Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Un Autre Regard...
  • Un Autre Regard...
  • : Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog dans lequel je parle de tout ce qui me passionne, m'interpelle comme ces lectures, documentaires qui m'amènent à porter un regard différent sur notre monde. Bonne visite à tous ! Florinette
  • Contact

Catégories

31 mai 2021 1 31 /05 /mai /2021 14:35

La Vallée Heureuse

 

Ce qu'il faut avant tout savoir :

Stéphanie Del Regno est la fondatrice des éditions La Vallée Heureuse et des éditions Sibylline, et auteure. Elle est également confondatrice d'Atrium WebTV, la chaîne du vivant, et accompagne les femmes vers leur épanouissement. Son site : Stéphanie Del Regno

 

Résumé du livre :

La femme occidentale – et française – du XXIe siècle est quasiment la même qu'au Néolithique : dominée, contrôlée, infériorisée, asservie, méprisée, violentée, tuée, rarement respectée. L'histoire des femmes et notre orgueil de modernité devraient pourtant servir d'électrochocs, mais, écrasés sous le poids de la morale, de la société et des traditions, tous autant que nous sommes, femmes et hommes, perpétuons cette exaction qui, pour beaucoup pourtant, n'a pas lieu d'être. Balayant tous les préjugés et pointant du doigt la réelle problématique que soulève le fait d'être une femme, cet ouvrage documenté et référencé, d'une part, fait le point sur les combats séculaires de violence et de maltraitance menés par les affranchi·e·s du modèle sexiste et leurs avancées, d'autre part, lève le voile sur le « mystère féminin », si mystère il y a : fonctionnements biologique et cérébral, amour, amitié, sexe, maternité, santé, couple, autonomie. Mesdames, Messieurs, vous le vouliez ? Le voici !

L’histoire de la femme a toujours intéressé Stéphanie Del Regno, qui a déjà consacré un livre sur sa création en dressant le portrait de Lilith, la toute première et mystérieuse compagne d’Adam qui fut chassée de l’Eden parce qu’elle comprit qu’elle était son égale et refusa de se soumettre à lui.

Dans cet ouvrage, Stéphanie explore toute l’histoire des femmes depuis la préhistoire jusqu’à aujourd’hui. Fine observatrice de la société actuelle, elle met en avant la perception que l’on garde encore des femmes aujourd’hui en occident, et tout particulièrement en France.

Ce qui l’a frappée, et ce qui m’a frappée également en lisant ce constat, c’est que la position, le statut de la femme n’a pas évolué depuis le néolithique, puisqu’elle est toujours soumise à des diktats sociétaux qui continuent à l’enfermer et à la cliver. N’étant, bien souvent, pas prise au sérieux par cette société à dominante patriarcale, la femme continue de subir des moqueries et harcèlements moraux et sexuels, dont les violences gynécologiques et obstétriques.

J’ai appris énormément de choses en lisant ce livre dans lequel Stéphanie y a mis tout son coeur !

Devant tous ces divers sujets qui sont abordés, on comprend mieux comment, dans cette société qui se dit modernisée et civilisée, on en soit encore là ! Et surtout comment pouvons-nous construire un futur plus équilibré, plus solidaire quand nos connaissances historiques sont biaisées ?!

Car, comme l’explique l’auteure, en s’appuyant sur les récentes découvertes en préhistoire, c’est une tout autre histoire des femmes qui émerge, bien plus proche de la réalité puisqu’à l’instar des hommes elles chassaient et cueillaient également.

Pour mieux appréhender notre époque, Stéphanie Del Regno apporte sa pierre à cet énorme édifice en nous offrant un livre de société qui fait le point à travers les civilisations sur la place des femmes et celle des hommes également en souffrance.

Tout est si bien présenté, documenté, avec quelques illustrations humoristiques, que l’on se rend bien compte que, quelle que soit l’époque, les femmes ont toutes subi le même processus d’invisibilisation et de disqualification et qu’il serait temps de changer les mentalités.

Alors, commençons par retrouver notre humanité, non pas à travers la compétition, ni en copiant l’autre, mais simplement en étant soi, en se respectant les uns les autres, en se reconnectant à la Nature, en se reliant à notre part féminine et masculine pour qu’enfin nous puissions cheminer tous ensemble main dans la main vers ce juste équilibre.

