Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Un Autre Regard...
  • Un Autre Regard...
  • : Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog dans lequel je parle de tout ce qui me passionne, m'interpelle comme ces lectures, documentaires qui m'amènent à porter un regard différent sur notre monde. Bonne visite à tous ! Florinette
  • Contact
25 mars 2007 7 25 /03 /mars /2007 17:48

















Éditions Fleuve Noir, 2006, 379 pages.

Traduit de l’américain par Nathalie Peronny.



Joe Goffmann a tout pour être heureux, des dollars qui coulent à flot, la célébrité, un quatre pièces luxueux à Manhattan et une belle Mercedes décapotable, mais, malgré cela, il se sent bien seul au monde.

À trente-quatre ans Joe Goffmann est un écrivain qui a le vent en poupe grâce à la publication de son livre
« Bush Falls » qui a connu un succès phénoménal et enregistré de jolies recettes au box-office depuis son adaptation au cinéma.

Pensant que son roman ne serait jamais publié, il dévoile une partie de lui-même en revenant sur sa famille, tragiquement amputée depuis le suicide de sa mère, sa puberté, son amour de jeunesse en la personne de Carly, qui était sa première petite amie au lycée, ses sorties nocturnes avec ses meilleurs potes, sur fond d’intrigue impliquant ainsi certaines personnalités de la ville sur lesquelles il dresse un portrait avilissant.

Malheureusement pour lui, son père, suite à une crise cardiaque, vient de tomber dans le coma. Joe se voit donc contraint de revenir dans sa ville natale qu’il a quittée dix-sept ans plus tôt. Confronté à la perspective de retrouver son frère Brad, son père, avec qui les rapports sont tendus, et devoir affronter les habitants du Bush Falls le met mal à l’aise.

Privé cette fois de son bouclier intellectuel de pages et de chapitres, dans lequel il croyait avoir exorcisé les démons du passé, le voilà assiégé par un déluge de réminiscences quand il voit se dérouler devant lui les rues de son ancien quartier où il doit faire face à l'hostilité d'une légion de lecteurs qui se sont sentis déshonorés par les propos malveillants de son oeuvre, salissant ainsi leur réputation. Pour eux, Joe Goffmann devient l’homme à abattre.

Je n’ai pu m’empêcher de dévorer ce livre avec une grande avidité tellement son histoire ne manque ni de souffle, de truculence, de lucidité, d'émotion. C’est un véritable concentré d’humour et d'émotivité sur fond de nostalgie qui rend les personnages si attachants que j’aurais voulu continuer de faire un bout de chemin avec eux. Je suis certaine que tous ceux et celles qui l'ont lu, comme Clochette & Agapanthe, seront du même avis que moi pour vous exhorter à lire ce livre !!!

Il y a tellement de passages magnifiques que j'ai eu beaucoup de mal à choisir un extrait, après quelques hésitations, je vous laisse méditer avec celui-ci :

Extrait :

« Tu te souviens des vieux dessins animés du Coyote, quand le Coyote se précipitait d'une falaise et qu'il continuait à courir jusqu'au moment où il baissait les yeux et réalisait qu'il cavalait dans le vide ? Et bien, je me suis toujours demandé ce qui lui serait arrivé s'il n'avait pas regardé en bas. Est-ce que l'air serait resté solide sous ses pieds jusqu'à ce qu'il ait atteint l'autre bord du précipice ? Je pense que oui, et je pense qu'on est tous comme ça. On s'élance pour traverser le canyon, le regard fixé droit devant soi vers les choses vraiment importantes, mais quelques chose, la peur ou un sentiment d'insécurité, nous fait regarder en bas. Alors on s'aperçoit qu'on marche sur du vide, on panique, on fait demi-tour et on pédale à toute vitesse pour retrouve la terre ferme. Mais si on ne baissait pas les yeux, on arriverait sans problème de l'autre côté. Là où sont les choses vraiment importantes. »


Existe en format poche















Voir également l'avis de Chimère


undefinedLe site officiel de Jonathan Tropper


Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Elleby 21/08/2007 15:59

Je le termine en ce moment mais .... je n'en ai pas du tout envie ! J'aimerais tant ne pas quitter  ces personnages... C'est un livre EXTRAORDINAIRE !

Florinette 21/08/2007 18:22

Comme je te comprends, j'ai éprouvé également l’envie de ralentir quand je voyais le nombre de pages restant diminuer !!! Je suis très contente de voir que nous partageons les mêmes impressions !

Stef 23/04/2007 21:23

Ton avis enthousiaste me donne envie de le lire ! Je note.

Florinette 23/04/2007 22:16

 Tu as bien raison de le noter c'est un roman formidable, inoubliable ! ;-)

BelleSahi 19/04/2007 18:55

Je viens de mettre ma critique de ce livre en ligne ! Quel beau livre ! j'en suis encore toute émue.

