Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Un Autre Regard...
  • Un Autre Regard...
  • : Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog dans lequel je parle de tout ce qui me passionne, m'interpelle comme ces lectures, documentaires qui m'amènent à porter un regard différent sur notre monde. Bonne visite à tous ! Florinette
  • Contact
30 septembre 2006 6 30 /09 /septembre /2006 09:49

Je viens de terminer le livre « Le voisin » que je n'ai pas lâché avant d'en connaître l'issue et vous en présente d'autres ci-dessous qui ont eu sur moi le même effet. Je crois que je ne vais pas m'arrêter là et continuer à explorer la bibliographique de Tatiana.

         
   













© Francesca Mantovani
Éditions Plon, 2000, 248 pages                                                                           


Comment une jeune femme réservée, plutôt couarde, se retrouve un beau matin sous le lit de son voisin ? c’est toute une histoire que fait vivre, Tatiana de Rosnay, à son héroïne Colombe Barou, jeune mère de jumeaux de onze ans, travaillant à mi-temps comme « nègre » pour une maison d’édition et qui mène une vie en apparence heureuse, sans anicroche, avec son mari Stéphane. Ce dernier, dirigeant d’une petite entreprise informatique, part souvent en déplacement et laisse Colombe et les garçons s’occuper de l’emménagement dans leur nouvel appartement.

La première nuit est bien souvent difficile, il faut s’habituer, l’oreille aux aguets, aux nouveaux bruits pour mieux les analyser et les apprivoiser. Mais un bruit se fait entendre, pas un bruit ordinaire mais un son strident qui déchire la nuit l’empêchant de dormir. Colombe est seule, ses enfants n’entendent rien, comme-ci ce bruit ne s’adressait qu’à elle, sa chambre est juste en dessous.
C’est le début d’un long et terrible calvaire qui commence. Une kyrielle de questions viendra s’entrechoquer dans la tête de Colombe ; qui est l’auteur de cette mascarade ? pourquoi elle ?… l’incompréhension et l’effroi s’abattront sur la vie insipide de Colombe, perturbant son train-train quotidien, et sa vie de couple.

Encrier-accueil.pngOn suit pas à pas Colombe s’enfoncer dans cet engrenage diabolique, on retient sa respiration, en se disant ; mais jusqu’ou ira-t-elle ? À vous de le découvrir en lisant cette prenante intrigue dont le dénouement vous surprendra.


Citation :

« L’enfer, c’est les autres. » Jean-Paul SARTRE (1905-1980), Huit clos, scène V.




Éditions Plon, 2004, 201 pages


Quatrième de couverture :

Hélène est une femme à la vie lisse, sans histoires. Un jour, sur un coup de tête, elle qui n’a jamais connu la moindre aventure, trompe son mari avec un inconnu. L’adultère vire au cauchemar quand, au lit, l’amant sans nom meurt d’une crise cardiaque. Hélène s’enfuit, décidée à ne jamais rien dire, et surtout à tout oublier. Mais affolée, elle laisse son sac à main dans la chambre de l’inconnu. Son sac, avec ses papiers…
Happée par une spirale infernale, Hélène ira très loin pour sauver les apparences à tout prix. Jusqu’où ?

Encrier-accueil.pngCe thriller, très hitchcockien, ne vous laissera pas de marbre, on se laisse entraîner, voir happer, dans la spirale mensongère d’Hélène pour être projeté sur une fin dérangeante, ouverte, qui vous laisse libre de comprendre ce qui s’est réellement passé. Digne d’un bon scénario de film !


Citation :

« Le mal se fait sans effort, naturellement, par fatalité ; le bien est toujours le produit d’un art. » Charles BAUDELAIRE (1821-1867), Curiosités esthétiques.




Éditions Plon, 2006, 249 pages.


Quatrième de couverture :

Une mystérieuse berline couleur moka lancée à toute allure sur un boulevard, à Paris.
Un accident de la circulation, un enfant dans le coma, et un chauffard qui prend la fuite.
Une enquête qui piétine et une mère prête à tout pour découvrir la vérité.

Encrier-accueil.pngL’enfer d’une mère qui se bat corps et âme pour rechercher l’auteur de ce drame. Elle n’en peut plus d’attendre. Elle sort de ses gonds quand elle voit la police piétiner, l’enquête s’éterniser, le mari trop calme, trop patient vis-à-vis de ce drame. Elle veut comprendre, connaître la vérité, c’est viscéral, plus fort qu’elle, il faut qu’elle sache, qu’elle voit qui a renversé son enfant. Elle ne peut que compter sur sa belle mère qui va l’aider, l’épauler à retrouver le chauffard avec l’aide d’un policier qui lui révèlera au fur et à mesure le déroulement de l’enquête.

