Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Un Autre Regard...
  • Un Autre Regard...
  • : Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog dans lequel je parle de tout ce qui me passionne, m'interpelle comme ces lectures, documentaires qui m'amènent à porter un regard différent sur notre monde. Bonne visite à tous ! Florinette
  • Contact
18 décembre 2008 4 18 /12 /décembre /2008 10:38




Pour vous plonger dans l'esprit de Noël, voici quelques titres bien sympathiques que je vous avais présentés l'année dernière :


Tout d'abord, si vous avez envie de rire à gorge déployée, vous saurez servi avec la rocambolesque histoire du
Sot de l'ange de Christopher Moore :

Les habitants de la petite bourgade californienne de Pine Cove, tous plus ou moins contaminés par l'esprit du Noël qui s'annonce, sont occupés à acheter et à emballer les cadeaux. Après tout, n'est-ce pas là le moment le plus festif de l'année?
Mais certains ne sont pas à la fête. Le petit Joshua Barker, par exemple, attend désespérément un miracle...
Lire la suite



Pour les petits qui veulent découvrir Le premier Noël du Père Noël cette adorable histoire nous le révèle :

Il y a bien longtemps de cela, au temps de la Préhistoire, le Père Noël s’ennuyait, il n’avait rien à faire, ni à offrir, il attendait patiemment que naissent les petits enfants. Jusqu’au jour où par miracle, il découvre dans sa boîte, non pas une lettre, mais un morceau de bois sur lequel deux petits dessins sont gravés... Lire la suite




Pour ceux qui veulent plus de suspense sans qu'il n’y ait vraiment de Père Noël à l'horizon (sauf sur la couverture) alors Bienvenue à Rovaniemi fera l'affaire :

« On m’a tué dans la semaine du 1er mai » Massepain Räikkönen, un gangster local, vient d’être retrouvé étendu par terre le crâne fracassé à coups de pierre. À partir de là tout s’enchaîne, les habitants de Rovaniemi, chapitre après chapitre, témoignent, racontent leur vie, leurs visions des faits... Lire la suite



Et pour finir la magnifique et poignante "Trève de Noël" de Michael Morpurgo, que je vous invite à découvrir sans plus tarder !

Tandis qu’il est en train de retaper un bureau cylindre acheté chez un brocanteur, un tiroir s’ouvre faisant apparaître une cachette secrète où il découvre une petite boîte noire en fer qui renferme une enveloppe...
Lire la suite



Attendez, ce n'est pas tout, cliquez ICI et vous découvrirez d'autres contes tout aussi enchanteurs !


Bonne lecture ! :0055:

Partager cet article

15 décembre 2008 1 15 /12 /décembre /2008 17:56



















Éditions Héloïse d’Ormesson, août 2008, 212 pages.


Prix Erckmann-Chatrian


1946, la guerre est terminée, la France cherche à se reconstruire avec le retour des survivants de la Shoah. Solange attend désespérément le retour de son père Isy.

Le temps passe, Macha, sa mère, s’est résignée à ne plus attendre tandis que Solange veut continuer d’y croire et l’arrivée de Max, compagnon d’Isy à Auschwitz, ravive cet espoir. Mais Max n’est pas bien bavard, le peu de mots qu’il arrive à lui dire, c’est que son père ne reviendra pas.

Solange, qui n’arrive toujours pas à penser à l’avenir quand tant de choses la tirent vers le passé, ne l’accepte pas et est bien décidée à en savoir plus. Les quelques révélations de Max l’encouragent à partir en Israël afin de trouver des réponses auprès de l’ancien chef d’un réseau juif.

 « On verra bien alors qui est qui, qui à fait quoi, et comment rétablir l’ordre des jours, qui est sens dessus dessous. »

À son retour, cet état de latence se transforme en vengeance, jusqu’au jour où une occasion se présente et le drame survient.

Dans un style sobre et poétique, L’ordre des jours nous montre combien il est difficile de vivre après une tragédie surtout quand c’est autour d’un vide immense qu’il faut se reconstruire. Solange doit lutter pour exister, faire le deuil d’un passé qui revient sans cesse et pourtant il faut bien qu’il y ait une fin pour qu’une autre vie débute.


Merci à Cathulu pour cette émouvante découverte !


Cathulu, Laurence, Aifelle, & Papillon ont également été sensible par la plume très poétique de l'auteur.






Partager cet article

15 décembre 2008 1 15 /12 /décembre /2008 17:46





Biographie :

À sa sortie de l'École polytechnique, Gérald Tenenbaum devient chercheur en mathématiques, d'abord au CNRS à Bordeaux, puis en 1988 à l'université Henri Poincaré de Nancy.

Il a écrit plus de cent vingt articles de recherche en mathématique pure ou appliquée. Il est également l'auteur de cinq ouvrages de mathématiques parmi lesquels une Introduction à la théorie analytique et probabiliste des nombres, dont la troisième édition constitue une référence du domaine et, avec Michel Mendès France, un fascicule de la collection Que sais-je ? consacré aux nombres premiers, primé par l'Académie des sciences.

