Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Un Autre Regard...
  • Un Autre Regard...
  • : Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog dans lequel je parle de tout ce qui me passionne, m'interpelle comme ces lectures, documentaires qui m'amènent à porter un regard différent sur notre monde. Bonne visite à tous ! Florinette
  • Contact

Catégories

7 octobre 2009 3 07 /10 /octobre /2009 09:05




















 

 


Éditions des 2 Terres, avril 2006, 655 pages.

Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Anne Damour



Présentation de l'éditeur :


Jours de juin est construit sous la forme d'un triptyque où se succèdent trois étés dans la vie des McLeod. À la mort de sa femme, Paul entreprend un voyage en Grèce.


Là-bas, il s'éprend d'une jeune artiste peintre. Son fils aîné, Fenno, a fui l'Ecosse pour New York où il tient une librairie. Fenno noue une amitié particulière avec son voisin, Mal, critique musical, flamboyant gay atteint du sida. La perte douloureuse qui s'ensuivra transformera sa vie.


Ce roman tisse sa trame entre le passé et le présent, soulignant la fragilité des personnages, leurs moments de grâce et leur quête d'un pays où ils espèrent échapper aux pièges de l'existence et à la solitude.

 

Que dire de plus à part que c’est une saga comme je les aime, intense, passionnante, servie par une écriture remarquable. Julian Glass, comme le souligne le jury du National Book Award, est « une alchimiste des mots » qui sait retenir l’attention du lecteur sur plus de six cents pages sans jamais le lasser. Croyez-moi, lire « Jours de Juin » c’est tout simplement s’offrir un moment de bonheur !



Citation en exergue :


« À condition d’y consacrer assez d’énergie, l’amour ne finit jamais. » Jim Harrison, La Route du retour.



Existe en poche
















Ce qu'elles en ont pensé
:

"C'est un roman subtil et épais dans lequel on plonge sans lever le nez." Clarabel

"J’ai trouvé au ton du roman une certaine tristesse mais aussi un optimisme, une croyance dans la vie."
Cachou et Chiwi

"Julia Glass est américaine mais elle mériterait presque qu'on lui accorde l'étiquette de romancière anglaise, c'est dire si j'ai aimé..." Cathulu



Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

S

C'est noté.
Bonne soirée Florinette.
Bisous.


Répondre
F


Bon après-midi Soie.
Bisous



S

Je l'ai, je n'ai plus qu'à le lire!


Répondre
F


Je sens que tu devrais bien l'apprécier...



T

S'offrir un moment de bonheur ? Je ne vois pas comment je peux résister. Un livre que je vais non seulement noter mais directement mettre dans le panier ;-)


Répondre
F


En plus ce livre je l'ai lu au mois de juin, sous le soleil...bercée par cette belle histoire, cela ne pouvait pas se terminer autrement ! ;-)



E

Je suis passée devant à la bibliothèque et cela n'a pas fait tilt, pourtant je l'avais noté et je suis sure que la prochaine fois il n'y sera plus!!


Répondre
F


Ça dépend vu que ce n'est pas un livre très récent...



S

je note tout de suite !


Répondre
F


Tu ne le regretteras pas ! ;-)



Y

voilà qui est encore une fois des plus tentant ô florinette la tentatrice ;-)


Répondre
F


Gniak, gniak et pour en remettre une couche, je suis certaine que cette saga te plairait beaucoup !



A

Je n'hésite pas à le noter .Je te souhaite une belle soirée . Bises Arlette


Répondre
F


Merci Arlette, belle journée, bisous !



D

un livre et un auteur à découvrir
merci de nous le faire découvrir


Répondre
F


Je t'en prie Denis !



L

Inconnue au bataillon pour moi, mais notée de suite !


Répondre
F


Tu fais bien Liliba ! ;-)



C

moi aussi j'aime les sagas ;) alors je note!


Répondre
F


Alors, il ne peut que te plaire ! ;-)



@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

Recherche