Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Un Autre Regard...
  • Un Autre Regard...
  • : Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog dans lequel je parle de tout ce qui me passionne, m'interpelle comme ces lectures, documentaires qui m'amènent à porter un regard différent sur notre monde. Bonne visite à tous ! Florinette
  • Contact

Catégories

22 décembre 2008 1 22 /12 /décembre /2008 22:11






















Éditions Le Serpent à Plumes, juillet 2003, 268 pages.
Traduit de l’anglais (Irlande) par Arlette Stroumza



Constance à quarante-cinq ans, elle est atteinte d’une maladie incurable. Se sachant condamnée, elle retourne dans la maison de son enfance à Dublin pour y mourir à son rythme refusant obstinément tous traitements qui ne feraient que prolonger ses souffrances.

Il n’y a que Bibi, sa sœur, Bill, son médecin et ami qui se relayent à son chevet en attendant le soutien de Bridie May, une jeune orpheline engagée comme infirmière. Malgré le sournois affaiblissement de ses capacités physiques, Constance lutte afin de profiter au maximum de ses journées pour ne rien laisser au hasard comme cette lettre qu’elle vient d’envoyer à Jacob Weinberg, un écrivain rencontré par hasard lors d’un séjour en Italie, dans la seule intention de lui révéler qui l’est le père de sa fille de neuf mois qu’elle a dû confier à Bibi en attendant qu’il vienne la chercher.

Tandis que la neige flotte dans la lumière des réverbères, Constance s’apprête à fêter son dernier Noël blanc. Maintenant qu’elle n’a plus d’avenir, elle ne peut empêcher son esprit de se focaliser sur le passé, synchroniser les images éparses de son enfance comme cette mésentente avec sa mère qui lui a fait quitter la maison pour assouvir son projet de devenir écrivain.

Progressivement, Constance, dans son désir obstiné de vivre à sa guise, devient une femme incroyablement attachante et passionnante. Même si la maladie ne lui laisse que très peu de répit, elle profite de ces moments de rémission pour écrire ses souvenirs, ses réminiscences qui surgissent de son passé. Encore une fois, Jennifer Johnston a su, par ses mots justes et pleins de délicatesse, me toucher. C’est un beau roman intense et émouvant que je vous invite à découvrir !




Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

E
Une des très grandes dames de la littérature irlandaise! A découvrir «Les Ombres sur la peau ». Pour moi son plus beau roman!A bientôt.Yvon
Répondre
F


Merci Yvon, je vais vite le noter alors !
A bientôt !



J
Cela a l'air touchant comme histoire ... pas très gai pour cette période de l'année mais je le note avec beaucoup d'intérêt !
Répondre
F


Le sujet semble effectivement triste, mais l'histoire comme la raconte Jennifer Johnston est magnifique et le courage de Constance, nous fait voir la vie autrement !!



P
celui là aussi je le note, j'adore cette auteur
Répondre
F


Et tu fais bien, car ce livre est magnifique !



A
Je passe, j'ai peur que ce soit trop triste...Je te souhaite tout de même de passer de belles fêtes de Noël... pleines de livres !
Répondre
F


Merci Alex et plein de jolies choses pour la nouvelle année !



D
merci pour l'info qui a trasnité sur ton blog pour Frédéric Ferneyj'ai mis un lien sur mon blog car j'ai toujours adoré son bateau livre joyeuxnoelamitiésdenis
Répondre
F


J'aimais aussi beaucoup cette émission, par contre je ne l'ai toujours pas mis en lien, je vais réparer cet oubli !
Merci Denis !



L
Très bonnes fêtes à toi aussi, et au plaisir de te retrouver l'année prochaine pour de belles expériences de lectrice! :-)
Répondre
F


Merci beaucoup Lili et à bientôt, bisous ! :-)



S
Ce livre doit être très touchant!un petit passage pour te souhaiter de bonnes fêtes:)
Répondre
F


Oui très !
Merci Sylvie et bonne soirée ! ;-)



M
Impossible pour moi de lire sur ce genre de sujet, par contre, j'ai deux livres de cet auteur dans ma PAL. J'espère qu'ils sont aussi bons ! Joyeux Noël !
Répondre
F


Je l'espère aussi, pour l'instant, tout ce que je peux te dire, c'est que je n'ai pas été déçue par cette auteure !
Merci Manu et à bientôt !



C
Tu es adorable ! Merci beaucoup et bonnes fêtes à toi aussi ! Et un peu en avance, j'espère que tous tes voeux pour 2009 se réaliseront ! Grosses bises.  
Répondre
F


Merci Caroline, je te souhaite également plein de belles choses pour 2009 !
Je t'embrasse et à bientôt !



T
Une lecture un peu triste, juste avant les fêtes, non ? Je te souhaite en tout cas un TRES HEUREUX NOEL, Florinette !
Répondre
F


Triste oui c'est vrai, mais comment te dire, pendant toute la lecture une douceur m'a enveloppée, je me sentais bien et j'aurais tellement aimé que ce livre n'est pas de fin...
Merci Tamara !



@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

Recherche