Belfond),
* 2006 - Kafka sur le rivage (Éditions Belfond)
* 2007 - Le passage de la nuit, (Éditions Belfond
),
* 2008 - L'éléphant s'évapore, (Éditions Belfond),
* 2008 - Saules Aveugles Femmes Endormies, (Éditions
              Belfond)



Partager cet article

25 août 2008 1 25 /08 /août /2008 23:06



Cette deuxième année qui se termine a été comme la première, riche en rencontres et découvertes livresques.


Des rendez-vous "bloguestes" où j’ai eu la joie de faire plus ample connaissance avec
Antigone lors de l’Escale du livre à Bordeaux et, dernièrement, avec Amanda venue en vacances sur le bassin d’Arcachon où nous avons passé un très bel après-midi ensoleillé sur la terrasse du salon de thé attenant à la librairie « Le Jardin des Lettres » à papoter de nos passions et projets, comme celui qui va bientôt voir le jour…


Ça fait longtemps que je rêve de jouer d’un instrument, plus précisément du saxophone soprano courbe et je ne pensais pas que c’était réalisable même si l’on ne connaît rien au solfège. Grâce à mon mari musicien, j’ai fait la connaissance d’un couple passionné de musique depuis plus de vingt ans, dirigeant d’une banda (fanfare dans le sud-ouest) et qui est prêt à me donner des cours abrégés de musique pour pouvoir jouer de cet instrument.

À la rentrée, je vais donc pouvoir associer, sans problème, ces deux passions qui me font vibrer, la lecture et la musique, tout en sachant très bien que je vais devoir ralentir mon blog… je continuerais certainement à poster des articles et venir vous rendre visite, mais, à mon avis, beaucoup moins qu’avant…


En attendant que cette troisième année s’organise, je voulais tous et toutes vous remercier du fond du cœur pour tous vous messages laissés ici et là durant mon absence et de toutes ces magnifiques cartes, marques-page, carnets…qui témoignent de ces deux belles années passées en votre compagnie.



(cliquez sur les photos pour les agrandir)




Je vous dis donc à bientôt en vous embrassant très fort !



Partager cet article

16 juillet 2008 3 16 /07 /juillet /2008 07:43


(photo du bassin d'Arcachon)



Difficile de rester devant l'ordi quand il fait si beau dehors et encore plus quand la plage se trouve à proximité !!
                              

Au programme, balades, baignades, promenades en vélo et détente dans le jardin avec un bon bouquin vont faire partie de mon quotidien.

Je vous souhaite à toutes et à tous de très bonnes vacances et du courage pour celles et ceux qui travaillent !!

Bisous et à bientôt !

:0059:


Partager cet article

12 juillet 2008 6 12 /07 /juillet /2008 23:05

Vous trouverez ci-dessous mes lectures coups de coeur, celles qui m'ont beaucoup plu et celles que j'ai aimées.

Ce classement sera consultable dans la rubrique Mes livres préférés (colonne de gauche) en fin d'année lors du deuxième bilan.

Sinon, vous pouvez consulter ces bilans semestriels dans la rubrique  "Catégories" (Récapitulatifs semestriels).

Bonne semaine !



Classement dans l'ordre chronologique :


Mes coups de coeur :


* L'Échappée - Valentine Goby - Gallimard
* Blanche, c'est moi - Françoise Lefèvre
- Actes Sud
* Millénium T2, la fille qui rêvait d'un bidon d'essence et
   d'une allumette - Stieg Larsson - Actes Sud
* Les vivants et les ombres - Diane Meur - Sabine
   Wespieser
* La première habitude - Françoise Lefèvre
- Pauvert
* Harraga - Boualem Sansal - Gallimard
* Millénium T3, La reine dans le palais des courants
   d'air - Stieg Larsson - Actes Sud
* Pauline - Alexandre Dumas - Folio
* Les Constellations du hasard - Valérie Boronad -
   Belfond
* Garden of Love - Marcu Malte - Zulma


J'ai beaucoup aimé :

* La Grosse - Françoise Lefèvre - Actes Sud
* Une ardente patience
- Antonio Skarmeta - Seuil
* Talk Talk
- T.C. Boyle - Grasset
* L'Enchanteur et Illustrissime gâteau café-café d'Irina
   Sasson
- Joëlle Tiano - Intervista
* Cochon d'Allemand - Knud Romer - Les Allusifs
*
Je, François Villon - Jean Teulé - Julliard
*
Petite musique des adieux - Jennifer Johnston -
   Belfond

*
Les beaux dimanches - Magali Duru - Quadrature
*
De manière à connaître le jour et l'heure - Nicolas
   Cauchy
- Robert Laffont
*
La neuvième vie de Louis Drax - Liz Jensen - Nil
   Éditions

* Naïs & Une nuit d'amour - Emile Zola - Librio
* La montagne ensomeillée - Alvaro Escobar Molina -
   Anne Carrière

* Et mon coeur transparent - Véronique Ovaldé -
   L'Olivier

*
Contes Myalgiques 1 - Nathalie Dau - Griffe d'Encre
*
Bonheur, marque déposée - Will Ferguson - Belfond
* Des gourmandises sur l'étagère - Françoise Moreau -
   L'Escarbille

*
Le sixième crime - Sébastien Fritsch - Du Pierregord
*
Une fenêtre sur l'Hudson - Brian Morton - Belfond
* L'incroyable histoire de Mademoiselle Paradis - Michèle
   Halberstadt
- Albin Michel
* Moutarde douce - Stéphanie Hochet - Robert Laffont
* Banana Love - Elizabeth Crane - Phébus
*
Le soir du chien - Marie-Hélène Lafon - Buchet-Chastel
* Elle fait des galettes, c'est toute sa vie - Karine
   Fougeray
- Delphine Montalant
*
La Belle Maison - Franz Bartelt - Le Dilettante
*
La Théorie du panda - Pascal Garnier - Zulma