Florinette 19/04/2007 20:55

Je comprends ton émotion c'est un livre fort qui, une fois refermé, continu de vibrer au fond de toi !

Laconteuse 29/03/2007 21:08

J'ai pris l'extrait gratuit à la librairie hier... mais je ne l'ai pas encore lu :( Mais je l'ajoute directement à ma LAL ^^

Florinette 30/03/2007 11:04

Maintenant qu'il est passé dans ta PAL, un bon conseil, mets le au-dessus ! ;-)

clochette 28/03/2007 21:16

Merci pour le lien ! Sympa de penser que grâce à la blogosphère ce livre va être emprunté, prêté, acheté et certainement dévoré ! Il faut absolument le mettre au dessus de sa PAL !

Florinette 29/03/2007 09:52

Oh oui alors !!! ;-)))

jp 28/03/2007 20:11

c\\\'était plus qu\\\'un conseil.
Ce livre m\\\'a retourné - comme rarement ( la dernière fois que j\\\'ai été aussi touché, c\\\'était en 1990...), - maintenant, je ne sais même pas si je dois le conseiller ou non, je ne sais même pas s\\\'il est bon ou non, c\\\'est au-delà de ça - c\\\'est un livre qui m\\\'est intime, pour la toute première fois, je me suis dit " celui-là, j\\\'aurais pu l\\\'écrire" - la dernière fois, en 1990, je m\\\'étais dit " celui-là, j\\\'aurais bien aimé l\\\'écrire". J\\\'ai immédiatement écrit à Tropper via son site - j\\\'ai l\\\'impression persistante bien que ridicule d\\\'avoir trouvé un frère outre-atlantique. Merci d\\\'avoir aimé Joe ( vous voyez, c\\\'est débile, je remercie comme si je l\\\'avais écrit :))))  )
 

Florinette 29/03/2007 09:52

C'est difficile de conseiller des livres comme celui-ci, car chaque personne le percevra différemment. Moi il m'a tellement touchée que j'y pense encore. J.Tropper sait à merveille parler du passage à vide, de l'introspection face aux incertitudes d'un lourd passé et plein d’autres choses encore....que je me suis retrouvée dans ses phrases jusqu’à en recopier certains passages, comme s'ils avaient été écrits pour moi. À mon tour de vous remercier de m'avoir confié votre émotion. ;-)))Je ne savais pas qu'il avait un site, je vais le rajouter dans l'article et dans sa biographie. Merci !Par contre,  j'aimerais bien savoir quel livre vous avez lu en 1990 ?

Gaëlle 28/03/2007 16:30

J'adore la littérature anglo saxonne (ma préférée) et si ce livre n'est pas encore sur ma PAL, ce que tu en dis m'a convaincue ! Bon évidemment ma PAL est déjà dangereusement lourde (j'ai les yeux plus gros que le ventre quand il s'agit des livres) mais c'est pas grave, un de plus, au point où j'en suis ça ne fait pas une grosse différence !Merci pour cette critique très réussie !

Florinette 28/03/2007 19:18

Merci Gaëlle et pour te rassurer moi aussi j'ai les yeux plus gros que le ventre pour mon plus grand plaisir ! ;-)))

ChimÚre 27/03/2007 22:42

ben bizarrement j'ai aimé mais sans plus. Je ne me suis pas extasiée dessus. Une lecture agréable certe mais bon..JA lire la critique et les commentaire, j'ai dû rater un truc. :)

Florinette 27/03/2007 22:54

Ooooh dommage, mais bon ça arrive, on peut percevoir l'histoire différemment !

Clem 27/03/2007 21:05

Voila un moment qu'il me fait de l'oeil celui la. Je vais l'acheter pour le train ce week end!!

Florinette 27/03/2007 22:49

Très bon choix, tu ne verras pas le temps passer ! ;-)

patch 27/03/2007 14:09

Arf, je l'ai fini depuis jeudi dernier.....EXCELLENTTTTTTTT.....j'ai adoré, mais là je suis dans la mouise, t'as vu le billet que tu as fait? que veux tu que j'écrive maintenant? ;o )) ......super ton billet.....je suis dégoûté de l'avoir fini, magnifique ce Jonathan Trooper, je dois impérativement me procurer 'tout peut arriver'.....;o )

Florinette 27/03/2007 18:13

pffff qu'est-ce que tu racontes je suis sûre que tu vas faire un superbe article (que j'attends avec impatience cela dit !), mais non je ne te mets pas la pression !!!Tu sais que j'y repense encore à ce livre, je n'arrive pas à me défaire de l'histoire, comme toi je ne voulais pas le finir !

@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

Recherche