Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Un Autre Regard...
  • Un Autre Regard...
  • : Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog dans lequel je parle de tout ce qui me passionne, m'interpelle comme ces lectures, documentaires qui m'amènent à porter un regard différent sur notre monde. Bonne visite à tous ! Florinette
  • Contact
30 août 2019 5 30 /08 /août /2019 15:27

Le Passe-Monde

 

Ce qu’il faut avant tout savoir :

Après avoir fait des études de Lettres et de Pharmacie, Marie-Johanne Croteau-Meurois, né à Québec, a travaillé pendant une douzaine d’années dans un grand Centre Hospitalier Universitaire. Hypersensitive depuis toujours, elle a tout naturellement été amenée à s’ouvrir aux autres dimensions de la vie. Marie Johanne Croteau dirige également les Productions Intus Solaris et enseigne les thérapies énergétiques dans plusieurs pays. Épouse de Daniel Meurois, elle est, avec lui, co-auteur du Grand Livre des Thérapies Esséniennes et Egyptiennes et l’auteure du Portail des Elfes, un best-seller déjà traduit en quatre langues.

Résumé du livre :

On a déjà beaucoup écrit sur la morte et les mondes de l’Après-vie. Il existe toutefois peu d’ouvrages consacrés à ce que vivent les âmes de ceux qui quittent notre monde dans des conditions difficiles, soudaines, parfois dramatiques… Un accident, une maladie dévastatrice, un refus d’espoir en l’existence d’une autre réalité, ou encore un meurtre. Que se passe-t-il pour elles ? Que traversent-elles et que pouvons-nous faire pour les aider ? Avec Ces âmes qui nous quittent, Marie Johanne Croteau-Meurois comble une telle lacune. À l’aide de douze récits authentiques, elle partage avec nous son surprenant vécu auprès d’âmes qui ont quitté cette vie dans des circonstances douloureuses et même dramatiques. Il en résulte ce livre-témoignage poignant, riche en informations, en connaissances et aussi porteur d’une immense compassion. Une source d’inspiration ainsi que de réconfort et d’espoir pour mieux comprendre le sens de la vie et de ses prolongements.

Depuis de nombreuses années, Marie-Johanne Croteau-Meurois a cette capacité d’entendre et de voir les défunts, même si au début elle a refusé cette faculté avant d’en comprendre l’importance.

Selon les cas, Marie-Johanne peut accompagner simplement des âmes qui sollicitent son aide pour diverses raisons, mais également celles qui se retrouvent brutalement expulsées de leur corps suite à un accident, ou ces âmes qui n’acceptent pas de se sentir toujours vivantes puisqu’elles ont tout fait pour y mettre fin.

Au fil des pages, Marie-Johanne nous explique sa façon de procéder quand elle vient en aide aux suicidés qui se retrouvent complètement démunis, parfois en colère ou apeurés, afin de leur expliquer, avec beaucoup de patience et de tendresse, ce changement d’état qu’est la mort. Elle leur sert également de guide en les accompagnant vers la Lumière grâce à cette faculté innée de se décorporer.

Cet Après, je le parcours car je le vis dans ma chair […] je visite régulièrement les "Au-delà" pour aider au mieux des défunts puis j’en reviens. La mort, je la connais donc "du-dedans". Un tel don - ou particularité, si vous préférez - est bien étrange à "vivre vivant" mais il est enseignant et ouvre de grandes portes sur les multiples mondes qui existent autour de nous… et en nous.

À la fin de l’ouvrage, Marie-Johanne Croteau, laisse la parole à diverses personnes telles que Jean-Jacques Charbonier, médecin anesthésiste réanimateur, la médium thérapeute Laila del Monte, Eric Dudoit, docteur en psychologie, théologien et enseignant, Guy Londechamp, chercheur en médecine énergétique, Johanne Razanamahay, chamane et enseignante, Hélène Giroux auteure et accompagnatrice de fin de vie… afin de partager leurs réflexions sur l’approche de la mort, leur propre mort et l’après

À la lecture de ces divers témoignages étonnants et enrichissants, Marie Johanne Croteau-Meurois nous amène à porter un regard différent sur la mort, mais surtout sur la vie, car c’est avant tout notre vécu qui déterminera notre après…

 

Pour aller plus loin :

Jean-Charles Chabot a invité Marie-Johanne Croteau-Meurois pour parler de son dernier livre Ces âmes qui nous quittent. Ce livre nous invite à entrer dans l’intimité de 12 histoires vraies, 12 cas vécus où, en état de décorporation, elle a aidé des âmes décédées à passer de l’autre côté. Également, en deuxième partie de l’entrevue, se trouve une participation spéciale de Dominique Svaldi qui a vécu une expérience de mort provisoire et dont il est mention dans ce livre.

