Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Un Autre Regard...
  • Un Autre Regard...
  • : Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog dans lequel je parle de tout ce qui me passionne, m'interpelle comme ces lectures, documentaires qui m'amènent à porter un regard différent sur notre monde. Bonne visite à tous ! Florinette
  • Contact
13 janvier 2007 6 13 /01 /janvier /2007 00:07


















Éditions Albin Michel, 2006, 292 pages.

Traduit de l’américain par Michel Lederer.



« Un sentiment d’abandon » est le premier livre de Christopher Coake. Il a été salué unanimement par la critique américaine.

Dans ce recueil de sept nouvelles Christopher Coake à l’art de susciter l’émotion, il pénètre intimement dans la pensée de ces personnages qui tentent coûte que coûte de faire face à leur destinée ou à leur trahison.

    Eric et Kristen se connaissent depuis une semaine et déjà ils sont fou amoureux l’un de l’autre et pour fêter cela, ils ont pris une chambre d’hôtel pour y passer le week-end. Eric lui confie se lourd secret qu’il porte depuis l’enfance, il revoit la balle qu’il avait lancée à son chien près du bord d’une falaise et se souvient encore du crissement des griffes plantées dans le gravier et de ses yeux exorbités remplis d’incompréhension que le chien fixait sur lui.

    Le seul désir de Nathalie, c’est d’avoir un enfant. Sa compagne Joan accepte enfin cette décision. Nat est aux anges. Un après-midi, lors de leur jooging dominical, elles assistent à une terrible collision entre plusieurs voitures. Nathalie est la seule à voir l’inimaginable qui lui fera changer d’avis.
    À soixante dix-neuf ans, Albert, atteint d’un cancer, est en phase terminale. Pour éviter que sa femme Elise le voit mourir dans d’atroces souffrances, il a décidé d’avaler tout un flacon de morphine après le dîner qu’ils donneront en compagnie de leurs proches.

Encrier-accueil.pngLa mort et l’amour sont très présents dans chacune de ces nouvelles, mais il n’y a rien de morbide dans leurs désirs de vaincre les situations difficiles, en faisant le choix qu’ils jugeront nécessaire. Christopher Coake à l’art de rendre palpable une émotion, un frisson, qui m’a laissé dans un état de bouleversement, la gorge serrée, après avoir traversé « un sentiment d’abandon », la dernière nouvelle de ce recueil, où ce couple (représenté sur la couverture) qui s’aime passionnément part, sur un coup de tête, campé dans la forêt du Michigan où ils se feront surprendre par une tempête de neige. Là encore l’histoire est poignante et les sentiments sont mis à nu. Christopher Coake exprime les faiblesses est les failles de l’être humain avec une grâce étonnante !


Citation :

« Parfois quand on lit ses nouvelles, on en oublierait presque de respirer » dixit Nick HORNBY


Drapeau-am--ricain.pngLe blog de Christopher Coake


Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Tamara 15/01/2007 16:19

Je ne peux que m'ajouter à la liste des futurs lecteurs de ce recueil...Merci du conseil, Florinette.

Florinette 15/01/2007 18:42

Je t'en prie Tamara !

Jules 14/01/2007 23:40

Je l'ai réservé à la biblio hier après l'avoir vu dans le LIRE de décembre-janvier!  Ta critique me donne encore plus envie de lire! 

Florinette 14/01/2007 23:48

Merci Jules, je te souhaite une bonne lecture ! ;-)

jos du livrophile 14/01/2007 10:50

Oui, moi aussi j'ai beaucoup aimé ce recueil. Les nouvelles sont vraiment très poignantes, on a mal pour les protagonistes, on vit les différentes histoires avec intensité. Un livre qui vous marque.

Florinette 14/01/2007 21:23

Tout à fait, on ressort de toutes ces histoires complètement chamboulé ! ;-)

Patch 13/01/2007 21:53

Non je ne suis pas passé sur le blog de florinette, non je n'ai pas noté son livre et non je ne l'achéterais pas......(aaaaaaaahhhh les librairies sont déjà fermé!!)
;o )

Florinette 14/01/2007 21:21

hihihi ! nananèreuuu ! ;-o)))

choupynette 13/01/2007 20:51

il fallait lire "de TE canoniser"
of course!

Florinette 13/01/2007 21:46

yes, j'avais compris ! ;-)

choupynette 13/01/2007 20:50

Tu veux que je te dises? j'ai filé à la bibli!! j'ai vérifié qu'il était là et bien disponible, et prié pendant le trajet pour ne pas y être allée pour rien! et je l'ai eu, turlututu chapeau pointu (c'est mieux que "poil au...," non?), de même que Black Dogs de McEwan sur le conseil de Thom, et parce que je n'ai pas trouvé Saturday qu'il avait si bien chroniqué aujourd'hui même!
et si tu arrives à convaincre mon banquier de me laisser carte blanche euh bleue (!) illimtée sans agio ni découvert... je demande au pape (que je ne connais ni d'ève, ni d'adam!!) de canoniser!
 

Florinette 13/01/2007 21:46

Géniaaallll ! tu vas A.DO.RER, je trépigne d'avance de savoir ce que tu vas en penser...Moi aussi je voulais lire Saturday, mais à ce jour il est toujours pas disponible GrrrrrOk pour le banquier et euuuuh sans façon pour le pape !

beatrix delarue 13/01/2007 19:26

Comment vais-je faire pour lire tous ces livres..j'en ai déjà une pile sur ma table de nuit..c'est horrible!!

Florinette 13/01/2007 21:41

Je suis dans le même cas que toi et plus ça va, plus je lis et moins elle baisse, va comprendre....

jp 13/01/2007 17:43

je le note aussi - avec un avis d'Hornby, je plonge...
à bientôt
jp

Florinette 13/01/2007 18:31

Et ce qu'il dit est tellement vrai...c'est en apnée que j'ai fini ce livre.A bientôt !

Gaëlle 13/01/2007 13:27

Voilà un livre fort bien défendu et qui me fait envie !
J'en profite pour te souhaiter une très belle année, Florinette, remplie de joie. A très bientôt.

Florinette 13/01/2007 14:05

Merci Gaëlle, une très belle année à toi également et tout plein de jolies choses !

Gambadou 13/01/2007 11:37

J'étais persuadée de l'avoir noté sur la LAL mais je ne le vois pas.. Je le note donc car j'en ai déjà entendu parler et ton commentaire est très intéressant
(au fait, je suis en train de me régaler avec "mangez-moi" qui est dans tes clins d'oeil 2006...)

Florinette 13/01/2007 14:12

Comme toi, je l'ai découvert suite à des articles lus dans la presse, et je ne le regrette pas !Ah Chouette ! j'attends ton article avec impatience !!!

@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

Recherche