 

⭐  Stéphanie Del Regno accompagne les femmes vers leur épanouissement, si vous désirez en savoir plus, n'hésitez pas à parcourir son site "Stéphanie Del Regno" dans lequel elle vous propose des Rendez-vous avec Soi et pleins d'autres beaux et bons moments en perspective :

Je suis heureuse de vous annoncer la naissance de mon projet longtemps mûri d'accompagnement des femmes. Certains d'entre vous me connaissent comme éditrice et auteure.

C'est lors de l'écriture de mon dernier ouvrage, Femmes !, au cours de laquelle j'ai écouté beaucoup de femmes et d'hommes aussi, que j'ai su qu'il était temps pour moi de manifester mon engagement sur le terrain.
 
Être femme et trouver sa place en tant que telle n'est pas toujours évident ni naturel tant notre histoire commune est lestée de schémas déséquilibrés.
 
Dès lors, je me mets à votre service, Mesdames, en vous proposant écoute attentive et boîte à outils qui vous serviront dans la recherche de vous-même et vous guideront ainsi vers votre épanouissement.
 
Pour ce démarrage, je vous offre jusqu'au 18 juin 20% sur tous les services et le livre avec le code promo FEMMES0621. ⭐

 

 

Pour aller plus loin :

Regards croisés féminin et masculin autour du dernier livre de Stéphanie Del Regno, "Femmes !", sorti le 8 mars dernier aux éditions La Vallée Heureuse. Un espace pour aborder la femme occidentale sous toutes les coutures : son histoire, son éducation, sa liberté, ses diktats, sa maternité, son couple, ses désirs, ses colères, ses injustices, etc.

 

Pour aller encore plus loin :

  • Héloïse Luzzati, ou la passion des compositrices Dans les conservatoires, les salles portent toutes des noms de compositeurs, alors que les compositrices étaient célèbres, en France, au 19e siècle qui en comptait plus un millier ! Mais pourquoi ces compositrices ont-elles toutes disparu du répertoire ? Heloïse Luzzati est violoncelliste. Sa passion : retrouver les partition et rejouer les oeuvres des compositrices aujourd'hui oubliées.

 

  • Artistes femmes, la fin de l'invisibilisation ? Alors qu’en 2019, les femmes représentaient toujours moins d’un tiers des artistes exposés en France, on aurait tort de croire qu’elles sont absentes de l’histoire de l’art. Le Centre Pompidou propose des cours en ligne, gratuits et ouverts à tous (les MOOC) sur les artistes femmes de 1900 à nos jours. Sur Instagram, Margaux Brugvin publie des vidéos pour leur redonner une place dans l’histoire de l’art. Des initiatives inédites qui redonnent aux femmes la place qui leur est due, avec une approche informelle et parfois ludique.

 

  • Un cadavre de femme datant de 9000 ans a été découvert enterré avec du matériel de chasse, laissant peu d'ambiguïté sur son rôle de chasseresse, relativement en contradiction avec l'image traditionnelle de la femme préhistorique.

 

Et j'en passe... Pour en savoir davantage, lisez le livre de Stéphanie Del Regno, vous allez être surpris !

 

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Plumes d Anges 10/06/2021 09:08

Pauvres femmes que nous sommes...Je soupçonne les religions et les religieux dans cette affaire, qu'en penses-tu ? Bises et merci Florinette. brigitte

Florinette 11/06/2021 12:40

Il y aurait tellement à dire, dans la Bible les femmes sont effectivement reléguées au second plan et pourtant elles sont près d'une quarantaine, dont Lilith, que l'on a préféré oublier en tant que première femme qui était à l'égal du premier homme.

De plus, dans la Grèce antique, la femme est coupable de tous les maux de l'humanité à cause de Zeus qui offrit à Pandore une jarre en guide de cadeau de mariage dans laquelle il a renfermé, sans lui dire, tous les maux de l'humanité (famine, guerre, la maladie, la misère...). Il lui interdit juste de l'ouvrir sachant très bien que, poussée par la curiosité, elle l'ouvrira. Et c'est à partir de cet instant, quand Pandore fit échapper tous ces maux que le sort de la femme était scellée... Seule l'espérance est restée à l'intérieur de la jarre qu'elle a refermée sur ordre de Zeus.