Ce livre vous prend à la gorge, vous ressentez la douleur de cette mère, son angoisse. Vous avalerez ces 249 pages. Le suspense est à son maximum, je vous le garantis.


Citation :

« Le cœur d’une mère est un abîme au fond duquel se trouve toujours un pardon » Honoré de BALZAC (1799-1850), La Femme de trente ans.


Le site de Tatiana de Rosnay



Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Marsup 24/05/2010 11:18


Je viens de terminer "le voisin", un livre absolument fascinant, angoissant et palpitant à souhait.
J'ai hâte de lire "Moka" et "Spirales".
Merci pour ce billet très alléchant !


Florinette 24/05/2010 14:39



 


C'est effectivement tout ce que j'ai ressenti en lisant ce livre et je ne peux que t'encourager à poursuivre !


 



Mlle Swann 21/11/2009 15:56


J'ai eu un énorme coup de coeur pour Elle s'appelait Sarah en revanche j'ai été déçue par Moka. Oui le sujet est douloureux mais c'est un peu du déjà vu et T. de Rosnay n'a pas réussi à me toucher
autant que la première fois.


Florinette 21/11/2009 18:57



Tout comme toi, je préfère nettement "Elle s'appelait Sarah" !



Thracinee 19/01/2008 12:31

Tes commentaires m'ont donné envie de découvrir cet auteur. Merci

Florinette 19/01/2008 22:42

Je t'en prie Thracinee ! :-)

hydromiel 11/05/2007 08:06

FAn de l'auteur, rien d'autre à dire lol

Florinette 11/05/2007 18:49

Bienvenue au club !!! ;-D

Laconteuse 07/12/2006 14:21

Je suis conquise par ces trois bouquins cités ici, je vais les noté sur ma petite liste qui n'arrête pas de s'agrandir ^^

Florinette 08/12/2006 08:20

Je pense qu'on est tous dans le même cas, mais tu verras, tu ne seras pas déçue. :0055:

majanissa 12/10/2006 10:51

Ah je crois que mon commentaire est passé à la trappe.Je disais donc que j'ai vu ton commentaire sur mon blog et je te répondais que Avril est vite arrivé. Mais qu'en tout cas si tu hésitais à le lire, il ne faut pas, tu ne seras pas déçue je pense.

Florinette 12/10/2006 11:15

Oh non je n'hésite pas du tout, j'ai même l'intention de lire les autres livres de Tatiana.

majanissa 12/10/2006 08:56

Ah j'en ai lu pas mal de Tatiana mais pas le voisin et ton commentaire me donne envie. Je le rajoute à ma LAL. Sinon le tout dernier, "Elle s'appelait Sarah" est très bien également. Dans un autre style que ce que l'on a l'habitude mais toujours aussi bien raconté.

Florinette 12/10/2006 09:40

Oui je viens de lire ton commentaire sur "Elle s'appelait Sarah", il m'a l'air effectivement très bien, j'ai hâte de pouvoir l'acheter, mais bon ce n'est pas avant 2007.

Gene 06/10/2006 14:00

Bonjour,tombée par hasard sur votre blog ( très bien réalisé, bravo) j'ai lu avec intérêt vos avis sur quelques romans de Tatiana de Rosnay. Je partage votre avis, j'ai aussi beaucoup aimé les livres que vous citez, et j'informe juste ceux qui aimerait lire Tatiana sans se ruiner que Spirales est en poche, avec une très jolie couverture par ailleurs.D'autre part, " la mémoire des murs " est aussi un livre très prenant qu'on a du mal à lâcher avant la fin et qui remue.Et dans un genre bien différent, Tatiana de Rosnay a écrit le sublissime " le coeur d'une autre " qui est au panthéon de mes livres préférés.

Florinette 06/10/2006 14:33

Merci pour tes conseils. Je n'ai toujours pas lu "La mémoire des murs" ni "le coeur d'une autre" et j'espère le faire très prochainement. ;-)

Alan C 04/10/2006 14:26

Moi qui suis toujours à l'affut d'un nouveau polar à découvrir (à dévorer ???!!!), je vous remercie de vos conseils : je ne connais pas encore Tatiana de Rosnay, mais je sens que nous allons nous lier très prochainement !
Bien cordialement,
Alan C (auteur de polar amateur... ou auteur amateur de polar...!)

Florinette 05/10/2006 10:45

Alors effectivement n'hésitez pas à vous jeter sur ses livres quand on les a en main on ne les lâche plus. ;-)

clarabel 03/10/2006 09:36

Et ça peut tout à fait arriver d'oublier son sac ! ... quand on a la tête ailleurs, l'esprit chamboulé, les sens retournés etc... Qui n'a jamais connu ça ? ... (lève le doigt !..) ;-)

Florinette 03/10/2006 10:40

Heuuuu ! si ça m'est déjà arrivé ! pfffff une vraie tête en l'air. ;-)

@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

Recherche