 

 

 

 

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Annick 06/10/2019 21:47

Mon mari est décédé le 1er août 2019, il se savait condamné,( cancer qui l'a emporté en 2 mois) il est décédé à la maison ou il avait voulu revenir.j'etais avec lui quand il est parti ,lui tenais la main. Lui qui avait si peur de la mort ...je lui disais mes croyances, pour avoir rencontré des médiums m'ayant donnés des messages de proches disparus. Il ne parlait plus,j'aimerai savoir, conscient,s'il est parti dans l'apaisement

Florinette 08/10/2019 12:49

Bonjour Annick,
Je suis de tout cœur avec vous, mais, hélas, je ne peux vous le dire, mais comme vous étiez à ses côtés, il a dû partir soulagé, il a certainement ressenti tout votre amour !
Je vais vous envoyer un mail pour vous donner de plus amples informations.
À tout de suite

Durgalola 08/09/2019 14:44

Mon oncle est mort fin avril, athée objectivement, j'aimerais être en connexion avec lui ... Une ancienne collègue vient de mourir à cause d'un cancer. J'espère qu'elle se sent bien dans sa nouvelle vie. Ce livre est certainement intéressant. Bises

Florinette 08/09/2019 18:26

Concernant ton oncle, si tu es ouverte à cela et si ça ne te fait pas peur, tu peux lui demander un signe probant ou sinon, pour commencer, de venir dans tes rêves, tu lui demandes avant de t'en dormir, mais ne t'attends pas à ce que cela marche la première nuit, il faut souvent redemander... J'espère aussi que ta collègue se sent bien.
Bonne fin de journée Durgalola, je t'embrasse.

Aifelle 01/09/2019 13:22

Je crois que je serais effrayée par un tel don, parce que j'imagine qu'il n'y avait pas grand monde capable de lui expliquer ce qui lui arrivait. Je me demande si elle aide aussi des âmes qui ont eu des vies, disons de malfaisance pour faire court .. Pas évident non plus sûrement.

Florinette 01/09/2019 18:31

On se retrouve bien souvent seule devant une telle faculté... En introduction, elle explique qu'elle parle surtout aux âmes qui demeurent dans l'errance suite à un suicide, ou suite à une mort violente, mais également à celles qui sont parties en état de solitude et celles victimes d'homicides... Pour celles que tu décris, je ne sais pas, peut-être qu'elles n'osent pas se montrer, sachant ce qu'elles ont fait...

daniel 01/09/2019 09:10

Un sujet toujours d'actualité. Un livre que je vais acheter. Il commence à être temps de se préparer mentalement à ce passage qui me fait un peu peur !!

Florinette 01/09/2019 11:36

C'est super que tu veuilles te remettre à lire !!
Effectivement, c'est maintenant qu'il faut s'y préparer et non pas quand c'est le moment, car, après tous les témoignages que j'ai pu lire jusqu’à maintenant, j’ai remarqué que c’est surtout la peur de la mort qui est plus difficile à franchir que la mort elle-même...

Alex-Mot-à-Mots 31/08/2019 12:54

Cela doit faire bizarre de comprendre que l'on a cette relation avec les défunts.

Florinette 01/09/2019 11:24

Parfois même dérangeante... Marie Johanne Croteau a longtemps refusé de parler avec les défunts, car cela la plaçait en état de grande fragilité. Jusqu'au jour où elle a compris que cette faculté faisait partie intégrante de son être et qu’elle pouvait leur apporter toute l'aide nécessaire ainsi qu'à leurs proches.

Sandrine 31/08/2019 10:59

Ces âmes qui nous quittent ont aussi tellement besoin des prières de leurs proches... Si l'on savait encore prier, combien nous, les vivants, serions-nous utiles pour l'accompagnement et le repos de nos défunts...

Florinette 01/09/2019 11:19

Tout à fait, dans les témoignages de ceux passés de l'autre côté, ils insistent bien sur ces prières, non pas religieuses ou récitées, mais celle du cœur comme le répond si bien Jean Winter à sa mère qui lui demande si les prières, là où il se trouve, sont utiles :

11 novembre 1939 :
« Toutes les prières qui montent des cœurs apportent des effluves de tendresse dont nous avons le contre coup. » JW (extrait du livre "Les morts nous parlent" du père François Brune)

Plumes d Anges 31/08/2019 10:58

C'est vrai qu'une mort brutale et violente doit laisser un "être" suspendu dans un espace, ne comprenant pas ce qui lui arrive, on peut l'imaginer aisément... J'avoue me poser des questions sur ces sujets mais aucune réponse ne me satisfait pour l'instant. Doux week end Florinette, à bientôt. brigitte

Florinette 01/09/2019 11:09

Je pense que les témoignages présents dans ce livre reflètent bien la situation de ces personnes égarées qui ne savent pas si elles sont réellement mortes vu qu'elles se sentent vivantes, et les questionnements abordés, l’échange qu’a Marie Johanne Croteau avec ces personnes apportent un réel éclaircissement.
Merci Brigitte et doux week-end à toi aussi !

kimcat 30/08/2019 19:10

Je note ce livre !
Merci ma chère Florinette pour sa belle présentation.
Je t'embrasse et bon WE

Florinette 01/09/2019 11:02

Je t'en prie ma Béa et bon week-end à toi aussi, je t'embrasse !

@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

Recherche