Ce mythe, comme le souligne Stéphanie Del Regno, n'est pas sans rappeler celui d'Ève croquant le fruit défendu de l'arbre de la Connaissance du Bien et du Mal...

Donc comme tu peux le voir, c'était déjà mal parti et ça les arrangeait bien de ne retenir que ce genre d'histoire...

Belle fin de semaine Brigitte, bisous

Durgalola 02/06/2021 20:38

un livre intéressant et une vidéo à écouter... il y a encore tant à apprendre sur l'histoire des hommes et des femmes ; et sur ce qui se passe aujourd'hui.
Bises

Florinette 03/06/2021 11:25

Un livre très intéressant et éclairant !
Merci Durgalola, bisous

DANIEL 02/06/2021 07:58

Encore beaucoup de progrès à faire.....Je pense au statut des femmes dans le monde arabe, aux mariages forcés en Inde ou au Pakistan ou tout simplement aux inégalités salariales !!

Florinette 02/06/2021 19:45

Oh là oui ! il y aurait tellement à dire, mais si tu as l'occasion de lire ce livre, n'hésite pas une seconde ! Sinon, si tu as le temps, tu peux écouter la vidéo dans laquelle nous abordons quelques sujets.

Aifelle 02/06/2021 07:49

Le sujet redevient brûlant, il était temps ! Ayant été jeune adulte dans les années 68, j'ai vu avec consternation toute une réflexion et une effervescence disparaître à la génération suivante comme si tout était gagné et qu'il n'y avait plus qu'à se reposer sur ses lauriers. On voit le résultat aujourd'hui, mais la jeune génération me donne de l'espoir. Elles sont courageuses les filles. Un livre qui doit être fort intéressant pour comprendre là où nous en sommes.

Florinette 02/06/2021 19:43

Un livre fort, c'est le mot ! C'est vrai que la jeune génération peut faire bouger les choses, mais pour cela il est important de remonter à la source, comme l'a fait Stéphanie Del Regno en soulignant ce qui ne va pas, ce qui devrait et doit changer pour le bien-être de nous tous, car cela concerne les hommes également et je pense qu'ils en apprendraient également beaucoup à lire ce livre.

EDGAR J. WUYTS 01/06/2021 18:59

La première divinité découverte par des archéologues étaient une statuette de femme représentant une déesse (malheureusement, je n'ai plus le souvenir des circonstances de cette découverte. Mais cette statuette est très connue par les connaisseurs).

Florinette 02/06/2021 19:37

Merci Edgar pour ces précisions. Dans le numéro 6 de la revue GCDO il y a un article d'Adélise Lapier qui parle de ces découvertes comme celle effectuée à Jérusalem de la plus ancienne figuration féminine représentant la Vénus de Berekhat Ram qui aurait 230.000 ans !

Béa kimcat 01/06/2021 18:15

Pas facile d'être une femme.
Ce livre doit être très intéressant.
De retour !
Bisous ma chère Florinette

Florinette 02/06/2021 19:26

Non pas facile et ce livre est intéressant, car l'auteure aborde tous les sujets, rien n'a été épargné et c'est très bien, car ce livre amène une réflexion et peut faire changer les choses.
Bon retour ma Béa, je t'embrasse !

gazou 01/06/2021 15:32

J'irai voir son site...Merci de nous avoir parlé de Stéphanie de Regno

Florinette 02/06/2021 19:23

Je t'en prie Gazou !

fugier 01/06/2021 11:54

Chez le peuple animal, la femelle n'est pas mal traitée comme chez les humains. On a dérapé sur le statut de la femme, au contraire des animaux ! Il est grand temps de changer. Diverses sociétés sont encore très en retard, et partout, il est urgent de publier de tels livres ...

Florinette 02/06/2021 19:23

Je ne suis pas certaine que la femelle soit aussi bien traitée chez certains animaux. J'avais vu un documentaire sur les dauphins mâles qui peuvent être particulièrement insistant pour assouvir leurs pulsions sexuelles, au point de parfois "violer" leurs congénères... Sinon, il est effectivement temps que la femme retrouve sa véritable place et c'est très important que de tels livres existent, et celui de Stéphanie Del Regno, qui est extrêmement bien rédigé, présenté, ne peut que faire prendre conscience de l'urgence.

@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

Recherche