Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Un Autre Regard...
  • Un Autre Regard...
  • : Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog dans lequel je parle de tout ce qui me passionne, m'interpelle comme ces lectures, documentaires qui m'amènent à porter un regard différent sur notre monde. Bonne visite à tous ! Florinette
  • Contact

Catégories

1 avril 2019 1 01 /04 /avril /2019 13:21

Cette jolie bâtisse aux architectures croisées des XVIIIe et XIXe siècle est qualifiée de "maison de plaisance" par certains historiens. À quelques centaines de mètres des maisons des cités Sainte-Anne, le château Saint-Léopold, situé à Lunéville en Lorraine, a été édifié sur l'emplacement d'un ancien ermitage.

On raconte que cet ermitage aurait été auparavant une maison du duc Léopold de Lorraine qui aurait hébergé, en 1707, « deux ermites dans l’une de ses maisons de campagne lui appartenant aux portes de la ville ».

Par la suite, cette demeure deviendra une "maison de plaisance" avant d’être vendue à plusieurs propriétaires, dont le comte de Kinigl, grand écuyer du duc François de Lorraine, ou encore la fille de Barthélémy Guibal, sculpteur de Stanislas. Ceux-ci lui donnant son aspect actuel.

Seulement voilà, cette étrange bâtisse flanquée d’une tour carrée surmontée d’un toit en pagode et dont le parc est agrémenté d’un miroir d’eau abriterait aussi l’esprit d’une jeune femme qui aurait occupé les lieux pendant plus de cent ans, déplaçant des objets, chuchotant à l’oreille de Martine Cornevaux qui, en 1993, acquiert cette propriété.

Après 13 ans de cohabitation, la famille Cornevaux revend ce château sans rien dire à la future propriétaire, une romancière d’origine italienne. Très vite Véronica Liari ressent également cette étrange présence, celle d'une jeune femme prisonnière des murs du château depuis sa mort avec qui elle rentrera en contact grâce à Anita, une médium.

« J'ai réellement habité dans cette magnifique maison », explique l'auteur, « Et tout de suite, il s'est passé quelque chose en moi. Du coup elle a été une réelle source d'inspiration ».

Ce qu’elle dévoile dans son ouvrage Saint-Léopold ou l’éternité pour Jeanne qui a obtenu le Prix des conseillers généraux de Lorraine.

 

Reportage France 2 - La maison hantée de St Léopold -
Réalisation : David GALLEY
Avec la participation de Martine Cornevaux.

 

Sources :

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

D
Oui le fantôme est une invention.
Répondre
F
C’est bizarre, car l’ancienne propriétaire du château qui s’exprime dans la vidéo confirme pourtant la présence de ce fantôme et que ce qu’elle a vécu ressemble tout à fait à ce que raconte l’auteur…
D
Je viens de terminer la lecture du roman car c'est d'un roman dont il s'agit et non d'une histoire véridique. Nous avons été à Lunéville cet été et le roman se base bien sur l'histoire locale. Bises
Répondre
F
Merci pour ton retour Durgalola !! Bisous
D
j'ai réservé le livre à la médiathèque. Bises.
Répondre
F
Chouette, tu vas comme cela pouvoir mieux connaître l'histoire de Lunéville... Bisous
D
nous sommes allés à Lunéville en août dernier, une bien jolie ville ! Bises
Répondre
F
Je ne connais pas, mais les photos que j'ai pu voir m'ont donné envie d'y aller ! Bisous
D
J'aime bien ce genre d'histoire ! Elle est prisonnière de sa vie sur terre !!
Répondre
F
Moi aussi. Heureusement que certaines personnes ont cette capacité de pouvoir les libérer de leur chaîne !
P
Une belle histoire, encore une, qui me donne un peu la chair de poulette... Bises, douce journée Florinette. brigitte
Répondre
F
Et dire qu'ils ont vécu durant treize années avec cette présence...
Merci Brigitte, douce journée à toi aussi, je t'embrasse.
A
Même question qu'Alex ..
Répondre
F
La réponse sera donc la même : oui, car cette jeune femme, après avoir raconté, par le biais de l'écriture automatique, sa vie et sa mort, décrivant ainsi le Lunéville du début du XXe siècle et durant la guerre de 1914-1918, pourra se défaire de ses chaînes ! :-)
E
Surprenant.
Répondre
F
Et ce qui sort de l’ordinaire dans ce genre d’histoire, c'est que ce soit une romancière qui rachète ce château et qui va valider ces phénomènes sans savoir que les précédents ont vécu la même chose !
A
La medium a-t-elle réussi à permettre à l'âme de la jeune femme de sortir enfin ?
Répondre
F
La réponse est oui, elle va apporter des réponses aux questions que cette jeune femme se pose ! :-)

@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

Recherche