Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Un Autre Regard...
  • Un Autre Regard...
  • : Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog dans lequel je parle de tout ce qui me passionne, m'interpelle comme ces lectures, documentaires qui m'amènent à porter un regard différent sur notre monde. Bonne visite à tous ! Florinette
  • Contact

Catégories

23 avril 2007 1 23 /04 /avril /2007 21:45
Tout-ce-que-j-aimais.pngS.Hustvedt.png














Éditions Actes Sud, 2003, 456 pages.
Traduit de l’américain par Christine Le Bœuf.


Prix des Libraires du Québec


Dans les années 70 lors d’une exposition collective de tableaux, Léo et sa femme Erica font l’acquisition d’une toile s’intitulant « Autoportrait ». Intrigué et profondément séduit par cette peinture, Léo décide de rendre visite au peintre William Wechsler surnommé « Bill ».

Cette première rencontre marque l’instant où d’une conversation décousue entre Léo, professeur d’histoire et Bill, artiste peintre, naît une grande amitié. Pour être plus proche de son ami, Bill achète avec sa femme Lucille le loft se situant un étage au-dessus du leur. Durant leur grossesse, Erica et Lucille se lient très vite d’amitié et mettent au monde, pratiquement en même temps, des garçons nommés Mark et Matt. Désormais, les deux familles deviennent inséparables et passent ensemble leurs vacances d’été dans le Vermont.

Et puis la vie suit son cours, Bill se sépare de Lucille pour vivre avec Violet, son égérie. Tout au long des années qui vont suivre, les deux couples resteront très liés même dans la plus terrible tragédie la perte d’un enfant et le dérapage de l’autre, entraîner dans le milieu des toxicomanes, viendront bouleverser l’existence du couple.


Siri Hutsvedt, la femme de Paul Auster, dans un style très narratif à l’écriture précise, nous livre ici un roman riche et dense qui analyse à merveille les sentiments et la complexité humaine face à diverses situations. « Tout ce que j’aimais » est l’analyse d’une vie dans laquelle tout peut s’effondrer, ce qu’on croyait solide peut s’écrouler à tout moment.
Malgré une première partie un peu longue, mais nécessaire pour mettre en place la psychologie des personnages, je suis restée accrochée à l’histoire. Les descriptions de l’art sont intéressantes et passionnantes. C’est un livre plein de tendresse et d’émotion, le lot de toute une vie. Un auteur à découvrir si ce n’est déjà fait !


Existe en format poche
Ce-que-j-aimais.png





 







Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

C
Le mardi 26 mai 2009, l'auteur sera en conférence-dédicace à la librairie Arthaud (Grenoble). Un véritable événement!
Répondre
F


Merci pour cette information Corso, c'est dans ces moments-là que je regrette d'habiter si loin !



H
J'aimerai beaucoup le lire celui là car j'en entends que du bien!
Répondre
F


Je pense qu'il devrait te plaire, même s'il y a quelques longueurs dans la première partie !



L
Je viens de le lire, j'ai été subjuguée par la maîtrise d'Hustvedt !
Répondre
F
La première partie se traîne un peu en longueur, mais hors mis ce détail comme toi j'ai été subjuguée par le talent de l'auteur !! ;-)
A
Il est dans ma PAL celui là! Depuis sa sortie grand format, il serait temps que je m'y mette! O_O
Répondre
F
Ben alors !!!! ;-) surtout qu'en plus je pense qu'il devrait te plaire !!!
N
Oui ce livre est à lire et il est dans ma liste, je commence à lire Paul Auster j'ai lu "dans le scriptorium" (pas encore mis sur mon blog par manque de temps!!) quel beau couple d'écrivain franchement !!
Répondre
F
C'est vrai qu'ils forment un magnifique couple !!!J'attends ton avis sur "Le scriptorium" ! ;-)
L
J'ai tellement de livres dans ma PAL... et pourtant, je me dis qu'il serait vraiment grand temps de découvrir cet auteur dont on parle avec autant d'enthousiasme sur les blogs... merci pour ta jolie note :o)
Répondre
F
Je t'en prie Lou, c'est avec plaisir !!! et j'espère qu'un jour tu prendras le temps de la lire, car j'aimerais bien connaitre ton avis ! ;-)
E
Je ne connais pas du tout cet auteur, d'ailleurs je viens d'apprendre par le biais de ton article qu'elle est la femme de Paul Auster!!!!
Mais maintenant que j'ai lu ta critique, je n'ai qu'une envie: découvrir ce livre!!! Merci!!
Répondre
F
Je t'en prie Elfe !!! Le sachant, j'ai voulu le préciser, si ça te dit, tu peux aller lire sa biographie (au-dessus de la photo) pour en savoir plus sur cette écrivaine. J'espère que cette découverte te plaira !
S
Très beau billet Florinette d'autant que c'est un roman difficile à résumer
Il faut lire ses deux romans précédents ...Ah la famille Auster, on ne s'en lasse pas
Répondre
F
Merci Sandra ! Non on ne s'en lasse pas, on en redemande même !!! Je compte bien poursuivre avec cet auteur et ses précédents figurent sur ma liste !!!
H
J'ai un Paul Auster en attente, j'essayerais de trouver le livre de sa femme :p ça fera un joli couple ! En plus tu m'as donné envie de le lire !
Répondre
F
Alors tant mieux et je trouve que oui ça serait bien que tu les réunisses par les livres ! ;-)
A
Je le note Florinette ! En plus, je trouve la couverture du poche très belle. Bises ! Passe une bonne fin de journée !
Répondre
F
Merci Antigone, moi aussi j'aime bien cette couverture ! ;-)Bisous et bonne soirée !

@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

Recherche