Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Un Autre Regard...
  • Un Autre Regard...
  • : Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog dans lequel je parle de tout ce qui me passionne, m'interpelle comme ces lectures, documentaires qui m'amènent à porter un regard différent sur notre monde. Bonne visite à tous ! Florinette
  • Contact
18 mars 2020 3 18 /03 /mars /2020 14:13

Le phare de Calais, érigé sur un ancien bastion militaire, fut construit en 1848. Au sommet de cette tour de brique avec son manchon noir, une fois les 271 marches gravies, se dévoile un panorama à 360°.

La particularité de ce phare est son emplacement, c’est un phare en ville entouré d’habitation et face à une église ! On dit d’ailleurs que le phare de Calais est hanté, la "piste" la plus plausible étant ces deux squelettes découverts à cet endroit, lors des fondations...

Aujourd'hui, il n'y a plus de gardien, les anciens quartiers font désormais office de musée, l’Association Opale Tour y a aménagé une exposition sur l’univers maritime que l’on peut visiter toute l’année.

Mais, depuis 2007, certains membres d'Opale Tour disent avoir ressenti, à de nombreuses reprises, la présence fantomatique d'un inconnu dans ce lieu chargé d'histoire : bruits, ombres, voiles blancs, voix…

Des faits que résument ainsi Michel Hamy, salarié d’Opale tour, l’association qui gère les visites au phare. « Personnellement, je n’ai rien vécu de particulier ici, mais quelques salariés ont observé des phénomènes inexplicables. Des portes qui claquent toutes seules, des bruits de pas ».

Guy Leuliet, qui présidait Opale Tour, a quant à lui des choses à raconter. Et, selon lui, pas le genre d’histoires qu’on rapporte pour amuser la galerie ou pour effrayer les touristes.

« Oui, je confirme avoir été le témoin de phénomènes surprenants, inexplicables, comme d’autres salariés d’Opale Tour avant moi. On est plusieurs à avoir partagé ce sentiment que nous n’étions pas seuls dans une pièce, à avoir entendu des bruits de pas. On s’y est habitués, on ne sent rien de mauvais. »

On veut en savoir plus sur ces bruits de pas, qui pourraient être simplement le fait de touristes, nombreux à visiter ce phare plus que centenaire.

« Non, c’est impossible, c’était quand le phare était fermé au public. J’ai une anecdote : un soir j’étais en discussion avec un salarié au premier étage. On entend des bruits de pas au rez-de-chaussée. On descend tous les deux en pensant que quelqu’un nous attendait, personne. Une fois en bas, ces mêmes bruits de pas venaient cette fois du premier étage, d’où nous venions, et où il n’y avait personne. »

Guy Leuliet raconte encore : « Une collègue, un jour, se trouve seule dans le phare. Quelqu’un frappe à la porte : elle ouvre, il n’y avait personne à l’extérieur. Elle est pourtant persuadée que quelqu’un a frappé. »

Encore un fait bizarre selon lui : « Un matin, en ouvrant le phare, un salarié monte et trouve des empreintes de deux mains sur une marche humide, il a fait une photo. » Les mains de la femme de ménage ? « Non, impossible, personne n’avait pu monter avant lui. »

Troublé par ces phénomènes, Guy Leuliet rapporte une autre curiosité : « Un jour je trouve un papier à terre. Je le ramasse, je le pose sur le bureau et je quitte la pièce quelques minutes. Quand je suis revenu, le papier était de nouveau à terre, exactement là où je l’avais trouvé la première fois. »

Ces anecdotes, les salariés sont plusieurs à les partager, ou à les entretenir. Le président et deux employés avancent un autre fait troublant selon eux. « On est plusieurs à avoir senti un parfum de femme, imprégné d’une odeur de rose. »

Des bruits de pas, des portes qui claquent, un parfum qui s’égare... Ne s’agirait-il pas d’attiser la curiosité des touristes ? Les salariés d’Opale Tour s’en défendent, exhumant des archives de la Ville de Calais, un fait historique révélé par Michel Hamy, qui ajoute au mystère :

« Lors de la construction du phare en 1845, les squelettes d’une femme et d’un homme ont été découverts, sans que l’on soit en mesure de dire de qui il s’agit. »

