Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Un Autre Regard...
  • Un Autre Regard...
  • : Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog dans lequel je parle de tout ce qui me passionne, m'interpelle comme ces lectures, documentaires qui m'amènent à porter un regard différent sur notre monde. Bonne visite à tous ! Florinette
  • Contact

Catégories

28 mai 2009 4 28 /05 /mai /2009 03:41




















Éditions Julliard, janvier 2006, 134 pages.



« Je suis le livre. Je mesure onze centimètres sur dix-huit centimètres. Ma couverture brille et rend possible le reflet du ciel, celui de Samuel qui me saisit. »

« Moi, je suis Samuel, je suis le père, et je l’embrasse. Je serre si fort ma petite dans mes bras que j’ai peur de la briser en mille morceaux. Je prie le ciel. Le vent. La nuit. Les fleurs. Je prie l’eau des rivières. Je ne peux rien faire d’autre que prier, et je lis pour Alice son livre préféré. »

« Et moi, je suis une petite fille de six ans sous morphine. Je me prénomme Alice. Je suis à l’hôpital. Tous les jours papa vient me voir et il me lit un livre, un seul, qui s’appelle « Alice au pays des Merveilles »…


Ce livre est en lui seul un long et beau poème.
Pour échapper à la dure réalité de la mort et soulager sa petite fille, le père demande à Alice aux pays des Merveilles et à son Lapin blanc de sauver son Alice du pays des Souffrances. Alice accepte, mais pour s’échapper de son royaume, se libérer de ses pages afin de rejoindre la petite Alice alitée, elle doit passer de livres en livres pour mieux comprendre la vie et la mort. Toutes les deux vont vivre des moments de doute, de peur, mais également des moments merveilleux.
Flirtant entre le réel et l’imaginaire, dans une écriture d’une sensibilité à fleur de peau, l’auteur aborde un sujet délicat avec beaucoup de tendresse et d’émotion. C’est également un joli hommage que Jean-Marie Gourio a voulu rendre aux livres !




Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

C
un ode aux livres... voilà qui devrait me plaire! je ne connaissais pas du tout l'auteur/ le livre. encore une fois tu nous fais découvrir pleinde choses!! Bonne fin de week-end.
Répondre
F


Merci Choupynette, bonne semaine et à bientôt, bisous !



K
Je ne m'inscris par pour le livre voyageur, mais je note son titre dans mon "carnet LAL"... A cause de l'argument choc déjà évoqué!
Répondre
F


Tu fais bien, car ce livre en vaut la peine ! ;-)



A
Un livre que j'aimerai bien découvrir si possible .
Bon week end Bisous !
Répondre
F


Aucun problème, je te rajoute à la liste !
Bisous et bon dimanche Arlette !



R
Coucou Florinette, c'est un livre voyageur ? Je peux m'inscrire ? :-)
Répondre
F


Oui, bien sûr, je rajoute ton nom à la liste et informe Soie pour lui dire de te l'envoyer ! ;-))



V
Le concept est sympa, mais je ne me sens absolument pas capable de lire ce genre d'histoires. Quelque part ça me fait penser à Dans un miroir obscur de Jostein Gaarder
Répondre
F


Tiens, je ne connais pas le livre que tu cites...mais comprends très bien que l'on ne puisse pas se plonger dans une telle histoire...



L
quelle découverte, je trouve ce thème très original et qui promet un bon moment de lecture! je pense que je peux apprécier alors je vais le noter!!
Répondre
F


Si tu veux profiter de son voyage, n'hésite pas à me le signaler !



A
Je ne connaissais pas cet auteur mais il m'a l'air très intéressant. Une histoire qui rend hommage aux livres entre autres, ça me parle toujours de toute façon, hop, noté (dire que j'avais décidé de ne plus faire de cueillettes d'ici la fin de l'année!)
Répondre
F


Difficile de ne pas faire ce genre de cueillettes...Mais si tu veux, il peut se rendre directement chez toi, car j'en ai fait un livre voyageur ! ;-)



S
Ce doit être un beau livre assez poignant vu le sujet... Mais ton billet donne envie...
Répondre
F


C'est une belle quête d'identité dans laquelle l'acceptation de la mort trouve sa place...



S
Ce doit être un beau livre assez poignant vu le sujet... Mais ton billet donne envie...
Répondre
F


C'est une belle histoire dans laquelle l'acceptation de la mort trouve sa place...



G
Le titre m'attirait bien, l'écriture aussi. mais si ce livre traite fort de la maladie, de l'hôpital (...), je préfère passer mon chemin ! Mais merci pour ce beau billet !
Répondre
F


Je pense qu'effectivement ça serait plus sage de passer son chemin...



@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

Recherche