Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Un Autre Regard...
  • Un Autre Regard...
  • : Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog dans lequel je parle de tout ce qui me passionne, m'interpelle comme ces lectures, documentaires qui m'amènent à porter un regard différent sur notre monde. Bonne visite à tous ! Florinette
  • Contact

Catégories

24 mars 2019 7 24 /03 /mars /2019 10:34

Né en Roumanie en 1903, Victor Brauner collabore à la fin des années vingt à une revue surréaliste qui publie ses dessins et ses peintures. Adolescent, il peint l’un de ses premiers tableaux d’après un tombeau dédié à une jeune médium.

En 1930, il s'installe à Paris et devient membre officiel du groupe surréaliste. Son chef de file, le poète français André Breton, préface le catalogue de sa première exposition parisienne. Durant cette période, il réalise une série de tableaux dont le motif central gravite autour de l’œil ; ainsi son Autoportrait réalisé en 1931, où il se représente avec l’œil énucléé, a été considéré comme un effet miroir, une sorte d’art prémonitoire, car, sept ans plus tard, l’artiste perdra effectivement son œil...

C’est dans la nuit du 27 au 28 août 1938 que le drame se produit. Victor Brauner, en voulant s'interposer dans une rixe entre les deux peintres Dominguez et Frances, est atteint en plein visage par un verre brisé lancé par Dominguez qui lui crève l’œil.

Ce qui est étonnant, quand on regarde son autre tableau réalisé en 1932, soit un an après cet Autoportrait, on remarque que l’homme et la femme ont l’un et l’autre l’œil transpercé d’un glaive, mais l’arme qui blesse le personnage masculin porte la lettre D, l’initiale de Dominguez…

Le fantastique de Brauner est plus à rechercher dans la puissance de son imaginaire, il veut à tous moments entrevoir ce que la raison ne perçoit pas, les surprises de l’inconscient que le trait dessine. Son ami le peintre Matta écrivait dans ses "carnets" :

« Voir l’œil, voir son œil, parce que l’œil n’est pas la forme mais la lumière »

Après la défaite de juin 1940, Victor Brauner part avec d’autres artistes se réfugier à Marseille et, dans l’attente d’obtenir un visa pour quitter le pays et échapper à la répression du régime de Vichy, il participe à la création du Jeu de Marseille (création d’arcanes originales inspirées du tarot de Marseille) pour lequel il dessine les figures de la célèbre médium suisse Hélène Smith et du philosophe Hegel.

Depuis toujours, Victor Brauner semble fasciné par les mystères humains, il parsème ses toiles de chiffres, de signes, de symboles destinés à rendre plus lisibles les secrets enfouis de l'acte créateur. Avec ses bestiaires et ses cosmogonies, ses arcanes et ses chimères, Victor Brauner met à l’œuvre les principes d'une vision hermétique du monde, seule garante d'une infinie liberté.

Mort en 1966 à Paris, Victor Brauner ne cesse de nous ouvrir les portes de l'inconnu de l'être. C'était pour lui la seule tâche que l'on puisse assigner à l'art. Sur sa tombe, au cimetière de Montmartre, on peut y voir une tête de marbre qui semble se refléter comme le symbole d’une renaissance qui nous renvoie à son tableau peint un an avant sa mort intitulé La fin et le début.

 

« Ma peinture est autobiographique, elle raconte ma vie. Et ma vie est exemplaire car universelle.»

 

« Pour moi, peindre c’est la vie, la vraie vie, MA VIE. »

 

Sources :

 

Pour aller plus loin :

Si vous désirez en savoir plus sur ces peintures, voici une vidéo qui présente les œuvres de Victor Brauner.

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

D
je suis impressionnée par toutes les toiles ; il avait des doigts d'or ; Bises et merci pour cet article sur ce peintre.
Répondre
F
Et pourtant il est assez méconnu... Je t'en prie Durgalola, bisous !
W
Bel article !
Répondre
F
Merci beaucoup Edgar !
S
Je ne connaissais pas ce peintre surréaliste. Ses prémonitions sont surprenantes. Les surréalistes se sont aventurés dans des contrées peu explorées et certaines de leurs découvertes sont très intéressantes. Merci!
Répondre
F
Je l'ai découvert en lisant "Visions du futur" dans l'ouvrage "Histoires magiques de l'histoire de France" de Guy Breton et Louis Pauwels. :-)
A
C'est stupéfiant cette histoire d'oeil, cette prescience de ce qui va arriver des années plus tard. Décidément l'esprit humain est sans limite, encore faudrait-il que nous sachions déchiffrer les signes ..
Répondre
F
Surtout que l’on est loin de penser que cette prescience peut arriver des années après, on a toujours tendance, y compris dans les prédictions des voyants, que cela va arriver du jour au lendemain, y compris dans les signes quand on arrive à en comprendre le sens...
A
Un artiste que je ne connaissais pas. Merci pour la découverte.
Répondre
F
Je t'en prie Alex ! :-)
P
Quelle diversité, cet artiste s'est fait explorateur en de nombreuses contrées. Quelques œuvres sont apaisées et d'autres tourmentées, comme la vie... J'irai volontiers vers lui au travers de livres pour mieux "voir" et tenter de comprendre... Merci Florinette, lumineuse journée de printemps. brigitte
Répondre
F
Il y a pas mal d'ouvrages sur lui et ses œuvres, reste à espérer qu'elles ont bien été comprises... Merci Brigitte et très belle semaine printanière, je t'embrasse !
K
Une belle découverte !!<br /> Bisous ma chère Florinette
Répondre
F
Bisous ma Béa et belle semaine !

LIVRES A LOUER

EN CONSTRUCTION

 

ASSOCIATION

"Les Lectures de Florinette"

 

@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

FLEURS DE BACH

Conseillère en Fleurs de Bach 

Retrouvez moi sur mon autre blog :

Pour celles et ceux qui désirent être plus en phase avec leur nature profonde, il existe un remède 100% naturel qui peut vous aider à vous sentir mieux, ce sont les Fleurs de Bach. 

 

Recherche