Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Un Autre Regard...
  • Un Autre Regard...
  • : Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog dans lequel je parle de tout ce qui me passionne, m'interpelle comme ces lectures, documentaires qui m'amènent à porter un regard différent sur notre monde. Bonne visite à tous ! Florinette
  • Contact
13 mars 2020 5 13 /03 /mars /2020 16:04

Éditions Exergue

 

Ce qu'il faut avant tout savoir :

Florence Tassoni a passé sa jeunesse en Nouvelle-Calédonie, sa terre de cœur. Diplômée d’un DESS et d’un magistère de Droit des Affaires Internationales à l’Université d’Aix-en-Provence, elle obtient plus tard un Master of Business Administration en Australie. Après quelques années passées en France, elle s’expatrie en 2001 pour suivre la carrière de son mari. Après sept ans passés en Indonésie à Jakarta, deux ans aux États-Unis à Miami, trois ans Ho Chi Minh City au Vietnam, puis un an à Mumbai, en Inde, sa famille se sédentarise à Bali en 2014 où elle réside depuis.

Résumé du livre :

Est-il possible de se réconcilier avec un être cher au-delà la mort ? Comment faire le deuil d’un père avec lequel les relations étaient douloureuses, lorsque colère, souffrance et violence du vide se mélangent sans nuances, et qu’aucune croyance religieuse ne vient à la rescousse ? Pour autant, son ombre plane. L’absent se manifeste par une multitude de signes venus d’un ailleurs inconnu. Son omniprésence devient palpable. Peu à peu, les convictions cartésiennes sont ébranlées, les émotions se transforment et glissent imperceptiblement vers un apaisement, de la douceur et de la joie, une compréhension et une lente acceptation de la réalité de l’invisible. Lorsque l’ombre devient lumière, un processus de réconciliation sublime au-delà de la mort, s’amorce alors au-delà de l’absence, au-delà des dogmes et des conventions. D’une âme à une autre, dans une proximité évidente…

Florence Tassoni vient d’apprendre la mort de son père alors qu’elle s’apprêtait à célébrer un mariage en Nouvelle-Calédonie, où elle réside.

Sans larmes et distante face à l’évènement, elle quitte Nouméa pour la France, afin de se rendre aux obsèques de son père avec lequel elle est restée fâchée durant treize ans. Face à la froideur de sa première réaction, son sang se glace, et pourtant c’est bien ce qu’elle ressent, un fichu contretemps qui vient tout gâcher.

Ce n’est qu’une fois installée dans l’avion que la réalité de la situation commence à émerger, sa colère s’estompe pour laisser place aux souvenirs qui ressurgissent. Malgré cette relation délétère, ces gifles psychologiques que son père lui infligeait à l’adolescence, et qui l’ont fragilisée et rendue vulnérable dans sa vie d’adulte, Florence se remémore les bons et rares moments qu’ils ont passés ensemble.

Petit à petit, elle ressent le désir de parler à son père une dernière fois. Dans un élan instinctif et irrépressible, Florence lui écrit une lettre dans laquelle elle s’interroge sur ses sentiments, sur l’homme qu’il était et ce qu’il est devenu

Sans le savoir, c’est un tout autre voyage que Florence entreprend. Un voyage de réconciliation qui commence aux obsèques de son père où quelque chose d’étrange s’est opéré en elle, une bulle protectrice et aimante l’a enveloppée, séchant instantanément ses larmes.  

Chahutée par ses émotions contradictoires qui s’entrechoquent en elle, Florence tente de comprendre ce qui s’est passé. L’incompréhension de l’évènement l’exaspère et la pousse à se plonger dans le deuil, à se confronter à ses blessures. Un monologue avec son père s’instaure à grands coups de pardon.

Mais le doute l’assaille, la colère revient, Florence le supplie de lui donner un signe, des preuves de sa survie, autre que cette étrange protection qu’elle ressent. Mais en vain. Se sentant une nouvelle fois rejetée, abandonnée par son père, Florence se demande si elle n’est pas en train de se fourvoyer devant cet éventuel au-delà que rapportent certains ouvrages.

Puis une nuit, la réponse à son questionnement arrive. Tout au long des mois suivant le décès de son père, ce dernier répondra à ses attentes par des signes incroyables, inexplicables, inconcevables que, malgré son esprit critique et l’obstination de son mari à chercher une explication, seule l’irrationnelle apportera une réponse.

