Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Un Autre Regard...
  • Un Autre Regard...
  • : Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog dans lequel je parle de tout ce qui me passionne, m'interpelle comme ces lectures, documentaires qui m'amènent à porter un regard différent sur notre monde. Bonne visite à tous ! Florinette
  • Contact

Catégories

3 octobre 2022 1 03 /10 /octobre /2022 15:33

Un jour de 1696, François Michel se voit visiter par un mystérieux fantôme qui le presse de porter un message à Louis XIV.

François Michel était maréchal ferrant à Salon, en Provence, ville où vécut et mourut Nostradamus. Il était âgé d'environ trente cinq ans et passait pour un homme honnête et sensé lorsqu’un jour, revenant tard chez lui, il se voit visiter par une mystérieuse et lumineuse apparition qui le presse de porter un message à Louis XIV ou, à défaut, à un de ses ministres.

Dans un premier temps, François Michel est très réticent, car il sait d’avance que ses propos vont le faire prendre pour un extravagant et le maréchal de Salon ne s’empressa point de quitter sa Provence. C’est donc à deux reprises que le fantôme lui rappela sa mission.

Vers le milieu du mois de décembre, François Michel décida de se rendre à Aix pour conter son aventure à l’intendant de Provence. Après l’avoir éconduit plusieurs fois, ce dernier lui donne les moyens de se rendre à Versailles.

François Michel se met en route, accompagné d’un de ses frères. Tous deux accomplissent la plus grande partie du trajet avec un détachement de recrues jusqu’à La Ferté-sous-Jouarre.

Entre temps, le bruit de cette aventure s’était répandu, non seulement à la Cour, mais à travers tout le pays. 

Au printemps 1697, à peine arrivé à Versailles, au milieu d’une curiosité qui éclipsa toutes les autres affaires du temps, François Michel s’adressa au major des gardes du corps déclarant qu’il voulait être conduit auprès du roi pour lui parler en particulier.

Louis XIV le fit renvoyer à M. de Barbezieux. Mais le provençal, fidèle aux ordres qu’il avait reçus, dit qu’il ne voulait parler qu’à un ministre d’État.

Le roi désigna Pomponne qui reçut le maréchal trois fois et, à chaque entrevue, demeura plus de deux heures avec lui. Sur le rapport de Pomponne, le roi réunit un Conseil d’État où il appela ses ministres puis il manifesta le désir de causer lui-même avec François Michel. 

« Il ne s’en cacha point ; il le vit dans ses cabinets et le fit monter par le petit degré qui en descend sur la cour de Marbre, par où il passe pour aller à la chasse ou se promener… »

Il eut par la suite au moins une audience de plus d'une heure auprès de Louis XIV, lequel rabattit l’ironie de certains courtisans en affirmant qu’il avait eu affaire à un homme plein de bon sens. Après ces paroles du roi, la cour fut encore plus curieuse de le connaître. 

Ces entrevues mystérieuses intriguèrent la cour. Spéculations, suspicions de manigance, hommes et femmes de tout milieu cherchent à identifier le spectre et à percer le secret qui fait alors grand bruit en France et en Europe. 

Le Roi-Soleil renvoya François Michel, lui fit remettre quelque argent et écrivit à l’intendant de Provence de veiller au sort du maréchal, sans le détourner de son état. Le bonhomme rentra dans son pays avec un bon cheval et quelques hardes qui, par protection royale, ne furent point visitées dans les bureaux des fermes par où il passa. 

François Michel reprit son métier et répondit au curieux qu’il lui était défendu de parler. « Il ne parut point différent de ce qu’il était auparavant, ne parlait ni de Paris ni de la cour… Surtout, nulle vanterie… » Personne ne put lui arracher son secret.

Plus tard, le roi consentit à faire savoir quel signe lui avait donné de sa mission le maréchal de Salon : « Un jour, Louis XIV avait vu apparaître un fantôme dans la forêt de Saint-Germain ; il n’en avait jamais rien dit à personne ; et c’était ce souvenir que François Michel lui avait rappelé. »

Pour le reste, le secret fut bien gardé...

