Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Un Autre Regard...
  • Un Autre Regard...
  • : Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog dans lequel je parle de tout ce qui me passionne, m'interpelle comme ces lectures, documentaires qui m'amènent à porter un regard différent sur notre monde. Bonne visite à tous ! Florinette
  • Contact
1 novembre 2006 3 01 /11 /novembre /2006 12:57














© HANNAH/Opale



Éditions Grasset, Rentrée Littéraire 2006, 207 pages.




Sophie a 9 ans et elle vient de perdre son père. Elle assiste à son enterrement, mais ne se rend pas bien compte qu’elle ne le reverra plus jamais, elle le croit endormi et Max, le gardien du cimetière, n’est autre qu’à ses yeux le gardien du sommeil des gens.


Elle ne veut pas accepter la réalité, n’arrive pas à faire son deuil et son chagrin l’amène à trouver un père de transfert dans le chirurgien qui vient de lui ôter un rein. Mais sa mère, encore jeune et belle, décide de refaire sa vie. Sophie devient alors insupportable avec elle, odieuse avec ce père de substitution qu’elle n’a pas choisi et avec lequel sa mère se marie. On assiste à des déchirements cruels. Elle ne comprend plus sa mère.

Sophie reste attachée à cette tombe et comme chaque année, à la date anniversaire de sa mort, elle s’y rend seule, un bouquet de mimosa à la main. Elle a besoin de parler de raconter ses déboires à ce père absent. Elle souffre de n’être pas comprise par son entourage. Heureusement qu’il y a Max qui est toujours là pour l’accueillir. Le temps aussi c’est arrêté pour lui, il vit dans le souvenir, il lui confie sa peine, son interminable et douloureuse attente pour le retour de Hanna, sa bien aimée qui a été déportée pendant la guerre et qui n’est jamais revenue.

Au fil des ans, c’est une belle amitié qui se tisse entre eux fait de secrets, de lettres votives destinées aux morts, de dialogues surnaturels avec Thérèse de Lisieux. Ces rencontres annuelles leur apprendront à grandir, à accepter la mort pour continuer de vivre. Le cimetière devient pour eux un endroit de paix où les êtres passés et présents peuvent se réconcilier.

Encrier-accueil.pngAnne Goscinny nous révèle dans ce livre attachant quelques bribes de sa propre histoire. Elle aussi a perdu son père à l’âge de 9 ans et sa mère 17 ans plus tard (voir biographie). On ne peut qu’y penser en parcourant ces pages à l’ambiance solennelle et cocasse.


L'avis de Clarabel


Citation :

« L’absence est le plus grand des maux. » Jean DE LA FONTAINE (1621-1695) Les deux pigeons.



Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

patch :0055: 15/12/2006 22:03

ça y est je l'ai.....;o )) vivement que je puisse le lire! (Ben oui,je l'ai mis sur ma liste....;o (

Florinette 15/12/2006 22:42

Génial !!! j'ai hâte de savoir ce que tu vas en penser...à moi maintenant de me trouver Le mec de la tombe d'à côté (qui est toujours sur ma liste... ;-o))

Patch 03/11/2006 15:14

Pas de pb florinette.....mais je peux te dire qu'étant dedans actuellement, j'adoreeeeeeee  ;o ))

tamara 02/11/2006 17:16

Jean de La Fontaine n'a pas vraiment tort, même s'il existe bien des maux qui pourraient se subsituer à l'absence dans sa citation...

Florinette 02/11/2006 18:24

Oui c'est sûr. Mais ce qu'il y a de plus dur dans l'absence c'est le vide qu'elle laisse.

Patch 02/11/2006 14:22

Salut florinette ;o ))
J'ai vu ta suggestion sur mon blog suite à "vous lisez quoi?", et je venais voir de quoi il en retourne.....Je te répondais en te disant que je prenais note, mais je viens de lire ton billet.....Et plus que la note, je vais me ruer dessus......Et vu que je suis déjà dans un cimetière suite à une suggestion de cuné....;o )) Je te dirais ce que j'en ai pensé....
Merci, ton blog me plaît, je reviendrais, je peux? ;o ))

Florinette 02/11/2006 18:19

Avec grand plaisir Patch ! J'ai vu que tu lisais Le mec de la tombe d'à côté. J'attends ton commentaire.A bientôt. ;-)

@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

Recherche