Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Un Autre Regard...
  • Un Autre Regard...
  • : Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog dans lequel je parle de tout ce qui me passionne, m'interpelle comme ces lectures, documentaires qui m'amènent à porter un regard différent sur notre monde. Bonne visite à tous ! Florinette
  • Contact
11 juillet 2018 3 11 /07 /juillet /2018 09:40

Casterman

 

Ce qu'il faut avant tout savoir :

Jirô Taniguchi (1947 – 2017) débute dans la bande dessinée en 1970 avec Un Été desséché. Au fil d'une œuvre prolifique, le mangaka le plus apprécié du public francophone a exploré de front une multitude de veines. Le premier volume de Quartier Lointain, qui a remporté lors du festival d'Angoulême 2003 "l'Alph'Art" du meilleur scénario, a également reçu le prix Canal BD des librairies spécialisées. Ce titre, également plébiscité par le public, a été adapté au cinéma et au théâtre. En 2011, Jirô Taniguchi a été nommé chevalier de l'ordre des arts et des lettres. En 2015, le 42e festival d'Angoulême consacre à son œuvre une exposition monographique d'une envergure inédite en Europe.

Résumé du livre :

Qui prend encore le temps, aujourd’hui, de grimper à un arbre, en pleine ville ? D’observer les oiseaux, ou de jouer dans les flaques d’eau après la pluie ? D’aller jusqu’à la mer pour lui rendre un coquillage dont on ne sait comment il est arrivé chez soi ? L’homme qui marche, que l on apprend à connaître à travers ses balades, souvent muettes et solitaires, rencontre parfois un autre promeneur avec qui partager, en silence, le bonheur de déambuler au hasard.

Il n’y a pas beaucoup de dialogue dans cet album, juste quelques phrases anodines échangées ici et là. Mais cette absence de mot fait place au silence, à la sérénité qui se dégage de ces pages.

Au détour de chaque flânerie que fait ce promeneur solitaire, c’est une invitation à la contemplation du monde qui nous entoure. Prendre son temps pour apprécier chaque instant qui passe, le bonheur de déambuler au hasard pour observer les oiseaux, jouer dans les flaques d’eau, grimper à l’arbre, s’allonger sous une nuit étoilée…

Cet album regorge de charme, de quiétude que l’on se surprend à lire au même rythme que cet homme qui marche, admirant chaque détail du dessin, l’élégance que possède Taniguchi dans la précision du trait…

Profitez de ces belles journées d’été pour vous laisser bercer par ses déambulations en apparence anodines, que nous invite à faire l’auteur, car elles sont surtout des invitations à laisser le spectacle du monde nous révéler nos paysages intérieurs.

Un bel éloge à la douceur et à la contemplation que je vous invite à parcourir !

 

 

Pour aller plus loin :

Le documentaire inédit « Dans les pas de Jirô Taniguchi, l’homme qui marche » a été présenté lors de l’exposition « Jirô Taniguchi, l’homme qui rêve » au Festival international de la bande dessinée d’Angoulême, en janvier 2015.

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Durgalola 17/07/2018 22:00

j'aime beaucoup le graphisme ; j'ai déjà lu de ces bd, je note de les relire. Bises et merci.

Florinette 19/07/2018 12:47

Moi aussi, c'est toujours un plaisir de feuilleter ses BD. Bisous et belle journée Durgalola !

Plumes d Anges 16/07/2018 09:17

Titre à noter, marcher, sauter dans les flaques d'eau... du bonheur. Une anecdote me revient, une de mes petites filles âgée alors d'environ 7 ans, qui me demande des sous... passant devant chez un poissonnier, il restait un crabe solitaire dans une caisse sur l'étal. Nina a acheté ce pauvre être, elle en pinçait pour lui, et la remis à la mer... Qu'est devenu ce petit animal ? Il ne nous a jamais donné de ses nouvelles. Bises, à bientôt Florinette. brigitte

Florinette 16/07/2018 10:54

Quelle belle et touchante histoire !! Cela me fait penser à mon petit frère qui était un passionné des oiseaux. Pour lui faire plaisir, mes parents lui ont acheté un couple de Canaries, mais mon frère ne supportait pas de les voir en cage. Un matin, il leur a donc ouvert la porte. Nous vivions en appartement et depuis cette remise en liberté, la porte de leur cage est toujours restée ouverte. Ils vivaient avec nous. Jamais ils n'ont cherché à s'échapper par la fenêtre quand on oubliait de tirer les voilages devant. Ils nous ont offert 7 petits et de les voir naître et grandir a été un véritable enchantement !! Merci Brigitte et belle semaine, je t'embrasse.

Alex-Mot-à-Mots 14/07/2018 12:05

Une lecture qui ne m'avait pas passionnée. Tant pis.
Bises et bon week-end.

Florinette 16/07/2018 10:43

Merci Alex et bonne semaine !

Aifelle 13/07/2018 13:04

Je n'ai pas lu cette BD ; je pense qu'elle pourrait beaucoup me plaire. Je vais passer à la bibliothèque cet après-midi :-)

Florinette 16/07/2018 10:41

Je le pense aussi et j'espère que tu la trouveras facilement ! :-)

Sandrine 11/07/2018 13:45

Très chouette graphisme pour une saine vision de la vie. Tout me plaît. Tu m'as donné rudement envie de lire cette BD. Merci!

Florinette 16/07/2018 10:40

Ça me fait plaisir, car cette BD le mérite vraiment ! :-)

@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

Recherche