 

Sources :

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

J
Fort intéressant et fort intrigant , merci Florinette.<br /> <br /> Telle est ma quette, trouver le secret de François Michel :) . <br /> <br /> Lucien Bely a écrit (pas lu) "Louis XIV, le fantôme et le maréchal ferrant". Voici ci dessous le résumé:<br /> "<br /> <br /> Louis XIV, le fantôme et le maréchal-ferrant, Lucien Bély, Presses universitaires de France, 2021, 684 p., 27 €.<br /> <br /> « Tu partiras donc pour Paris avec ton frère, et avec la compagnie que Monsieur l'Intendant te donnera, et à 3 lieues de Versailles, je te dirai ce que tu dois dire au roi. » Telle est la mystérieuse mission qu'un spectre assigne à François Michel, un modeste maréchal-ferrant, vivant à Salon-de-Provence, la ville de Nostradamus. Cette improbable entrevue entre « le plus grand roi du monde » et un simple artisan aurait eu lieu à Versailles, un jour d'avril 1697. Quel fut le contenu de cet étrange dialogue ? « C'est un secret que personne n'a jamais su », précise le Dictionnaire de Moreri.<br /> <br /> A partir de cet épisode singulier, Lucien Bély propose, avec un souci inégalé de précision, une relecture d'un moment particulier du règne du Grand Roi. Car l'événement a bénéficié d'une formidable publicité dans le royaume et en Europe. Aussi la confrontation de ces sources variées - correspondances, Mémoires, articles de périodiques, chroniques, dictionnaires, ouvrages historiques - permet-elle d'envisager toutes les hypothèses sur ce que François Michel a demandé au roi au nom de ce fantôme : oeuvrer à une paix prochaine en cette dernière année de la guerre de la ligue d'Augsbourg ? Songer activement à la succession d'Espagne ? Supprimer une part de ces impôts que le peuple a de plus en plus de mal à supporter ? Entreprendre une réforme morale du royaume et renforcer les mesures contre les protestants ? Officialiser le mariage avec Mme de Maintenon ? Lucien Bély passe au crible toutes ces théories, avant d'avancer la sienne. En revisitant la force du surnaturel au moment même où la philosophie rationnelle invite à s'en méfier, ce livre dévoile quelques-unes des marges plus obscures de croyances anciennes, assez unanimement partagées."<br /> <br /> Il y a d'autres livres, plus anciens, sur le sujet.<br /> <br /> Bonne journée : Jacques "Lupin"
Répondre
F
Je t’en prie Jacques !<br /> <br /> Merci à toi pour ce complément d’information qui donne vraiment envie de se plonger dans le livre de l’historien Lucien Bély, car c’est toutes ces questions que l’on peut se poser en découvrant cette histoire.<br /> <br /> Bonne fin de journée !
O
Une histoire dont je n'avais pas entendu parler, plutôt intrigante et qui tient en haleine... Son rappel est mérité !
Répondre
F
Je trouve aussi et ça donne envie d'aller plus loin à travers les ouvrages de l'historien Lucien Bély et Jean-Pierre Tennevin...
B
Eh bien en voilà une histoire bien curieuse et mystérieuse...<br /> C'est une découverte !<br /> Merci de nous l'avoir relatée<br /> Je t'embrasse ma chère Florinette
Répondre
F
Et je pense qu'elle le restera ainsi...<br /> Je t'en prie ma Béa et belle fin de semaine, je t'embrasse
A
Que de mystères. On n'en sait pas plus ?<br /> Bises et bonne semaine à toi.
Répondre
F
Peut-être que dans le livre de l’historien Lucien Bély "Louis XIV, le fantôme et le maréchal-ferrant" il va plus loin, mais je n'en suis pas certaine...<br /> Merci Alex et bonne semaine à toi aussi.
G
On n'en sait toujours pas plus....<br /> Bonne journée Florinette
Répondre
F
Hélas non...<br /> Merci Gazou, bonne journée à toi aussi
A
Finalement, la partie la plus intrigante de l'histoire nous échappera définitivement .. ça permet d'imaginer sans fin.
Répondre
F
Eh oui, à nous d'imaginer ce que ce fantôme avait tant à confier au roi, cela laisse songeur...
F
merci Florinette pour ces infos introuvables ailleurs lol
Répondre
F
Je t'en prie Annie ! ;-)
F
Belle histoire, elle me rappelle la vie d'aujourd'hui. Les êtres humains, on ne change pas beaucoup avec les siècles. <br /> Merci Florinette
Répondre
F
Effectivement, il n'y a pas eu d'évolution hormis que l'on s'en cachait moins avant, que le sujet était pris plus au sérieux.<br /> Merci à vous Françoise pour votre commentaire !

CATALOGUES

Livres à emprunter ou à louer

"Les Lectures de Florinette"

 

 

 

 

 

@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

FLEURS DE BACH

Conseillère en Fleurs de Bach 

Retrouvez moi sur mon autre blog :

Pour celles et ceux qui désirent être plus en phase avec leur nature profonde, il existe un remède 100% naturel qui peut vous aider à vous sentir mieux, ce sont les Fleurs de Bach. 

 

Recherche