« Trop de phénomènes jusque-là inconnus se produisent pour que je continue à nier l’évidence. »

Au fur et à mesure de ses recherches et consultations médiumniques qui bouleversent sa vie, Florence est contrainte à revisiter ses vérités quand elle apprend qu’elle n’est pas la seule à vivre un VSCD (vécus subjectifs de contact avec un défunt). Elle va de plus en plus chercher, comprendre ce qui lui arrive en décrivant de façon émouvante cette transformation qui, peu à peu, s’opère en elle, balayant ses doutes, ses rancunes, pour ne laisser place qu’à l’essentiel, à l’Amour que son père lui envoie, à cette paix irréversible qui l’amène vers une totale réconciliation.

« La mort n’est pas l’obscurité : c’est une lumière qui s’éteint parce que le jour se lève. »

Pour ne rien vous cacher, j’ai été happée par ce témoignage qui décrit si magnifiquement les étapes du deuil et cette incompréhension face à certains évènements inexplicables devant lesquels on peut se sentir bien seul.

Dans ce cheminement que son père a initié en elle, Florence a depuis changé son regard sur la mort, cette chose innommable ne la terrifie plus. Elle nous fait comprendre que la vie est un précieux cadeau et une opportunité d’apprendre, de réparer, pardonner, car il n’est jamais trop tard pour se réconcilier avec soi-même et les autres.

 

 

Pour info :

Les droits d'auteur de ce livre sont intégralement reversés à l'association "La promesse d'Alexandre" qui s'occupe de réaliser les vœux d'enfants gravement malades.

 

 

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Alex-Mot-à-Mots 17/03/2020 11:52

Ce livre est pour moi, merci du conseil.

Plumes d Anges 16/03/2020 09:07

C'est vraiment une très jolie histoire, qui continue au delà du témoignage livré puisque les droits du livre sont versés à une belle œuvre... Merci Florinette, douce journée à toi. brigitte

daniel 14/03/2020 17:22

Une très belle histoire. J'ai perdu une amie, il y a longtemps. Elle vient me visiter régulièrement dans mes rêves. Le matin je me réveille avec une très grande émotion et je ressens encore sa présence !

Florinette 15/03/2020 11:50

Les rêves aussi sont un bon moyen pour transmettre des messages, des signes de survivance et c'est bien ce que l'on ressent quand on se réveille, qu'un contact a bien eu lieu... Merci Daniel pour ton témoignage !

Sandrine 14/03/2020 10:02

Le témoignage que tu présentes me parle beaucoup.
J'ai eu moi-même il y a quelques années deux signes absolument renversants de mon père décédé durant mon adolescence et avec lequel, pour une histoire de divorce conflictuel, les relations étaient très distendues.
Je crois aussi que, par-delà la mort, les relations entre vivants et défunts peuvent évoluer vers un meilleur. C'est même évident.
Merci, Flo, pour cette recension.

Florinette 15/03/2020 11:48

Merci à toi Sandrine pour ton témoigne qui démontre que beaucoup de personnes de par le monde vivent ce genre de phénomènes. Tout comme toi, j'ai vécu des choses incroyables après le décès successif de mon petit frère et de ma maman. Ils ont toujours été là pour me rassurer, me réconforter, même si, bien entendu, cela ne remplace en rien la présence physique de l'être aimé.

gazou 13/03/2020 18:34

C'est un livre que j'ai très envie de lire....Merci de le faire connaître

Florinette 15/03/2020 11:42

Je t'en prie et je pense qu'il te plairait Gazou, !

annie fugier 13/03/2020 18:18

Ca a l'air génial, à lire ! J'ai la chance inouïe d'avoir eu un bon père et je peux témoigner que les liens perdurent après la mort. Je suis souvent en contact avec mon papa chéri depuis 6 ans. On dira que je suis folle ou que c'est impossible et pourtant, il me guide non stop et m'aide dans les moments difficiles. Des fois j'ai même eu des preuves, par exemple, il me disait : il va t'arriver quelque chose de super et un coup de fil inattendu s'est offert 5 minutes après, m'annonçant une très bonne nouvelle. Voilà.

Florinette 15/03/2020 11:41

Ce livre devrait beaucoup te plaire !! Ce que tu décris, beaucoup de personnes le vivent, mais garde cela pour elle, car, tout comme toi, elles ont peur des réactions des autres qui bien souvent classent ce genre de phénomène dans les hallucinations, voire des désordres psychologiques…
Merci Annie pour ton témoignage et belle journée !

@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

Recherche