Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Un Autre Regard...
  • Un Autre Regard...
  • : Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog dans lequel je parle de tout ce qui me passionne, m'interpelle comme ces lectures, documentaires qui m'amènent à porter un regard différent sur notre monde. Bonne visite à tous ! Florinette
  • Contact

Catégories

29 octobre 2008 3 29 /10 /octobre /2008 00:19




















Éditions Philippe Rey, 2007, 489 pages.
Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Claude Seban.



Le jour de la fête des Mères, Nikki, jeune journaliste rebelle et célibataire, se rend chez sa mère qui vit seule depuis la mort de son père.

Dans une ambiance feutrée, on y découvre Gwen Eaton, une mère optimiste à toute épreuve qui ne vit que pour sa famille et les autres, comme ces quasi-inconnus rencontrés dans la semaine qu’elle a conviés à sa petite fête. Une mère trop lisse trop parfaite aux yeux de Nikki qui mène une vie indépendante avec un homme marié, ce qui a le don de consterner sa mère qui souhaiterait qu’elle ressemble davantage à sa prévisible et raisonnable grande sœur Clare.

Deux jours plus tard, gardant encore une profonde amertume de l’accrochage avec sa mère, Nikki reçoit un coup de fil de Clare affolée qui n’arrive pas à la joindre. N’y tenant plus, Nikki se rend sur place et découvre horrifiée, sur le sol humide du garage, le corps ensanglanté de leur mère...

À partir de cet instant-là, on pourrait penser avoir à faire à un simple polar si l’on ne connaissait pas très vite l’assassin. C’est vers une tout autre enquête que l’incroyable et énigmatique Joyce Carol Oates nous entraîne dans ce passionnant roman, celle d’une enquête psychologique qu’entreprend Nikki sur sa mère.

Se retrouver brutalement orpheline à 31 ans, submergée par le chagrin de s’être quittée fâchée, Nikki essaye de faire revivre sa mère à travers les souvenirs d’amis qu’elle interroge et s’aperçoit ignorer totalement le passé de Gwen Eaton.

Qui se cache derrière cette femme douce et convenable que l’on surnommait
« Plume » ? Petit à petit, ces deux femmes se dévoilent, Nikki face au deuil se découvre une autre personnalité et, au fur et à mesure que l’on avance dans cette histoire, l’émotion se fait ressentir. Je vous recommande donc cette fabuleuse auteure que j’ai découverte avec « Nous étions les Mulvaneys » (gros coup de cœur) et compte bien vous en faire découvrir d’autres !


Prologue :

    « La dernière fois que vous voyez quelqu’un sans savoir que ce sera la dernière fois. Et tout ce que vous savez maintenant, si seulement vous l’aviez su alors. Mais vous ne saviez pas, et maintenant il est trop tard. Et vous vous dites Comment aurais-je pu savoir, je ne pouvais pas savoir.
    Vous vous dites.

    Je raconte ici comment ma mère me manque. Un jour, d’une façon qui ne sera qu’à vous, ce sera aussi votre histoire. »



Existe en poche


















Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

P
Quel bel extrait ! ça donne réellement envie d'en lire plus !
Répondre
F


N'hésite surtout pas, en plus c'est une des écrivaines que j'adore !



H
Viol, c'est court. 3 heures de lecture (presque fini, mais là, je dois partir acheter Millenium pour un cadeau : pas le temps de finir mon Oates ! ! pourtant, j'ai envie ! (en fait, j'aimerais offrir un Kundera, mais je veux faire plaisir, et pas me faire plaisir ! Ainsi, j'offre un truc que j'ai pas lu, mais sans doute génial ! Tout le monde en parle ! Où est Millénium sur ton blog ?). D'ici 1 ou 2 jours, mon billet dessus (le Oates : Viol ! Pas Millénium ! je l'ai pas lu ! mais je vais l'acheter et l'offrir... donc, pas le lire.) mais sans conteste.... génial (Viol de Oates)! du grand Oates ! PFF ! une conversation dans tous les sens !
Répondre
F


C'est un super cadeau que tu t'apprêtes à faire, j'ai adoré Millénium !!! Pour rechercher des articles, tu as plusieurs possibilités, dans la colonne de gauche "Index", tu peux cliquer soit sur
l'auteur où tu trouveras sa bibliographie, soit sur les titres de livres, ou sur les maisons d'édition quand bien sûr tu la connais...Pour faire simple, comme il y a trois volumes, c'est le lien de
l'article de l'écrivain (voir bibliographie) que tu trouveras ci-dessous : 

http://www.leslecturesdeflorinette.com/article-14137652.html

Rien que de savoir que tu as trouvé "Viol" génial j'ai hâte de lire ton article !!! Une conversation peut-être dans tous les sens, mais forte agréable, à bientôt Hélène !



H
Alors celui-là, par contre, je l'ai emprunté aujourd'hui... ainsi que Viol et au commencement était la vie.
Répondre
F


J'ai très envie de lire son dernier "La fille du fossoyeur' qui vient de faire son entrée à la biblio, mais il était déjà emprunté...J'ai hâte de savoir ce que tu vas penser de "Mère disparue" et
des deux autres que je n'ai toujours pas lus !



Z
Je me le note !
Répondre
F


Oui, oui, tu fais bien !



C
il faut vraiment que je lise le livre de Oates que j'ai dans ma pal depuis... oups! un an!! ;o)) ca me manque !
Répondre
F


Oh oui alors, ça fait bien trop longtemps qu'il hiberne !! ;-o)



D
Bonjour Florinette, à l'occasion de mon week-end à Londres (qui s'achève), j'ai commencé à lire Mère disparue, une centaine de pages. C'est vraiment très bien. Je recommande. Bon 11 novembre.
Répondre
F


Chouette, tu m'en vois ravie !
Merci Dasola et bon 11 novembre à toi aussi !



A
Chaque fois que je referme un livre de Joyce Carol Oates, je suis enchantée...bien sûr, je n'ai pas tout lu...loin de là! C'est un écrivain prolixe...et je suis une lectrice qui "prend son temps"...je note son dernier livre parce que je sais que j'y prendrai du plaisir un jour prochain..."Nulle et grande gueule", "Je vous emmène", "Délicieuses pourritures", "Reflets en eaux troubles", quelques uns de ses livres lus, il y a quelques années..."Les Mulvaney" m'attendent encore 'ils sont en anglais!)J'aime la richesse de ton blog, Florinette...il y a tellement longtemps que je passe ici !à bientôt!
Répondre
F


Je n'ai pas tout lu non plus, mais, dès que j'en ai l'occasion, je n'hésite pas une seconde, car, comme toi, j'adore cette écrivaine et j'ai très envie de poursuivre dans ses oeuvres !
Je garde un magnifique souvenir des "Mulvaney" gros, gros coup de coeur et j'espère qu'il en sera de même pour toi !



N
Ce thème m'intéresse, je note ce titre et je vais détailler la bibliographie de cette auteure ! merci Florinette :-)
Répondre
F


J'espère que ce livre te plaira  !



L
Je l'ajoute dans ma LAL celui la !
Répondre
F


Oui oui ajoute Liyah, tu ne le regretteras pas !



J
J'aime beaucoup cette auteure et en plus, ça tombe bien car elle est très prolixe :) Je sais que j'ai au moins 5 titres d'elle qui m'attendent dans ma PAL !
Répondre
F


Elle a une plume stupéfiante et envoûtante qui fait que, dès que tu entames l'un de ses livres, tu ne peux plus le refermer et toi dire que tu en possèdes cinq !!



@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

Recherche