Un fait que confirme l’historien local et président de l’Association pour la mise en valeur du patrimoine architectural du Calaisis, Dominique Darré :

« Le phare a été construit sur les fortifications de Calais, sur un site de défense, où la présence de corps pouvait s’expliquer. Ces squelettes pouvaient être là depuis très longtemps. »

Personne cependant n’avance que ces âmes égarées de ces cadavres hantent le phare de Calais. Le président Guy Leuliet ajoute : « L’histoire du phare a été émaillée d’un suicide, à la fin du XIXe siècle. L’ancien maire d’Ardres, qui s’est jeté de la septième fenêtre. »

 

Sources :


Rendez-vous au musée du phare de Calais à travers cette petite vidéo.

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

kimcat 25/03/2020 18:32

J'ignorais que le phare de Calais était hanté.
Merci pour cet article passionnant.
Bisous ma chère Florinette

Florinette 25/03/2020 18:39

Jusqu'à ce que je découvre cette histoire, moi aussi je l'ignorais.
Merci à toi ma Béa et bonne fin de journée, je t'embrasse !

Plumes d Anges 23/03/2020 09:34

Encore une histoire étonnante, je serais très troublée de vivre ces évènements...
Je suis en train de lire un livre dont tu avais parlé, Au delà de l'impossible, de D.van Cauwelaert, c'est passionnant et je suis contente d'être portée par cette lecture en ces temps de confinement, pourvu que je ne le termine pas trop vite ! Bises, courage Florinette. brigitte

Florinette 25/03/2020 17:59

Moi aussi, j'en serais troublée...
Très bon choix de livre !! Effectivement, il est tellement passionnant que tu risques de le lire très vite... Merci Brigitte, courage à toi aussi, je t'embrasse !

Alex-Mot-à-Mots 20/03/2020 12:22

Ca alors, un phare en pleine terre ?!
Bises

Florinette 22/03/2020 10:37

Ça ne doit effectivement pas être courant...
Bisous et bonne journée Alex !

Sandrine 20/03/2020 10:19

Intéressante histoire.
Il y en a quelques-uns de ces phares hantés qui ont fait parler d'eux avec des témoignages tous plus troublants les uns que les autres. Notamment en Bretagne et en Grande-Bretagne.
Bon confinement, Florinette!!

Florinette 22/03/2020 10:36

En découvrant cette histoire, je ne pensais pas que ce phénomène pouvait être vécu dans des phares. J'avais connaissance de certaines histoires de disparition, mais pas de hantise.
Merci Sandrine et bonnes journées de confinement à toi aussi !!

Aifelle 20/03/2020 09:10

Bizarre .. vous avez dit bizarre .. ce qui est intéressant c'est qu'ils sont plusieurs à relater des épisodes troublants, ils ne peuvent pas tous avoir la berlue.

Florinette 20/03/2020 10:11

Et de plus, je n'aurais jamais pensé qu'un phare puisse être hanté...

daniel 19/03/2020 09:12

Passionnante histoire. L'autre monde nous frôle !!

Florinette 20/03/2020 10:09

Il n'est jamais bien loin...

fugier annie 18/03/2020 15:27

J'aimerais bien avoir un jour des signes de fantômes gentils. Par exemple, un livre qui tombe tout seul, ou ce papier qui est ramassé et qui retombe. Mais rien, je n'ai que ma foi en l'au-delà et les témoignages. Et aussi des moments de voyance, de prémonitions, de contacts avec les défunts, mais ici je ne peux prouver. (sauf la voyance, on me dit que quelque chose de merveilleux va arriver, et hop, je reçois un sublime coup de fil inattendu)...

Florinette 18/03/2020 18:00

Tu as déjà la foi, c'est le principal. Les preuves servent surtout aux scientifiques, car ceux qui ne veulent rien entendre, rien voir trouveront toujours quelque chose à redire, parfois même jusqu'à se ridiculiser... Car, comme le dit si bien Stuart Chase « Pour ceux qui croient, aucune preuve n’est nécessaire. Pour ceux qui ne croient pas, aucune preuve n’est possible. »

@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

Recherche