Il dirige actuellement l'équipe de théorie des nombres de l'institut Elie Cartan de Nancy-Université. Cette vocation scientifique, déclarée à l'adolescence après un problème de santé, est accompagnée d'un engagement constant et passionné pour la littérature sous toutes ses formes.

La poésie d'abord, des critiques cinématographiques ensuite dans les années 1980 pour la revue belge Regards, puis des scénarios de courts et longs métrages avec son complice le réalisateur Bruno Cohen.

En 1999, il publie aux éditions de L'Harmattan une pièce de théâtre, 'Trois pièces faciles', jouée en 2006 par la Compagnie du brin de théâtre dans une mise en scène d'André Gisselmann.

Se succèdent ensuite trois romans, Rendez-vous au bord d'une ombre (2002), Le Geste (2006), L' Ordre des jours (2008), et un roman jeunesse, Le Problème de Nath (2007). Influencé par Baudelaire, Ramuz, Saint-John Perse, mais aussi par les chansons de geste du Moyen Age, Gérald Tenenbaum marche en terre littéraire avec le souci de donner de l'être à la lettre. La musicalité d'un texte est à ses yeux un formidable soutien de l'émotion qu'il véhicule.


Bibliographie :

* 1999 – Trois Pièces Faciles, (Éditions L’Harmattan),
* 2002 – Rendez-vous au bord d’une ombre, (Éditions
              du Bord de l’Eau),
* 2006 – Le Geste, (Éditions Héloïse d’Ormesson),
* 2007 – Le problème de Nath, (Édiitons Belin),
* 2008 – L’Ordre des jours, (Éditions Héloïse
              d’Ormesson
)






Partager cet article

11 décembre 2008 4 11 /12 /décembre /2008 15:40

Comme je vous le disais "En passant", mon énergie se retrouve à plat et tout à l’heure, sur Dailymotion, j'ai trouvé une vidéo qui résume très bien mon état, car comme le dit si bien Fernandel, "le tango corse, c'est l'avant-goût de l'oreiller", franchement, j'ai bien rigolé !!




à bientôt et bonne écoute  !


Partager cet article

8 décembre 2008 1 08 /12 /décembre /2008 17:37


Éditions Calmann-Lévy, octobre 2006, 315 pages.



Ed McBain, peu avant sa disparition en juillet 2005, avait demandé aux plus grands écrivains de polars et de romans à suspense d’écrire une novella (format plus long qu’une nouvelle et beaucoup plus court qu’un roman) qu’il réunirait dans une anthologie.

Pari réussi ! l’idée est vraiment géniale, car elle permet aux lecteurs de découvrir certaines grandes plumes du suspense. L’année dernière, je vous présentais le premier volume de Transgressions dans lequel j’ai fait la connaissance de Donald E. Westlake, Anne Perry et mon gros coup de cœur pour la talentueuse Joyce Carol Oates.

Dans ce deuxième volume, c’est au tour de Walter Mosley, Sharyn McCrumb et Ed McBain de nous présenter leur novella.




Celle de Walter Mosley ne m’a pas vraiment emballée. Il nous entraîne dans l’univers d’Archibald Lawless, anarchiste de la tête aux pieds qui vient d’embaucher un jeune étudiant en journalisme pour un travail d’investigation qui le mènera de surprise en surprise…(Traduit par Florence Mortimer)





Par contre, Le Résurrecteur vaut déjà à elle seule l’acquisition de ce volume. Sharyn McCrumb nous transporte dans le sud des États-Unis en 1852 : Grandison Harris est employé par deux professeurs de médecine pour déterrer des cadavres à des fins de dissection. Jusqu’au jour où le cadavre qu’il déterre s’avère être plus vif que mort…Sharyn McCrumb remporte ici le pari de l’originalité, elle aborde subtilement le thème de l’esclavage dans un style très plaisant et très maîtrisé ! (Traduit par William Olivier Desmond)





Avec Ed McBain, on retrouve les enquêtes passionnantes du 87e District en compagnie du détective Carella qui se demande pourquoi Tant de haine ? Des chauffeurs de taxi sont retrouvés assassinés, une étoile de David peinte sur le capot de leur véhicule. Crimes antisémites ? Œuvres d’un serial Killer ?...(Traduit par Mona de Pracontal)


Ce deuxième volume, comme le premier, m’encourage de poursuivre cette plongée dans l’univers énigmatique et envoûtant de ces maîtres de l’intrigue qui s’amusent à repousser avec délectation les limites du genre !

Bientôt je vous parlerai des tomes suivants :

Le troisième tome :
•    Stephen King et John Farris,

Et le quatrième :
•    Jeffery Deaver
•    Lawrence Block

Que de suspense en perspective ! :-D



Partager cet article

@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

Recherche