Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Association Les Lectures de Florinette - Audenge (33)
  • Association Les Lectures de Florinette - Audenge (33)
  • : "Les Lectures de Florinette" vous souhaite la bienvenue sur son site dans lequel vous trouverez ses activités, les articles de Florinette sur les différents ouvrages que l'association met à votre disposition afin de vous faire découvrir de nombreux auteurs qui nous amènent à porter un regard différent sur notre monde. Bonne visite à tous !
  • Contact

Catégories

13 mai 2008 2 13 /05 /mai /2008 17:18





Biographie :

Stéphanie Hochet est née à Paris en 1975.

Titulaire d’une maîtrise sur le théâtre élisabéthain, Stéphanie Hochet a enseigné le français en Angleterre et l’anglais en France. Elle a également travaillé pour la Croix-Rouge.

Depuis Moutarde douce, son premier roman paru chez Robert Laffont en 2001, Stéphanie Hochet maintient un grand écart surprenant entre la parfaite sobriété de son style et la démesure effrayante des sujets qu’elle aborde. Haine, manipulation, harcèlement, domination, sadisme sont mis en scène dans ses livres avec ce qu’il faut de distance, de retenue et de précision lexicale pour les rendre plus effrayants encore.


Bibliographie :

* 2001 -
Moutarde douce, (Éditions Robert Laffont),
* 2003 - Le néant de Léon, (Éditions Stock),
* 2004 - L’apocalypse selon Embrun, (Éditions Stock),
* 2005 - Les infernales, (Éditions Stock),
* 2007 - Je ne connais pas ma force, (Éditions Fayard)


Par AuteursTV :

" Le frisson poétique "
Stéphanie cherche la forme idéale, entre poésie et roman. Elle évoque l’incarnation dans ses personnages, se demande s’il faut les aimer et finit sur la notion de progrès.




Par AuteursTV :

" Le « je » comme potentialité de soi "
Stéphanie évoque son implication, le ‘je’ dans ses textes, parle de son niveau d’engagement et raconte une petite honte d’écrivain.



Par AuteursTV :

" L'expérience du mal "
Stéphanie évoque ses thèmes récurrents, la difficulté d’écrire une histoire d’amour, et pourquoi , chez elle, tout commence en milieu de journée. Elle répond à la question « clavier ou stylo ? » et conclut sur les pannes d’inspiration.







 

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

N
Je ne connaissais pas ce jeune auteur, il m'a l'air d'être prometteur, je le note dans mes carnets et ton article est vraiment très travaillé.
Répondre
F
<br /> <br /> Merci beaucoup Nina, je viens de faire sa découverte et ne le regrette aucunement, je vais voir si je peux trouver d'autres romans d'elle à la biblio !! ;-))<br /> <br /> <br /> <br />
A
J'ai écouté avec beaucoup d'intérêt ces trois vidéos, merci beaucoup Florinette !! Cela m'apporte beaucoup. Bises et bonne journée !!
Répondre
F
<br /> <br /> Je t'en prie Antigone et cela ne m'étonne pas qu'elles t'aient plu, car elles sont vraiment très intéressantes !!<br /> Bises et bonne journée Antigone !<br /> <br /> <br /> <br />

Association loi 1901

Les Lectures de Florinette

à Audenge (33)

------------------------

Objectif de l'Association

------------------------

------------------------

------------------------

Agenda 2024

------------------------

Évènements passés

------------------------

Catalogue

Livres à disposition

 

------------------------

------------------------

 

@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

Recherche