J'ai aimé :

* La vierge froide et autres racontars - Jørn Riel - Gaïa
* Nouvelles de Bretagne - Collectif
* Autoportrait à l'ouvre-boîte - Philippe Ségur -
   Buchet-Chastel
* Les Petites filles de décembre, T1 - Corinne Giacometti
   -
Publibook
* Les Petites filles de décembre, T2 - Corinne Giacometti
   -
Publibook
* Les Petites filles de décembre, T3 - Corinne Giacometti
   -
Publibook
* Virginia - Jens Christian Grøndahl - Gallimard
* L'invention de la solitude - Paul Auster - Actes Sud
* Journal intime d'un mort - Jean Dutourd - Plon






Pour la Jeunesse :

Mes coups de coeur :

* Bière grenadine - Hélène Vignal - Du Rouergue
* Ne t'inquiète pas pour moi - Alice Kuipers -
   Albin Michel
* Au pays de mes histoires - Michael Morpurgo -
   Gallimard


J'ai beaucoup aimé :

* Passer au rouge - Hélène Vignal - Du Rouergue
* Réservé à ceux - Audren - L'École des Loisirs
* Le syndrome Godzilla - Fabrice Colin - Intervista
* La fille sur la balançoire rouge - Polly Horvath -
   L'École des Loisirs
* Fantômes à tous les étages - Laura Ruby - Albin Michel
* La fille qui dort - Florence Hinckel - Les 400 coups





Bandes Dessinées/Romans Graphiques :


Mes coups de coeur :

* Blacksad T1 - J.Guarnido & J. Diaz Canales - Dargaud


J'ai beaucoup aimé :

* Le Cancer de Maman - Brian Fies - Çà et Là
* L'Irlandaise, T1 - Gilles Pascal & Jacques Pavot -
   Du Point d'Exclamation





Mangas/Manhwas :


J'ai beaucoup aimé :

* L'Épinard de Yukiko - Frédéric Boilet - Ego comme x
* L'homme qui marche - Jirô Taniguchi - Casterman





Partager cet article

11 juillet 2008 5 11 /07 /juillet /2008 15:23








(pas de photo)








Éditions
Nicholson & Partners France, 2007, 140 pages.


Pour vous démontrer que parfois les quatrièmes de couverture peuvent être trompeuses :

Quatrième de Couverture :

"Fernand était une véritable bibliothèque vivante, un registre inépuisable, rassemblant des informations tant sur les constructeurs d'avions, les pilotes et les navigateurs de raid que sur la merveilleuse mécanique du moteur Hispano à douze cylindres en "V", un moteur d'une fiabilité sans pareille. Vincent, imprégné de culture aéronautique, avait commencé les vols en planeur grâce à son livret de Caisse d'Epargne et à la bourse qu'il avait obtenue, conseillé par Fernand qui, parallèlement, l'initiait dans son garage à la construction aéronautique grandeur nature sous la forme d'un petit avion biplace en tandem, construit à l'aide d'une liasse de plans..."


En voici réellement l’histoire :

Vincent, pilote de ligne au Canada venu en France pour renouveler sa licence de pilotage et revoir son ex-petite amie Florence, est victime d’un accident de moto sur le périphérique parisien. Hospitalisé dans le coma, Florence se rend quotidiennement à son chevet le temps que son état s’améliore. Ressentant encore pour lui des sentiments, elle profite de ce moment pour lui confier ce qu’elle a sur le cœur :

« Vincent, j’ai une confession à te faire. Je n’arrive même pas à imaginer où j’aurais pu trouver ce courage si tu étais conscient et attentif. Je crois que je n’aurais pas supporté ton regard étonné et peut-être critique devant tant d’omissions, de mensonges et de dissimulation de ma part. »

Quand Vincent sort enfin du coma, plus aucun médecin ne veut le déclarer apte à reprendre son métier d’aviateur. Fortement ébranlé par cette nouvelle, Vincent, qui a consacré tellement de sacrifice de passion à son métier qui lui avait voulu le surnom de « Vincent pour cent aviation », refuse ce diagnostic inéluctable. En compagnie de Florence, il décide de traverser la France à la recherche d’un remède miracle que pourraient lui apporter d’autres médecines parallèles…

Comme vous pouvez le constater, ni la couverture (de style fantastique), ni sa quatrième ne correspondent à l’histoire que nous raconte Katarina Nicklaus. « Une coïncidence inévitable » est une jolie histoire d’amitié et de prise de conscience qui nous démontre que l’obstination, la peur du renouveau, et de l’inconnu peuvent faire souffrir. Malgré quelques longueurs, surtout dans les introspections de Florence, j’ai bien apprécié ce roman au titre évocateur, car dans notre existence ce qui ressemble au hasard souvent est un rendez-vous…


Le blog de l'auteur :
Katarina Nicklaus


Merci
Choupynette pour ce prêt ! :-))


L'ont lu et voilà ce qu'elles en pensent :

Caro[line] : « Voici donc une belle histoire d’amitié-amour et de travail sur soi afin d’accepter l’inévitable et d’être heureux malgré tout. »

Anne : « Un livre que je n'aurais, sans doute, pas acheté impulsivement mais à qui j'offre volontiers une place de choix dans ma bibliothèque. »

Laurence : « Bien que je trouve le sujet particulièrement intéressant, je ne me suis pas passionnée pour cette histoire. »

Choupynette : « Un livre qui se lit d'une traite.
»




Partager cet article

@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

Recherche